Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 05:31

 

 


 

GEDC1560.JPG

Il flottait dans l'air, comme un vent du Parti de Gauche...

 

 

Je ne sais pas si nous étions 180 000, mais nous bien plus de 30 000 le 5 mai à Paris pour manifester pour la 6ème République et contre l'austérité !!!

 

DH


 

GEDC1535.JPG

 

La Bastille décorée...

 

 

 

GEDC1539

 

 

 

 

 

 

 

 

Il en manquait un bout ! Qui a dit qu'il n'y avait pas de verdure à Paris ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GEDC1540.JPG

 

Eva JOLY à la tribune. Cela fait plaisir, sachant qu'elle est très crédible sur l'aspect corruption, fraude, etc.

 

GEDC1542.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Tiens des Vitrollais à Paris ????

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GEDC1545.JPG

Jean-Luc Mélenchon à la tribune...

 

GEDC1549.JPG

 

Qui a dit que le cortège n'était pas dense ?

 

 

GEDC1551.JPG

 

Il est certain que ceux qui n'aiment pas le rouge !....

 

 

GEDC1553.JPGEt voilà la ligne d'arrivée à Nation !

 

GEDC1563.JPGEt bien sûr la voiture bali du 5 mai...

 


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 10:16

 

http://www.lepartidegauche.fr/assets/325x108xPG-4c7ff952946ab647323d8bf9100ff6c8.png.pagespeed.ic.aA89eDCVQs.png

 

Le Parti de Gauche de la 12éme circonscription des Bouches du Rhône renouvelle son équipe. C’est désormais Rémy PERNAUD et Solange GUES qui en assure le pilotage !

 

 

Un nouveau site internet est désormais opérationnel pour le 13 :

 

http://13.lepartidegauche.fr/

 

A vos clics…

 

DH


 


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 03:19

 


10 ans déjà…

 

Cela fait donc 10 ans aujourd’hui que l’équipe de Guy OBINO à laquelle j’appartenais, remportait la victoire le 6 octobre 2002, mettant fin à 5 années de gestion Front National sous l’égide de Bruno MEGRET.

 

Le retour dans le giron Républicain de Vitrolles était le fruit d’un travail débuté après la défaite de 1997…

 

Aujourd’hui, tout cela est du passé, pour autant la douloureuse expérience Vitrollaise doit rester dans les mémoires à l’heure de la dédiabolisation actuelle du FN et de la perte de repères de l’UMP.

 

Sur ce blog, je me suis essayé à un travail d’archives à l’usage de tous ceux qui souhaitent se pencher sur cette période :

 

http://didier-hacquart.over-blog.com/article-5186758.html

 

http://didier-hacquart.over-blog.com/article-16038166.html

 

Il faut aussi saluer le travail de mon camarade Gérard PERRIER qui a rédigé un livre (à paraître prochainement) sur cette période.

 

Aujourd’hui nous sommes en 2012, une nouvelle équipe municipale composée d’anciens de 2002 et de nouveaux est en charge de la Mairie depuis 2008. A cette équipe revient la responsabilité de gérer, embellir, développer  notre ville sur tous les aspects culturels, éducatifs, emplois, etc. pour que nous ne revivions pas les années sombres qui avaient conduit la ville au bord du gouffre…

 

DH

 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 03:35

 

Que dire de plus ?


DH

 


 

 

 

 

                                                                           Marseille, le 11  juin 2012

 

Au soir du premier tour des élections législatives, ce sont 3528  voix qui se sont portées sur la candidature du Front de Gauche dans la 12ème circonscription des Bouches-du-Rhône, et je souhaite tout d’abord remercier les électrices et les électeurs qui ont choisi de voter pour que des députés clairement à gauche puissent porter leurs aspirations au sein de l’Assemblée Nationale.

 

Au niveau national, le Front de Gauche confirme qu’il est la seconde force de gauche du pays. En portant leurs suffrages sur ses candidats, des millions d’électeurs et d’électrices viennent une fois de plus d’affirmer leur volonté de voir appliquer un programme permettant de résister efficacement aux attaques des marchés financiers et de répondre aux attentes sociales.

 

Au second tour, dans toutes les circonscriptions où cela sera possible, il s’agit maintenant d’assurer l’élection des candidats du Front de Gauche qui porte ce programme : l’Humain d’abord !

 

Le 2ème tour verra dans notre circonscription une triangulaire où le FN sera présent. Ceci est grave pour notre démocratie.

