Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 13:55

 


Election municipale de Vitrolles :

  
 
Appel à battre la droite UMP
 
  
 

Depuis son élection Sarkozy a multiplié les appels du pied à l'extrême droite, création d'un ministère de l'identité nationale, rafle d'enfants de sans-papiers dans les écoles, reconduites brutales à la frontière, détentions abusives dans des centres de rétention inhumains.

 


Avec Nicolas Sarkozy, c'est gagner mois et payer plus. RIEN pour le SMIC et les salariés du privé, RIEN pour les fonctionnaires, RIEN pour les retraités, mais 15 MILLIARDS de paquet fiscal accordés aux plus nantis.

 

A Vitrolles, l'UMP s'inscrit totalement dans cette stratégie de récupération en en intégrant sur la liste, d'anciens colistiers de Mégret.

 

Nous, militants associatifs, syndicalistes et des droits de l'Homme, nous affirmons que Vitrolles ne doit pas, une nouvelle fois, être la terre d'élection du fascisme, de la haine, de la peur de l'autre.

 


Nous appelons solennellement, les Vitrollais à refuser ce retour en arrière.
Ensemble, nous devons dire que Vitrolles n'a d'avenir que dans la tolérance et l'affirmation des valeurs de la République.

 
DIMANCHE 16 MARS, mobilisons nous massivement pour dire
NON à cette droite indigne.

 

 
NON à Sarkozy, NON à Borelli,

 

 

Les deux visages d'une même dérive antisociale et anti démocratique, 


Le savoir ne vaut que s'il est partagé.

 
 
 
 
 

Pour signer l’appel, envoyer votre nom, prénom, qualité, 

 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 09:44

Maj du 25/03/08


 

L'élection municipale de Vitrolles, entre les 2 tours et plus

 

 

 

Pour retrouver la campagne électorale Vitrollaise d'avant le 1er tour, avec les articles de La Provence, de 20Minutes, les vidéos de France 3 et LCM, sans oublier mes analyses,


Cliquez  ICI

 

 

 

Les résultats du 1er tour

 

Diffusé le 9 mars 2008


Les résultats du 2ème tour


Diffusé le 17 mars 2008



Pour retrouver mes analyses et commentaires sur la campagne électorale Vitrollaise

 

 

Joies et déceptions du second tour des municipales 2008.

 

Publié le 17 mars 2008

 

 

Bouches-du-Rhône : 20 véhicules incendiés à Vitrolles 16 mars 2008

 

Diffusé le 16 mars 2008

 

 

Pourquoi tant de haine ? Le candidat UMP à Vitrolles s'excite tout seul...

 

Diffusé le 14 mars 2008

 

 

La stratégie du MODEM à Vitrolles ?

 

Diffusé le 14 mars 2008

 

 

Election municipale à Vitrolles : Tractations entre les 2 tours et consigne de vote pour le second tour...

 

Diffusé le 12 mars 2008

 

Complément du 13/03/08 : Le FN appelle à voter blanc.

 

Election municipale de Vitrolles : Appel à battre la droite UMP

 

Diffusé le 11 mars 2008

 

 

Municipales 2008 à Vitrolles, premières analyses du 1er tour

 

Diffusé le 10 mars 2008



Pour retrouver les articles de la Provence disponibles sur internet

 

Vitrolles : le maire a retrouvé son fauteuil

 

Publié le mardi 25 mars 2008

 

24 sortants, sortis par autant d'entrants

 

Publié le samedi 22 mars 2008


60 % du conseil municipal sortant, renouvelé !


 

Borelli : "Si on me plie, je me redresse comme un roseau"


Publié le jeudi 20 mars 2008


NB : Surtout qu'il s'accroche, c'est tout bon pour la majorité  municipale !!!!!!!!!


Vitrolles : Guy Obino : "Je m'inscris dans la durée!"

 

Publié le mercredi 19 mars 2008


Mon analyse : Personnellement avec tout le respect que l'on peut avoir, Alexandre Medvedoswsky et Maryse Joissains, ce n'est pas la même chose, politiquement parlant. Vouloir réduire la CPA à une simple instance de gestion apolitique, me parait réducteur. Certes Vitrolles a été bien défendu lors du mandat Obino, mais il me semble aussi, que la CPA a financé beaucoup de réalisations purement Aixoises...

