Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 03:08

 


 

 

 

14-avril-FdG.jpg

 

 

 

Tous à la plage du Prado à Marseille le 14 avril !!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Et comme on disait en 68, sous la plage, les pavés, à moins que ce soit l'inverse ????

 

DH

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 04:07

 

François HOLLANDE prend des positions parfois jamais défendues par le PS, qui accentuent les divisions à Gauche. Il veut sans doute viser un certain électorat. c'est son choix...


DH

 


 

Réactions aux propositions de François Hollande à Ajaccio

 

Dimanche 25 mars 2012  Jean-Luc Mélenchon

 

Francois-hollande-ajaccio

 

Je mets en garde contre les emballements qui conduisent François Hollande à Ajaccio, à vouloir donner un pouvoir réglementaire aux régions. Cela constitue un démembrement de l’égalité devant la loi et dans la mise en œuvre de celle-ci. Par exemple, l’application du code du travail ne saurait être à géométrie variable. La France n’est pas une république fédérale !

 

Quand à sa proposition de ratifier la Charte des langues régionales, il lui reste à savoir que l’essentiel de son contenu s’applique déjà. N’y exceptent que quelques articles censurés par le Conseil Constitutionnel au motif qu’ils attentent à l’égalité des citoyens devant la loi. Raison pour laquelle la Charte elle-même ne peut être adoptée sans révision de la Constitution. Il est consternant, qu’après tant de débats sur ces sujets entre socialistes, François Hollande impose un point de vue aussi singulier.

 

Après avoir décidé l’inclusion du Concordat dans la Constitution, ces initiatives qui parcellisent l’application du droit dans la République, créent une nouvelle division à gauche.

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 04:51

 


 

Une pétition est en ligne pour que la Front de Gauche puisse tenir son meeting au Prado à Marseille !

 

 


Le texte de la pétition :

 

A l'attention de Monsieur le sénateur-maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin

La mairie de Marseille refuse au Front de gauche l’accès à la plage du Prado pour y organiser un meeting avec Jean Luc MELENCHON, candidat à l’élection présidentielle, après avoir refusé toutes ses autres demandes de lieu ouvert !


Si le refus exprimé par la mairie persistait, il ne pourrait qu’être vécu comme constituerait une grave atteinte à la démocratie. Nous en appelons donc au maire de Marseille afin qu'il prenne ses responsabilités en garantissant des conditions d’accueil dignes et adaptées pour le rassemblement du Front de gauche, le samedi 14 avril à Marseille.


 


 

Pour signer la pétition : Cliquez ICI

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 03:27


 

prado82.jpg

 

C’est sûr qu’avec un Jean-Luc Mélenchon à 15%, cela commence à inquiéter les désignés d’office au second tour…

 

Mais on ne lâchera rien !

 

 

A suivre !!

 

DH

 


 

 

Le Front de Gauche attaque la décision antidémocratique de Jean-Claude Gaudin

 

vendredi 23 mars 2012

 

M. Gaudin a déclaré qu’il pouvait interdire le rassemblement du Front de Gauche sur les plages du Prado parce qu’il est le maire de Marseille.

 

C’est faux.

 

Il existe dans notre pays des lois et une Constitution qui s’imposent à tous, M. Gaudin inclus. Celles-ci protègent notamment la liberté de réunion. Les décisions à géométrie variable du Maire de Marseille qui a accueilli un festival évangélique et la caravane de l’UMP sur les plages du Prado violent un principe fondamental de notre République.

 

Nous allons donc attaquer la décision de M.Gaudin pour la faire annuler par la justice administrative.

 

François Delapierre, Directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 04:08


La démarche unitaire du Front de Gauche fait bouger les lignes et interpellent des camarades du NPA.

 

A suivre…

 

DH

 


 

Le temps des choix

 

par Hélène Adam, Myriam Martin, Pierre-François Grond

 

La campagne présidentielle entre dans sa dernière ligne droite et doit affronter une situation lourde de dangers.

 

Danger d’une droite autoritaire, incarnée par le président sortant, dont le projet est dans la continuité de son action : nocif pour une majorité de la population tant se sont creusées les inégalités, tant se sont développés un discours et une politique de plus en plus poreux aux thèses de l’extrême droite.

 

Danger d’un Front national dont l’emprise sur une partie de la population frappée par la crise, distille le poison mortel du racisme et de la xénophobie.

 

Danger d’une crise écologique qui pose des enjeux de civiliation.

 

Danger, enfin, d’un capitalisme financier mondialisé, qui se moque du calendrier électoral, peut imposer en Grèce ou en Italie, son propre personnel politique et dicter son choix, celui d’une politique d’austérité sans fin et sans fond.

