Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 05:52
 

 



MAJ du 11/02/08



Elections municipales à Vitrolles, dernières nouvelles

 
 
 
 
 

Drôle de soutien pour le candidat UMP Christian Borelli…

 
 
 
 
 

J’ai souvent évoqué que l’UMP à Vitrolles pratiquait l’ouverture à l’extrême droite en recyclant les ex de Catherine MEGRET.

 
 
 

Ainsi Hubert FAYARD, ex 1er adjoint de Catherine MEGRET, passé du FN au MNR, est aujourd’hui un ardent soutien de Christian Borelli. Comme déjà évoqué, il suffit d’aller sur son site pour lire sa déclaration et se faire une meilleure idée de son CV

 
 
 

La Provence du 5 février 2008 nous en apprend un peu plus sur le personnage, qui il faut le rappeler a été embauché par Daniel Simonpiéri, Maire de Marignane, ex FN, ex MNR, lui aussi recyclé par Jean – Claude GAUDIN. Georges PONS adjoint à Marignane délégué tourisme a démissionné « pour dénoncer les agissements du directeur de l’office de tourisme, Hubert FAYARD, que le Maire soutient contre mon gré ». (*)

 
 
 

Dans La Provence du 7 février, nous apprenons qu’Hubert FAYARD ne se présente pas sur la liste de Christian Borelli, tout en se proclamant en être un ardent soutien. Certes oui, mais savez – vous pourquoi il ne se présente pas ? Encore une fois, il faut aller chercher dans le passé de cet homme…

 
 
 

A lire : http://didier-hacquart.over-blog.com/article-5554173.html

 
 
 

Etait – il seulement éligible ?

 
 
 
 
 
 
 

Le Dr Guy Obino diffuse le bilan de son mandat 2002 – 2008 aux Vitrollais

 
 
 
 
 

Sur le fond je n’ai pas grand-chose à dire sur bilan, dans la mesure, ou je pense avoir participé pleinement à ce mandat.

 
 
 

Sur la forme, je trouve dommageable qu’il soit fait référence en 2008, au titre de Docteur de Guy Obino. C’est le cas aussi d’un autre de ses nouveaux colistiers. 

 
 
 
 
 
 
 

Je ne vois pas l’intérêt, un individu n’ayant pas à se caractériser par ses diplômes. Cela reste évidemment un avis strictement personnel ! Cela me semble d’autant plus surprenant, que cela n’avait pas été le cas lors de la campagne municipale de 2002.

 
 
 

Un regret, sur ce bilan tel qu’il est présenté, c’est le manque de référence à la couleur politique de l’équipe municipale. J’ai compris qu’il était de bon ton en 2008 de ne plus faire référence aux partis politiques. Pourquoi ? Il n’y a pas de honte à dire que ce bilan est le fruit d’une équipe municipale ancrée à Gauche avec des élus PS, PC, Vert, PRG, MDC, Société Civile ! Ne pas le faire, c’est entretenir la confusion et laisser croire que la Gauche et la Droite c’est la même chose…

 
 
 
Encore une fois, ce n’est qu’un avis personnel…
 
 
 
 
 

William Carulla le candidat du Modem aurait trouvé la faille dans les finances de Vitrolles !

 
 
 
 
 

Le candidat du Modem en candidat studieux a étudié les finances de notre ville. C’est tout à fait respectable.

 
 
 

Un point me gêne cependant, il fait référence sans cesse à des « emplois politiques » qui couteraient à la ville 500 000 € par an ?

 
 
 
 
 

Alors là je m’insurge totalement. Les emplois qui pourraient être classés comme politiques sont ceux prévus par la loi, en l’occurrence un directeur de cabinet et un chef de cabinet. Dans la strate de notre ville cela ne peut concerner que 2 emplois. Par ailleurs, ces 2 emplois coutent bien évidemment moins de 500 000 €. Je vois mal un maire d’une commune de plus de 37 000 habitants sans cabinet. Cela ne doit pas exister en France !

 
 
 

A part ces 2 emplois, strictement encadrés par la loi, et sous contrôle de la sous –préfecture d’Istres, je ne vois pas à quoi il est fait allusion ?

 
 
 

S’il pense aux emplois contractuels ( ?), c’est une très mauvaise interprétation des choses, et une réelle méconnaissance du fonctionnement de toute collectivité. Encore une fois, l’emploi de contractuels est strictement encadré et sous contrôle de la sous-préfecture. Il ne s’agit évidemment pas d’emplois politiques.

 
 
 

S’il est fait allusion à autre chose, il faudrait dans ce cas plus de précisions, sinon l’accusation est sans valeur.

 
 
 
 
 

William Carulla candidat du Modem, à partir de 10% se maintiendra quoi qu’il advienne  (La Provence du 08/02/08).

 
 
 
 
 

C’est son choix. Il est par nature respectable, et de toute façon nous verrons bien les résultats au soir du 1er tour.

 
 
 

Mais si par hasard, il faisait moins de 10 % ? Quelle sera l’attitude du MODEM ?

 
 
 

Fusion, pas fusion ? Avec Qui ? Quelle consigne de vote ?

