Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 06:01

Et en plus, il conseille Sarko !


Il prouve au moins que rien n'est inéluctable mais que choix de sociétés...


A voir ou revoir : Joseph Stiglitz sur France - Inter

 

DH


 

«La valeur du loisir est un élément de la richesse» (*)


Pour Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie, les salariés doivent profiter des gains de productivité :

 

Recueilli par GRÉGOIRE BISEAU et FABRICE ROUSSELOT


Prix Nobel d'économie, ancien conseiller de Bill Clinton puis chef économiste de la Banque mondiale, Joseph Stiglitz est l'économiste préféré des altermondialistes. De passage à Paris pour faire la promotion de son dernier ouvrage (1), il évoque, pour Libération, la question de la réduction du temps de travail.


La France fête les 10 ans de ses 35 heures. Une politique de réduction du temps de travail diamétralement opposée à celui des Etats Unis...


Dans le cadre de la mission que le gouvernement de Nicolas Sarkozy m'a confiée avec d'autres experts, nous réfléchissons à la façon d'établir de nouveaux instruments de mesure pour évaluer la richesse d'un pays. Je pense notamment que l'on doit intégrer dans la mesure du PIB ce que j'appelle la «valeur du loisir». C'est important dans une société efficace que les gens qui veulent un travail puissent en trouver un. Mais si ces personnes veulent prendre un mois de vacances durant l'été, est-ce pour autant un «dysfonctionnement» de cette société ? Evidemment non : c'est juste le choix de profiter au mieux des gains de productivité et du progrès technologique. Les Américains travaillent aujourd'hui plus qu'il y a trente ans. Ils devraient pouvoir en profiter plus, mais ce n'est pas le cas. Ils disent travailler pour offrir de meilleures conditions à leurs familles, mais la conséquence c'est qu'ils n'ont plus de temps à consacrer à leur famille.


Alors pour ou contre les 35 heures ?


L'un des enjeux des 35 heures était de partager les heures de travail pour permettre à plus de gens de travailler. C'était aussi l'occasion de trouver entre patron et salariés des accords d'entreprise spécifiques. Il faut développer ces cadres législatifs et sociaux qui permettent à chacun de passer plus de temps en famille quand on en a envie.aspiration sociale légitime et un coût économique global. Ce qui nous enseigne la théorie économique, c'est que lorsqu'une économie augmente sa productivité, le temps de loisir croît. Il y a encore trente ans, il y avait très peu de différence entre la France et les Etats-Unis. Ce qui se passe aujourd'hui en matière de temps de travail aux Etats-Unis est aberrant. Evidemment, cela a un coût économique, plus important à supporter pour une petite entreprise. Quand vous n'avez qu'un comptable et qu'il prend du temps pour lui, ce n'est pas facile à gérer. Tout est donc affaire d'arbitrage : entre une



(1) Une guerre à 3000 milliards de dollars, de Joseph Stiglitz et Linda Bilmes, Fayard, 354 pp.


(*) Libération.fr du  lundi 19 mai 2008




Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Parti Socialiste