Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 06:58
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Daniel Schneidermann est viré de France 5, et son émission « arrêt sur image » va disparaître du petit écran.
 
Il faut défendre cette émission libre diffusée sur le service public ( ?) qui décrypte les images véhiculées par la télévision.
 
Pour soutenir l’émission, n’hésitez pas à signer la pétition en ligne :
 
 
Il y a quelques mois, nous avions sauvé l’émission « Là bas si j’y suis », de Daniel MERMET sur France inter. Aujourd’hui il faut renouveler l’opération pour « Arrêt sur Image »
 
A suivre... 
 
DH

NB : une autre pétition circule sur le net.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
Par Philippe Cohen, journaliste à Marianne.
 
Annoncé sur le blog du Jean-Marc Morandini, l'information nous a été confirmée par le principal intéressé : l'émission Arrêt sur images est arrêtée par la direction de France 5. Brutalement. Le directeur de l'antenne Philippe Vilamitjana l'a annoncé aujourd'hui à Alain Taïeb, le producteur d'Arrêt sur Images. Au lendemain des élections législatives, comme par hasard. Officiellement, c'est le directeur de l'antenne qui a pris la « décision dans la solitude de son bureau », explique un collaborateur de l'émission : « Arrêt sur Images a douze ans, c'est le lot des émissions de TV de vieillir et c'est de la responsabilité de la chaîne de changer les programmes. » Alors, usure d'Arrêt sur images, qui avait gardé une bonne audience (7%) et su garder un public depuis des années tout en impulsant un vrai débat public sur l'information à la télévision ? Daniel Schneidermann est un patron de rédaction qui a été souvent contesté pour ses méthodes parfois jugées autoritaires, ce qui peut expliquer le manque d'enthousiasme à le soutenir de certains de ses collaborateurs.


Mais il est difficile de croire un mot de la fable de la direction. Il est clair que la décision d'arrêter une émission aussi sensible que celle de Daniel Schneidermann n'a pu être prise que par Patrick de Carolis. Daniel Schneidermann de son côté nous a déclaré : « Ce qui est grave n'est pas en soi l'arrêt de notre émission, mais le fait que le service public audiovisuel renonce à cette fonction de critique de l'information, comme l'annonçait d'ailleurs l'an passé l'arrêt du Premier pouvoir, l'émission d'Elisabeth Lévy, sur France Culture (1). Si le directeur des programmes avait dit : nous allons remplacer Arrêt sur images par une émission plus punchy sur le même sujet, je n'aurais pu que m'incliner. Mais là, on voit bien qu'il s'agit d'autre chose. » Information contestée par Philippe Vilamitjana, directeur de l'antenne et des programmes de la chaîne, qui a epliqué à l'AFP qu'ASI sera remplacé par « une autre émission de décryptage ». « Il s'agira d'une émission en direct, rassemblant des grandes signatures de la télévision, de la radio et de la presse écrite, qui commenteront et décrypteront l'actualité de la semaine », avec la participation de téléspectateurs de France 5, a ajouté Philippe Vilamitjana.


La présentation qu'en fait le directeur de l'antenne ne laisse que peu de doutes sur les intentions de France 5 et de France télévision : substituer à une émission de contre-enquêtes sur le pouvoir médiatique, dans laquelle les journalistes menaient chaque semaine des enquêtes approfondies, un salon de thé audiovisuel – un « small talk » disent les anglosaxons - dans lequel quelques stars du PAF seront appelées à commenter l'actualité de la semaine, comme il en existe d'ailleurs sur plusieurs chaînes d'information.


Bref, on va nous remplacer une Gueuze au goût âpre par une bière sans alcool inodore et sans saveur. A moins que les fans de l'émission décident d'agir et, si cela est en leur pouvoir de protestation, de sauver l'un des derniers espaces de vraie liberté de la télévision publique. En tout cas, il faut se bouger, et vite !


------------
1) L'auteur de cet article était l'un des chroniqueurs de cette émission.


Visiter le blog de l'équipe d'Arrêt sur images : bigbangblog.net

 

Lundi 18 Juin 2007

Philippe Cohen

Repost 0
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 07:27

 



Manifestation de l’ADEV le 25 mai 2007 à l’Aéroport Marseille Provence

 
 

« contre les bruit des avions au dessus de Vitrolles ! »

 


05-2005-Manifestation-du-25-mai-07-bb.jpg
 
 
 


En complément de l’article du 26 mai 2007, voici l’Article paru dans la Provence et un site à consulter pour en savoir plus :

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une réunion de l'ADEV est prévue le mardi 29 mai à 18h30 à la maison de quartier des Pinchinades.