 

Petit détail, si Medvedoswsky avait gagné la Mairie d'Aix, la CPA aurait basculé à gauche. Sous - entendre, qu'une gestion de communauté de communes de droite et de gauche c'est la même chose, m'interpelle !...

 

Vitrolles : Les clés de la victoire de Guy Obino


Publié le mardi 18 mars 2008


Complément : Dans la version papier de La Provence, il y a aussi les raisons de la défaite de la droite : vote sanction contre SARKOZY, recyclage des ex FN/MNR sur la liste, présence active d'Hubert FAYARD ex 1er adjoint de Catherine Mégret dans le staff de Christian Borelli, manque de soutien de l'UMP, stratégie agressive de dénigrement du bilan et de la politique menée par Guy OBINO entre les 2 tours en total décalage avec la perception générale...

 

Guy Obino à Vitrolles : "On les a pliés!"

 

Publié le lundi 17 mars 2008

 

Mon analyse : Guy Obino se lâche !!!!!!!!!!

 

Vitrolles : Il y a une vie après la campagne municipale

 

Publié le jeudi 13 mars 2008


Le Journal La Provence nous apprend, dans sa version papier, que le FN appelle « à ne donner aucune consigne de voix aux amis de Messieurs Gaudin et Sarkozy (UMP) qui témoignent à l'égard du FN, de ses candidats et de ses électeurs d'un mépris injustifiable ». Invité à donner des précisions sur cette consigne, un responsable parisien du FN a expliqué que « les électeurs pouvaient voter blanc ».

 

 

Vitrolles : les deux finalistes affirment un style différent


Publié le mercredi 12 mars 2008

 

Mon analyse :

 

Dans la version complète de l'article (version papier) j'ai retenu quelques points.

 

Christian Borelli confirme que ses projets bénéficieront de financements publics et privés. Cela confirme mon analyse, d'avant le 1er tour sur son projet. A relire : Les grands projets pour Vitrolles du candidat UMP, un vent d'affairisme dans l'air ?

 

Pour l'anecdote, il est triste de le voir l'équipe de Guy Obino de « socialo-communistes ». C'était l'expression favorite des Mégret et consorts à Vitrolles (est-ce le hasard ?) que plus personne emploie en France depuis des lustres !

 

 

Vitrolles redevient presque une "ville normale"


Publié le mardi 11 mars 2008



Vitrolles : Guy Obino a failli être réélu dès le premier tour

 

Publié le lundi 10 mars 2008


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 08:54

 


Municipales 2008 à Vitrolles, premières analyses du 1er tour

 
 
 
 
 

Le Maire sortant Guy Obino a fait un bon score (48,41 %) en frôlant de quelques voix l’élection au 1er tour. En tant que membre de son équipe lors du mandat 2002- 2008, je suis content d’avoir contribué au bilan du 1er mandat, qui quelque part a été reconnu par les Vitrollais.

 
 
 

Le candidat UMP a fait un très mauvais score avec seulement 27,58 %. Cela prouve que l’ouverture par l’extrême droite à Vitrolles de Christian Borelli est un échec. Cela tient aussi surement à l’image du candidat, son passé, etc. Il avait aussi beaucoup misé sur la génération Sarkozy qu’il entendait incarner…

 
 
 

Ensuite il y a plusieurs surprises. C’est le très mauvais score du MODEM (6,68 %). Par rapport à l’investissement réel de l’équipe de William Carulla depuis des mois, je conçois que cela doit être démoralisant pour eux.

 
 
 

Seconde surprise, c’est le relatif bon score du candidat du FN, Eric Grandviergne (9,1%). En ne faisant quasiment rien pendant cette campagne, il capitalise essentiellement sur son logo. A contrario, il faut se rappeler qu’un Vitrollais sur 2 quasiment avait voté pour le FN et le MNR en 1995,1997, 2001, 2002, même si la balance avait penché pour le PS en 1995, et en 2002. L’extrême droite conserve donc un socle à Vitrolles. Il ne peut cependant pas se maintenir au second tour pour une triangulaire.