 

Le Front national surfe sur le mécontentement profond des salariés et de l’ensemble des citoyens. Pourtant, ses propositions ne remettent pas en cause le système capitaliste libéral tel que nous le connaissons aujourd’hui et ne permettraient ni de résoudre la crise, ni de répondre aux attentes de la population. Pour masquer son imposture, il agite l’épouvantail de la peur de « l’autre », responsable de tous les maux. Ce serait trop simple ! En distillant un message de rejet et de xénophobie, il attise les peurs et creuse des fractures entre les travailleurs et les populations alors que c’est bien par la solidarité et les luttes collectives que ces derniers pourront obtenir les avancées sociales et le changement de société auxquels ils aspirent.

 

Cette banalisation des idées d’extrême droite est de l’entière responsabilité de l’UMP. C’est bien sa gestion du pays depuis 10 ans qui, en approfondissant les inégalités d’une façon insupportable, en jetant des milliers de personnes dans la précarité et la pauvreté, en bafouant les règles de la démocratie et de la République, a attisé la colère et le désespoir. Ce sont bien ses discours toujours plus à droite, toujours plus sécuritaires, toujours plus clivants, qui ont donné légitimité aux idées de l’extrême droite.

 

Monsieur Diard, qui au sein de l’UMP milite à la Droite Populaire, est l’un des artisans actifs de cette banalisation du rejet et de l’exclusion. De plus, durant sa mandature de député sortant, il a consciencieusement voté toutes les mesures antisociales du gouvernement Sarkozy, sans état d’âme, y compris celles qui allaient à l’encontre des salariés et des citoyens de notre circonscription.

 

Le premier tour  apporte une nette confirmation du rejet de la droite dont la politique n’a été qu’une longue suite de régressions sociales et démocratiques. Le 17 juin, il faudra encore amplifier ce mouvement. 

Pour assurer sa victoire, la gauche a besoin des voix du Front de Gauche. C'est pourquoi j’appelle à battre la droite et à faire barrage au Front national, en votant pour le candidat de gauche restant en lice.


                                                                         Jean-Claude LABRANCHE

                                          Candidat du Front de gauche

dans la 12ème circonscription des Bouches du Rhône

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 04:49

C’est vraiment du n’importe quoi !

 


 

 

Maryse JOISSAINS notre Présidente de la communauté de Communes du Pays d’Aix (CPA) ne sort pas grandie de ces accusations. Elle apparait vraiment comme une mauvaise perdante, et cela n’a pas grand sens.

 

Joue-t-elle la poisson pilote pour l’UMP en vue de mettre la pagaille pour les législatives ?

 

Navrant,

 

DH

 


 

Maryse Joissains dépose une requête en annulation de l'élection présidentielle (*)

 

Publié le mercredi 09 mai 2012

 

 

Elle l'avait annoncé ce matin, elle l'a fait. Après ses déclarations tonitruantes dimanche soir contre François Hollande, Maryse Joissains-Masini, député-maire UMP d'Aix, vient de déposer une requête adressée au conseil constitutionnel aux fins, ni plus ni moins, d'annulation de l'élection présidentielle. La requête précise que "bien qu'étant vainqueur du scrutin, , Monsieur Hollande, n'a pas encore été investi dans ses fonctions de Président de la République". Elle vise "l'annulation de l'intégralité des opérations électorales sus visées ; à défaut, l'annulation du 2e tour de scrutin".

 

Trois motifs sont invoqués : "le dépassement des comptes de campagne par Monsieur François Hollande" ; "la propagande abusive ayant entâché fortement l'équilibre du scrutin" ; "la complicité d'infraction à la loi syndicale".

 

Voici quelques extraits de l'argumentaire de la requête que nous nous sommes procurée :

 :
Sur les comptes de campagne : "Il est de notoriété publique, avoué par le candidat qui s'en glorifie, et repris largement par les médias que Monsieur Hollande a commencé à faire campagne dans tout le pays, un an avant l'élection. Or, il était député et président d'un Conseil Général ; ce qui requiert un travail à plein temps. Par conséquent, seront réintégrés dans son compte de campagne, les émoluments perçus du fait de ses fonctions mais également les moyens utilisés et mis à sa disposition pour ce fonctionnement".

