Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 06:37




PS, le pire scénario, ou le scénario du pire...



Ayant démissionné du PS pour rejoindre, il y a quelques jours,  le Parti de Gauche lancé par Marc Dolez et Jean-Luc Mélenchon, je pourrai me réjouir de ce qui se passe au PS. En fait, il n'en est rien.


Je n'ai certes pas voté pour la désignation du 1er secrétaire, mais je reste un observateur de la vie du PS.


Je croyais et j'espérais que le congrès de Reims, soit celui de la clarification de la ligne politique. En fait, il n'en est rien aujourd'hui. C'est pourquoi, j'ai quitté le PS après le vote des motions, prenant acte des 20 % obtenus par la « ligne Hamon », et surtout par les 80 % obtenus par la « ligne Delanoë-Royal-Aubry ».  


Les militants, quoi qu'on en dise, ont donné un signe clair sur l'orientation social-démocrate. Certes, certains rétorqueront que Aubry, ce n'est pas Royal, qui n'est pas Delanoë. C'est vrai ! Mais ce sont tout de même, les mêmes qui gouvernent le PS depuis plusieurs dizaines d'années, et qui soudainement la crise arrivant, ont radicalement changé leurs discours, en prônant aujourd'hui le contraire de ce qu'ils disaient, il y a quelques semaines à peine... Royal


Au congrès la synthèse est devenue impossible entre les motions. J'étais une la ligne contre une « synthèse molle ».  En fait il n'y a pas eu de synthèse, mais il me semble que les débats ont peu porté sur la ligne politique, mais plutôt sur le qui ?  C'est la lutte des égos qui est revenue en lumière. Martine, Ségolène et Bertrand s'estiment tous 3 « dans le créneau » de la présidentielle de 2012, et donc pas question de lâcher le manche...


Ensuite, il y a eu le 1er puis le second tour de désignation du 1er secrétaire. Quoi qu'on en pense, il faut noter la progression de Ségolène Royal, qui mathématiquement était perdante au second tour, par rapport aux résultats du premier tour.


Les militants du PS n'ont pas cependant réussi à trancher et un résultat aussi serré s'il est validé, rendra le PS ingouvernable, avec des luttes internes incessantes. Ségolène Royal ne lâchera pas le morceau, ce qui rendra la vie impossible à Martine Aubry, qui n'a de toute façon qu'une majorité que très relative. Bertrand Delanoë n'a certainement pas dit lui aussi son dernier mot pour 2012, tout comme François Hollande d'ailleurs...


Ce qui « m'amuse », ce sont les 2 candidats Royale et AUBRY, qui s'accusent mutuellement de triches dans certaines fédérations. A une époque, où elles étaient dans la majorité autour de François Hollande, ces pratiques, qui existaient déjà ne les gênaient guère. Que la Gauche du PS en fasse les frais à l'époque, était « normal »...


« Pour le fun », je note dans La Provence, que la fédération des Bouches du Rhône, toujours prompte à se placer dans le sens du vent, a été une des premières à annoncer la victoire de Martine Aubry: « C'est le début d'une histoire »...J'attends la suite avec impatience...


Pour conclure, je dirai que le PS est dans le pire scénario, et qu'il ne faut pas pour autant s'en réjouir. Mais c'est parce que je suis lassé de toutes ces batailles internes, et que la ligne politique du PS reste trop dans le flou au grès des événements, que j'ai rejoins le Parti de Gauche. Le PS a trop souvent pris des positions ambigües sur nombre de sujets car dans le fond nombre de dirigeants sociaux-libéraux étaient d'accord avec la politique de la droite...


J'engage tous les militants PS lassés eux aussi de ces histoires à venir nous rejoindre. Les militants socialistes méritent mieux que le spectacle affligeant auquel ils assistent. Le PS n'en sort pas grandi, mais la Gauche dans son ensemble en pâti pour lutter contre la politique de Nicolas Sarkozy.


Le 29 novembre à Paris se tiendra le 1er meeting de lancement du Parti de Gauche, en, présence d'Oskar Lafontaine du Die Linke allemand. Ce sera un moment fort dans la politique française. Il est temps d'offrir une vraie nouvelle offre politique, face par r         apport à un PS englué dans ses luttes internes. Je suis fier de faire partie de cette nouvelle aventure !


A suivre...


DH


Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Congrès PS 2008
commenter cet article

commentaires

le lecteur assidu 26/11/2008 23:35

Euh, sauf votre respect, camarade DH , je suggère de changer de titre de son blog  "le blog de didier Hacquart, ancien adjoint au Maire de Vitroles (13) et militant du parti de Gauche"   Comme cela, il sera débarassé d'un PS qui lui fout les b....  Je peux le comprendre !
Je reste au PS parce que je ne fais pas parti des rats qui quiitent le navire en détresse. Mais chacun est libre de partir quand il veut mais pas au mauvais moment juste après les résultats des mentions. On pourrait croire que vous êtes mauvais joueur : claquer la porte après avoir pleinement soutenu Benoit Hamon. Lui a besoin de vous à l'intérieur mais pas à l'extérieur : vous faîtes le jeu de Besancenot qui a l'habitude de tromper ses électeurs !   Dommage ....  Désolé pour mes critiques sévères mais ca fait partie de la démocratie  non ?
Amicalement,
Le lecteur assidu
 

Didier HACQUART 27/11/2008 20:24



Ok pour la remarque !


