Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 07:34

 


Réflexion sur « l’ouverture au centre » à Vitrolles…
 
 
 

Ségolène ROYAL a lancé après le 1er tour de la Présidentielle, l’ouverture de la au centre en proposant des postes de Ministre à l’UDF.

 
 
 

Il apparaît aujourd’hui que c’était une manœuvre strictement personnelle qui n’avait en aucun cas l’assentiment du 1er Secrétaire du PS, François HOLLANDE, ni du PS dans son ensemble.

 
 
 

N’avions pas nous en tant que militants reçus de nombreux d’argumentaires pour nous expliquer et que nous expliquions autour de nous que BAYROU était de droite et qu’aucune alliance n’était possible avec lui ? Cela avait d’ailleurs été acté lors du dernier congrès du PS au Mans.

 
 
 

Cela ressemblait plus à mon sens une proposition catastrophe pour tenter désespérément de « sauver les meubles ».

 
 
 

Le débat BAYROU – ROYAL, fort intéressant au demeurant, a clairement démontré les clivages idéologiques et politiques de fond entre l’UDF et le PS. Il n’y a pas accord sur des thèmes aussi fondamentaux et structurants pour la société que notamment les 35h00 (BAYROU est sur la ligne de SARKOZY, avec le travailler plus), ou le rôle de l’Etat (BAYROU est pour moins d’Etat).

 
 
 

François BAYROU est dans une logique courageuse pour 2012, et les législatives risquent d’être difficiles pour son nouveau Mouvement Démocrate. D’ailleurs les Députés UDF ne s’y sont pas trompés et ont quasiment tous rejoints l’UMP pour sauver leur siège. Cela démontre au passage que François HOLLANDE n’avait pas tout à fait tort en clamant que l’UDF est un parti de droite.

 
 
 

François BAYROU a clairement dit qu’il ne voterait pas pour Nicolas SARKOZY. Chacun pouvait en conclure ce qu’il voulait, mais la tendance était donnée.

 
 
 

Qu’en est – il au plan local ? Monsieur William CARULLA, représentant de l’UDF pour Vitrolles et la XIIème circonscription, n’a pas donné de consigne de vote pour le second tour (sans préciser pour qui il ne voterait pas, comme François BAYROU) (La Provence du 4 Mai 2007).

 
 
 

Julien MENGEAUD, des jeunes de l’UDF, lui aussi Vitrollais, a appelé à voter blanc au second tour. Il faut être clair, dans le contexte, voter blanc, c’était hypocritement favoriser SARKOZY.

 
 
 

Donc clairement à Vitrolles, les 2 représentants officiels de l’UDF de part leur prises de position pour le second tour, ne se sont pas opposés à l’élection de Nicolas SARKOZY.

 
 
 

Leurs choix sont tout à fait respectables, mais il faut en prendre acte pour l’avenir. A suivre…

 
 
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 08:33


Vitrolles c’est vous par le PS de Vitrolles

 
 

Le PS de Vitrolles vient d’éditer un bulletin spécial d’information. Vous y trouverez un certain nombre d’informations sur la droite vitrollaise soutenue par l’UMP.

 

Je vous livre sur ce blog l’édito de Michel RENAUDIN, Secrétaire de la section PS de Vitrolles. Par le lien prévu à cet effet, vous aurez un petit aperçu de l'opposition vitrollaise.

 
DH
 
 
Edito Point de vue
 

Ce n’est pas dans nos habitudes, mais pour une fois, nous allons céder à la facilité et nous lâcher un peu. Vous allez découvrir dans ce journal, qui se cache derrière la vitrine UMP Vitrolles.

 

Actuellement, les socialistes et leurs partenaires sont mobilisés sur la campagne pour l’élection présidentielle dans le but d’en finir avec cette politique injuste d’appauvrissement et d’inégalités que la droite nous inflige.

 

Mais Borelli et sa bande nous offrent cinq minutes de récréation. Prenons - les.

 

L’historique de toutes les élections de Vitrolles nous prouve que vous n’avez aucune confiance en Christian Borelli, et nous le savons. Néanmoins, nous avons eu envie, pour une fois, de répondre à l’un de ses luxueux tracts. S’il ambitionne d’être candidat aux élections municipales, il faut qu’il sache que les Vitrollais sont des électeurs exigeants qui veulent savoir exactement qui les représente.

