Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 05:18





Soutenons Jean Sarkozy !

 

 

Une pétition est lancée pour soutenir Jean Sarkozy injustement lynché alors qu'il n'est que le fils du président de La République, et que c'est uniquement grâce à ses compétences qu'il devrait devenir prochainement Président de l'EPAD...

 

 

 

Bravo à ceux qui ont réalisé cette vidéo,tournée à Neuilly. C'est édifiant...... mais éclairant.

 

La nomination du fils de à l'EPAD devient un scandale y compris dans les rangs des supporters de l'UMP, sauf à Neuilly apparemment.

 

Ce qui se passe est intolérable vis à vis de ceux qui ont fait de vrais études et qui se retrouvent en galère. C'est intolérable pour tous les parents soucieux de l'avenir de leurs enfants. C'est intolérable tout simplement pour chacun d'entre nous, sauf …

 

Par hasard, quoique (???!!!), Laurence Parisot vole même au secours du fils de Sarko en déclarant que « C'est formidable que quelqu'un de jeune, d'engagé, puisse avoir l'envie, l'ambition de diriger un établissement public de cette nature ».

 

Au travers de son fils, Nicolas nous montre son vrai visage (pour ceux qui en doutaient). Comme disait quelqu'un il y a une véritable fracture entre ceux qui ont le pouvoir et les autres.

 

Lorsque Sarko vante le mérite lors de son discours sur la réforme des lycées, comment le croire, sinon qu'à priori le mérite c'est d'être bien né et tant pis pour les autres...

 

A suivre certainement.

 

DH

 

Repost 0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 05:41

 

 


        Loïc GACHON, Maire de Vitrolles

 

Loïc GACHON est donc depuis hier soir, 15 octobre 2009 le nouveau Maire de Vitrolles. Par rapport aux derniers évènements, je tiens à rappeler ma position exprimée par ailleurs sur La Provence.com :

 

Les institutions républicaines sont respectées et c'est aux élus du Conseil Municipal d'élire le nouveau Maire. Les débats de l'opposition sur la contestation sur ce point n'ont pas de sens.

L'intérêt de la Ville ne doit jamais être oublié, et il est de la responsabilité du nouveau Maire d'y travailler

On peut penser ce que l'on veut des méthodes d'arrière boutique sur le choix interne du nouveau Maire. Personnellement, elles ne font que conforter mon choix d'avoir quitter le PS.

Le nouveau Maire devra clarifier sa position sur un certain nombre de dossiers comme celui des logements sur le plateau. L'héritage ne va pas forcément jusqu'à poursuivre certains projets.

Que les intérêts de la ville et des vitrollais ne soient jamais oubliés !



Didier HACQUART

 


Nb : Ce positionnement ayant posé débat je précise que :


Quand je parle de tambouilles d'arrières boutiques, je pense aux pratiques de JN.GUERINI, à la fameuse réunion du jeudi soir, jour du des obsèques de notre Maire. Comme je l'ai déjà écrit, ces pratiques ne facilitent pas forcément la tâche de notre Maire.


Ensuite, je respecte nos institutions et Loïc GACHON sera un Maire légitime et reconnu en tant que tel, car élu en Conseil Municipal. Sauf désaccord en interne, les institutions ne prévoient pas de repasser par un vote des Vitrollais, pour de telles circonstances. Quoiqu'on en pense, il y a une cohérence entre le choix de Loïc GACHON comme Maire, ayant été désigné 1er adjoint, quelques mois auparavant par Guy OBINO. Cela ne signifie pas pour autant une approbation de la destitution de Jean-Claude DENJEAN, ni dans quelles conditions cela a été fait.


A titre personnel, pas de méprise, je respecte Loïc GACHON et je ne regrette absolument pas d'avoir été élu à ses cotés comme avec d'autres lors du 1er mandat de Guy OBINO. J'ai toujours été clair sur ce point.


Ensuite sur l'aspect politique, j'ai tenu simplement à rappeler qu'en tant que citoyens nous sommes en droit d'attendre un certain nombre d'éclaircissements et positions sur des dossiers qui concernent l'avenir de Vitrolles. Les 500 logements sur le plateau n'étaient pas au programme de la liste conduite par Guy Obino en 2008. S'il y a désaccord sur ce point, ce n'est pas une question de personne, mais d'orientation politique.


Enfin, je ne souhaite que bonne chance au nouveau Maire, dans l'intérêt de notre Ville.

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Parti de Gauche Vitrolles
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 05:32




Conflit des facteurs à Vitrolles.