 
 
 

Troisième heureuse surprise, c’est le relatif bon score de la liste « Vraiment à Gauche », conduite par Jean-Marie Poncet (6,1%). Dans 3 bureaux de vote sur 24, le score dépasse même les 10 %.

 
 
 

Quant à la liste soutenue par le Parti des Travailleur, et conduite par Catherine Del Socorro, elle conserve son score traditionnel de 1,49%.

 
 
 
Et le deuxième tour ?
 
 
 

Il y aura donc un duel OBINO avec sa liste de Rassemblement Républicain et d’Ouverture face au candidat Christian Borelli de l’UMP. La liste de Guy Obino est évidemment en ballotage très favorable.

 
 
 

3 candidats ont obtenu plus de 5% des voix ce qui permet des fusions de liste.

 
 
 

Quelles seront les positions de Guy Obino vis-à-vis de la liste « Vraiment à Gauche » et du Modem ?

 
 
 

Quelles seront les positions de Christian Borelli vis-à-vis du FN et du Modem ?

 
 
 

Quelle seront la position et les consignes de vote du Modem ? Du FN ? De la liste « Vraiment à Gauche » ? De la liste du PT ?

 
 
 
A suivre dans les prochains jours…
 
 
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 21:39

 


Vitrolles, résultats définitifs du 1er tour…

 
 

Inscrits : 23556   

 

Votants : 13985        59.37%   

 

Exprimés : 13647     57.93%

 

 

Liste de Rassemblement Républicain et d’ouverture (Guy Obino) : 48,41 % / (6606)

 
 
 

Liste UMP (Christian Borelli) :        27,58 % / (3764)

 
 
 

Liste MODEM (William Carulla) :   6,68 % / (911)          

 
 
 

Liste « Vraiment à Gauche » (Jean-Marie Poncet) : 6,1% / (833)

 
 
 

Liste FN (Eric Granviergne) : 9,1 % / (1329)

 
 
 

Liste PT (Catherine Del Socorro) : 1,5 % / (204)

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 14:25

Le Journal Le Monde a retrouvé les ex FN, MNR recyclés par l’UMP… 

 
Il y a quelques Vitrollais dans le lot sans oublier Marignane !
   

Dans les Bouches du Rhône, l’ouverture à l’UMP c’est par l’extrême droite.

 
DH
 

 
 

Les figures frontistes des années 1990 ont rejoint le centre et l'UMP

 
 
 

Le MONDE.fr du 23.02.08

 



 

Ils ont participé à la montée du Front national au début des années 1990 et on les retrouve aujourd'hui dans le giron de la droite classique ou parfois du centre. Le plus emblématique d'entre eux, Jacques Peyrat, ancien compagnon de route de Jean-Marie Le Pen et toujours ami de celui-ci, élu maire de Nice en 1995, n'a pas tardé à adhérer au RPR puis à l'UMP. Suspendu en janvier car il se présente à sa succession alors que l'investiture a été attribuée au secrétaire d'Etat à l'outre-mer, Christian Estrosi, M. Peyrat continue de revendiquer son appartenance à l'UMP.

 
 
 

Daniel Simonpieri, ex-FN, ex-MNR, parti de Bruno Mégret, maire de Marignane depuis 1995, n'a pas franchi le pas de l'adhésion. Mais il siège en tant qu'apparenté au groupe UMP du conseil général des Bouches-du-Rhône et c'est lui que le parti du président de la République a choisi pour porter ses couleurs aux municipales.

 
 
 

Une décision qui a provoqué la colère d'Eric Le Dissès, responsable UMP de la circonscription, lequel a monté sa propre liste. En 2002, M. Simonpieri avait appelé à voter Le Pen au second tour de l'élection présidentielle. M. Le Dissès estime qu'il "n'a jamais pris ses distances avec l'extrême droite".

