Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 19:40


BALKANY, DIARD, BORELLI, FAYARD organisent un colloque sur

la sécurité à Vitrolles !

 
 

La sécurité est un droit pour tous les français. Ce droit doit être assuré en premier lieu par l’Etat. Le chef de gouvernement, Dominique de VILLEPIN a en charge cette responsabilité qu’il délègue au Ministre de l’Intérieur Nicolas SARKOZY. Il n’a échappé à personne que la sécurité était le thème fort de la campagne présidentielle 2002, menée par un certain Jacques CHIRAC.

 

BORELLI, FAYARD et DIARD, Député UMP de la XIIème circonscription organisent donc un colloque intitulé « la sécurité à Vitrolles ». Cela sous-entendrait qu’il y aurait de « graves problèmes sur la ville ». Ce thème sera pour eux, certainement « porteur »  pour les municipales de 2008…

 

C’est encore une fois une technique bien connue de propagande et de désinformation, pratiquée par l’Extrême Droite, et dont le chef de l’UMP emboite le pas. Il faut dire qu’à Vitrolles, l’UMP « ratisse large » avec au sein de la Droite Unie, l’UMP en tête de file, avec les ex FN, ex MNR, le MPF, etc.

 

Je tiens à rappeler que tous ces personnages sont quand même dans le même parti politique, l’UMP, que SARKOZY qui en est le patron et par ailleurs, Ministre de l’Intérieur. S'il y a des « problèmes graves » sur Vitrolles, SARKOZY en est le premier responsable !


C’est un peu fort de faire de la sécurité son thème principal, d’avoir toutes les reines du pouvoir et ensuite de « constater » sur le terrain des déficiences éventuelles liées à sa propre politique pour en attribuer la responsabilité aux autres… L’UMP, ni le gouvernement CHIRAC- VILLEPIN -SARKOZY ne doivent pas se défausser de leurs propres responsabilités.

Nous constatons une vague de recrudescence de voitures brulées, ces dernières semaines sur Vitrolles. Que fait notre "flic numéro 1", SARKOZY ?

 

Alors tous ces personnages feraient mieux d’aller voir leur collègue SARKOZY pour qu’il arrête de faire du battage médiatique avec une politique qui montre ses limites.

 

Les Vitrollais ne doivent pas être dupes des manœuvres électoralistes de la bande BORELLI- FAYARD-DIARD !

 
A suivre...
 

PS :
 

- A propos de la venue de BALKANY, qui devient la référence politique de la Droite Unie à Vitrolles, je vous renvoie sur un article précédent :

 
 
 

- Hubert FAYARD, se présente comme un spécialiste de la vidéosurveillance. Pour la petite histoire, il faut rappeler que les caméras à Vitrolles ont été installées sous la municipalité de Jean-Jacques ANGLADE (PS) et qu’en 2002, à notre arrivée, le système était obsolète, la quasi-totalité des caméras en panne et non entretenues par l’équipe d’Hubert FAYARD. De quelle expérience Vitrollaise peut – il se prévaloir dans le domaine ? Vu  l'état dans lequel était le système de vidéosurveillance en octobre 2002, il ne devait pas être très convaincu de son utilité...


- Les préoccupations des français suivant le dernier barométre BVA d'avril 2006 évoluent  :

Réponses à la question : Où les pouvoirs publics devraient - ils porter prioritairement leur effort ?


Emploi, lutte contre le chômage :     62 %       (49 % en avril 2005)

l'Education Nationale :                       41 %       (42 % en avril 2005)

La Santé Publique :                           28 %        (37 % en avril 2005)

Le Logement :                                    21 %        (18 % en avril 2005)

La justice :                                          19 %        (idem)

L'environnement :                              19 %        (idem)

La police et la gendarmerie :       16 %        (20% en avril 2005, 32 % en 2004)

La fiscalité :                                        12 %        (11% en avril 2005)   


Les préoccupations des vraies retrouvent une hiérarchie plus conforme avec la réalité, (avec un peu moins de "battage médiatique" sur la sécurité) et sur lesquelles les politiques doivent apporter des vraies réponses.



Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles
8 mai 2006 1 08 /05 /mai /2006 09:55

 


La Droite Unie sur Vitrolles se dévoile encore un peu plus, après le recyclage des ex FN et ex MNR au sein de l’UMP, la référence devient BALKANY !

 
 
 



En effet, sur le blog de Monsieur Hubert FAYARD


http://hubert.fayard.over-blog.com/artcle-2626772.html


nous apprenons la venue prochaine de Monsieur Patrick BALKANY, Maire UMP de Levallois - Perret à Vitrolles à l’invitation de la Droite Unie.

 
 


Outre le fait que se soit un ami de Nicolas SARKOZY, Monsieur Patrick BALKANY a une histoire politique pour le moins chargée. On le trouve notamment mêlé à l’histoire des HLM des Hauts de Seine avec son ami Didier SCHULLER, à des affaires judiciaires diverses dont le fait de payer du personnel municipal pour l’entretien de sa propriété (condamnation à 15 mois de prison avec sursis, 2 ans d'inéligibilité, 200 000 francs d'amende et remboursement de 771 289 francs de remboursement à la ville de levallois), etc. Il suffit de taper son nom dans n’importe quel moteur de recherche sur internet pour avoir en long et large son imposant CV…

 
 


Fin 2005, il a encore fait la une des journaux. Croyant s'exprimer sur une télévision américaine, Patrick BALKANY a affirmé qu'"il n'y a pas de misère en France" et que les pauvres "vivent très bien".

 


Le maire UMP de Levallois Perret a été piégé par les Yes Men -un groupe d'altermondialistes spécialisé dans le détournement.

 


Patrick Balkany a en effet participé à un "duplex" censément organisé par la chaîne "CapitolOne" pour son émission "Politics Prime" consacrée aux violences urbaines.

 
 

En fait, la chaîne et l'émission n'ont jamais existé et le journaliste n'est autre que l'un des Yes Men, Andy Bichlbaum.

 


"Ce que vous appelez les pauvres"

 


Celui-ci interroge le maire de Levallois-Perret sur le fait que, lorsqu'on se ballade à Paris, on ne voit quasiment aucun pauvre, contrairement aux Etats-Unis. Voici la retranscription texte intégrale de l'interview :

 


- Le journaliste : "Comment avez vous incité les pauvres à quitter les villes pour aller habiter en banlieue?"

 


- Patrick BALKANY : "Ce que vous appelez les pauvres, je suis désolé de vous le dire, c'est des gens qui gagnent un peu moins d'argent. Mais comme ils gagnent moins d'argent, ils ont les mêmes logements que les autres, sauf que eux les payent moins cher. Et ils vivent très bien. Nous n'avons pas de misère en France. Il n'y a pas ce que vous appelez les pauvres.

 


Bien sûr, il y a bien quelques sans domicile fixe qui eux ont choisi de vivre en marge de la société. Et même ceux-là, croyez moi, on s'en occupe: il y a des foyers d'accueil parce que en hiver en France aussi, il fait froid et il n'est pas question de laisser dehors les gens qui sont dans la misère donc nous leur donnons des asiles (…) on leur donne tout ce dont ils ont besoin. Mais ce sont des gens relativement rares qui ont décidé une bonne fois pour toute qu'ils étaient en marge de la société, qu'ils ne voulaient pas travailler ou qu'ils avaient été rejetés par la société."

 


 

Les 10% de chômeurs, le million de Rmistes et les 86.000 sans domicile fixe apprécieront les propos de Monsieur BALKANY.

 
 

Voilà l’homme politique que prend la Droite Unie à Vitrolles comme référence ! Les Vitrollais doivent le savoir comme les habitants des Hauts de Seines ne doivent pas ignorer qui il fréquente dans les Bouches du Rhône !