 
 
 
A suivre…
 
 
 
 
 

William Carulla veut remettre en cause le projet de rénovation du quartier des Pins

 
 
 
 
 
Pourquoi pas ? Le choix relève du politique.
 
 
 

Mais c’est je crois faire preuve d’une réelle méconnaissance encore une fois de la réalité et du fonctionnement des collectivités. Tout d’abord, le projet de rénovation du quartier des Pins s’inscrit dans un vaste programme étatique, avec des financements associés. Pour arriver au programme actuel, il a fallu plus de 4 ans de labeur, de montage de dossiers et surtout de défense du dossier à tous les niveaux.

 
 
 

Le remettre en cause, c’est repartir pour 4/5 ans, et laisser le quartier des Pins en plan…

 
 
 

Par ailleurs, le projet s’inscrit dans une démarche de reconstruction de la ville sur la ville. C’est un projet ambitieux qui a aussi pour objet d’ouvrir le quartier des Pins sur la ville. Cela passe par une refonte urbanistique du quartier.

 
 
 

En final, il y a aura plus de logements qu’au départ, même si cela passe par la destruction d’une barre d’immeuble. C’est ainsi qu’il est pratiqué dans de très nombreuses villes en France !

 
 
 

De plus, je ne pense vraiment pas que les habitants du quartier des Pins ne méritent vraiment pas que ce projet prenne du retard ou soit remis en cause !

 
 
 
 
 
A suivre…
 
  
 
DH 
 
 
 
 
 

 


(*) Mise à jour du 11/02/08

 
 
 

Afin d’éviter toute polémique, bien que non diffusé à ce jour par le journal La Provence, à qui je suppose il a été adressé, voici le droit de réponse d’Hubert FAYARD

 
 
 
Hubert Fayard
 
Domicilié à l’étude de Maître PASSET
 
16 Place de Verdun
 
13100 Aix en Provence
 



 

À Monsieur le Directeur de la publication

 
Blog de Monsieur Hacquart
 





Monsieur le directeur de la publication,

 



Mis en cause de façon injuste et disproportionnée dans l'édition de l'Etang de
La Provence, en date du 5 février 2008 que vous reproduisez dans votre blog et au besoin vous requiers, de bien vouloir insérer en lieu et place de l’article reproduit à la Une de votre site web,  le droit de réponse suivant, conformément à la loi.

Droit de réponse de Hubert FAYARD

 


Suite à l’article évoquant de multiples propos fantaisistes ou diffamatoires, Hubert Fayard tient à préciser que : la société Amour de Russie est une société légalement déclarée. Gérée par mon épouse et domiciliée initialement sur la commune de Marignane, elle figurait à ce titre dans l’annuaire économique de la commune, publié grâce aux produits des publicités récoltées par mes soins et non, comment énoncer par une subvention municipale . Depuis, elle a été enregistrée et domiciliée dans une autre commune.

 


Contrairement aux allégations de M.Pons, élu aigri de ne pas être reconduit dans ses fonctions électives et de s’être vu retiré certains avantages ou privilèges illégitimes qu’il s’était consentis sur le dos de l’Office de Tourisme, et suite aux allégations relayées de façon fantaisiste ou diffamatoire par un journaliste qui n’a même pas pris la peine de m’interroger,  cette société n’a pas fait l’objet d’aucune publicité au sein de ce guide.

 


Je remercie par ailleurs le président de l’Office de tourisme de Marignane pour son soutien face à cette campagne calomnieuse qui semble servir certains intérêts à la veille des élections municipales à Vitrolles. Suite à cette affaire, la justice a été pour diffamation.

 
 
 
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 05:49

 


La Confédération Paysanne des Bouches du Rhône a interpellé la tête de la liste Républicaine et d’ouverture sur son forum. Je suppose, que la démarche a été faite envers d’autres candidats.

 
 
 

Les questions posées me semblent importantes. Ce sont de vraies questions de développement durable de notre commune, et département.

 
 
 

Dans une des raisons de mon désaccord avec Guy Obino, il y avait la question du bétonnage de l’entrée du plateau (Rd9 vers Valbacol).

 
 
 

J’attends avec intérêt, et je pense ne pas être le seul, les réponses qui seront apportées à la Confédération Paysanne et les engagements qui seront pris avant le 1er tour de scrutin.

 
 
 

A suivre, donc…

 
 
 
DH
 
 
 
 
 
 

 


De la part de la Confédération Paysanne des BdR

 



Pélissanne, le 1 février 2008

 



Monsieur,

Comme vous le savez, le prix des terres agricoles, dans les Bouches du Rhône et plus largement en Provence, atteint des sommets qui interdisent aux paysans d’acquérir l’outil de travail leur permettant de produire, pour nourrir correctement leurs congénères, et vivre décemment.

 
 
 

Les causes de ces prix surréalistes sont, bien sûr, la spéculation foncière due à l’engouement pour notre région, où il ferait toujours beau, et le développement des zones commerciales dans les plaines agricoles. La conséquence, c’est que, dans quinze ans, l’agriculture devrait avoir disparu du Sud de la région PACA !!!