 
 
 
"MILITANTISME COURAGEUX"
 
 
 

A Vitrolles, ex-fief du couple Mégret, d'anciens frontistes et MNR, Alain Césari et Norbert Rodriguez, convertis au villiérisme, figurent sur la liste UMP menée par Christian Borelli. (1)

 
 
 

De même, à Aubagne, un de leurs amis, Jean-Dominique Roubaud - qui, il y a peu, disait : "Il faut appeler un chat un chat et un délinquant immigré, un immigré délinquant, et se donner les moyens d'en réduire le nombre" -, s'est rapproché de l'UMP Sylvia Barthélémy. Cette dernière vante le "militantisme actif et courageux" de M. Roubaud qu'elle a pris comme colistier en place éligible.

 
 
 

L'étiquette du Mouvement pour la France, le parti de Philippe de Villiers, n'est toutefois pas la meilleure pour tisser de nouveaux liens. Jacques Bompard, maire d'Orange, converti au villiérisme, se voit opposer un candidat UMP aux municipales, Pascal Vielfaure, nouveau venu en politique.

 
 
 

D'autres anciens frontistes et mégrétistes ont opté pour l'étiquette Centre national des Indépendants et paysans (CNI), parti associé à l'UMP. Ils se retrouvent tout naturellement intégrés à des listes menées par des représentants de l'UMP. Tel est le cas de Patrick Bunel, ancien responsable départemental pour la sécurité du FN dans le Calvados et ancien chargé de mission de Catherine Mégret (MNR) à Vitrolles. Responsable du parti dans le Calvados, il figure sur la liste de Christiane Gasnier (UMP) à Sainte-Mère-Eglise (Manche) (2).

 
 
 

Laurent Isoré, ex-responsable du Front national de la jeunesse pour l'Oise, passé au MNR, a intégré le CNI, et se présente aux municipales et aux cantonales à Nivillers (Oise) sous le label UMP-CNI.

 
 
 

Stéphane Bourhis, ancien proche de Bruno Mégret, et proche des régionalistes d'extrême droite d'Alsace d'abord, n'a pas eu à adhérer à un nouveau parti pour se retrouver en troisième position avec des UMP et des centristes dont Pascale Jurdant-Pfeiffer, conseillère générale Modem, sur une liste "divers" menée par Stéphane Gayet (Modem) à Hoenheim (Bas-Rhin).

 
 
 

Christiane Chombeau

(1) A lire aussi sur politique.net :
 
 

 


(2) Patrick BUNEL est le Directeur du musée de l’Airbone de Sainte Mère l'Eglise

 
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 16:02

 


A lire, la mise à jour du 07/03/08 de l’actualité de la campagne municipale à Vitrolles sur le net …

 
 
 
Elles sont jeunes et elles s’engagent !…
 
 
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 12:00

 


Des idées et valeurs de gauche pour la municipale de Vitrolles…

 
 
 
 
 

J’ai analysé le programme de la liste du candidat UMP, en mettant en avant l’affairisme qui pointait, et les manques évidents.

 
 
 

J’ai mis en avant l’enjeu du plateau de Vitrolles, dont certains ouvertement (Liste UMP) ou non (Liste de rassemblement républicain et d’ouverture) ont des visées de construction sur le site. La liste MODEM sur ce point est très claire, et il n’est pas question de construire sur cette zone.

 
 
 

Aujourd’hui et pour finir cette série avant le 1er tour, je veux mettre en avant certaines valeurs développées par la liste « vraiment à gauche » conduite par Jean – Marie PONCET et qui marque nettement sa différence (liste non exhaustive).

 
 
 
La remunicipalisation de l’eau
 
 
 

Ce n’est pas un sujet anodin. De plus en plus de collectivités s’engagent dans la remunicipalisation de l’eau ce qui occasionne toujours des économies pour les citoyens. N’oublions pas que l’eau est un bien essentiel à la vie, et que ce bien s’est transformé au fil des ans en une manne financière considérable pour des entreprises privées. C’est une totale aberration.

 
 
 

« On » nous dit que cela n’est pas possible, etc. etc. Certes, mais pourquoi ce qui est possible ailleurs ne le serait pas à Vitrolles ? Le désengagement est peut –être une procédure longue et complexe, mais cela n’a rien d’utopique. La question a été soulevée par des camarades du PS lors de l’élaboration du programme du candidat de rassemblement Républicain et d’ouverture. L’idée a été balayée d’un revers de manche.