 
 

La Droite Unie Vitrollaise se dévoile donc un peu plus. Après le recyclage des ex FN, ex MNR et ex colistiers de Catherine MEGRET par l’UMP, elle présente aujourd’hui sa référence politique, Monsieur Patrick BALKANY. Il est la caricature même de l’homme politique qui règne sur sa ville avec une politique clientéliste largement dénoncée à de multiples reprises dans les médias. BLAKANY c'est le symbole l'affairisme dans les Hauts de Seine, et le dégré zéro de la politque.

 
 

Tout cela se fait avec le soutien du Député UMP de la XIIème circonscription des Bouches du Rhône, Monsieur Eric DIARD, par ailleurs Maire de Sausset les Pins, qui participera à la réunion Vitrollaise. Cela ne peut pas se faire sans l’aval de Jean-Claude GAUDIN, grand patron de l’UMP dans les Bouches du Rhône et au niveau national.

 
 

A suivre.

DH

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 12:26


   Affichage sauvage de Christian BORELLI, leader UMP
 


 


 










 

Affichage sauvage d'eric GRANDVIERGNE, leader FN


Illusion de la droite et réalité Vitrollaise :

les afficheurs sauvages sévissent

sur la ville !

 
 

Les afficheurs sauvages ont repris du service dans la ville de Vitrolles et aux abords de la ville de Vitrolles.

 

Les Vitrollais peuvent admirer les conséquences de l'encouragement tacite aux tags et féliciter les Equipes de Borelli (Droite Unie UMP, ex FN, ex MNR) et de Grandviergne (FN) pour l'état des abords de la Ville et la manière dont nos impôts sont gaspillés.

 

Plutôt que d'être obligés de nettoyer régulièrement les abords de la ville, il serait quand même plus intéressant que la Police Nationale de Monsieur SARKOZY  fasse des rondes et explique aux groupes politiques de droite et d'extrême droite, à titre préventif et pédagogique, la futilité de leur attitude et son coût pour les contribuables.

 

Pour ma part, j'estime que dans toute société civilisée, que Monsieur SARKOZY, dont c'est la première responsabilité en tant que Ministre de l'Intérieur avant d'être Président de l'UMP,  assume ses responsabilités en mettant en place les moyens  pour  garantir le respect des personnes et des biens. Qu'ils soient publics ou privés.

 

La Droite et l'Extrême Droite Vitrollaises ne partagent visiblement pas ce point de vue, préférant nuire à la collectivité.

 

J'espère donc que, pour aller au bout de sa logique, chaque Elu de Droite (au moins ceux qui habitent Vitrolles) va proposer, juste devant chez lui, un mur sur lequel ces jeunes colleurs d'affiche pleins d'avenir pourront donner libre court à leur expression, à grand coup de colle et d'affiches ?

 

 
 

Nb :


1- Ceci est petit détournement de texte de Monsieur Jean FIGADERE, UMP, ex colistier de Madame MEGRET, Maire Front National puis MNR de Vitrolles. Dans la lignée Sarkozyste il fustige une fois de plus la jeunesse et place le débat sur le tout sécuritaire et tout répressif.

 
http://www.vitrolles.info/illusions_socialistes.htm


2 - Monsieur Philippe LACOMBE, Président du groupe UMP au conseil Municipal de Vitrolles, (ex MNR, toujours dans l'organigramme du MNR consultable sur Internet, ex colistier de Catherine MEGRET, délégué à l'environnement), dans le droit de réponse à l'opposition dans le journal municipal du mois d'avril, dénonce les taggeurs. C'est un intéressant, mais le respect de la ville s'applique en premier à ceux qui veulent donner des leçons aux jeunes !...

3 - Complément du 7 mai : La bataille fait apparemment rage aux abords de Vitrolles (autoroute Marseille - Lyon) entre les afficheurs du FN et ceux de l'UMP qui se recouvrent mutuellement les affiches. Sachant que les présidentielles ne sont que dans 1 an, la ville et son image n'ont encore une fois pas finies de souffrir... Dommage pour les Vitrollais.
Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles
5 mai 2006 5 05 /05 /mai /2006 07:21


Vitrolles, Marignane, Toulon, Orange :

Constats d’échec du FN (*)

 
 
 

Il y a plus de vingt ans, maintenant, que le Front national s'est installé dans le paysage politique. C'est une force marginale et cependant menaçante, capable de peser lourdement sur le débat démocratique, comme en 2002, et de s'effacer ensuite. Son potentiel électoral est un enjeu essentiel de la campagne pour l'élection présidentielle de 2007.En dépit de ses scores, le FN n'est parvenu à s'installer durablement dans aucune position institutionnelle.