 

C’est pourquoi Guy Obino n’a pas hésité à communiquer son Curriculum Vitae, ses bulletins de salaire, son casier judiciaire et souvent aussi, un peu de sa vie privée.

 
Christian Borelli se livrera-t-il au jeu de la transparence absolue comme l’a fait Guy Obino ?
  

Par Michel Renaudin, Secrétaire de la section du PS de Vitrolles

 
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 07:52


Le journal de "Vitrolles Unie" n°2 est sorti : Encore une fois, ne cédons pas aux techniques de désinformation !

 
 
 
 
 

Le journal de la Droite Vitrollaise n°2 vient d’être diffusé dans nos boites aux lettres.

 
 
 

Comme pour le 1er numéro, le style et les techniques utilisées rappellera aux Vitrollais, un autre journal, diffusé dans notre Ville il y a quelques années par l’Extrême Droite.

 
 
 

Cela est logique, lorsque l’on retrouve au sein de l’équipe de Christian BORELLI, UMP, futur candidat à la Municipale de 2008, les ex FN, ex MNR, le MPF, RPF, les ex-colistiers de Catherine MEGRET, etc. Je précise, que cette équipe est soutenue par le Député UMP de la XIIème circonscription, Eric DIARD.

 
 
 

Comme toujours, la question est toujours de savoir s’il faut ou non répondre à ce type de journal de désinformation, sachant que le principe est de dénigrer, il en restera quelque chose…

 
 
 

J’ai écrit, y a quelques mois, un article sur les techniques de communications utilisées par le FN et le MNR sur Vitrolles, pour la conquête de la ville dans les années 1990. Il peut – être intéressant de s’y reporter, sans oublier les plus de 210 articles de presse disponibles sur ce blog qui retrace la vie politique Vitrollaise de 1988 à 2006 ! Vous y trouverez des informations sur les différents protagonistes…

 
 
 

Il est toujours difficile de répondre à la démagogie, mais je pense qu’il est intéressant de pointer quelques éléments :

 
  
 

1 - Christian BORELLI, et la sécurité, soyons sérieux

 
 
 

Christian BORELLI souhaite surfer sur la sécurité, et reprendre les « grands thèmes » de l’extrême droite et de son ami SARKOZY.

 
 
 

Pour ce faire, il s’appuie sur l’expérience de son ami UMP Patrick BALAKANY, dont je rappelle la dernière trouvaille, qui est de faire voter par son propre conseil municipal, une remise gracieuse de plus de 230 000 €…

 
 
 

A chacun ses références politiques.

 
 
 

Par ailleurs, au sujet de la vidéosurveillance, il est bon de rappeler l’histoire. La vidéo surveillance a été installée à Vitrolles par Jean - Jacques ANGLADE (décision du Conseil municipale du 23/06/1994). En octobre 2002, après 5 années de gestion de l’équipe MEGRET, par les nouveaux amis de Christian BORELLI (Hubert FAYARD, Alain CESARI, Jean FIGADERE, etc.), tous ex colistiers de Catherine MEGRET, le système était obsolète et inopérant.

 
 
 

Il sera totalement rénové, remis en service avec de nouvelles technologies en 2007.

 
 
 

Enfin, Christian BORELLI peut se gausser de la baisse des effectifs de la Police Municipale, mais il  « oublie » de dire que les effectifs supplémentaires de Police Nationale promis à son ami Eric DIARD, Député UMP (proche lui aussi de Daniel SIMONPIERI, Maire de Marignane, ex FN, ex MNR) par le « ministre candidat » Nicolas SARKOZY, ne sont toujours pas arrivés à Vitrolles ( La Provence Janvier 2007). Que fait Nicolas SARKOZY pour les locaux vétustes de notre Police Nationale à Vitrolles ? La sécurité n’est – elle pas une obligation régalienne de l’Etat ?

 
 
 

Ceci dit, la Police Municipale de Vitrolles reste toujours très importante en effectifs en regard de la taille de la Ville. La Police Municipale exécutait ses missions sous la municipalité MEGRET, et donc des nouveaux amis de Christian BORELLI, dans des conditions matérielles lamentables, et qu’elle a été rééquipée en locaux, véhicules, uniformes et autres moyens, par la Municipalité actuelle.