 

 

Après le tour les guichetiers, c'est au tour des facteurs d'être dans le collimateur avec des réductions de poste et donc du service rendu aux usagers. Le collectif Vitrollais qui s'est mobilisé avant les congés d'été pour soutenir les guichetiers, le risque étant la fermeture à terme du bureau du Roucas, se mobilise aujourd'hui pour défendre les facteurs. Ces réductions ne sont que le prélude à une privatisation, contre laquelle s'est aussi mobilisé le collectif Vitrollais, en organisant sur la ville la votation citoyenne.

 

Des actions sont prévues dans les jours qui viennent. N'hésitez pas à venir nous renforcer !

 

En effet, les facteurs(trices) de la POSTE-centre de Vitrolles se sont mis en grève mardi 13 octobre, suite à une réunion plénière de la Direction leur annonçant "les suppressions de postes"...


Cela s'étant fait subitement ils n'ont déposé de préavis que ce matin. Pour la direction ils étaient en absence irrégulière.


Mercredi à 6h30 les facteurs(trices) se rsont réunis n A.G et ont voté la reconduction de la grève à partir de demain soit à partir de lundi afin d'être "en règle", avec le préavis.

 

L'après-midi les Postiers(res) en lutte on été reçu en audience par leur direction sans que cela débouche sur des avancées.

 

Aujourd'hui jeudi 15 octobre, une nouvelle AG est prévue à 6h30.

 

Dans le cadre de ce conflit un calendrier d'initiatives est proposé. Il s'ajoute à celle proposée par le collectif le dimanche 18 octobre à 10h sur le marché de Vitrolles.

 

Tous les citoyens(nes) disponibles pour soutenir ces initiatives aux côtés des travailleurs de LA POSTE sont les bienvenus.

Vendredi 16 octobre à 14h00 dans la galerie marchande.

Mardi 20 octobre 14h00-16h00 sur Carrefour Vitrolles.

 

Par ailleurs "le collectif POSTE », qui avait interpellé par courrier les responsables Vitrollais de La Poste ont obtenu un rendez-vous pour le mercredi 21 octobre à 9h00 avec la responsable des guichets des postes de Vitrolles.

 

A suivre, DH


 Référendum sur l'avenir de La Poste

 

La Privatisation c'est non

Le service public c'est oui

 

 

La votation citoyenne sur la privatisation de La Poste est sans appel !

 

C’est par un NON franc et massif, mais surtout par une participation au-delà de toutes les prévisions que le projet du gouvernement a été sanctionnée. Désormais le gouvernement ne peut ignorer l’attachement que portent les citoyens de ce pays pour leur Poste et les Services Publics.

 

Déjà première victoire de ce référendum d'initiative populaire.

 

Le calendrier parlementaire visant à transformer de POSTE en Société-Anonyme a été repoussé de plusieurs semaines.

 

Ce succès populaire ne doit pas suffire à notre satisfaction

 

Mais ce qui se prépare à Vitrolles va encore plus loin :

 

Certains jours nous ne pouvons que constater l’absence de distribution de courrier dans nos boîtes aux lettres du fait du non-remplacement de notre facteur, ou encore, et pour les mêmes raisons, le dépôt d’office, d’avis de passages Colissimo alors qu’il s'agit d'un service payé pour être livré chez son destinataire.

 

Cette baisse de la qualité du service est le fait d’une gestion mise en place depuis plusieurs années et dont le but est de préparer la Poste à la concurrence et à sa privatisation.

 

Le projet « Facteur d’avenir », pour lequel les actuels dirigeants de La Poste de la ville vont toucher une prime de plusieurs milliers d’euros s’ils parviennent à le mettre en place, vise à supprimer 9 emplois à la distribution du courrier, 9 emplois qui s’ajouteront aux 4 guichetiers déjà supprimés en juin derniers.

 

Cela signifie


- des tournées plus longues pour les facteurs

- des remplacements non assuré

- plus de rotation du personnels

- un courrier distribué dans un délai plus long.

 

Ce n'est pas de cette Poste que nous voulons !

Pour mieux de Poste, nous voulons plus de postes...

 

C’est en ce sens que le collectif de défense de la Poste a demandé audience aux responsables du courrier et des guichets des Postes de Vitrolles, pour que le projet « facteur d’avenir » ne voit pas le jour et pour porter des revendications d’usagers en vue de l’amélioration du service postal.

 

A cette audience sont invités tous les citoyens qui le souhaitent (prendre contact).

 


Courriel : collectif-laposte-vitrolles@hotmail.fr

 

 

Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 05:39





La regrettée émission « arrêt sur image » de Daniel Scheidermann est désormais sur Internet avec abonnement payant.