Des quatre mairies importantes qu'il détenait avant les municipales de 2001, les électeurs lui en ont retiré deux, Toulon et Vitrolles. Il a perdu les deux autres par le départ des maires, qui ont rejoint l'UMP dans le cas de Marignane et le Mouvement pour la France (MPF) dans le cas d'Orange.

 

L'histoire de Toulon est la plus révélatrice de l'incapacité du Front national à exercer les responsabilités auxquelles il se porte candidat. Dans la plus grande des communes où ils avaient conquis le pouvoir en 1995, ses cadres et ses élus n'ont pas réussi à résoudre la contradiction entre leur programme et les réalités sociales d'une ville de 160 000 habitants. Fidèle à Jean-Marie Le Pen, le maire, Jean-Marie Le Chevallier, s'est inspiré de son dilettantisme et de sa recherche permanente du conflit. Ce qui peut marcher pour attirer l'attention sur la scène médiatique nationale est désastreux quand il s'agit de diriger des services municipaux et de produire du consensus dans la population.

 
A Vitrolles, Bruno Mégret, qui tenait la mairie par l'intermédiaire de sa femme, a essayé de répondre aux besoins de la majorité de la population tout en illustrant les idées de l'extrême droite sur des sujets symboliques ou culturels, faute de pouvoir le faire dans des domaines où s'imposent la législation et la réglementation nationales. Il n'a pas réussi, néanmoins, à inventer un « frontisme municipal » comme les communistes, tout aussi marginaux dans les années 1920 que le FN quatre-vingts ans plus tard, avaient fabriqué un communisme municipal. Passé par le moule de la haute fonction publique, Bruno Mégret a rompu avec Jean-Marie Le Pen. Mais cet adepte d'une extrême droite plus sophistiquée que celle de son ancien patron et se nourrissant des élaborations idéologiques de la nouvelle droite postnazie n'a pas pu tirer de son culturalisme radical des recettes de gestion électoralement performantes (Voir rapport de la cour régionale des Comptes de juillet 2002 :


  http://didier-hacquart.over-blog.com/article-1599219.html

 

 
La sortie du FN semble s'opérer plus sûrement vers la droite dure, mais républicaine - Daniel Simonpieri, maire de Marignane, s'est fait admettre chez les élus UMP des Bouches-du-Rhône -, ou vers le souverainisme incantatoire, mais encore républicain, quand Jacques Bompard, maire d'Orange, s'associe avec Philippe de Villiers. En s'éloignant ou en donnant l'apparence de s'éloigner des transgressions de l'extrême droite, ces élus pensent se mettre en situation d'élargir leur assise électorale.
 
 
 

Extraits d’un article paru dans l'édition du journal Le Monde du 22 avril 2006

 
 
  
 

Complément : Un rapport de la Cour Régionale des Comptes pointe la gestion de la Mairie de Marignane. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, on retrouve dans ce rapport beaucoup de points similaires à ceux énoncés dans le rapport sur la Ville de Vitrolles de 2002 (gestion financière, gestion du personnel, etc.).

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles
28 avril 2006 5 28 /04 /avril /2006 07:56


Répondre ou ne pas répondre ?

 
 

Monsieur Jean FIGADERE, élu UMP, ex colistier de Catherine MEGRET FN puis MNR, dans un nouvel édito sur son site Internet s’ingénie à dénoncer, si ce n’est insulter le Maire de Vitrolles Guy OBINO et son équipe municipale.

 
 
 
 
 
 

Il est difficile de répondre, sachant que dans le même édito, il annonce déjà que ses propos seront dénaturés, et que par principe nous atténuerons les faits qu’il dénonce.