 
 
 

Pourtant, vous connaissez la montée en puissance des systèmes de vente directe de produits agricoles, sur les marchés et par les systèmes de paniers hebdomadaires. En 2006, quelques 4000 paniers ont été distribués chaque semaine, rien que dans les AMAP (Associations de Maintien de l’Agriculture Paysanne) de la région ! Dans les grandes agglomérations, il est courant pour les familles candidates à un panier de légumes de compter plus d’une année d’attente ! A l’heure où les transports routiers sont enfin dénoncés comme en partie responsables du réchauffement de la planète, au moment où l’obésité des enfants devient un enjeu de santé publique, ne croyez-vous pas qu’il est plus qu’urgent de réfléchir à repenser l’agriculture péri-urbaine comme une nécessité pour la survie et la santé de tous ?

 
 
 

Pourtant, vous savez également que si les touristes viennent en nombre visiter la Provence, c’est aussi pour profiter de ses sites magnifiques. Les malheureux et récents incendies ont fait à propos réaliser à certains élus de PACA que les élevages ovins et caprins jouent un rôle fondamental dans l’entretien de nos paysages forestiers.

 
 
 

Par ailleurs, faut-il continuer à transformer notre département en une succession de zones industrielles comme celles de Fos et de l’Etang de Berre, de zones commerciales comme Plan de Campagne, les Milles et Vitrolles, et de lotissements tous identiques qui effacent tout caractère propre à nos plus beaux villages ? Ne continuons pas à progresser le long de cette spirale infernale qu’est la bétonisation de notre pays. Laissons la terre et les hommes respirer !

 
 
 

Et la croissance démographique, direz-vous ? Selon une étude commanditée par la Région , même dans une hypothèse de forte croissance démographique de la région dans les 20 ans (1 million d'habitants supplémentaires), il est possible de ne pas consommer de terres agricoles ou d'espaces naturels pour loger tout le monde. Sans pour autant construire des tours partout, il suffirait de raisonner un peu mieux l'urbanisation en évitant les mitages ou en comblant les zones constructibles non encore remplies. A contrario, le prolongement des tendances actuelles de l'urbanisation devrait amener dans vingt ans à urbaniser le tiers de la superficie de la région. Cela donnerait une immense conurbation littorale entre l'Italie et Avignon. C'est-à-dire, en prenant en compte le relief régional, la disparition de l'agriculture régionale autre que l'élevage de montagne et quelques îlots intensifs, à l'instar des serristes du pourtour de l'étang de Berre !

 
 
 

Nous ne pouvons accepter qu’une monoculture, soit-elle touristique ou commerciale, remette en question la capacité d’une population à se nourrir correctement sans faire venir sa nourriture depuis des milliers de kilomètres. Certes, notre région est belle et nous pouvons accueillir ceux qui s’y plaisent, mais certainement pas une agriculture de loisirs qui, grâce à ses moyens hypertrophiés acquis par d’autres « affaires », pourrait se permettre d’acquérir tout et n’importe quoi, pour en faire tout et surtout n’importe quoi. Aujourd’hui déjà, et demain de façon plus radicale, un bilan de l’autosuffisance alimentaire de la région PACA révèlerait des manquements graves en cas de pénurie nationale ou mondiale.

 
 
 

Depuis longtemps, notre syndicat s’est engagé dans une logique de relocalisation de la production visant à éviter les transports coûteux et inutiles ainsi que l’exploitation sans merci de paysans des régions pauvres et de leurs salariés censés nous nourrir à moindre prix. La nécessité de développer des systèmes où les consommateurs deviennent solidaires de l'activité agricole locale représente un enjeu extrêmement important pour l’avenir.

 
 
 

Vous pouvez agir sur l’avenir de notre environnement et de la qualité des produits que nous consommons, au niveau communal et intercommunal, en travaillant à :

 
 
 

Mettre en place des SCOT avec un projet fort, avant les PLU

 
 
 

Mettre fin aux terres laissées en friche par des propriétaires qui préfèrent attendre de passer en zone constructible que de louer à des producteurs

 
 
 

Mettre en œuvre des chartes d’aménagement et de protection des terres agricoles signées

 
 
 

Mettre dans la balance les contraintes liées à l’accueil de nouveaux habitants : problèmes d’assainissement et de voirie

 
 
 

Créer des dynamiques au sein des collectivités territoriales et mettre à disposition des outils pour favoriser un aménagement économe du territoire et pour la mise en place d’une cohérence territoriale, comprenant la Zone Agricole Protégée, la Directive Territoriale d’Aménagement, la mobilisation de fonds publics, les conventions SAFER, la suppression des zones NB, des zones d’aménagement différé…

 
 
 

Ainsi, à Aubagne, une charte agricole portant sur plusieurs points (foncier, irrigation, suivi technique, création et animation d'une marque locale) à été mise en place depuis 1985. Le foncier de la zone agricole à été particulièrement suivi avec des conventions passées avec la SAFER, et l'achat des terres par la communauté d'agglomérations, avec rétrocession aux paysans à taux zéro et donc sans besoin de caution.

 


Il est temps pour les pouvoirs publics de sortir l'espace agricole nourricier des hommes de la spéculation foncière, et de garantir une autonomie alimentaire locale.