 
 
 

Lancer des chiffres dans la nature sur l’insécurité, est une vielle pratique. Il ne faut pas mélanger les chiffres de la circonscription du commissariat de Vitrolles qui intègre la ville des Pennes - Mirabeau et surtout la zone commerciale de Plan de campagne. Mais il est plus facile de faire des amalgames et de laisser planer le doute, en dégageant le Ministre candidat Nicolas SARKOZY, soutenu par la Droite Unie de Vitrolles, de ses responsabilités…

 
 
 

2 – Impôts locaux, non à la démagogie facile

 
 
 

Christian BORELLI revient une fois de plus sur les impôts locaux. Une fois de plus, il faut rappeler que la taxe d’enlèvement des ordures ménagères a fortement augmenté sous l’impulsion de sa collègue UMP Maryse JOISSAING, Présidente de la Communauté de Communes du Pays d'Aix, et que les élus Vitrollais s’y sont opposés, car si nous avons le droit à Vitrolles à l’augmentation de la TEOM, mais toujours pas au tri sélectif !

 
 
 

Il ne me semble pas avoir vu la signature de Christian BORELLI et ses collègues sur la pétition lancée par des citoyens Vitrollais contre Madame JOISSAING à ce sujet…

 
 
 

Les augmentations des parts départementales et régionales sont liées aux transferts de charges de l’Etat vers les collectivités locales, sans contre parties financières. C’est le résultat de la politique libérale menée par le gouvernement des VILLEPIN, SARKOZY et autres. Il est facile de promettre des réductions d’impôts (pour qui ?) d’un coté et de transférer des dépenses de l’autre.

 
 
 
 3 – Sousto Vital Rouard
 
 
 

Encore une fois, alors que les nouveaux amis de Christian BORELLI n’ont rien fait pour les seniors de la Sousto alors que les conditions de logement sont déplorables. Ces nouveaux amis, Hubert FAYARD, Jean FIGADERE et désormais Alain CESARI anciens adjoints de Catherine MEGRET, Maire FN puis MNR de Vitrolles, étaient à la tête de la Mairie pendant 5 années, il ne faut pas l’oublier.

 
 
 

Dès notre arrivée à la mairie en octobre 2002, un vaste et nécessaire projet de réhabilitation a été lancé. Il verra le jour dans les prochains mois.

 
 
 

Il est déplorable que nos anciens fassent l’objet de polémiques politiciennes. Ils méritent mieux que cela. Les anciens verront concrètement ceux qui agissent, et ceux qui gesticulent.

 
 
 
4 – Les PINS
 
 
 

Alors que les nouveaux amis de Christian BORELLI ont mené une politique d’exclusion du quartier, voire de ghettoïsation, nous avons au contraire lancé un vaste programme de réhabilitation du quartier, dans le cadre de la politique de la ville.

 
 
 

Tout d’abord, nous avons ramené les services publics au cœur du quartier avec le bâtiment le Romarin qui abrite des services importants comme ceux de l’éducation, de la politique de la ville, ou de la vie associative.

 
 
 

Ensuite, un programme de réhabilitation du quartier est en cours avec 83 millions d’€ d’investissements, comme cela se pratique dans d’autres villes en France. Par un programme de construction de logements, démolition d’un bâtiment, construction d’une véritable place de marché, etc. Ce quartier laissé à l’abandon pendant les années MEGRET sera décloisonné et s’ouvrira, par une nouvelle architecture urbanistique sur la ville.

 
 
 

Plutôt que d’affoler les foules, Christian BORELLI serait plus utile pour Vitrolles, en soutenant avec nous auprès de Jean - Louis BORLOO, Ministre de la Cohésion sociale.

voir : http://www.vitrolles13.fr/actualites/5250/

 
 
 
5 - Conclusion
 
 
 

En conclusion, le débat politique ne sort pas grandi par une argumentation et une confrontation qui se veut polémique. Nous connaissons trop bien les ficelles utilisées par l’extrême droite, et que nous voyons aujourd’hui réapparaitre, pour ne pas réagir et démonter chaque fois que nécessaire les mécanismes.