A suivre,
 
 

DH
Repost 0
26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 13:07

 



Manifestation de l‘ADEV contre le survol des avions à Vitrolles !

 


 
 
 


Comme annoncé depuis quelques jours, une manifestation a été organisée à l’Aéroport Marseille Provence contre le bruit des avions liés au survol de notre ville, particulièrement dans les quartiers sud.

 
 

Les revendications concernent essentiellement l’arrêt des approches à vues, le couvre feu la nuit, et de revoir les trajectoires de décollages.

 
 

De nombreux élus de Vitrolles qui sont aussi des habitants de Vitrolles incommodés par le bruit des avions se sont joints aux manifestants :

 
 

Jean - Claude DENJEAN (1er Adjoint et candidat PS dans la XIIè des BdR), Philippe GARDIOL, Malik MERSALI (Candidat PC dans la XIIème), Claude MICHEL, Pascale MORBELLI, Marie - Thérèse THIBAULT et moi-même !

 
 
A suivre,

 
 
DH


Repost 0
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 07:34


Nicolas SARKOZY a été élu le 6 mai dernier. Le combat pour la
défense de l’environnement et de l’avenir de la planète doit cependant continuer ! Cela reste l’enjeu majeur des années à venir.
 
 
 
Le combat continue notamment sur l’EPR, et la nécessaire sortie du nucléaire, malgré un nouveau Président pro-nucléaire.. C’est pourquoi, il est plus que nécessaire d’enclencher des actions républicaines et civiques, notamment en signant la « charte du réseau « Sortir du Nucléaire » !
 
 
 
N’hésitez pas non plus à consulter le site du Réseau sortir du nucléaire.
 
 
 
DH
 
 
 
 
 
Signez la Charte du Réseau "Sortir du nucléaire"
 
 
Charte du Réseau "Sortir du nucléaire"
 

- Considérant les risques d'accidents majeurs croissant dus au vieillissement des installations nucléaires,

 

-  considérant les dangers que fait courir l'accumulation des déchets radioactifs vis-à-vis des générations présentes et futures,

 

-          considérant les risques pour la santé liés à la pollution radioactive due à toute installation nucléaire,

 

-  considérant le risque de prolifération nucléaire à des fins militaires,

 

- considérant le coût prohibitif de la filière nucléaire (construction et démantèlement des installations, gestion des déchets radioactifs),

 

- considérant les dangers que représente le lobby nucléaire pour la démocratie,

 

-  considérant que la France est le dernier pays en Europe à tout miser sur le nucléaire,

 

A cette période charnière où se pose le problème du renouvellement du parc nucléaire français, nous, citoyens, scientifiques, élus, associations, entreprises... voulons une décision immédiate de sortie du nucléaire.

 
Nous voulons :
 

- l'arrêt des projets d'enfouissement de déchets radioactifs,

- l'arrêt du retraitement du combustible usé à La Hague et l'arrêt de l'utilisation du plutonium à des fins énergétiques (combustible MOX),

-  l'arrêt des exportations d'électricité et de toute technologie nucléaire,

- le non renouvellement du parc nucléaire,

- la fermeture des réacteurs en fonctionnement.

 
C'est possible avec :
 

-  le développement des économies d'énergie,

- la mise en place d'une autre politique énergétique basée sur les énergies renouvelables (éolien, solaire, bois,...) fortement créatrices d'emplois,

- le recours en phase transitoire, à des techniques de production énergétique les moins néfastes possibles pour l'environnement (centrales au gaz, cogénération,...).

 
 
Pour signer :
 
 
Repost 0
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 07:50


Non au bruit des avions à Vitrolles !
L’ADEV se mobilise…

A la veille de l’été l’Association de Défense de l’Environnement de Vitrolles, ADEV, représentant plus de 350 familles, se mobilise à nouveau contre le survol des avions au dessus de nos têtes.

Une manifestation est prévue le vendredi 25 mai à 18h00 à l’Aéroport avec distribution de tracts aux passagers. Le RdV est prévu à l’entrée de la zone de Couperigne (sortie après Eurocopter, direction Salon).