 

Toutes ces considérations nous amènent à vous poser une unique question :

 


« Si vous étiez élus, seriez vous prêts, avec l’aide de la région PACA, du département, de la SAFER et, pourquoi pas, de l’état Français ainsi que de l’Europe, à acquérir des surfaces agricoles que vous mettriez à disposition, par bail rural ou autre, à des producteurs potentiels capables d’assumer l’approvisionnement des villes dont vous revendiquez, à ce jour, d’être les gouvernants et gestionnaires à venir ? »

 
 
 

Nous sommes à votre disposition pour toute discussion sur ce sujet vital pour l’agriculture, une alimentation et plus globalement une vie de qualité. Soyez certains que nous serons attentifs à votre réponse et en ferons part à vos futurs électeurs.
Cordialement,

 
 
 

Frédéric Vuillermet, porte-parole

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 06:50

Maj du 21/02/08
 
 
 

 


L’actualité de la campagne municipale à Vitrolles sur le net …

 
 
 
 
 
 
 

Cette rubrique sera alimentée au cours de la campagne électorale. Un lien direct est mis dans la colonne de gauche de ce blog.

 
 
 

- Pour retrouver tous les sites et blogs Vitrollais sur la campagne électorale

 
 
 
 
 
Cliquez ICI
 
 
 
 
 

Pour retrouver les articles de La Provence disponibles sur Internet :

 
 
 
 
 
 
 
 
Publié le jeudi 21 février 2008
 
 
 
 
 
William Carrulla est le premier à dévoiler sa liste
 
 
 
Publié le mercredi 20 février 2008
 
 
 

Scoop ! Guy Obino aurait proposé un poste de « super adjoint »  à William Carulla le candidat du Modem !

 
 
 
 
 
Le spectre de l'extrême droite fait-il toujours peur à Vitrolles ?
 
 
 
Publié le mercredi 20 février 2008
 
 
 
 
 
 
 
 
Publié le mardi 19 février 2008
 
 
 
 
 
La municipale de Vitrolles sur LCM
 
 
 
Publié le lundi 18 février 2008
 
 
 

Un débat réunissait le maire sortant Guy Obino (PS), Christian Borelli (UMP), William Carulla (MoDem), Eric Grandviergne (FN) et Jean Marie Poncet (LCR). Une controverse sur la présence d'ex adjoints du FN sur la liste UMP a opposé G. Obino et C. Borelli.

 
 
 
 
 
Municipales : Vitrolles à la une sur LCM
 
 
 
Publié le samedi 16 février 2008
 

   

 

A partir de 7h30, lundi 18 février le maire sortant PS-PC Guy Obino, Christian Borelli (UMP), William Carrulla (MoDem), Eric Grandviergne (candidat déclaré FN) et Jean Marie Poncet (Vraiment à Gauche) débattront des enjeux municipaux de cette commune sur la chaine LCM.

 
 
 

Nb : Le candidat Eric Granviergne confirme par sa présence, une liste FN.

 
 
 
 
 
Le docteur Obino veut continuer à soigner sa ville
 
 
 
Publié le samedi 16 février 2008
 
 
 
 
 

Christian Borelli veut être le challenger légitime

 
 
 
Publié le mercredi 13 février 2008
 
 
 
 
 

William Carrulla a présenté son projet pour Vitrolles

 
 
 

Publié le mardi 12 février 2008

 
 
 
 
 
 
 
 
Publié le jeudi 7 février 2008 à 06H10
 
 
 

 
La liste "vraiment à gauche" en ordre de marche

 
  
 

Publié le mardi 5 février 2008, Jean-Marie Poncet, chef de file à la gauche de la gauche

 
 
 
 
 

Vitrolles : Zoom sur les différents styles de mener campagne

 
 
 
Publié le mercredi 30 janvier 2008
 
 
 
 
 

Quatre candidats déclarés à la mairie de Vitrolles

 
 
 

Publié le 26 janvier 2008

 
 
 

NB : La 4ème tête de liste n’est pas en définitive Christophe BARNIER, mais Jean-Marie PONCET.

 
 
 
 
 

- Pour retrouver les reportages de  France 3  Méditerranée

 
 
 
 
 
Les candidats
 
 
 
 
 

Diffusé le 29 janvier 2008

 
 
 
 
 

- Pour retrouvez les articles du journal 20 minutes

 
 
 
Article paru le 18/02/08
 
 
 
Les ex-villes FN du Sud, treize ans après
 
 
 
 
 
Articles parus le 04/02/08
 
 
 
 
 

A Vitrolles l’UMP en embuscade

 
 
 
 
 

L'ancienne vitrine de l'extrême droite revenue à la gauche

 
 
 
 
 
L'opposition pointe des efforts insuffisants sur l'environnement
 
 
 
 
 

- Pour retrouver mes analyses et commentaires sur la campagne électorale Vitrollaise

 
 
 

Dimanche 10 février 2008

 
 
 

Elections municipales à Vitrolles, dernières nouvelles : L'UMP et les ennuis de FAYARD, Le "Docteur" OBINO oublie le PS, CARRULLA s'emmêle dans les comptes

 
 
 
 
 
Dimanche 3 février 2008 :
 
 
 

Election municipale 2008 à Vitrolles, dernières nouvelles : une nouvelle liste et l’UMP ouvre à l’extrême droite…

 
 
 
 
 
Mardi 29 janvier 2008 :
 
 
 