 

Jean – Luc Mélenchon était l'invité de la dernière émission. Les « meilleurs extraits » sont en accès libre. Je vous livre la vidéo. La version complète de 74 'est sur le site :

 

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2399

 

DH

 

 


Mélenchon s'auto-décrypte :

"Mon intérêt est de disqualifier l'avis médiatique",

 

 

 

Dans une même journée, cette semaine, il a taclé la "pensée unique" d'Alain Duhamel sur RTL, la "propagande" de Bernard Guetta sur France Inter, et toute la fine équipe du Grand Journal (Canal+). Un des rares responsables politiques qui ose s'en prendre frontalement aux divinités de l'audiovisuel, Jean-Luc Mélenchon, fondateur du Parti de Gauche, est néanmoins régulièrement invité dans les grandes émissions de radio et de télévision. Pourquoi ? Comment éviter le risque d'être enfermé dans le rôle du "pousseur de coup de gueule" ?

 

Avec lucidité, et après Cécile Duflot, Mélenchon décrypte de l'intérieur les règles des journalistes de l'audiovisuel, qu'il a parfaitement comprises, de la question enfermante à la fausse complicité. Lucide, il décrypte aussi son propre comportement, moins spontané, et plus attentif à ne pas blesser, qu'on ne pourrait (naïvement) l'imaginer.

 

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann et déco-réalisée par François Rose.

 

 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 06:34


La construction d'un Front de Gauche durable est un long processus qui avance ! Nous ne pouvons que nous en féliciter.

 

DH



Communiqué de presse du Parti de Gauche

 à propos de l'unité de

l'autre gauche et du Front de Gauche

 

Samedi, 10 Octobre 2009

 

 

"Depuis le mois de juin, le Parti de Gauche agit sans relâche pour favoriser l'unité de l'Autre gauche avec pour premier objectif de la rassembler au premier tour des Régionales. Il a donc contribué activement à la naissance du "Groupe de travail" qui réunit, notamment, le NPA, la FASE, les Alternatifs et les membres du Front de Gauche (GU, PCF et PG) dont la deuxième réunion a eu lieu mercredi dernier à son siège. La prochaine réunion du 16 octobre consacrée à la stratégie globale pour le premier et le deuxième tour à partir d'un texte sera un moment important de ce processus.

 

Dans le même temps, le Parti de Gauche renforce la construction du Front de Gauche. Sa proposition de former un comité de liaison permanente pour inscrire cette alliance dans la durée a été acceptée. L'ouverture d'un travail commun pour élaborer une plateforme partagée a également été lancée. Nous espérons nous servir sans attendre de tout ce travail pour en débattre avec les partis de l'autre gauche mais aussi avec les syndicalistes, les acteurs des mouvements sociaux et écologiques. Dans un souci de clarification, nous jugeons également utile de le confronter publiquement avec le Parti Socialiste et les Verts avant de le faire devant les électeurs au premier tour des élections régionales.


Dans ce cadre, le PCF a lancé depuis des semaines l'idée d'ateliers en souhaitant que le Front de Gauche les co-organise. Les échanges entre les membres du Front de Gauche sur cette question ont été publiques notamment au moment de la fête de l'Humanité. Il nous parait aujourd'hui que l'objectif assigné à ces ateliers a évolué positivement : il n'est clairement pas question de travailler à une plate-forme partagée avec le PS ou les Verts. Il s'agit bien de confronter notre projet avec le leur dans le cadre d'un débat démocratique.


Dans ces conditions le Bureau National du Parti de Gauche réuni vendredi a donné son accord pour que le Front de gauche organise huit ateliers-forums. Le Parti de Gauche souhaite que les partis de l'autre gauche y participent largement. Ainsi pas à pas une alternative de gauche se construit. Elle sera un point d'appui immédiat pour les salariés et pour notre pays.

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 05:20

La votation citoyenne a été un succès ! Pour s'en convaincre, il suffit d'entendre les réactions de la Droite UMP (*) . Pourtant je suis certain que parmi les plus de 2 millions de citoyens qui ont pris part à ce vote, il y avait des électeurs de droite. Car l'attachement au service public est une réalité en France, et chacun comprend bien le processus qui est engagé avec le changement de statut en société privée. Les français ne sont pas dupes et ont déjà entendu ce discours avec France Télècom, EDF, etc.

 

Au delà ce qui est intéressant, c'est la mobilisation sur un tel sujet. J'avais noté en ayant participé à ce vote sur Vitrolles, que les gens étaient motivés et votaient très facilement. Nous avons même eu une dame qui le jour du dépouillement nous a apporté les bulletins et la liste d'émargement de son immeuble. Elle avait fait le tour de ses voisins pour leur expliquer les enjeux et les faire voter.