 

Alors, oui, il faut sortir le sortant, combattre le Front national, s‘insurger contre la dictature des banques et du capital, et faire de cette élection présidentielle un premier moment de résistance sociale et démocratique.

 

Il nous suffit de regarder la Grèce, pour saisir la gravité de la situation actuelle. Nous avons là une paupérisation sans précédent des populations. Baisses des salaires et des pensions, coupes sombres dans les budgets sociaux, privatisations imposées des services publics avec profits juteux pour les requins de la finance, se succèdent à un rythme d’enfer. Et qui est aux manettes ? Un gouvernement soi-disant « technique » aux ordres des banques et des grandes institutions qui ont plongé le pays dans le chaos et qui font désormais payer à la population une dette et une crise qui ne sont pas les leur ! Si la situation de la Grèce est particulièrement dramatique, elle n’est pas isolée en Europe. Les responsables politiques et économiques du libéralisme et de la crise économique ont mis en place ce monstre financier qui se croit tout puissant. Ils ont construit l’Europe des traités de Maastricht et de Lisbonne, au mépris de la souveraineté populaire. Ils veulent aller toujours plus loin. A présent c’est le modèle social européen, produit d’un siècle et demi de luttes et de conquêtes ouvrières, qui est en ligne de mire.

 

Battre Sarkozy est un enjeu essentiel et primordial. Mais il n’est pas le seul. Le programme de François Hollande, à l’instar des politiques sociales-démocrates européennes, s’inscrit dans le cadre de la gestion du capitalisme, ce qui signifie austérité à tous les étages et respect des critères imposés par les marchés financiers, ces critères que les dirigeants veulent à nouveau graver dans le marbre d’un nouveau traité. Il tourne le dos aux exigences de justice sociale. Il ne prend pas davantage en charge les questions écologiques.

 

Il importe alors qu'existe au premier tour, un vote, le plus massif et dynamique possible, pour donner force à un programme d'urgence basé sur une autre répartition des richesses, la transition énergétique, des transformations démocratiques radicales.

 

Une nouvelle chance sera ainsi offerte pour faire exister durablement un courant politique qui conteste à gauche l'hégémonie du social libéralisme. C'est essentiel pour faire contrepoids à l'extrême-droite. C'est décisif pour donner force et courage à celles et ceux qui résistent aux politiques d'austérité.

 

Et dès après la présidentielle, sur la base de cet élan, les forces politiques et sociales qui refuseront de collaborer sous quelque forme que ce soit avec un gouvernement d’austérité dit de gauche, devront former ensemble un bloc contre la crise pour défendre une alternative sociale et démocratique en toute indépendance vis-à-vis du Parti Socialiste.

 

Telle est notre analyse des urgences de l’heure.

 

Nous sommes militants de la « Gauche anticapitaliste », courant unitaire du NPA, nous avons été membres de la LCR auparavant. C’est avec beaucoup d’amertume, mais aussi de colère, que nous voyons notre parti renoncer à l’engagement pris lors de sa fondation : rassembler tous les anticapitalistes dans un parti de masse. Le NPA avec son candidat prend le chemin de la marginalité, qui lui interdira de peser réellement dans une situation politique aux enjeux majeurs.

 

La « Gauche anticapitaliste », sans donner de position en tant que courant sur le vote, prend acte de cette impasse et estime que la dynamique créée autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, constitue un fait positif de la situation actuelle.

Nous voulons en souligner les conséquences à nos yeux.

 

Réquisitionner les entreprises qui licencient en délocalisant, prendre des mesures pour museler la finance, refuser de faire payer la crise à la population, organiser la planification écologique, rompre avec une Ve République antidémocratique, refuser les traités européens pour réorganiser une Europe qui réponde aux impératifs sociaux, écologiques, démocratiques, sont autant de propositions qui vertèbrent la campagne de Jean-Luc Mélenchon et qui vont dans le bon sens. Nous apprécions les déclarations affirmant qu’aucune participation à un gouvernement qui pratiquerait la politique préconisée par Hollande, n’est envisageable. Nous conservons des points de vue différents sur certains aspects concernant notamment la République et la nation mais nous estimons l’orientation générale positive.

 

La dynamique politique militante qui ne cesse de s’amplifier, permet que vive et se développe une force militante et électorale qui refuse de se soumettre à la gestion sociale-libérale des crises et aux politiques d’austérité.

 

C’est un facteur important du rapport de force et un puissant encouragement pour les luttes sociales. En témoignent d’ailleurs le nombre de syndicalistes, de militants du mouvement social, écologiste, féministe, antiraciste qui rejoignent la campagne.