 
 
 

Dans ces conditions, il est inutile de perdre du temps à débattre, sachant que c’est lui seul qui semble détenir la Vérité ! Si je réponds à des points précis,  je suis, par avance, taxé "d’aficionado" du "despote" Guy OBINO. Pour la petite histoire, c'est mal connaitre me connaitre, et mal connaitre Guy OBINO lui-même !

 
 
La technique de communication employée par monsieur Jean FIGADERE est bien connue. Elle consiste à relater très partiellement des faits, en prévenant les lecteurs par avance que les détracteurs ont forcément tort… C’est un moyen classique pour éviter le débat et fuir la contradiction.
 
 
 

Je ne répondrai donc pas mais je tiens à rappeler quelques points sur la ville de Vitrolles en faisant référence aux actions des équipes municipales d'Extrème Droite précédentes auxquelles Monsieur Jean FIGADERE, aujourd'hui UMP a participé et/ouqu'il a soutenu, qui ont déjà été présentées sur ce blog :

 
 
 
Un petit rappel du rapport de la Cour Régionale des Comptes de 2002  qui détaille la gestion MEGRETISTE :
 
 
 
 
 
 
Un petit rappel de la gestion de la Ville sous les MEGRET :
 
 
 
 
 
 

Un petit rappel sur le recyclage des ex FN – ex MNR, ex colistiers de Catherine MEGRET par l’UMP à Vitrolles :

 
 
 
 
 
 

Un petit rappel du renvoi en correctionnelle des MEGRET en mars 2006 :

 
 
 
 
 
 

Pour ne pas être taxé de ne regarder que le passé (trop tard ?), et pour se faire plaisir, un petit rappel sur le classement de la Ville de Vitrolles par la revue CHALLENGES (pas vraiment une revue de gauche), gérée par l’équipe de Guy OBINO :

 
 
 
 
 
 
A suivre…
Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles
14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 09:24

5 années de gestion FN – MNR à Vitrolles :
Le couple MEGRET renvoyé en correctionnelle pour détournements de fonds publics

Cet article rentre dans la rubrique sur les conséquences de la gestion de notre ville de Vitrolles. Il ne s’agit pas de ressasser le passé dans un quelconque esprit de vengeance, mais au contraire d’apporter un témoignage concret pour que cela ne se reproduise plus à Vitrolles et ailleurs en France.

Le juge d’instruction Frédéric CAMPI vient en effet de signer une ordonnance renvoyant Bruno MEGRET devant le tribunal correctionnel de Marseille pour y répondre de complicité de détournements de fonds publics. Il retrouvera sur le banc des accusés, Catherine MEGRET, son épouse, Maire de Vitrolles de 1997 à 2002.

Cette affaire faite suite au rapport de la Cour régionale des Comptes de juillet 2002, sur la prise en charge par la mairie de Vitrolles du coût de réalisation et d’expédition de 4 courriers adressés aux maires de France en vue de la candidature de Bruno MEGRET à l’Election présidentielle, soit 75 000 €.

L’Etat Major de l’ancienne municipalité se voit reprocher des actes de complicité : Jérôme DENOLLE, Yves BOVERO, ancien 1er adjoint, (Conseiller Municipal d’opposition depuis 2002),  Vincent AUTRIC, ancien chef de service, Damien BARILLER, ancien Directeur du service de la communication. Ce dernier, ex –jeune loup de l’extrême droite, vient d’annoncer son ralliement au parti de Philippe de VILLIERS.

Tous les prévenus sont passibles de 10 ans de prison, d’une amende de 150 000 € et de peines complémentaires comme l’inéligibilité (*).

A l’heure, ou l’UMP à Vitrolles recycle les ex élus FN, ex MNR et colistiers de Catherine MEGRET, en vue des prochaines élections municipales de 2008, il n’est pas inintéressant de savoir à qui les électeurs Vitrollais auront à faire.

A suivre…

(*) Extraits de l’article du journal La Provence paru le 13 avril 2006
Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles
8 avril 2006 6 08 /04 /avril /2006 19:44


Le sens de l’honneur vu par

un ex élu de l’équipe MEGRET !...