 Cela se passe sur le net…. Des nouvelles des élections municipales à Vitrolles

 
 
 

Scoop (?) : Le FN annonce la constitution de sa liste

 
 
 
 
 

Mardi 22 janvier 2008

 
 
 

Une page se tourne, je ne serai pas sur la liste conduite par Guy OBINO à la municipale 2008 à Vitrolles par Didier HACQUART

 
 
 
 
 
Lundi 26 novembre 2007 :
 
 
 

Municipales 2008 : 1er tract de de la Droite Unie : Sarkozy et l'ouverture à l'Extrême Droite

 
 
 
 
 
Lundi 22 octobre 2007 : 
 
 
 

Municipales 2008 à Vitrolles, l'opposition s'agite

 
 
 
 
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 05:58

 


Election municipale 2008 à Vitrolles, dernières nouvelles : une nouvelle liste et l’UMP ouvre à l’extrême droite…

 
 
 
 
 
 
 
Et une liste de plus…
 
 
 

La Provence a annoncé une 5ème liste pour la course aux municipales. Il s’agirait d’une liste du « Comité de Vitrolles pour un parti ouvrier indépendant ». Une réunion est programmée au Bartas le 7 février à 18h30.

 
 
 

Avec celle du FN pas encore déclarée officiellement, cela ferait 6 listes en compétition.

 
 
 
 
 

Liste UMP, cela se précise, à Vitrolles, c’est l’ouverture à l’extrême droite !…

 
 
 

Le candidat UMP, Christian Borellli a inauguré son local de campagne en présence de quelques personnalités bien connue à Vitrolles :

 
 
 

Il s’agit bien sûr des ex Mégrétistes, et pas n’importe lesquels. On retrouve tout d’abord Hubert FAYARD, l’ex 1er Adjoint de Catherine MEGRET arrivé dans les bagages du couple à Vitrolles dans les années 90. Il y a aussi Alain CESARI, l’ex FN, ex MNR « local », et son collègue Norbert RODRIGUEZ ex FN, ex MNR élus d’opposition (*)

 
 
 

Un nouveau personnage est venu soutenir le candidat UMP, c’est Damien BARRILLER, ancien membre du Comité Central du Front National, ancien délégué départemental du MNR, recyclé lui par le MPF, le parti de Philippe de Villiers. Damien BARILLER faisait partie de la garde très rapprochée de Bruno MEGRET. Il fut notamment son directeur de cabinet.

 
 
 

Parmi tout ce monde, il y a avait Eric DIARD, le député de la XIIème qui se sentait comme un poisson dans l’eau… Il faudra peut – être le rappeler à ses électeurs de Sausset les Pins, où il brigue un nouveau mandat…

 
 
 
 
 

Liste UMP suite, un argument massue, « je suis le copain de … »

 
 
 

Christian Borelli a choisi de politiser la campagne municipale Vitrollaise. C’est le sentiment que donnent ses tracts. En effet, nous avons le droit à une série de photos :

 
 
 
Christian Borelli avec Nicolas Sarkozy
 
Christian Borelli avec Michèle Alliot Marie
 

Christian Borelli avec Patrick Balkany

 
Christian Borelli avec Eric Diard
 
Christian Borelli avec Jean- Claude Gaudin
 
 
 

Et maintenant Christian Borelli avec Bernard Laporte. Le hic, c’est que Bernard Laporte était annoncé à Vitrolles. Christian Borelli est allée courir à l’Aéroport pour faire la « fameuse photo » lors de sa venue à Sausset les Pins et en Arles…

 
 
 

L’important n’est – il pas en final d’ajouter la photo dans sa galerie ? Pour impressionner qui ?

 
 
 

Sincèrement, un copain comme le sulfureux Balkany, on peut vraiment s’en passer à Vitrolles.

 
 
 

J’ai une question pour Jean-Claude Gaudin son autre copain. Lui a – t il donné officiellement l’investiture UMP pour Vitrolles ? A l’UMP, on peut avoir le logo, sans avoir l’investiture…

 
 
 

Quant à Nicolas Sarkozy, je crois que les français commencent à comprendre, l’augmentation du pouvoir d’achat, les yachts, les jets privés, les Rolex, c’était pour lui et pas pour les français…

 
 
 
DH
 
 
 
 
 

 (*) Pour en savoir plus sur ces proches de Catherine Mégret et leur rôle entre 1995 et 2002 :

 
 
 
http://didier-hacquart.over-blog.com/article-5186758.html
 
 
 
et
 
 
 
http://didier-hacquart.over-blog.com/categorie-10211760.html
 
 
 
 
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 06:34

 


Campagne électorale municipale dans les Bouches du Rhône : Retrouvez les listes de Gauche par les affiches…

 
 
 
 
 

Comme je l’ai écrit il y a quelques temps, le PS veut comptabiliser les victoires de la gauche en mars 2008. Le problème, c’est que les candidats PS ont une fâcheuse tendance à cacher le logo PS ou tout simplement à s’assumer de Gauche. C’est particulièrement criant dans les Bouches du Rhône.

 
 
 

Je m’intéresse donc aux affiches des candidats ou des listes. La aussi c’est intéressant d’étudier les stratégies de communication entre ceux qui jouent la personnalité, et ceux qui jouent le collectif et la liste, mais c’est une autre histoire.