 
 
 

Je n’ai rien vu d’écrit sur le sujet de la part des candidats UMP et MODEM.

 
 
 

A voir le site des camarades de l’ACME.

 
 
 
La solidarité
 
 
 

1 - La gratuité des cantines scolaires, des centres aérés et colonies de vacances pour les enfants des familles à bas revenus.

 
 
 

Je pense que sous la mandature de Guy Obino, Maire PS à l’époque que nous avions fait des efforts sur le prix des repas de cantines pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Nous avons mis en place des procédures pour gérer « intelligemment » les problèmes des familles en difficultés financières. L’action d mon ami et ex collègue Malik Mersali, PC, n’y est pas pour rien.

 
 
 

La liste « Vraiment à Gauche » propose la gratuité sous conditions de revenus. C’est un pas supplémentaire important. Il faut savoir que le repas de la cantine est pour un certain nombre d’enfants le seul repas équilibré de la journée… La proposition n’a rien d’utopique, et parfois la gratuité coute moins chère que les procédures diverses de recouvrement…

 
 
 

2- L’organisation de la solidarité avec les travailleurs en lutte pour leur emploi.

 
 
 

La Gauche au pouvoir (ou pas !) se doit d’être proche des salariés de la ville en difficulté. J’ai personnellement suivi de prés le conflit TRAMIER. Avec mes collègues Henri AGARRAT, Pascale MORBELLI nous avons réussi à mettre en place un service de repas pour les salariés en lutte nuit et jour devant leur entreprise. Je suis moi-même intervenu auprès du patron espagnol, et avec l’inspecteur du travail en préambule d’une négociation avec les salariés.

 
 
 

Je pense que c’était notre rôle d’élus de gauche. Je peux le dire maintenant, car il y a prescription. Cela nous a été reproché par le candidat de rassemblement Républicain et d’ouverture… nous avons notre conscience pour nous, et nous ne regrettons rien ! Mettre ce point dans un programme de gauche qui se respecte me semble être une évidence.

 
 
 

Ce type d’action s’intègre assurément avec toutes les actions pour développer l’emploi sur la commune au travers des entreprises.

 
 
 

Evidemment, je ne trouve rien de la sorte dans les autres programmes…

 
 
 
Et les oubliés ?
 
 
 

Les programmes électoraux font souvent la part belle à ceux qui ont un logement, un emploi, des revenus, etc.

 
 
 

La liste « vraiment à gauche » se veut la liste des « sans voix », la voix de tous les exclus, des sans travail, des précaires, des SDF, des sans-papiers.

 
 
 

On peu toujours dire que ce ne sont que des mots. Mais en parler, c’est déjà beaucoup, ce n’est pas les oublier. S’en revendiquer est un signe, car ce n’est pas cette population qui vote le plus, et qui donc intéresse les listes principales…

 
 
 

Toute programme de gauche se doit de s’intéresser à la population, ses attentes, mais aussi à toute la population, sans oublier personne…

 
 
 

A méditer avant dimanche…

 
 
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 06:54

Christian Borelli n’assume plus d’être de la génération Sarkozy, on se demande bien pourquoi ?

 
 

Christian Borelli le candidat investit par l’UMP sur Vitrolles a démarré sa campagne électorale sur Vitrolles sur le thème de la « génération Sarkozy » :

 

Lire ou relire sa déclaration d’investiture :

 
 
   
 

Il a poursuivi sa campagne en jouant sur le : « je suis le copain de Sarkozy », « je suis le copain de MAM », « je suis le copain de Balkany », « je suis le copain de Laporte », etc. 

   

undefinedPersonnellement, être le copain de Balkany, le sulfureux maire de Levallois - Perret me semble une référence inquiétante pour quelqu’un qui veut être maire de ma ville… Mais bon, à chacun ses amitiés !

 



Hubert Fayard
, Patrick Balkany, Christian Borelli



Ainsi, cela a donné tout une série de photos dans sa déclaration de vœux en début d’année.
 

