Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 06:13




Vigilance pour la l'avenir du plateau de Vitrolles...

 

Vitrolles en photos

 

Le débat sur l'avenir du plateau de Vitrolles est désormais lancé, grâce notamment à La Provence qui a mis sur la place publique, un projet que le Maire Guy Obino se gardait bien de le faire.

 

Revenons un peu en arrière...

 

Lors du 1er mandat (2002-2008) de Guy Obino, ce dernier nous avait informé qu'il avait négocié avec la Préfecture la possibilité de conserver une réserve foncière de 100 ha entre le Rd9 et Walbacol, pour « préserver le développement de la ville de Vitrolles ». Il avait fait la démarche sans en référer à sa majorité municipale. Cela avait donné lieu à des échanges vifs entre élus entre les pros pour le projet du maire, et les contre dont je faisais partie. Je rappelle que le Maire demande une dérogation à un projet qui consiste à protéger l'environnement de toute cette zone (Natura 2000, PIG,etc.). L'idée principale est d'éviter le bétonnage depuis le pourtour de l'étang de Berre jusqu'à Aix en Provence. Des réserves foncières très limitées sont prévues autour du Stadium et de la gare TGV.

 

C'était pour moi, un point de désaccord politique et le Maire voulait en faire un enjeu du second mandat.

 

Pour diverses raisons, et celle là en fait notamment partie, je ne suis pas de l'équipe du second mandat. J'ai été très étonné que ce projet ne soit pas dans le projet de la nouvelle mandature. Je l'ai dit, écrit, et l'équipe Obino 2 est restée muette sur ce projet. Pourquoi ? Il est certain que le sujet est « sensible » politiquement, mais pour autant pourquoi ne pas vouloir en parler ?

 

Mais ces derniers mois, le sujet ressort via La Provence. Le projet n,'est donc pas enterré. Apparait même le projet de 500 logements écolo-compatibles. On nous explique, que le projet n'est qu'une étude proposée « par les services ». Soyons sérieux, les « services » travaillent seuls sur ces sujets, et l'étude a forcément été commandité par quelqu'un !

 

Ce qui est surprenant, c'est qu'au fil des interviews les élus nous font comprendre, que rien n'est fait, et que globalement personne ne semble vraiment pour le projet. Mais alors pourquoi la ville s'entête à vouloir cette dérogation pour permettre des constructions ? Si personne est vraiment pour, la solution est simple.

 

Au travers des débats qui ont eu lieu sur le net, une raison invoquée pour les 500 logements serait les recettes fiscales générées par ce nouveau quartier ! Alors là on marche complètement sur la tête. Construire dans une zone sensible et protégée pour « augmenter » les recettes de la ville est à mon sens une vision à court terme, et vraiment le plus mauvais argument. L'idée de certains est sans doute que Vitrolles passe la barre des 40 000 habitants ce qui la ferait changer de strate démographique avec des nouvelles recettes à la clé.

 

Penser la ville de demain pour une question de finance n'a pas de sens, sachant que tout nouveau quartier implique aussi des dépenses.

 

Le point positif aujourd'hui, c'est que « l'affaire » n'est plus cachée puisque désormais sur la place publique. Les élus de la majorité municipale ne peuvent pas s'engager sur un projet qui engage véritablement l'avenir de la ville alors qu'ils n'ont en aucun cas été mandatés pour cela, car ce n'était pas dans le programme de 2008. Je n'ai en aucun cas voté pour la liste Obino pour ce projet et je ne suis pas le seul !

 

Je rappelle que la liste UMP de Christian Borelli prévoyait explicitement la construction d'un complexe sportif sur cette zone. C'était dans son programme.

 

Une autre façon de penser la ville est possible. J'y reviendrai dans une prochaine rubrique !

 

A suivre,

 

DH

 


Pour en savoir plus (ne pas oublier de lire les commentaires postés par les internautes à la suite des articles publiés par La Provence).

 

- Lundi 14 septembre 2009

Logements sur le Plateau : le débat ressurgit à Valbacol


- Lundi 31 août 2009

500 logements sur le plateau de Vitrolles, cela se confirme...