 

Sur le lynchage médiatique de Nicolas Sarkozy : "Même Monsieur Strauss-Khan est intervenu pour mettre en cause Nicolas Sarkozy dans l'affaire américaine". Sur la complicité d'infraction à la loi : "Monsieur Hollande a accepté l'illégalité du soutien du secrétaire général de la CGT et de ses troupes, se rendant ainsi complice d'une violation de la loi de 1884 sur les syndicats, qui prohibe l'engagement politique de ces derniers."

 

Maryse Joissains termine sa requête en précisant : "Je sais qu'en rédigeant ce recours, j'aurai des problèmes mais j'ai vu les élections municipales d'Aix-en-Provence annulées sur la base d'un tract anonyme et d' un article d'un journal de gauche... Même si j'ai peu d'espoir dans la décision finale, je me devais en mon âme et conscience, témoigner pour l'histoire de mon pays."

 

 

(*) La Provence.fr

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 03:50

 


 

 

http://www.lepartidegauche.fr/assets/PG-51a84ebeb49d378950aac899dafb28da.png

 

 

Vous aussi rejoignez le Parti de Gauche à Vitrolles et dans la 12ème circonsciption, comme ces derniers jours Mireille, Didier et Christophe !

 

Le Parti de Gauche, c'est le parti créé par Jean-Luc Mélenchon et une des composantes du Front de Gauche !

 


DH

 

 


 

Le cap des 10 000 adhérents au Parti de Gauche a été dépassé

Samedi 31 Mars 2012 /  Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche

 

 

Les adhésions affluent de semaine en semaine, traduisant la dynamique du Parti de Gauche, parti creuset qui répond à toutes celles et tous ceux qui cherchent un parti comme outil politique et sont, comme nous, attachés aux trois dimensions portées par le Parti de Gauche : écologie - socialisme - République.

 

Ces nouveaux militantes et militants viennent de tous les horizons, socialisme, écologie, altermondialisme. Elles et ils sont militants syndicaux et/ou associatifs, de tous les âges, urbains, ruraux, de tous les milieux sociaux. Beaucoup n’ont jamais appartenu à un parti politique précédemment.Nous ne pouvons que nous féliciter de l’engagement politique de nouveaux militants au moment où la force du Front de Gauche redonne de l’espoir.

 


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 05:01

 


Déclaration de la Confédération européenne des syndicats

 

Fait nouveau et intéressant la Confédération Européenne des Syndicats (CES) s’oppose au dernier traité de Sarkozy-Merkel qui intègre la fameuse règle d’or. C’est d’autant plus intéressant qu’en 2005, la CES était plutôt pour le TCE. C’est un revirement notable, qui conforte indirectement, voire directement les orientations du Front de Gauche.

 

N’oublions pas que ce nouveau traité passe à l’Assemblée dans les prochains jours sans aucun débat démocratique, avant la clôture de la session parlementaire… Il semble urgent que Sarkozy « finisse le job » avant l’élection. Les marchés sont rassurés !


DH

 

NB : N’oubliez pas l’assemblée citoyenne vitrollaise avec l’économiste Michel HUSSON ce vendredi 10 février au Roucas…

 

Complément du 10 février : cliquez ICI

 


 

Déclaration de la CES sur le

« Traité sur la stabilité, la coordination

et la gouvernance dans l’union économique et monétaire »

 

Adoptée par le Comité de direction de la CES le 25 janvier 2012

 

Les 8 et 9 décembre 2011, le Conseil européen a décidé de s’engager dans un accord international visant à renforcer la discipline budgétaire. Les gouvernements ont estimé que le renforcement des obligations budgétaires ferait reprendre confiance aux marchés et sauverait l’euro. La décision a été suivie par des négociations intenses et semi-secrètes afin de parvenir à un accord pour la fin du mois de janvier 2012. Le processus de négociation a ignoré le contrôle démocratique qui devrait normalement caractériser toute réforme de l’Union, notamment en n’impliquant pas pleinement le Parlement européen. La CES déplore ce processus non démocratique et ses conséquences non démocratiques au niveau national.

 

Les dirigeants européens ont tort de croire qu’un nouveau traité restaurera la croissance et résoudra la crise de la dette souveraine sans le renforcement de la démocratie au niveau européen – avec notamment une participation totale des partenaires sociaux aux niveaux européen et national – ni sans nouveaux engagements spécifiques sur les euro-obligations et la taxe sur les transactions financières. Les nouvelles règles en matière de gouvernance économique ne devraient pas être dissimulées derrière des questions techniques par les dirigeants européens.