Les revendications concernent l’arrêt des vols de nuit, l’arrêt des approches à vue et une refonte des procédures d’arrivée et de départ pour éviter le survol de Vitrolles.

La mobilisation de tous est nécessaire pour sensibiliser à nouveau les autorités Aéroportuaires et la Chambre de Commerce.

Une délégation devrait être reçue par la Direction de l’Aéroport.

A suivre,

DH
Repost 0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 10:54

 


4 JOURS APRES LE SECOND TOUR DES LEGISLATIVES, UN NOUVEAU SOMMET EUROPEEN : PREPARONS NOUS !
 

 

 


L’agenda européen place ces questions au centre des élections législatives. Suite au refus, par le peuple français notamment, du Traité de Constitution européen, la France doit être à l’initiative de propositions. L’équipe Chirac avait confisqué son vote au peuple en ne se battant pas pour le respect de notre NON.

 

 

 

Nicolas Sarkozy a déjà annoncé qu’il en ferait de même.

 

 

 

Redonnons au peuple sa souveraineté en faisant en sorte que les députés que nous allons élire soient porteurs de l’exigence de changement de cap pour la construction européenne. De l’Europe du marché et de l’argent roi, passons à l’Europe des citoyens. De l’opacité du fonctionnement du Parlement européen passons à une construction démocratique. Ce débat est au cœur des élections législatives !

Ce meeting est aussi l'occasion de retrouver René REVOL de PRS et d'écouter un représentant allemand du Linkspartei, le parti d'Oskar LAFONTAINE...




DH

 

 


TOUT PEUT CHANGER QUAND LES CITOYENS S’EN MELENT...

 

 

 


Grand Meeting sur les questions Européennes

 


Mercredi 23 mai 2007 à 18h30

 


Théâtre MAZENOD 88, rue d’Aubagne - 13001 MARSEILLE

 



Des personnalités d’horizons divers prendront la parole :

 


JEAN PAUL ISRAËL militant communiste et MAGALI ESCOT militante socialiste de PRS (candidats aux élections législatives 3ème circonscription (1er - 2ème - 7ème arrondissements)

René REVOL : Responsable socialiste national de “Pour une République Sociale” ;

 


Francis WURTZ : Député Europeen communiste et président du groupe confédéral de la Gauche Unitaire Européenne - Gauche Verte Nordique ;

 


Un représentant du Linkspartei
: Le Parti de la Gauche Allemande.

Repost 0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 07:10

 



Les Tribal Banda, Que faire maintenant qu’on a Sarko ?

 
 
 

J’ai reçu un message des Tribal Banda via ce blog.

 
 

Ils ne sont pas de Picardie comme KAMINI ou les Fatals PICARDS, mais ce sont des artistes engagés qui n’oublient pas l’humour, ce qui n’est pas pour me déplaire.

 
 

Je vous conseille donc leur site internet : http://tribalbanda.com

Je ne résiste pas à l'envie de vous diffuser leur dernière chanson « Que faire en attendant Sarko ? » qui devrait être suivie d'une autre chanson,
« Que faire maintenant qu'on a Sarko ? »


 




DH
Repost 0
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 07:14


Comment ne pas rester insensible au drame qui se joue actuellement au DARFOUR ? Il est urgent d'agir. L'Europe doit se mobiliser. les candidats à la Présidentielle doivent aussi se positionner et s'engager clairement sur ce problème.

DH



EN FRANCE: 1 MILLION DE SIGNATURES POUR LE DARFOUR
 
 

EUROPETITION D'URGENCE aux chefs de gouvernements et aux institutions de l’Union européenne pour l’envoi immédiat d’une force de protection internationale au Darfour.

 

Initiative coordonnée par le Collectif Urgence Darfour (www.urgencedarfour.com)

 

A Mesdames et Messieurs les chefs de gouvernement des États membres de l’Union européenne,


A Monsieur José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne,
A Monsieur Javier Solana, Haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune



Nous, citoyens français et européens, ne pouvons rester plus longtemps indifférents et passifs face à la véritable guerre contre les civils qui se déroule actuellement au Darfour, dans l’ouest du Soudan.



L’armée soudanaise et les milices janjawids ont massacré par villages entiers, principalement en raison de leur identité « africaine noire », leurs concitoyens fours, massalits, zaghawas… qui constituent la majorité des six millions d’habitants du Darfour.

Certains parlent du premier génocide du XXIe siècle.