 
 

Monsieur FIGADERE, élu de l’opposition à Vitrolles, ex élu de l’équipe MEGRET, aujourd’hui UMP, remet en cause l’honneur de notre Maire et de son équipe municipale. Pour les nouveaux lecteurs de mon blog, je rappelle qu’à Vitrolles, les ex FN, ex MNR et ex colisitiers de Catherine MEGRET sont recyclés par l’UMP.

 

Dans un article publié sur son blog, au sujet de la condamnation d’un cadre de la Mairie, il se plait à décrier la gestion de cette affaire.

 
 

Tout d’abord, il convient à rappeler à Monsieur FIGADERE, que le cadre en question a fait appel du jugement, que la peine devient suspensive, et donc qu’il est présumé innocent. Chacun prendra ses responsabilités à l’issue de la procédure d’appel en fonction du résultat. C’est aussi simple que cela.

 

Il faut aussi rappeler que dès de la connaissance « de l’affaire » que Monsieur le Maire a saisi le Procureur, et que la procédure s’est déroulée normalement. L’"affaire" a été gérée dans la transparence tant vis-à-vis de la presse que de l’opposition en respectant strictement la présomption d’innocence. "L’affaire" n’est pas cachée et n’a pas à être cachée, nous en avons pour preuve l’article de la Provence du vendredi 7 mars 2006. Les intérêts des Vitrollais ont toujours été préservés dans cette "affaire". Il n'y a dans cette "affaire" aucun scoop dévoilé par Monsieur FIGADERE ! En parler sur ce blog démontre aussi notre coté serein sur cette "affaire"...

 

Quant à l’ancien Directeur des Services Techniques, sa mutation est indépendante « de l’affaire », et s’est faite avec son accord dans le respect du statut de la fonction publique territoriale et de ses droits. Cette mutation s’inscrivait aussi dans une nécessaire restructuration des services muncicipaux et d'une refonte de l'oganigramme  après 5 années de gestion Mégrètiste. Je ne pense pas que l’ancien Directeur des Services Techniques ait besoin de Monsieur FIGADERE comme avocat pour se défendre ! Le connaissant, c'est lui faire offense de laisser croire, qu'il n' est pas capable de se défendre tout seul, ses intérêts.

 

Plutôt que de tout mélanger, et de chercher les « os à rogner » pour tenter de déstabiliser l'équipe municiplale en place,  en remettant en cause l’honneur des uns et des autres, nous pouvons regretter que Monsieur FIGADERE n’ait pas été aussi pointilleux lorsqu’il appartenait à l’équipe MEGRET dont la gestion a été contestée sur de très nombreux points par la Cour Régionale des Comptes, sans oublier les condamnations de Monsieur Bruno MEGRET, au sujet par exemple de son courrier posté aux frais des contribuables Vitrollais (*).


Pour être positif, nous souhaitons qu’il soit aussi très pointilleux sur l’honneur des membres de sa nouvelle équipe d’opposition sur Vitrolles, la Droite Unie, constituée d’ex FN, d’ex MNR, d’UMP et autres.

 

Le débat politique, c’est aussi se positionner sur les questions comme le CPE et le mouvement social actuel, sur les grèves, etc. Nous aimerions bien connaître la position de Monsieur FIGADERE sur ces sujets par exemple…

 
 
 
 

(*) Certes il a remboursé. C’était une erreur ! Mais cela ne remet pas en cause le délit, ni n’explique comment et pourquoi le courrier du citoyen Bruno MEGRET, candidat à l’élection présidentielle transitait par la Mairie de Vitrolles, dont le Maire était Catherine MEGRET ?

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles
3 avril 2006 1 03 /04 /avril /2006 00:00


Positions de la Droite et de l’Extrême Droite sur le mouvement social actuel en France

 
 
 

Suite à différentes interventions proches de l’injure dans des commentaires de mes articles sur ce blog, par des militants FN et autres, je pense qu’il est bon de diffuser les positions de ces partis représentés sur Vitrolles  sur le CPE et le mouvement social :

 
 
 
 

 « Les grèves qui perturbent gravement l'activité du pays en ce jour sont totalement illégales. Leurs instigateurs devraient être devant les tribunaux au lieu de parader dans les médias.