 

Le comité national, a émis un communiqué suite au vote. Je vous le livre aujourd'hui. L'action n'est évidemment pas terminée !

 

Pour Vitrolles, plus concrètement, le collectif continue sa défense de La Poste sur notre commune. Après les guichetiers, ce sont les facteurs qui sont dans le collimateur... J'y reviendrai dans les prochains jours.

 

A suivre,

 

DH

 

Pour en savoir plus :

 

http://www.appelpourlaposte.fr

 

Vitrolles, Marignane : résultats de la votation citoyenne contre la privatisation de La Poste


 Votation citoyenne contre la Privatisation de La Poste à Vitrolles et Marignane

 

 Vitrolles : votation nationale pour la défense de La Poste !

 

Contre la privatisation de La Poste, lettre aux élus de Vitrolles, Marignane et St-Victoret

Conflit de la Poste à Vitrolles, fin provisoire...

 

 


 

(*) Votation sur La Poste: Lefebvre (UMP) dénonce "une vaste manipulation" de la gauche



Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, a qualifié dimanche la votation sur La poste de "vaste manipulation organisée par des associations ou partis de gauche qui veulent faire croire à un projet de privatisation de La Poste". "On voudrait à partir de cette question truquée faire un référendum ! De qui se moque-t-on ?"...

 

 


VOTATION CITOYENNE

DU 28 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2009

Contacts pour remonter les résultats, PV de dépouillement et feuilles d’émargement ci-dessous.

 

Consultez la carte des résultats par région.

 

Déclaration du 5 octobre 2009 du Comité national

 

Consultation citoyenne sur l’avenir de la Poste : La privatisation c’est NON !

 

Ce qui vient d’avoir lieu avec cette consultation est énorme.
A cette heure 2 123 717 personnes, résultats comptabilisés et validés pas les comités locaux et départementaux se sont rendues aux urnes pour donner leur avis dans une dizaine de milliers de points de vote.


Le résultat du vote est sans appel. Plus de 90% des électeurs disent NON au changement de statut de la Poste et à l’ouverture de son capital et donc à sa privatisation.
Cette initiative inédite, à l’échelle du pays, témoigne de l’attachement profond de la population au service public de la Poste qui au-delà de son rôle économique joue un rôle de lien social indispensable et irremplaçable.


Le comité national remercie les 2 millions de votants et tient à saluer les milliers de bénévoles qui se sont mobilisés pour assurer l’immense succès de cette votation. Ils ont réalisé quelque chose d’incroyable.


Ce succès est aussi le résultat de l’unité des 62 organisations syndicales, politiques et associatives. Ce rassemblement historique réalisé autour de la défense du service public a démontré sa force et sa légitimité.


Cette unité au sein du comité national et des comités locaux doit se poursuivre. La mobilisation conjuguée des postiers, des usagers et des élus conditionne la mise en échec du projet gouvernemental. Le président de la République et son gouvernement doivent entendre ce verdict sans appel et renoncer définitivement à cette loi.
La Poste appartient à toutes et à tous, aucune modification du statut de la poste ne peut se faire sans l’organisation d’un référendum. Forte de ce succès, la mobilisation se poursuit pour l’organisation d’un véritable débat public pour l’amélioration et le développement du service public.


Le comité national appelle les comités locaux à :


Rencontrer immédiatement les sénateurs et les députés de leur département et circonscription pour exiger du gouvernement le retrait du projet de loi, prendre des initiatives en direction des préfectures pour communiquer les résultats de la votation.
Le comité national demande à être reçu par le Président de la République ainsi que par les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale.


Le comité national met immédiatement en débat dans les comités locaux avec la population les suites à donner à la votation : forum citoyen, journée nationale de manifestations, nouvelle votation et il fera connaître dans les jours qui viennent les initiatives nationales qu’il compte prendre contre la privatisation et pour la défense du service public.


Paris le 5 octobre 2009

 

Repost 0
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 05:47




Voilà un article qui nous rappelle que nous ne sommes que peu de chose sur cette terre et que tout peut disparaitre du jour au lendemain..

 

A méditer en ce dimanche d'octobre sur le sens de la vie...