 
 
 

Pour le moment j’ai trouvé 3 listes qui assument conduite par une tête de liste PS qui assume d’être de Gauche. Si vous en trouvez d’autres, j'aurai le plaisir de les publier.

 
 
 
DH


undefined












La liste "Pour Miramas" conduite par Frédéric Vigouroux


01-2008-Affiche-Aix-Medve.JPG
La liste "Aix Pour Tous" conduite par Alexandre Medvedowsky



01-2008-Albert-Piquet.JPGBOUC BEL AIR POUR TOUS

 
Liste soutenue par les Partis de Gauche
:

PS, PCF, PRG, Les Verts, Les Alternatifs


La liste "Bouc Bel Air pour tous" conduite par Albert Piquet

La


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 05:26

 


 

Cela se passe sur le net… Des nouvelles des élections municipales à Vitrolles
 
 
 
 
 

Du coté de l’UMP : L’ouverture par l’extrême - droite

 
 
 

Les choses se précisent avec la déclaration d’Hubert FAYARD de soutenir le candidat UMP Christian Borelli :

 
 
 
 
 
 

Au moins c’est officiel et l’ouverture de l’UMP à Vitrolles se fait bien par l’extrême droite. Hubert Fayard, dont le CV est décliné sur son site est un ex très proche du couple Mégret et ancien 1er adjoint de la ville.

 
 
 
 
 

Du coté du FN : la 5ème liste Vitrollaise ?

 
 
 

« Cicéron » militant FN Vitrollais qui intervient régulièrement sur ce blog par ses commentaires, annonce une 5ème liste (*)  à Vitrolles le 28 janvier dans le 8ème commentaire de l’article sur le dernier conseil municipal.

 
 
 

« Le Front National Vitrolles a été contacté plusieurs fois par les médias concernant la liste que nous présenterons dans le cadre des municipales de notre bonne ville de Vitrolles.

 


Je tiens donc a signaler que cette liste est sur le point d’être établie et sera présentée au dernier moment lors du dépôt légal en mi février a la préfecture.

 


Ce délai est en fait une mesure de protection afin d'éviter toutes formes de pressions et de menaces envers nos colistiers.

 


En effet, depuis toujours nous avons été victimes de ce genre de procédés de la part de nos adversaires des plus virulents.

 


Ce que je peux déjà dire c est que cette liste présentera plusieurs diversités entre cadres et ouvriers ainsi que chômeurs ;

 
Entre hommes et femmes
 
Entre plus jeunes et plus âgés 
 
Entre français et personnes issues de l’immigration.
 
Entre personnes issues du public et du privé 
 


Nous avons tenu le fait que cette liste doit être le plus proche de l'image de la société d aujourd’hui »

 
 
 

Mon blog n’a pas pour vocation à remplacer la Provence pour les scoops. Nous vérifierons donc la véracité de cette information dans les prochains jours. A suivre

 
 
 

Du côté de la « liste républicaine et d’ouverture » : Des désignations en avance de phase…

 
 
 

Avant la publication officielle de la liste de Guy OBINO, annoncée mi-février, nous apprenons sur le net la présence sur la liste de Henri-Michel PORTE, adhérent MODEM, le 17 janvier 2008 et celle de Michel PIQUET le 20 janvier 2008.

 
 
 
 
 
 
 

Pour en savoir plus : Les municipales sur le net à Vitrolles : Cliquez ici.

 
 
 
(*)
 
 
 

Liste « Républicaine et d’ouverture » conduite par Guy OBINO, Maire PS sortant

 
 
 

Liste UMP, conduite par Christian BORELLI

 
 
 

Liste MODEM conduite par William CARULLA

 
 
 

Liste « Vraiment à Gauche » sous l'égide de la LCR, du collectif antilibéral de Vitrolels et de citoyens non-encartés

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 12:57

 


Election municipale à Marseille de 2008

 
 
 
 
 

La campagne municipale de Marseille semble plus ouverte que prévue avec un duel Jean - Claude GAUDIN contre Jean – Noël GUERINI.

 
 
 

Pour suivre cette campagne électorale de 2008 à Marseille, je vous conseille le blog de Michel Samson, journaliste du Monde.

 
 
 

C’est un spécialiste de la vie politique marseillaise, et l’auteur de nombreux livres et reportages.

 
 
 

Pour tout savoir sur cette campagne et ses « à cotés » :

 
 
 
http://marseille2008.blog.lemonde.fr/
 
 
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 05:47

 


François Hollande, le PS doit être le 1er parti de France à l’occasion des municipales et des cantonales de mars 2008 !

 
 
 
 
 
 
 

François Hollande a présenté ses vœux à la presse. Il a su être percutant et critique envers la politique menée par Nicolas Sarkozy. Malheureusement il n’y a pas eu un seul mot sur le « boycott » du congrès pour la modification de la constitution en vue de la ratification du traité de Lisbonne…

 
 
 

Au-delà dans le cadre des municipales 2008, une phrase a retenue mon attention :

 
 
 

« Le PS doit être le premier parti de France à l’occasion des élections municipales et cantonales en termes de suffrage comme de collectivités dont nous aurions, si les électeurs nous donnent leur confiance, la responsabilité. Si nous voulons être un contre-pouvoir, il faut être le premier parti en France. C’est possible. »

 
 
 

Cela me va tout à fait, mais comment vont être comptabilisées les victoires du PS ?