 
Une grève n'est légitime que si elle vise à défendre des revendications professionnelles. La protestation contre des décisions politiques n'est pas un motif légitime. C'est en toutes lettres dans le Code du travail.
En novembre dernier, la Justice avait déclaré illégale la grève aux transports marseillais car elle visait à faire annuler une décision de la communauté urbaine de Marseille.
 
 
 
Le mouvement actuel vise à faire annuler une loi de la République. Il est donc un déni de démocratie, une insulte à la représentation nationale, laquelle, pour sa grande honte, paraît ne même pas s'en apercevoir.
Les pouvoirs publics manquent gravement à leurs responsabilités en restant inertes. L'Etat de droit est en déshérence. »

  
 
 

Le gouvernement doit faire cesser le désordre

 
 

« Le CPE a été validé par le Conseil constitutionnel. Il ne sera jamais que le 39ème contrat de travail ayant cours en France, ce qui en limite sérieusement la portée.
Toutefois, la loi dont il est issu ayant été valablement adoptée par les assemblées seules habilitées à légiférer, le Président de la République doit en assurer la mise en application.
Le gouvernement, par l'action de son Ministre de l'Intérieur, doit faire cesser les occupations de voies et de locaux publics par des lycéens et des étudiants qui usurpent le droit de grève.

Le droit de grève est un droit réservé aux travailleurs. Les jeunes en question ont un seul droit, celui d'étudier et un devoir, celui de laisser libre l'accès à la connaissance et au travail de ceux qui ne partagent pas leurs élucubrations. »

 
 
 
 
 

« La décision du Conseil Constitutionnel ouvre la voie à la promulgation du CPE.

 

Deux priorités s’imposent désormais : Le rétablissement de l’ordre public et le rétablissement de l’autorité au sommet de l’Etat.
Notre pays ne peut pas accepter les blocages des voies ferrées, et les blocus des lycées et des facultés.
Les violences de ceux qui bloquent et de ceux qui cassent sont encouragées au sommet de l’Etat par la cacophonie et les jeux personnels de pouvoir et d’ambition qui minent le crédit des pouvoirs publics.
Philippe de Villiers réclame l’ordre dans la rue et demande aux gouvernants de faire passer l’intérêt du peuple français avant leurs petits intérêts personnels qui les amènent à jouer chacun leur petit scénario de la rupture. »

 
 
UMP : Ce sont les inventeurs du CPE, et les responsables de la situation sociale actuelle ! Gilles de ROBIEN, Ministre de l'Education Nationale UDF grand serviteur du gouvernement, n'a cessé de fustiger quant à lui, les étudiants grévistes. Il a donné des consignes aux proviseurs pour faire cesser les blocages de lycées, au risque de créer des dérapages.


 

Ces partis politiques représentés sur Vitrolles en nom propre comme le FN ou au sein de la Droite Unie (UMP, MPF, ex MNR, etc.) ont une vision particulière du mouvement social. Ils s’opposent au droit de grève, et veulent limiter son champ d’action.

 
C’est une atteinte aux droits des citoyens à exprimer leur point de vue. C’est une dérive totalitaire inacceptable et incompatible avec notre conception de Gauche de la démocratie et le la République.


Ces mouvements d’Extrême Droite et de Droite Extrême sont obnubilés par l’ordre et la peur de la jeunesse qui s’exprime ! Jacques CHIRAC, lui-même dans son discours du 31 mars n’a t – il pas opposé « les étudiants qui veulent faire grève (donc des fainéants, par nature) et ceux qui veulent travailler ». 

 
Par ailleurs, tous ces mouvements soutiennent le CPE, traduisant leur conception libérale de l'économie...

Enfin, force est de constater, l'absence des acteurs politiques Vitrollais du FN et de la Droite Unie (UMP, ex MNR, MPF, etc.) dans le débat local sur le CPE. Pour la Droite Unie (UMP ex MNR, MPF, etc.) il est plus facile de disserter sur une "pseudo affaire du siècle" contre la Municipalité que de défendre dans la rue le CPE de ses collègues du gouvernement !