Déjà 400 000 hommes, femmes et enfants innocents sont morts. Des dizaines de milliers de personnes ont été violées, torturées et terrorisées. Plus de deux millions et demi d’autres ont été chassées de chez elles. Chaque heure, chaque jour, le nombre de victimes augmente !



L ’ONU a qualifié les exactions commises contre les populations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, et a saisi la Cour pénale internationale.

L’action humanitaire est intentionnellement entravée par le gouvernement soudanais: des ONG ont ainsi été obligées de suspendre leurs programmes et de quitter la zone, quand elles n’ont pas été tout simplement expulsées.

Aujourd’hui selon les observateurs des Nations unies, plus de deux millions et demi de réfugiés ou personnes déplacées n’ont pas ou plus accès à l’aide internationale et sont désormais exposés à la mort par malnutrition et maladie.

Cette situation insupportable qui perdure au Darfour déstabilise encore plus cette région déjà fragilisée et aggrave d’autres désastres humanitaires au Tchad et en République centrafricaine.



En quatre ans, dix résolutions ont été votées par les Nations unies sans aucun résultat concret sur le gouvernement de Khartoum.

 

En décembre dernier, au moment de quitter ses fonctions, Kofi Annan reconnaissait que le Darfour était le plus grave échec de l’ONU de ces dernières années.



Chaque minute coûte la vie à davantage d’innocents.



Mesdames, Messieurs, comme l’a demandé le Parlement européen dans sa résolution du 15 février 2007 votée à l’unanimité, vous devez agir maintenant !

En droite ligne avec la résolution 1706 du Conseil de sécurité de l’ONU, les Etats européens doivent envoyer immédiatement une force d’interpositionayant pour mandat de :

 

- protéger effectivement les populations d’un massacre généralisé ;

 

- mettre en place des corridors humanitaires sécurisés permettant aux organisations humanitaires d’accéder à l’ensemble des populations nécessitant une aide vitale ;

 

- déférer devant la Cour pénale internationale tous les individus inculpés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

 
D’autre part, il faut :
 
- établir une zone d’exclusion aérienne sur tout le Darfour ;
 

- appliquer des sanctions ciblées, conformément à la dernière résolution du Parlement européen ;

 

- favoriser les conditions d’un véritable accord de paix entre toutes les parties, permettant aux populations déplacées ou réfugiées de retourner sur leurs terres en toute sécurité.

 

Il est du devoir de l’Europe d’intervenir aujourd’hui et d’exercer sa responsabilité de protéger !

 
IMPORTANT : Aidez-nous en relayant cette pétition !


Si nous voulons être entendus, nous avons pour objectif de réunir, en France, 1 million de signatures !


Faites signer cette pétition au plus de personnes possible, autour de vous !


Envoyez-la, par e-mail, à tous vos contacts de messagerie, et demandez leur qu'ils la relaient à leur tour... pour créer, ainsi, une chaîne d'union pour le DARFOUR.

 
Repost 0
7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 08:36

Contrairement au discours ambiant, et à la pensée unique relayée chaque jour par les médias, ce sondage remet à mon sens les choses en place et me parait plus proche de la réalité.
 
Non les français n’ont spécialement envie de travailler au-delà de 60 ans.
 
Oui les français souhaitent disposer de temps pour profiter de la vie !
 
Il est évident, que cela est aussi lié à des problèmes de revenus, de montant de retraite, et de situations familiales. La vie sur terre est suffisamment courte, pour ne pas la sacrifier au travail jusqu’à plus de 60 ans. Le sens du progrès qui permet un allongement de la vie doit nous permettre à tous de profiter pleinement de cet allongement et non de le perdre dans du travail supplémentaire. C’est un choix philosophique, mais aussi un véritable choix politique. Dans quelle société voulons – nous vivre ?
 
A l’heure où le FN, l’UMP et l’UDF préconisent un allongement de la durée de travail, les français devront se positionner le 22 avril 2007…
 
DH
 
Les Français actifs souhaiteraient prendre leur retraite à 55 ans

Le troisième baromètre annuel Axa de la retraite souligne combien la question de l'arrêt de l'activité constitue une préoccupation grandissante chez les Français, actifs comme retraités. De fait, ils souhaitent partir à la retraite assez tôt... et commencent donc à la préparer également très tôt!
 