 

Lire ou relire son tract des vœux 2008 :

  
 
 
 

C’est vrai que jusqu’alors s’appuyant sur les résultats de Sarkozy sur Vitrolles lors de la présidentielle, c’était son principal (ou seul ?) argument de campagne !

 

Mais, oh surprise, Sarkozy s’écroulant dans les sondages d’opinion au niveau national, Christian Borelli s’en détache. Exit la génération Sarkozy, exit la photo (montage ?) avec le Président dans son dernier fascicule qui présente son programme.

 

Christian Borelli, n’assumerait donc plus d’être le copain de Sarkozy, alors qu’il assume ses nouveaux amis venus du FN et du MNR ? Pour ceux qui auraient oublié, l’ouverture prônée par Nicolas Sarkozy est une ouverture à l’extrême droite à Vitrolles !

 

A suivre…

 

DH

 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 18:03

 


A lire, la mise à jour du 06/03/08 de l’actualité de la campagne municipale à Vitrolles sur le net …

 
 
 
Les candidats s’affrontent par écrit.
 
 
 

Soyons précis sur le sujet du plateau de Vitrolles !…

 
 
 
DH
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 06:11

 


La grande absente de la campagne électorale, la Communauté du Pays d’Aix !

 
 
 
 
 

Tous les candidats sont polarisés sur la campagne « vitrollo-vitrollaise ». Pourtant notre ville fait partie de la Communauté du Pays d’Aix et nombre de compétences sont déléguées à la CPA.

 
 
 

Les candidats n’en parlent pas, car les Vitrollais vont élire le futur maire et son équipe municipale. Ils ne vont pas élire le futur Président de la CPA, qui sera lui élu par les nouveaux élus de mars prochains. Chaque commune de la CPA désigne un certain nombre d’élus qui siègeront à la CPA.

 
 
 

Il faut savoir que le Maire n’a pas tous les pouvoirs sur sa ville. Certains sont délégués à la CPA et donc au futur Président de la CPA qui va gérer un budget de plus de 200 millions d’€ (2003).

 
 
 

La commune est représentée, mais suivant la majorité qui se dégage au niveau de la CPA, et qui peut – être différente de la majorité de la ville, le poids de Vitrolles n’est pas le même. C’était le cas sous la précédente mandature. Il ne faut pas oublier que Vitrolles est un contributeur majeur de la CPA en termes de taxes professionnelles.

 
 
 

Ainsi par exemple, le ramassage des ordures est de la responsabilité de la CPA. Hors, nous n’avons toujours pas le tri sélectif individuel, alors que nous le payons  et que cela a donné une très forte augmentation de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères ! En clair nous payons un service que nous n’avons pas au bénéfice des autres communes de la CPQ !

 
 
 

Le système actuel de fonctionnement n’est absolument pas démocratique, car les citoyens sont trop éloignés de la communauté de commune, qui pourtant intervient sur notre quotidien.

 
 
 

Les Vitrollais savent – ils que le ramassage des ordures est de responsabilité de la CPA ?  Savent – il que les piscines sont gérées par la CPA ? Etc.

 
 
 

Ce qui se passe à Vitrolles n’est pas le propre de notre commune. C’est un fonctionnement général et c’est un problème d’institutions.

 
 
 

Je ne suis pas contre la communauté de communes, mais je pense qu’il faut en revoir le mode électif.

 
 
 

Il n’empêche et c’est la conséquence de ce mode de fonctionnement qu’il est regrettable aujourd’hui que la CPA soit totalement absente du débat des élections de mars 2008…

 
 
 
A suivre…
 
 
 
DH
 
 
 
 
 
 
 
 
1 - Quelles communes ?
 
 
 

Trente-quatre communes, dont cinq de plus de 10 000 habitants et une de moins de 200 habitants.

 
 
 
2 - Combien d'habitants ?
 
 
 

·                     333 000 habitants

 

·                     145 000 actifs

 

·                     800 000 touristes

 

·                     40 000 étudiants

 
 
 
3 - Quels atouts ?
 
 
 

En dix ans, la population a augmenté de 10% et le nombre d'emplois de 11%.