Sans récupération politique aucune, il est toujours bon de rappeler que la Droite et la Gauche, ce n’est pas la même chose ! La Droite et la Gauche ne défendent pas les mêmes valeurs. Cela s'applique à la gestion du pays, autant que pour la gestion locale d'une municipalité.

Mois, homme de Gauche,  je suis fier d’avoir été parmi les 3 millions de français qui ont manifesté le 28 mars. Je serai pour la 5ème fois à Marseille le 4 avril, avec de nombreux collègues Elus de Vitrolles !
 


Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles
22 mars 2006 3 22 /03 /mars /2006 07:37




Affichage sauvage :

Le FN continue de salir notre ville !




Dans un article précédent, j'avais dénoncé l'affichage sauvage pratiqué par le FN local aux abords de notre Ville.


http://didier-hacquart.over-blog.com/article-1868222-6.html



Maintenant le FN s'attaque à la ville en commencant par la zone industrielle.

Mais pourquoi donc préfèrent - t - ils l'affichage sauvage, alors qu'ils délaissent les panneaux d'affichage officiels installés dans la ville ?

Si on ne respecte pas sa ville, et donc ses habitants, comment peut - on prétendre à la gouverner ?



Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles
17 mars 2006 5 17 /03 /mars /2006 21:57


A chacun sa vision de la jeunesse Vitrollaise…
 

Monsieur Jean FIGADERE, Conseiller Municipal de l’opposition, ex élu de Catherine MEGRET (MNR Extrême Droite), aujourd’hui UMP a une vision particulière de la jeunesse Vitrollaise, qui mérite d’être explicitée.


Sur son blog, à propos des travaux pour la rénovation du parc Saint - Exupéry, avant la fin même des travaux, toujours soucieux de l’avenir (?) de sa ville, il s’inquiète déjà du sort que vont réserver « les jeunes » à ce nouvel espace réaménagé.

Je cite d’après l’article :


 http://www.vitrolles.info/parc_st-exupery.htm



  • " Quelles mesures sont prévues pour empêcher que le « ponton » ne soit tagué, la « passerelle flottante » vandalisée, et les « jets d’eau alternés » bouchés par des jeunes irresponsables ?
  • Quels loisirs la Gauche compte-t-elle proposer aux jeunes désœuvrés qui ne manqueront pas de consommer alcool et produits stupéfiants sur les «escaliers végétalisés » ? La Gauche compte-t-elle initier tous les jeunes à la planche à roulettes en construisant un troisième Skate Parc ?
  • Qui empêchera les boosters de circuler ?
  • Quelle solution sera apportée au manque d’éclairage la nuit ?
  • Qu’est-ce qui est prévu pour que les « bassins » ne servent plus de dépotoirs ?

Le risque est, en effet, que dans quelques mois, le Parc St-Exupéry soit de nouveau dans un état déplorable ! "



Un peuple qui n’a pas confiance dans sa jeunesse a des soucis à se faire, parait – il.


Des hommes politiques Vitrollais, qui se disent responsables et qui ne voient dans la jeunesse de leur ville que des vandales, drogués, alcooliques, tagueurs, sales, irresponsables, sont inquiétants. De tels propos doivent être dénoncés.


Au-delà d'un possible problème générationnel de compréhension, il s’agit bien d’un vrai clivage Gauche - Droite et Extrème Droite. Cela s'intègre  aussi directement dans la vision politique de Nicolas SARKOZY, qui veut ficher les délinquants potentiels dès l’âge de 3 ans.


Voir : http://didier-hacquart.over-blog.com/article-2101904.html


Moi, désolé, et sans angélisme aucun, je crois et veux croire en la jeunesse, sans peur, car elle représente notre avenir. Je crois en la jeunesse qui se bat pour son avenir, comme aujourd'hui contre la CPE. A chacun sa vision !...


Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'action du FN et du MNR à Vitrolles