En pleine campagne électorale, les candidats seraient bien avisés de jeter un œil sur la troisième édition du Baromètre Axa de la Retraite*: premier enseignement, les actifs considèrent que l'âge idéal de départ à la retraite est de 55 ans. De plus, ils se déclarent opposés à l'allongement de l'âge de la retraite.
 
L'âge limite acceptable serait de 62 ans, légèrement au-dessus de l'âge légal actuel (60 ans).
 
Du point de vue du financement de la retraite, l'étude confirme que l'Etat "reste la clé de voûte du système", puisque 82% des actifs considèrent qu'il doit financer la retraite. Mais ils sont 65% à considérer qu'ils doivent eux aussi y contribuer. Cette prise de conscience se double d'un passage à l'acte: ils commencent à préparer leur retraite en moyenne à 31 ans, en économisant 198 euros par mois. Les hommes mettent de côté 248 euros par mois tandis que les femmes épargnent seulement 134 euros par mois.
 
Assez logiquement, les versements s'accélèrent à partir de 45 ans, quand la retraite devient une échéance plus concrète. Assurance vie, versements sur des dispositifs d'épargne salariale et immobilier sont les solutions les plus utilisées.
 
Mais outre la nécessité de se procurer des revenus complémentaires pour la retraite, les Français souhaitent majoritairement préserver leur capital pour le transmettre à leurs enfants: 53% des actifs le souhaitent, et ce chiffre monte à 63% parmi les retraités. Une préoccupation spécifiquement française: selon le Baromètre Axa, seuls 20% des retraités et 12% des actifs allemands affichent cette préoccupation. Mais si les Français pensent à leurs enfants, l'inverse est également vrai : 49% des actifs considèrent que les enfants doivent soutenir leurs parents retraités par des aides financières.


Paru dans La Tribune du 23/03/2007


* Etude menée auprès de 11.590 personnes dans 16 pays. Pour la France, 300 actifs de plus de 25 ans et 301 retraités ou préretraités de moins de 75 ans ont été interrogés.
Repost 0
30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 07:22

Certainement parce ce que je suis Vitrollais, je connais bien les dangers du FN et de son discours. J’ai dénoncé à plusieurs reprises sur ce blog les dangers de la banalisation du discours du FN. C’est aussi pourquoi, j’ai mis en ligne sur ce blog, plus de 200 articles de presse qui retrace la vie politique de Vitrolles pendant les 5 années de la gestion par le couple FN – MNR MEGRET.
 
Lilian THURAM dénonce lui aussi cette banalisation. J’espère qu’il sera entendu…
 
A suivre,
 
DH
  
 
Lilian THURAM dénonce la banalisation du discours du FN
 
 

Le défenseur de l'équipe de France Lilian Thuram a brisé, mardi 27 mars, la monotonie des conférences de presse en dénonçant "la banalisation du discours du Front national" à propos des questions ayant trait à l'identité nationale. Thuram, membre du Haut Conseil à l'intégration, estime, à la veille du match amical France-Autriche, que cinq ans après le 21 avril 2002, "la situation s'est aggravée".

 

Le joueur, qui dit suivre la campagne surtout sur Internet, admet que la question de l'identité nationale est un élément du débat. "Pour sortir de la crise identitaire dans laquelle on se trouve, il faut avoir une réflexion et accepter que celle-ci est en mouvement", précise-t-il.Selon lui, "il y a des choses inacceptables et il faut les dénoncer. Regardez l'histoire du Chinois [sans-papiers interpellé le 20 mars devant l'école où sont scolarisés ses deux petits-enfants] que l'on veut expulser. Ce n'est pas l'image que l'on doit donner de la France".

 
"JE SAIS POUR QUI JE NE VAIS PAS VOTER"
 

Dans un entretien au site Internet de Métro,il durcit le ton face à Nicolas Sarkozy :

 

"Je suis assez étonné qu'on puisse avoir l'idée de créer un ministère de l'immigration et de l'identité nationale. Quoique, venant de lui, rien ne me surprend. C'est une continuité. Un cheminement pour essayer de récupérer les voix du Front national."

 

Lilian Thuram "parle un peu"  de ces questions avec ses coéquipiers et affirme aller "voir certains d'entre eux pour leur dire d'aller voter". S'il ne dévoile pas pour qui il va voter, il précise : "Je sais pour qui je ne vais pas voter".

 
LEMONDE.FR | 27.03.07 |
Repost 0