Mais même après mon départ du PS, j'assume toutes mes années de militantisme et d'engagement dans ce parti. Je ne regrette rien, même si aujourd'hui, désabusé, une page se tourne.


Je suis un peu usé de tenté de faire changer les choses de l'intérieur, et je souhaite bon courage à ceux qui restent. Il en faut, et leur choix est tout à fait respectable.


Je crains simplement, qu'après Reims et la désignation de Martine Aubry, que rien n'est réglé. Il suffit de voir la viédo de Ségolène ROYAL sur son site Désirt d'Avenir...


A bientôt cependant camarade !


Didier









Fabien 25/11/2008 09:34

C'était juste un petit coup de blues... Cela va passer (enfin, j'espère!). En attendant, je prends sur mon blog la défense de Ségolène contre les attaques injustes dont elle est l'objet. Si, si, je vous promets. Venez voir!

Didier HACQUART 25/11/2008 18:30



J'ai lu !


Quelle soirée éprouvante en perspective pour les socialistes...


Bon je plaisante, car en définitive ce qui ese passe est triste.


A+ Didier



cicéron 25/11/2008 06:01

Eh oui , pas terrible en ce moment pour les militants de tous bords , moi je voudrai un nouveau FN , plus proche des vrais réalités , moins sectaire , PLus a droite démocratiquement , plus a gauche socialement mais toujours et plus nationalement francais
 
 

mansano richard 24/11/2008 16:37

salut Didier,
le véritable gagnant de tout ce cirque au PS est bien entendu Nicolas Sarkosy.le nom de la" 1ere "secrétaire n'a plus grande importance le PS va en prendre au moins pour 25 ans d'opposition,ce parti n'est plus crédible aux yeux des francais.j'ai entendu une réflexion interressante hier soir a Ripostes "comment le PS qui n'arrive pas a diriger 200000 adhérents pourrait il diriger un pays de 60 millions d'habitants !!!!!"
quant a moi je recherche toujours un parti qui convienne a mes idées,le tien est trop a gauche pour moi.je vais créer un parti entre le Modem et le PS qui m'aime me suive lol......
A+
Richard Mansano 

Didier HACQUART 24/11/2008 23:51



Il y a certainement un créneau entre le PS et le Modem !!!


A l'émission Rispostes de dimanch à laquelle tu fais allusion,  je pense que Benoit Hamon, malgré la situation du PS, n'a pas été mauvais, bien au contraire...





A+ Didier



Fabien 24/11/2008 10:04

J'avais fait le choix de rester au PS, dans un premier temps au moins. Je ne vais pas prendre de décision hâtive que je pourrais être ammené à regretter par la suite. Mais les évènements me donnent tort sur toute la ligne! Le congrès de Reims qui n'en finit pas de s'achever en tragicomédie... Et maintenant Jacques Généreux qui quitte le navire. Coup dur pour ceux qui sont restés. Avec lui, c'est une partie de la substance vitale de la gauche du parti qui s'en va. On ne risque pas de réussir à infléchir l'orientation du parti, si tous ceux qui pensent, créent, réfléchissent, vont voir ailleurs! Alors, il faudrait se résigner à la victoire définitive des sociaux-libéraux au sein du PS? Le parti de Jaurès est devenu une bonne fois pour toute le rassemblement des émules de Clinton, Blair, et Veltroni (coucou Ségolène!) ? Ou alors le zoo d'une social-démocratie en voie de disparition (coucou Martine!) ? Et moi dans tout cela, je suis complètement paumé. Quelle misère...

Didier HACQUART 24/11/2008 23:49



Fabien, je comprend ton désarroi.


Jacques Généreux, quitte le PS pour le Parti de Gauche, est pour moi une bonne nouvelle, car c'est quelqu'un que j'estime, et dont j'apprécie les analyses. Son départ me surprend, car il était
proche d'Emmanuelli. Y- aura - t-il d'autres départs du PS ?


Mais lui comme d'autres n'avaient pas vraiment la place qu'il méritait au sein du PS. Tu parles de tristesse de voir partir ceux qui pensent, créent, réfléchissent, etc. Mais la direction en
voulait - elle ?


L'avenir du PS est à cette heure bien compromis. Il faut attendre le conseil national de demain mardi. Mais après de telles invectives entre Aubry et Royal, comment peut s'envisager l'avenir ?
Quelle sera la crédibilité d'une éventuelle réconciliation ?


Pour moi, je préfère consacrer ma modeste énergie, à la création d'autre chose.


Avec des camarades du 13, nous serons à Paris samedi pour le meeting d elancement du Parti de Gauche...


A suivre,





DH