 

La CES s’oppose à ce nouveau traité. Bien que nous soyons en faveur de règles communes et d’une gouvernance économique, nous ne pouvons soutenir ces règles. Nous sommes convaincus que les propositions du traité affaibliront l’Europe au lieu de la renforcer. Le nouveau traité réduira le soutien de la population pour l’intégration européenne, ralentira la croissance et augmentera le taux de chômage.

 

 Sans investissements durables pour la croissance, les mesures d’austérité ne résoudront pas la crise de l’euro et de l’emploi, elles ne rassureront pas non plus les marchés financiers.

 

 Entériner dans les constitutions ou législations nationales un respect strict des règles de déficit public ne fera qu’aggraver la crise actuelle.

 

 Pour revenir à des comptes publics équilibrés, il est nécessaire d’adopter une approche à long terme comprenant des politiques fiscales justes, une taxe sur les transactions financières, une lutte contre la fraude et l’évasion fiscales, une mise en commun partielle de la dette, une intervention adéquate de la Banque centrale européenne (BCE) et un contrôle rigoureux du secteur financier.

 

 Le besoin de gouvernance économique est utilisé comme un moyen de restreindre les mécanismes et les résultats des négociations, d’attaquer les systèmes de relations sociales, et d’imposer une pression à la baisse sur les niveaux de salaires négociés par convention collective ; d’affaiblir la protection sociale et le droit de grève, et de privatiser les services publics.

 

La CES résiste activement à ces attaques qui, les unes après les autres, risquent de démanteler un modèle social unique au monde. Les initiatives allemandes telles que l’Agenda 2010 et l’augmentation de l’âge de la retraite, qui se sont avérées mauvaises et dommageables au niveau social, ne devraient pas être imposées aux autres pays européens.

 

 Afin de faire de l’intégration européenne une réussite, elle doit être un projet positif qui apporte un progrès social et des emplois plus nombreux et meilleurs. C’est pourquoi la CES réitère sa demande pour qu’un Protocole social soit intégré aux traités européens.

 

Le nouveau traité ne fait que stipuler la même chose : l’austérité et la discipline budgétaire. Il obligera les États membres à mener des politiques fiscales procycliques préjudiciables, qui donnent la priorité absolue aux règles économiques rigides à une époque où la plupart des économies sont toujours faibles et où le taux de chômage atteint des niveaux intolérablement élevés.

 

Cela engendrera une pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail, un contrôle et des sanctions. Les gouvernements qui ne parviennent pas à se conformer au pacte budgétaire seront traduits devant la Cour de justice européenne, qui pourra imposer des sanctions.

 

Le nouveau traité ne répondra pas au problème clé de la zone euro : en dehors de la BCE, il n’existe aucune institution qui dispose de suffisamment de liquidités pour arrêter une obligation dirigée sur des membres individuels de la zone euro, avec une obligation qui déborde et contamine le reste de la zone. Contrairement aux banques, les gouvernements de la zone euro ne disposent pas de « prêteur de dernier ressort » pour mettre fin au comportement grégaire irrationnel, mais auto-réalisateur du secteur financier.

 

En outre, la mise en œuvre pratique de ce nouveau traité pose plusieurs problèmes. La façon dont le déficit « structurel » sera défini n’est pas claire. Il en va de même pour le taux d’intérêt et le taux de croissance potentiel qui seront utilisés pour calculer la viabilité budgétaire à moyen terme.

 

L’Europe a besoin d’une union économique différent  avec une forte dimension sociale basée sur les principes suivants :

 

Un mandat plus clair pour la BCE. L’objectif de la BCE devrait être de promouvoir la stabilité des prix, le plein emploi et la convergence des conditions financières des États membres. La BCE ne devrait pas seulement avoir la possibilité, mais aussi l’obligation d’agir comme un « prêteur et acheteur de dernier ressort » pour la dette souveraine.

 

• Une mise en commun partielle de la dette au travers des euro-obligations.

 

• Une clause de sauvegarde salariale qui impose le respect total de l’autonomie des partenaires sociaux pour négocier collectivement et éviter que le pacte social s’immisce dans le domaine des salaires, des systèmes de négociation collective, d’action et d’organisation collective. Les salaires ne représentent pas un frein à l’économie, mais en sont le moteur.