 
 
 

En effet, dans la mesure, où les candidats PS se font forts, et c’est criant dans les Bouches du Rhône, à gommer le logo PS, et à ne surtout pas se revendiquer du PS…Cela va du candidat à la mairie de Marseille, au Maire de Salon, au Maire des Pennes Mirabeau et à de nombreux autres… Il suffit de parcourir les sites de campagne des différents candidats. Avec les transfuges dans tous les sens, quelle visibilité cela va – t-il donner ? A moins que les victoires soient attribuées au prorata ?

 
 
 

Il y a quelques mois j’écrivais que Nicolas Sarkozy avait redonné au peuple de droite, la fierté d’être de droite sur des idées de droite.  L’UMP est devenu un parti fort, et les gens de droite sont fiers d’être à l’UMP. Nicolas Sarkozy brise toutes les barrières, et se revendique « Chef de l’UMP ». Cela s’est vu lors du conseil national de l’UMP du 12 janvier aux palais de sports.

 
 
 

Entre parenthèse, François FILLON a bien politisé, bien qu’il, s’en défende les élections municipales de mars 2008. Etait – il normal que le président de la République, Président de tous les français soit présent à ce conseil national de lancement de la campagne électorale des municipales. De mémoire, cela ne s’est jamais vu !

 
 
 

Nous devons tous y réfléchir à gauche, et il est temps que le peuple de Gauche redevienne fier d’être de Gauche sur des valeurs de gauche !

 
 
 

A suivre…

 
 
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 06:46

 


L'UMP veut "politiser les municipales"

 
 
 
 
 

Un sondage du JDD de dimanche dernier confirmait que les français pour une élection locale se déterminent pour un homme et une équipe en majorité et pas pour une étiquette politique. Il y a une forte distinction entre une élection nationale et une élection locale.

 
 
 

Localement, nous avons l’exemple de Martigues dont le maire communiste Paul Lombard est réélu régulièrement depuis 1969, et où Sarkozy est sorti majoritaire lors de la dernière Présidentielle.

 
 
 

Voilà donc pourquoi l'UMP souhaite au contraire politiser les élections municipales de mars 2008.

 
 
 

"Nous souhaitons « nationaliser » les élections municipales, leur donner une dimension nationale", a déclaré le secrétaire général de l'UMP Patrick Devedjian

 
 
 

L’UMP souhaite en fait « surfer sur la vague Sarkozy ». Cela peut être une réponse à la crainte de la perte de certaines villes, et un moyen d’en conquérir de nouvelles ?…

 
 
 

En clair aussi, le message subliminal c’est que si SARKOZY ne réussit pas totalement, ce serait parce qu’il ne détiendrait pas tous les pouvoirs dans les communes et les Conseils Généraux (n’oublions pas les cantonales)… Bien sûr, c’est pour cela qu’il lui faut tous les pouvoirs. Cela s’appelle comment ?

 
 
 

Pour le député Yves Jego, porte-parole de l'UMP, la volonté de politiser les prochaines élections municipales, actée après de longs débats au sein de l'UMP et partagée par Nicolas Sarkozy et François Fillon, est "une vraie rupture de stratégie". "Si on ne politise pas les municipales et qu'on les perd, on mettra la défaite au débit du gouvernement. Autant les politiser et essayer de garder les villes qu'on a, voire en conquérir quelques-unes", a pour sa part souligné le Premier Ministre, cité par Le Figaro, en marge de son voyage aux Antilles.

 
 
 

Cette stratégie peut être redoutable si la machine médiatique de Sarkozy se met en marche. Il a les moyens de faire passer ses messages dans la tête des français.  Il est tout à fait capable de s’impliquer personnellement dans cette campagne pour défendre son camp. Le trouble peut s’installer dans les cerveaux de nos concitoyens.

 
 
 

C’est une dimension qui appelle à la vigilance de tous les élus qui ne sont pas de l’UMP et qui pourraient avoir à faire face à cette nouvelle stratégie dans les prochaines semaines dans les communes et cantons.

 
 
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 06:24

 


Le Journal du Dimanche a publié ces derniers 2 sondages sur les élections municipales 2008.

 
 
 

Le 1er concerne les français et les élections municipales. Il se confirme que le choix d’une équipe municipale se fait en fonction de considérations locales plus que nationales.

 
 
 

Le second concerne les internautes et l’élection municipale. Il apparaît clairement qu’Internet sera un outil de plus qui rentrera dans le jeu de la prochaine campagne électorale pour les municipales

 
 
 
DH
 
 
 
 
 

Les français et les élections municipales
 
 
 

Si dimanche prochain avaient lieu les élections municipales et que les listes suivantes étaient en présence, pour laquelle il y aurait-il plus de chance que vous votiez ?