 

Dès lors nous pensons qu’il ne faut pas hésiter à affirmer que si nous sommes nombreux à exprimer notre force par notre vote le 22 avril pour la candidature de Jean-Luc Mélenchon, la situation en sera nécessairement positivement bouleversée.

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 04:06

 

On ne lâchera rien !!!!!!!!!

 

DH

 


 

 

Plage du Prado : l'UMP ment et se moque du monde

gaudin_ump

 

Les plages de Marseille sont interdites aux manifestations politiques ? Ce mensonge avancé pour interdire au Front de Gauche le meeting prévu sur la plage du Prado revient comme un boomerang au visage de la municipalité.

 

Les plages du Prado ont déjà accueilli la caravane de l'UMP au coeur de la période estivale. Jean-Claude Gaudin se félicitait alors de cette nouvelle manière de faire de la politique comme en témoignent les vidéos réalisées pour l'occasion par l'UMP. Décidément la droite s'affole et se prend les pieds dans le tapis.


François Delapierre,
Directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon

 

---

 

marseille_vieuxport

 

Après la Bastille, la droite marseillaise a peur du rouge

 

La mairie de Marseille vient de nous informer par simple courrier électronique qu'elle refusait le meeting en plein air du Front de Gauche du 14 avril sur les plages du Prado.

 

Ce lieu a pourtant été choisi en lien avec les services de la ville.

 

La municipalité n'a aucun argument sérieux pour justifier son revirement. Elle ose dire que ces plages sont très fréquentées « surtout en cette saison ». Nous serons début avril ! Et tous les Marseillais savent que les plages sont bien assez grandes pour tous.

 

La municipalité nous invite à tenir notre réunion dans la salle du Dôme. Il est pourtant clair après la Bastille que cette salle n'a la capacité suffisante pour accueillir notre rassemblement à Marseille.

 

La seule explication de cette décision, c'est que la droite prend peur devant la progression du Front de Gauche. Nous appelons tous les citoyens à dénoncer cette attitude. Et sans attendre nous déposons un parcours de manifestation en préfecture au départ du Rond-Point du Prado.

 

François Delapierre,
directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon

Publiez cet article sur votre réseau social préféré

Facebook    Deli.cio.us    Digg    reddit    StumbleUpon    Newsvine
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 04:46

 


 

 

Que dire de plus !!!!!!!!!!!!! Ah, si préparaons Marseille...

 

 

DH

 

 


 

On a pris la Bastille !  

Lundi, 19 Mars 2012 Parti de Gauche


bastille_rouge

 

Nous sommes 120 000 à avoir marché dans les rues de Paris entre Nation et Bastille pour réclamer l'instaurationd'une Sixième République ! Joyeuse, festive, cette journée historique restera gravée dans nos mémoires. Elle est à revivre depuis cette page.

 

Le discours de Jean-Luc Mélenchon :

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 04:18

 


 

 

Magique et surtout porteur d'espoir !!!

 

DH

 

 


 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 04:38

 

Le Front de Gauche franchit la barre symbolique des 10 % ! Mais c'est plus qu'un symbole...

 

DH

 

 

 


 

L'effet 10 %

Prenez_le_pouvoir

 

Le processus devient récurrent. A chaque fois que le Front de Gauche grimpe dans les sondages, ses arguments progressent dans la campagne. Le candidat socialiste en est le thermomètre fidèle. Le Front de Gauche dépasse 7% en janvier ? Le candidat socialiste s'en prend de façon inédite à la finance. A 9 % voilà que François Hollande reprend, en l'édulcorant certes mais c'est un début, notre proposition de taxer les hauts revenus.

Mardi, Jean-Luc Mélenchon passe la barre des 10 % et cette fois Pierre Moscovici, directeur de campagne de Hollande, promet des "changements de fond du traité européen" comportant "l'octroi à la banque centrale européenne un rôle de prêteur"..."en dernier ressort".

 

Mieux vaut tard que jamais, le parti socialiste rejoint ainsi timidement la position défendue en premier par Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche. Dès le premier plan de rigueur imposé à la Grèce en 2010, le Front de Gauche demandait en effet que la BCE prête directement aux Etats victimes de la spéculation à 1% comme elle le fait aux banques. Au prochain point gagné par le Front de Gauche dans les sondages, François Hollande n'aura plus qu'à s'engager sur un référendum sur le Traité Sarkozy-Merkel.

 

Eric Coquerel,
secrétaire national du PG et conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon

 


 
Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 05:47

 


 

 

J'aime bien !!!...

 

DH

 

 


 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article