 

• Des dispositions pour protéger la croissance : l’exclusion des investissements publics qui soutiennent la croissance de la « règle d’équilibre budgétaire », la sauvegarde du secteur des recettes publiques en s’engageant pour lutter contre la concurrence, la fraude et l’évasion fiscales, un rôle structurel pour le dialogue social européen pour éviter une mise en œuvre aveugle des règles économiques rigides qui nuiraient à l’économie.

 

• Un Protocole de progrès social doit être joint aux traités européens pour garantir le respect des droits sociaux fondamentaux.

 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 05:58

 


 

C'est arrivé samedi, mais c'téait moins important que l'affaire DSK dans les médias... Et pourtant.

 

Ceci dit, la vie est belle et nous ne devons pas nous inquiéter... vraiment ?

 

DH


Incendie et incidents au Tricastin : Combien en faudra t il ?!


Centrale Nucléaire du Tricastin

 

 

Ce samedi 2 juillet 2011 vers 15 h.30 une explosion s'est produite à la centrale du Tricastin. Des rares informations rendues publiques, en provenance surtout des milliers de vacanciers dans les bouchons de l'autoroute A7 et de la N 7 toutes proches et sur la ligne TGV méditerranée qui traverse le site, une « épaisse fumée noire » s'est dégagée. L'incendie aurait été circonscrit en environ 20 mn. Il s'agirait d'un transformateur de la tranche 1, à l'arrêt. Nous n'avons pour l'instant aucune information précise.

 

En décembre 2010, dès l'annonce de l'avis de l'Autorité de Sureté Nucléaire de la prolongation de l'exploitation de cette centrale au delà du délai initial de 30 ans, le Parti de Gauche de la Drôme s'était élevé contre cet « avis ». Nous avions mis en cause le vieillissement de l'ensemble des installations de cette centrale, la 2è plus ancienne encore en service en France après Fessenheim. En janvier, donc après cette décision de prolongation, un contrôle dans une autre centrale, répercuté en Tricastin, a constaté que les générateurs de secours (les mêmes qui ont failli à Fukushima) y étaient hors d'usage ; les pièces hors d'usage par vieillissement ont été remplacées en urgence. Il y a quelques mois, les crues du Rhône ont mis hors service pendant plusieurs heures l'alimentation en eau de refroidissement de secours de la centrale de Cruas, à 40 km.

 

La liste des « incidents » qui frappent cette centrale s'allonge de jour en jour, sans pour autant entamer l'aveuglement des décideurs. Combien en faudra t il ?!

 

Le Parti de Gauche renouvelle sa demande de transparence des informations, d'arrêt des centrales arrivées en fin de vie et le lancement d'un grand débat démocratique suivi d'un référendum sur le nucléaire.

 



 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 05:57

 

 

 


 

Le service public est encore attaqué à Vitrolles. Après la Poste, c’est au tour du centre de paiement de la sécurité sociale qui est menacé de fermeture.

 

23 centres sont menacés dans les Bouches du Rhône dont celui de Vitrolles.

 

Un nouveau collectif se mobile avec la CGT, FSU, NPA, PCF, PS, POI et le Parti de Gauche, sans oublier les citoyens vitrollais !

 

La mobilisation s’organise (manifestation le 25 mai) et une pétition circule.

 

Pour en savoir plus : cliquez ICI

 

A suivre…


DH

 

 

Tract-Coll-Secu-1.jpg

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 05:13

 

 


 

 

GEDC1128.JPG

Rémy, le maitre des lieux...

 

Hier dimanche 22 mai, le Parti de Gauche de la 12ème des BdR était au marché de Sausset sur la  Côte Bleue.

 

L’équipe a distribué le tract du parti de Gauche/Front de gauche « Pour sortir du nucléaire, vive la planification écologique » !

 

Bien sût il y a toujours ceux qui refusent les tracts ! Mais il y a aussi ceux qui glissent un petit mot :

 

« Il est sympa Mélenchon »

 

«  Pour le nucléaire vous avez raison »

 

«  Mélenchon a raison sur la géothermie »

 

« Enfin un tract de gauche à Sausset ! »

 

Etc.

 

Il y a ceux qui « branchent » sur DSK et « celui qui ne votera plus jamais »…

 

Bref une belle matinée militante…

 

DH

 

GEDC1132.JPG

Solange à la manoeuvre...

 

GEDC1131.JPG

Rémy et Jean-Claude...

 


 

 


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article