 
 
 
Ce blog y contribuera chaque fois que nécessaire !
 
 
 
A suivre...
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 11:31


La référence politique de la droite Vitrollaise conduite par l’UMP Christian BORELLI et ses amis est Monsieur Patrick BALKANY, maire de Levallois-Perret qu’ils ont d’ailleurs fait venir à Vitrolles, il y a quelques mois.

 

Il est toujours intéressant de porter à la connaissance des Vitrollais, et des citoyens en général, les comportements et agissements de Monsieur BALKANY, qui n’hésite pas en tant que maire à faire voter son conseil municipal pour une remise gracieuse le concernant de plus de 230 000 € !

 

A chacun ses convictions et pratiques politiques, mais une chose est sûre je me battrai autant pour que SARKOZY n’arrive pas au pouvoir et dont Monsieur Patrick BALKANY est un proche et que l’on peut apercevoir sur les estrades à ses cotés, que pour ne pas voir ce genre de pratiques arriver à la mairie de Vitrolles !

 
DH

Hubert FAYARD, (ex Fn, Ex MNR, ex 1er adjoint de Catherine MEGRET), Patrick BALAKANY, Maire UMP de Levallois Perret, Christian BORELLI, UMP - Vitrolles, lors du colloque organisé en présence d'Eric DIARD, Député UMP de la Xiième circonscription des BdR.
 
Levallois accepte d'effacer la dette de son maire (*)
 
 

Le conseil municipal à majorité UMP a voté une "demande de remise gracieuse" pour les 230.865,57 euros dus par le maire UMP Patrick Balkany, après sa condamnation pour avoir employé illégalement trois employés municipaux à son service personnel.

 

Le conseil municipal à majorité UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a décidé d'effacer la dette de son maire. Il a voté lundi 12 février au soir une "demande de remise gracieuse" pour un montant de 230.865,57 euros dus par Patrick Balkany à la commune, après sa condamnation pour avoir employé illégalement trois employés municipaux à son service personnel.

 

Cette "demande de remise gracieuse" sera ensuite transmise au ministre des Finances Thierry Breton, qui statuera en dernier ressort.

 

Le projet de délibération présenté par la municipalité aux conseillers explique que la loi du 23 février 1963 "dispose, en son chapitre IX, que 'les comptables publics dont la responsabilité personnelle et pécuniaire a été mise en jeu peuvent obtenir la remise gracieuse des sommes laissées à leur charge'".

 
524.000 euros déjà réglés
 

Le 7 mai 1996, Patrick Balkany avait été condamné par le tribunal de grande instance de Nanterre, jugement confirmé en appel et en cassation, à 15 mois de prison avec sursis, deux ans d'inéligibilité, 30.000 euros d'amende et près de 120.000 euros de dommages et intérêts, "pour avoir affecté trois agents municipaux de la ville de Levallois-Perret à son usage personnel".

 

La justice administrative l'a également condamné à rembourser à la ville environ 524.000 euros représentant les salaires des trois agents communaux sur la période durant laquelle ils ont travaillé pour Patrick Balkany, et 230.865,57 euros représentant les intérêts de cette somme.

 

"M. Balkany a réglé l'intégralité" des 524.000 euros, indique le projet de délibération.

Le même document poursuit: "l'intégralité du principal (les 524.000 euros, ndlr) ayant été réglée à la ville, M. Balkany souhaite effectuer une demande de remise gracieuse des intérêts, comme la loi en prévoit la possibilité", demande adoptée lundi soir.

 
"C'est votre ami Nicolas Sarkozy..."
 

Olivier de Précigout, conseiller municipal UMP d'opposition, a jugé l'adoption de cette demande "extrêmement choquante", se demandant "ce qu'en pense le président de l'UMP" Nicolas Sarkozy, proche de M. Balkany.

 

Elisabeth Gourevitch, conseillère PS, a dénoncé le fait que "dans cette situation, les intérêts (les 230.865,57 euros, ndlr) sont supportés par la commune".