Lundi 20 juillet 2009

Des projets en réflexion par l'équipe de Guy Obino à Vitrolles : Hausse des impôts locaux et urbanisation du plateau !...

 

- Mercredi 21 janvier 2009

Vitrolles, "La ville restera à taille humaine", soyons vigilants !!!!

 

- Mardi 14 octobre 2008


Nouvelles zones constructibles à Vitrolles ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Vitrolles demain
commenter cet article

commentaires

ph gardiol 22/09/2009 16:53


Une nouvelle fois, Didier, je regrette que pour régler tes comptes avec le Maire, tu fasses un procés d'intention en créant artificiellement une polémique.
A te lire, on pourrait croire que la Provence a mené une enquête qui l'aurait amené à sortir un dossier explosif. La vérité est facilement  vérifiable, chaque fois que nous avons été
sollicité, aussi bien JC Denjean, L Gachon ou moi-même, nous nous sommes clairement exprimés sur ce sujet.
Il est tout aussi faux de dire que c'était un enjeu du second mandat. Comment le saurais-tu d'ailleurs puisque tu n'as pas participé à la campagne. Je peux t'assurer que cette question n'a jamais
été évoquée entre nous. Tu es bien placé pour savoir que la décision qui avait été prise consistait à inclure l'examen de ce projet dans le PLU. Il est également faux de dire que tout le monde est
contre. N'en déplaise à ceux qui caricaturent à l'envie le fonctionnement de la majorité, il existe bien un débat au sein du groupe, avec des positions différentes et ce sera le cas tant qu'une
décision définitive n'aura pas été prise.
Enfin, ce qui me choque le plus,c'est que si Guy Obino l'avait voulu, tu serai aujourd'hui élu à nos côtés, aux côtés de celles et ceux que tu accuses régulièrement de tromperie ou de
malhonnêteté. Ph Gardiol


Didier HACQUART 22/09/2009 18:56


Je pense qu'en citoyen, habitant de Vitrollais, que j'ai le droit d'exprimer un avis, même s'il dérange la majorité municipale.

"enjeu du second mandat".

Le Maire l'avait clairerement exprimé lorsque cela avait fait débat lors du premier mandat. Que cela n'ait pas été débattu lors de votre élaboration du programme, je n'en sais évidemment rien. Il
est clair qu'il n'y a pas eu une ligne sur ce poitn dans votre programme.

"Tout le monde est contre"
C'est ce que j'ai pu lire suite aux interviews de certains élus. Tu nous signales que d'autres sont "pour", et qu'il y a débat au sein du groupe majoritaire. Dont acte ! Ce qui au passage prouve
que cela aurait pu être tranché au niveau du programme, vu l'enjeu.

Il va bien falloir un jour que vous tranchiez ce débat, car si sous la pression du maire, la dérogation arrive, il faudra bien passer la délibération en conseil municipal pour l'achat des 40
ha...

Que cela soit clair, je ne règle de comptes avec personne. Il y a une vie avant d'être élu, et je te rassure, une vie après !

Mais j'ai le droit je le répète d'exprimer un avis sur un sujet important comme celui là sur l'avenir de notre ville.

Si "Guy Obino m'avait voulu", j'aurai mis sur la table ses intentions ce point avant d'accepter, car c'était sinon le risque de désaccord quelques mois plus tard.

Je ne traite personne de "malhonnéte". Mais une équipe municipale est élue sur un programme qui l'engage pour un mandat. Certes tout ne peut pas être écrit, mais "500 logements" sur le plateau est
un projet suffisamment structurant pour qu'il soit inscrit dans un programme. Cela ne peut pas apparaitre presque "par hasard" quelques mois plus tard. d'ailleurs Guy OBINO, a juste titre, ne
cessait lors du 1er mandat de s'en remettre aux engagements que nous avions pris vis des électeurs en 2002.

Pour finir, je soutiendrai toutes les actions et les élus de la majorité actuelle qui s'opposeront au projet d'urbanisation du plateau de Guy Obino.

Dans un autre domaine,quoique,  j'ai toujours défendu et je continue à défendre le projet de rénovation du quartier des Pins, qui me parait être une bonne chose.

Cordialement, et à suivre sans doute,

Didier