Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 06:15

 

 


 

Ce qui m’a toujours surpris, c’est l’implication de notre ancien Président de la République

Valéry Giscard d’Estaing contre le développement de l’éolien en France. C’est lui qui est à la tête du lobby le plus puissant (*). Cela n’a en fait rien d’étonnant car c’est aussi un grand défenseur du nucléaire. Est-ce que cela aurait un rapport par hasard ?

 

Toujours est-il qu’un rapport parlementaire va dans le même sens. Le rapporteur PS de la commission a même démissionné, refusant de cautionner le rapport uniquement à charge. Le Parti de Gauche se positionne sur ce sujet !

 

A suivre,


DH

 

(*) Pour s’en convaincre tapez Giscard et éolien sur n’importe quel moteur de recherche…

 


 

 

Le lobby nucléaire tente d'asphyxier l'énergie éolienne

 

   

 

 

Depuis plusieurs années, le lobby nucléaire a décidé de tuer l'énergie éolienne qui lui fait concurrence, alors que c'est une énergie dont l'efficacité est reconnue et que le réacteur EPR ne cesse de subir des retards dû à de multiples problèmes techniques. C'est le but à peine caché du rapport de la mission d'information parlementaire.

 

Tout y passe : l'atteinte aux paysages qui serait due au développement «anarchique» des installations, le coût du démantèlement de celles-ci, le classement en installations dangereuses de type SEVESO... Les anti-éoliens veulent aussi éloigner celles-ci des bords de mer : pas une à moins de 10 km à l'intérieur des terres et à moins de 15 miles en mer (24 km). On voudrait interdire toute construction qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

 

C'est oublier qu'il existe un arsenal complet qui protège nos paysage et que face aux 8 000 éoliennes prévues pour 2020 nous avons dans le même temps : 100 000 km de lignes à haute tension, 10 300 km d'autoroutes, 30 000 km de voies ferrées, des milliers de remontées mécaniques et des ports de plaisance envahissant.

 

S'agissant du coût du démantèlement, les partisans du nucléaire y vont fort : ils demandent que soit intégré son coût alors que cela n'a jamais été pris réellement en compte pour aucune autre énergie. Et quant à comparer une éolienne à une installation à haut risque cela prêterait à sourire s'il ne s'agissait d'un rapport parlementaire.

 

Le Grenelle de l'environnement a décidément du plomb dans l'aile.

 

Martine Billard, Parti de Gauche

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

Carmen 04/04/2010 12:01



Voulons-nous suivre l'exemple du Danemark et de l'Allemagne qui ont installé des dizaines de milliers d'éoliennes géantes avec pour résultat qu'ils émettent beaucoup environ 10 tonnes de CO2 par
habitant et par an, soit moitié plus que nous? Notre pays, au potentiel touristique autrement supérieur, ne le mérite pas. La précipitation à installer y compris dans des parcs naturels (qui ne
le seront plus d'un point de vue visuel) des éoliennes à la technologie bientôt dépassée ne profite qu'aux intérêts financiers privés qui sont derrière et ont bien vendu leur sauce
pseudo-écologique... Intéressons-nous en revanche aux technologies éoliennes futures qui auront un rendement autrement plus élevé et un impact bien moindre sur les paysages et sur
l'environnement (transport peu écologique des monstres actuels, bétonnage des sols, etc.) 



Didier HACQUART 04/04/2010 15:35



Et pour le nucléaire "tout baigne" ? J'espère que vous êtes aussi convancants pour défendre le nucléaire ?


L'argumentaire sur l'allemagne se retrouve sur les sites anti-éolien. On trouve aussi "ailleurs" des explications comme le besoin croissant d'énergie qui conduit dans ces pays à une augmentation
de CO2. Ce n'est pas l'éolien qui produit plus de CO2, contrairement à ce que vous semblez affirmer !


DH