 

Indiquant vouloir saisir le tribunal administratif sur la décision de lundi, Dominique Cloarec, conseillère Verte, a lancé: "qui a dit hier 'il faut remettre la morale au cœur de la politique'? C'est votre ami Nicolas Sarkozy (...) et je suis d'accord avec lui".

 
 

(*) Nouvel Obs du 15/02/07

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 07:43

 


L’Histoire politique de Vitrolles sur le blog

 
 

Je me suis lancé en ce début d’année 2007 à relater au travers d’articles de presse trouvés sur Internet l’histoire politique de ma ville de Vitrolles. Aujourd’hui ce sont près de 218 articles qui sont disponibles sur ce blog. Ils sont répartis dans 4 catégories ou thèmes (histoire politique de Vitrolles 1988 -1997 / 1998 – 1998 / 1999 – 2001 / 2002 – 2006).

 
 
Comme déjà évoqué, dans un 1er article et second article, cette histoire est particulièrement complexe, particulière et chargée d’évènements, dont nous nous serions bien passés.
 
 

L’extrême droite est active sur la ville depuis au moins une quinzaine d’années. Le FN/MNR a dirigé la ville pendant 5 ans (1997 – 2002). Cela n’est pas anodin, et doit servir d’expérience aux autres, à l’heure où la banalisation du FN semble devenir la règle dans notre pays.

  
 

Retracer l’histoire de Vitrolles constitue une sorte de « devoir de mémoire ».

 
  

Au-delà de la chronologie des élections, l’histoire de Vitrolles, c’est une suite d’évènements qui ont marqué la ville (les Licenciements abusifs et La charrette, le cinéma les Lumières et sa directrice Régine JUIN, le Sous-marin, etc.), c’est une « collection » de procès contre Catherine MEGRET (La prime de naissance, les propos tenus dans le Berliner Zeitung, etc.) et son mari, c’est le rapport de la cour régionale des comptes sur la gestion de la ville, et la condamnation en 2006 pour détournement de fonds publics.

 
L’histoire politique de Vitrolles, c’est aussi l’histoire d’une reconquête. C’est l’histoire d’un monde associatif et syndical qui a lutté pendant 5 ans. C’est l’histoire d’une gauche qui a peiné à s’unir pour enfin gagner  en octobre 2002 avec Guy OBINO. Cela ne doit pas faire oublier l’échec cuisant de 2001, et nous avons la responsabilité d’en tenir compte pour l’échéance de 2008.
 
Enfin, l’histoire politique de Vitrolles, c’est aussi celle de la droite républicaine qui ne doit pas de dégager de ses responsabilités d’hier, et celles d’aujourd’hui, en recyclant allégrement les ex-élus de Catherine MEGRET.
 
 
Bonne lecture ou relecture,
 
DH
 
 

Nb : Si vous avez des informations à me communiquer, des articles à me passer, des sites internet ou autres relatifs à cette période (1990 – 2002), n’hésitez pas à me les communiquer.

 
  

 

Chronologie électorale de l’histoire politique de Vitrolles

 
 
  
1989 : Election Municipale
 
            Jean – Jacques ANGLADE (PS) est réélu au 1er tour pour un second mandat
 
  
1995 : Election municipale
 
  

            Jean-Jacques ANGLADE (PS)  remporte les élections au second tout contre Bruno MEGRET (FN)

 
  

1997 : L’élection de 1995 est invalidée par le Conseil d’Etat

 
  

            En février à l’occasion d’une partielle, Catherine MEGRET (FN) est élue en février 1997. Bruno MEGRET est inéligible

 
  
1998 : Election cantonale
 
  

            Dominique TICHADOU (PS) remporte le canton de Vitrolles

 
  
2001 : Elections Municipales
 
             Catherine MEGRET (MNR) est élue au 2nd tour contre Dominique TICHADOU (PS).
 
  

2002 : L’élection de 2001 est invalidée

 
 

            Guy OBINO (PS) est élu en octobre 2002 contre Catherine MEGRET (MNR)

 
  
2004 : Election cantonale
 
  

            Guy OBINO (PS) est élu Conseiller Général sur le canton de Vitrolles

 
 
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 07:45

Bruno Mégret annonce son retour à Vitrolles (*)
 
 
« Affaibli par l’effondrement de sa carrière politique et ses démêlés judiciaire, Bruno MEGRET faisait le canard. Mais depuis qu’il est réconcilié avec Jean marie Le PEN, le patron du MNR se sent pousser des ailes.
 