 
 
 

·                     32%    Une liste du Parti socialiste

 

·                     8%      Une liste des Verts

 

·                     5%      Une liste du Parti communiste

 

·                     4%      Une liste d'extrême gauche

 
 
 

·                     10%    Une liste Mouvement démocrate (MODEM)

 
 
 

·                     33%    Une liste UMP

 

·                     8%      Une liste Front national

 

 
En pensant aux prochaines élections municipales, diriez-vous que par votre vote...
 
 

64%    Vous vous prononcerez principalement en fonction des considérations locales

19%    Vous allez soutenir la politique du Président de la République

16%    Vous allez sanctionner la politique du Président de la République

1%      Ne se prononcent pas

 
 
 
 

 


Les internautes et la campagne des municipales 2008

 
 
 

Diriez-vous que vous êtes très, assez, peu ou pas du tout intéressé par l'actualité autour de la campagne pour les élections municipales qui auront lieu les 9 et 16 mars 2008?

 
 
 

·                     16%    Très intéressé

 

·                     37%   Assez intéressé

 

·                     37%    Peu intéressé

 

·                     10%    Pas du tout intéressé

 
Parmi ces médias, quels sont les deux auxquels vous faites le plus confiance pour vous informer sur la campagne pour les élections municipales?
 
 
 

·                     35%    La télévision

 

·                     31%    La presse écrite régionale

 

·                     28%    La radio

 

·                     23%  Internet

 

·                     22%    La presse écrite nationale

 

·                     7%      La presse gratuite

 

·                     20%    Aucun en particulier

 
 
 

Enquête réalisée sur un échantillon de 1034 internautes, représentatif de la population internaute française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne du 7 au 10 décembre 2007.

 
 
 

 


Analyse du sondage : L'avènement de l'Internet politique

 
 
 

Yves-Marie Cann, Chef de groupe au Département Opinion publique

 
 
 

Le référendum de 2005 puis la séquence électorale du printemps 2007 ont marqué l'avènement de l'Internet politique, que ce soit pour s'informer, participer au débat ou mobiliser des soutiens. A ce titre, les élections municipales de 9 et 16 mars prochains pourraient marquer une nouvelle étape.

 
 
 

Pour rappel, la France comptait environ 12 millions d'internautes lors des élections municipales organisées en 2001. On y dénombre aujourd'hui plus de 30 millions (Source : Médiamétrie). Désormais, plus de la moitié des électeurs en âge de voter naviguent régulièrement sur la toile, faisant de cet espace numérique un territoire que ni les formations politiques et ni leurs candidats ne peuvent ignorer.

 


D'ores et déjà, les internautes en âge de voter manifestent un intérêt élevé pour l'actualité des municipales : 53% affirment s'y intéresser. Ce score est toutefois inférieur de 11 points à celui observé cinq mois avant la présidentielle et s'explique probablement par la faible couverture médiatique dont a pu bénéficier, à ce jour, ce rendez-vous politique majeur du printemps 2008. D'ailleurs, il convient de souligner que l'intérêt pour les municipales varie sensiblement d'une catégorie d'internautes à une autre, les écarts observés étant parfois saisissants. A titre d'exemple, seul un tiers des internautes âgés de 18 à 24 ans déclare s'y intéresser contre 81% de ceux de plus de 65 ans. De même, l'intérêt pour les municipales s'élève à 36% chez les ouvriers contre 65% parmi les cadres et les professions libérales. Les clivages générationnels et sociologiques vis à vis de la politique se retrouvent donc sur la toile.

 


Pour s'informer sur les municipales, les internautes privilégient la télévision et la presse écrite régionale (respectivement 35% et 31% de réponses) et dans une moindre mesure la radio (28%). Internet apparaît plus en retrait mais obtient un score non négligeable et fait quasiment jeu égal avec la presse écrite nationale (23% contre 22%). A ce propos, soulignons que 20% des internautes en âge de voter affirment visiter régulièrement des sites de candidats aux élections municipales.

 


L'étude des activités politiques pratiquées par les internautes sur la toile atteste d'une appropriation en nette progression des nombreuses fonctionnalités offertes par Internet. Certes, la recherche d'informations politiques sur le web reste la pratique la plus courante et atteint un niveau à peine supérieur à celui qui était le sien en novembre de 2006 (42% soit +2 points). Toutefois, la proportion d'internautes adeptes des vidéos politiques en ligne a quasiment doublé en un an : 23% des internautes en visionnent régulièrement soit une progression de 12 points depuis 2006. D'autres activités enregistrent également de fortes progressions, qu'il s'agisse de la visite de forums d'actualité et/ou de discussion politique (23%, +6 points), de la navigation sur le site de formations politiques (20%, +5 points) ou sur un blog politique (16%, +6points).

 


De plus, fait particulièrement marquant de cette enquête sur les pratiques politiques des internautes, la transmission de contenus progresse de façon significative : 14% (+6 points) des internautes affirment télécharger des argumentaires ou textes politiques et une proportion comparable (12%, +5 points) recommande des sites politiques à son entourage. Signe d'une diffusion plus horizontale de l'information - c'est-à-dire entre particuliers - 16% des internautes auraient déjà transféré à des proches par email des informations sur les municipales. Ce résultat est d'autant plus élevé que 14% des internautes interrogés par l'Ifop en avril 2007 revendiquaient une telle pratique à propos de la présidentielle quelque jours à peine avant le premier tour.

 
 
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article