 
 
 

Cinq pôles économiques majeurs rassemblent 70% du tissu économique : Aix-en-Provence, Vitrolles, Les Pennes-Mirabeau, Rousset et Pertuis.

 


La plus grande zone commerciale d'Europe (Plan de Campagne).

 


Un environnement de qualité (65 000 hectares de forêts).

 


Un espace rural préservé (1 200 exploitations et 25 000 hectares).

 


Le site emblématique de la Montagne Sainte-Victoire.

 


Des événements culturels de grande renommée : Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence, Festival de piano de La Roque d'Anthéron.

 
 
 
4 - Quelles compétences ?
 
 
 
Compétences obligatoires
 
 
 

·                     Le développement économique

 

·                     L'aménagement de l'espace communautaire

 

·                     L'organisation des transports

 

·                     L'équilibre social de l'habitat sur l'espace communautaire

 

·                     La politique de la ville dans la Communauté

 

·                     Les dispositifs d'insertion économique et sociale.

 
 
 
Compétences optionnelles
 
 
 

·                     La voirie et les parcs de stationnement

 

·                     La protection et la mise en valeur de l'environnement et du cadre de vie

 

·                     Les équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaire

 

·                     L'élimination et la valorisation des déchets ménagers.

 
 
 
Compétences facultatives
 
 
 

·                     La protection et la mise en valeur du patrimoine naturel des espaces forestiers

 

·                     La charte intercommunale de l'environnement

 

·                     Le projet de l'Europôle méditerranéen de l'Arbois

 

·                     Le maintien et le développement de l'agriculture

 

·                     Le traitement des entrées de villes et de villages

 

·                     Les études en matière d'assainissement

 

·                     Le service public d'assainissement non collectif

 

·                     Les terrains d'accueil pour les gens de voyages

 

·                     Le système d'informations géographiques (S.I.G) communautaire

 

·                     La charte intercommunale d'aménagement et de développement

 

·                     Le schéma d'orientation visant la mise en cohérence des POS communaux

 

·                     La politique culturelle communautaire

 

·                     La politique sportive communautaire

 
 
 
5 - Quels dossiers majeurs ?
 
 
 

·                     L'organisation du transport scolaire

 

·                     La mise en place de la collecte sélective des déchets

 

·                     Le plan pour l'insertion et l'emploi (PLIE)

 

·                     Le projet Internet à haut débit

 

·                     Le soutien à l'implantation du projet ITER

 

·                     La création d'une grande salle de spectacles à Aix

 

·                     Le projet de pôle culturel de Pertuis

 

·                     L'Open de tennis Sainte-Victoire

 
 
 
6 – Quel budget ?
 
 
 
Les ressources
 

Les deux principales sources de financement de la communauté sont la fiscalité et l'emprunt (respectivement 207 millions d'euros et 20 millions d'euros en 2003).
L'essentiel des ressources de la CPA provient de la taxe professionnelle (son taux est de 19 % en 2004 après une baisse progressive depuis 2001) versée par toutes les entreprises inscrites au registre du commerce. Cette taxe, autrefois recueillie par chaque commune est désormais centralisée au niveau de la communauté. Les communes conservent les autres impositions que sont la taxe foncière et la taxe d'habitation. A noter : la CPA a choisi de ne pas lever de fiscalité additionnelle sur ces taxes communales, comme la loi l'y autorise.

 


La CPA bénéficie également de dotations budgétaires de l'Etat et de recettes propres correspondant à des services publics spécifiques : la taxe d'enlèvement des ordures ménagères et le versement transport.

 
 
 
Les dépenses
 
 
 

Le produit de la taxe professionnelle finance les actions de la communauté (l'emploi, l'environnement, l'aménagement et la culture...). Il est également reversé aux communes adhérentes : d'une part avec l'attribution de compensations, d'autre part avec la dotation de solidarité.

 
 
 

7 – Quel fonctionnement ?

 
 
 

Le conseil de communauté se réunit environ tous les deux mois. Il élit en son sein un bureau composé du président, de 32 vice-présidents et de 12 membres. Ce bureau adopte, sur délégation du conseil, des décisions de gestion courante.

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Municipales 2008
commenter cet article