Dimanche 14 janvier 2007, lors d’une conférence de presse dans un hôtel de l’Aéroport, il a fièrement annoncé qu’il serait candidat dans la XIIème circonscription, tenue par le Député UMP, Eric DIARD. « Je vais me présenter même si je n’ai pas le soutien explicite du FN, a – t il affirmé.
 
 …
 
Bruno MEGRET est cependant sous le coup d’un an d’inéligibilité à la suite de sa récente condamnation, en première instance, pour détournement de fonds publics à la mairie de Vitrolles, qu’il a dirigé en sous-main durant les mandats de son épouse. Mais il a fait appel, et cet appel est suspensif. Du coup Bruno MEGRET nourrit même l’ambition de se représenter aux municipales de 2008, à Vitrolles… où ses anciens amis du MNR font actuellement l’union avec l’UMP.(x) »
  
 
(*) Journal La Provence du 15/01/2007
  
(x) Cela va même au-delà avec un véritable recyclage des ex élus FN/MNR et colistiers de Catherine MEGRET qui sont aujourd’hui encartés à l’UMP.
 
 
 
Oser revenir à Vitrolles, avec le bilan désastreux qu’il a laissé, c’est un peu gonflé sans oublier ses différentes condamnations et celles de sa femme lors de la période 1997- 2002.
  
Il est temps que je complète l’histoire politique de Vitrolles. Ce sera un travail utile pour que chacun se rappelle ou apprenne ce qu’était une ville gérée par l’extrême droite de MEGRET et consorts…
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
22 septembre 2006 5 22 /09 /septembre /2006 17:41


Du nouveau sur la planète blog à Vitrolles

 
 

Un nouveau blog d’un militant socialiste Vitrollais vient de se créer.


J’en suis d’autant plus ravi, qu’il soutient la candidature de Laurent Fabius et qu'il est bien fait !

 

Bon surf sur ce nouveau blog…

 
 
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
16 septembre 2006 6 16 /09 /septembre /2006 07:46

Incroyable, dans la deuxième ville de France, des milliers d’écoliers privés de sport et de transport (*)…
 
 
La Ville de Marseille n’a plus d’argent pour payer les transports des élèves vers les gymnases, stades, parcs et jardins. Seule solution pour les enseignants : prendre le bus avec leur classe, ou renoncer au sport. La quasi totalité des 37 000 élèves des écoles maternelles et primaires sont privées de cars pour leurs séances de sport !
 
C’est un véritable scandale pour la seconde ville de France gérée par un éminent représentant de l'UMP, Jean - Claude GAUDIN, par ailleurs proche de SARKOZY et grand soutien de Daniel SIMPONPIERI, Maire de Marignane ex FN, ex MNR, et soutien de l'équipe UMP de Vitrolles, composée d'ex FN, d'ex MNR et autres colistiers des MEGRET...

Je n'ose imginer une pareille chose à Vitrolles. Le Maire Guy OBINO sauterait avec son équipe Municipale, et ce serait normal  ! A Marseille, il ne se passe quasiment rien, comme pour la propreté de la Ville  qui est scandaleuse.


(*) Journal La Provence du 12 septembre 2006

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 09:11

Le Balkanysme immobilier a du plomb dans l’aile (*)
 
  
Patrick BALKANY est la référence politique de la Droite Unie représentant l’opposition Vitrollaise.  La Droite Unie, composée des représentants de l’UMP, des ex FN, ex MNR et autres colistiers des MEGRET ont en effet fait venir Patrick BALKANY à Vitrolles avec le soutien d'Eric DIARD, Député UMP de la XIIème.
 
 
Sans revenir sur les frasques de BALKANY, un intéressant article paru dans MARIANNE explicite une autre facette de cet homme.
 
En effet, il s’avère que la politique de BALKANY, c’est la dérive immobilière et l’urbanisation démesurée de la ville. Les opérations immobilières sont menées par une société d’économie mixte, dont le capital est contrôlé par la mairie…
 
Déjà en 1995, il avait été épinglé par la Cour Régionale des Comptes qui l’avait méchamment épinglé en dénonçant qu’une société d’économie mixte se mette « subitement » à construire des logements dans le secteur privé, comme un simple promoteur immobilier…
 
La gestion BALAKANY, c’est aussi une augmentation de la dette de 76,7% par rapport à 2001 (274 millions d’€)…
 
Chacun est libre d’avoir le modèle politique qu’il entend. La Droite Unie Vitrollaise, comme le député de la XIIème circonscription Eric DIARD qui soutient l’initiative,  a choisi.
 
L’affairisme n’a rien à faire à Vitrolles. Les risques seraient  grands avec une équipe municipale à la Balkany "tentée" par une colonisation urbaine de notre plateau et une remise en cause des zones agricoles. Le risque est réel. Les Vitrollais soucieux de leur environnement et de leur cadre de vie doivent s’y opposer ! et une remise en cause des . . Les Vitrollais soucieux de leur environnement et de leur cadre de vie doivent s’y opposer !
 
Ce sera un des enjeux des prochaines municipales 2008.
 
(*) Hebdomadaire Marianne du 9 au 15 septembre 2006
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
23 août 2006 3 23 /08 /août /2006 21:24

Les blogs et la politique à Vitrolles
 
 

Les blogs prennent une importance grandissante dans la vie politique, tant au niveau local que national. Internet a joué un rôle majeur lors du dernier débat sur la constitution européenne en 2005.

 

Internet sera certainement important lors de la prochaine présidentielle. Les futurs candidats de gauche comme de droite ne s’y sont pas trompés et sont présents sur la toile.

 

Pour les municipales, cela monte en puissance. Vitrolles n’échappe pas à ce phénomène avec déjà 13 différents sites et blog recensés :

 
 

Sites de la majorité Municipale :

 

Blog de Didier HACQUART élu PS,


http://didier-hacquart.over-blog.com

 

Blog de  Philippe GARDIOL élu Vert,


http://lesverts-vitrolles.over-blog.com/

 

Blog de MaliK MERSALI élu PC,


http://vitrolles.comm.over-blog.com/

 

Blog de la Section PS de Vitrolles,


http://depel.fastblog.fr/

 
 

Sites et blogs de l’opposition Municipale :

 

2 blogs de l’UDF,


http://udfinfo.canalblog.com/ et  http://udfvitrolles.canalblog.com/

 

Le site du FN Vitrolles :


http://www.vitrollesentete.com/

 

Le site de la Droite Unie de Christian BORELLI,


http://www.vitrolles-unie.com/

 

Le site de Christian BORELLI UMP, 


http://www.borellivitrolles.com/

 

Le site de Jean FIGADERE, élu d’opposition,


http://www.vitrolles.info/

 

Le blog d’HUBERT FAYARD, ex adjoint de Catherine MEGRET, membre de la Droite Unie,


http://www.allez-vitrolles.com/

 
           

Autres sites politiques Vitrollais :

 

Le blog Vitrollais de soutien à Ségolène ROYAL,


http://bosep.echosblogs.org/

 

Le blog de Jacques LAMBERT, PC


http://leblogdejacques.over-blog.com/

 

La liste n’est peut être pas exhaustive et je suis prêt à la compléter. D'autres sites appraitront certainement dans les prochains mois. N’hésitez pas à vous faire connaître.

 

Les différents sites et blogs vivent plus ou moins, mais les débats sont déjà animés sur certains ! A mon sens les commentaires déposés par les internautes et les réponses sont toujours instructifs et éclairent sur les visions des uns et des autres.

 

Au niveau national, différents sites font des analyses sur les blogs politiques, et certains se préparent aux prochaines présidentielles et municipales. J’y reviendrai.

 

Par ailleurs, j’ai déjà cité sur mon blog  "BON Vote.com" (http://www.bonvote.com/) qui fait des statistiques et des analyses d’influence des blogs politiques.

 

Des mémoires de thèse sont aussi réalisés sur les blogs des élus locaux. J’ai été interrogé à deux reprises sur ce sujet par des étudiantes. Je citerai par exemple le  travail de Laurène MADRU qui vient de publier son mémoire après la réussite à sa thèse :

 
 
  

A suivre…

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article