 

DH

 

 


 

La probabilité d'une collision de l'astéroïde Apophis avec la Terre revue à la baisse

 

 

LEMONDE.FR avec AFP | 08.10.09 |

 

Les résultats des nouveaux calculs publiés mercredi 7 octobre par la NASA rendent le risque d'une collision catastrophique de l'astéroïde Apophis avec la Terre en 2036 très faible. Apophis, objet céleste de toutes les attentions, qui fait deux fois et demi la taille d'un terrain de football, a été découvert en 2004, date à laquelle une possible collision avec la Terre avait alors été évaluée à un sur 45 000. Un chiffre revu à la baisse, selon les nouveaux calculs de Steve Chesley et Paul Chodas du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena (Californie) basés sur de nouvelles techniques et données, qui n'est plus que de un sur 250 000.

 

Les astrophysiciens devaient présenter leurs travaux à la conférence de l'American Astronomical Society à Porto Rico, jeudi 8 octobre. Initialement, les astronomes pensaient qu'Apophis avait 2,7 % de probabilités de frapper la Terre en 2029. Mais des observations supplémentaires avaient écarté toute possibilité d'un impact cette année-là. Toutefois, l'astéroïde frôlera sans danger notre planète le 13 avril 2029 en passant à 22 208 kilomètres, une distance jamais observée dans les temps modernes.

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Réflexions
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 06:21

 

 


 

Marie Christine VERGIAT, notre Députée Européenne du Front de Gauche dans la grande région Sud-Est s'engage à nous rendre compte de son mandat. C'est une excellente initiative et je vous en livre le contenu sur ce blog.

 

Par ailleurs, elle a ouvert un blog, http://mcvergiat.over-blog.com/ qui permet de suivre son activé au parlement européen et ses analyses.

 

A suivre !

 

DH

 


 

 

Cher(e) ami(e), cher(e) camarade,

 

Je vous prie d'abord de bien vouloir m'excuser d'avoir tant tardé à vous écrire cette lettre pour vous remercier de la part que vous avez pris dans la formidable campagne que nous avons mené tous et toutes ensemble.

 

Nous pouvons être fier(e)s d'avoir arraché, voix par voix, cette victoire.

 

Cette nouvelle responsabilité que vous m’avez ainsi principalement confiée, au-delà de l'honneur qu'elle représente, est pour moi une tâche lourde que je souhaite inscrire dans les pas de mes prédécesseurs et notamment de Francis Wurtz.

 

J'entends réaliser ce mandat en respectant les valeurs qui ont toujours été les miennes depuis que je suis engagée dans la vie militante, celles pour lesquelles le Front de Gauche a fait campagne afin de construire une autre Europe : une Europe de paix, d'égalité, de solidarité, de progrès.

 

Pour cela, je compte bien entendu sur votre soutien. C'est ensemble que nous pouvons construire un nouveau modèle de développement qui redonne priorité à l'intérêt général, à la satisfaction des besoins humains et au respect des équilibres naturels.

 

Oui, je reste persuadée que cette autre Europe est possible mais elle ne peut devenir réalité que si les citoyens se l'approprient et qu’ils partagent nos réflexions.

 

Nous avons un message clair à porter ensemble au niveau européen : il n'est plus tolérable d'accepter que le renoncement aille toujours dans le même sens, que les écarts entre les plus riches et les plus pauvres continuent de s'accroître dans tous les domaines de la vie. Ce combat, je compte le mener au sein des commissions et délégations dans lesquelles je siège: "Culture et Education", "Libertés civiles, Justice et affaires intérieures, Maghreb, Euromed (Euroméditerranée), ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique).

 

Depuis mon élection, j'essaie de vous faire partager mon travail au sein du Parlement européen via mon blog et mon Facebook. D'ici la fin de l'année, je préparerai une lettre d'informations décrivant les six premiers mois de mon mandat européen et je vous inviterai largement à la diffuser. J'entends bien également participer à certain nombre de débats. J'ai déjà eu l'occasion de me rendre en Isère, dans la Drôme, les Bouches-du-Rhône et les Alpes Maritimes aussi qu'à l'Université d'été de l'ATTAC. Je dois aller prochainement dans le Var et en Corse. Tous mes déplacements sont inscrits au fur et à mesure sur mon blog.

 

J'entends de cette façon vous faire partager les combats de la Gauche Unitaire Européenne/Gauche Verte Nordique (GUE/NGL) au Parlement européen et je reste soucieuse d'avancer dans le sens d'une démocratie plus délibérative comme je l'ai dit au soir de mon élection.

 

J'espère ainsi participer à cette (re)construction d'une gauche de transformation sociale, fière de ses valeurs, capable de "réenchanter le monde" et de donner vie aux mots "Liberté, Egalité et Solidarité".

 

Pour cela, j'ai besoin de vous.

 

 

Marie-Christine VERGIAT

Députée européenne Front de Gauche

au sein de la Gauche Unitaire Européenne/ Gauche Verte Nordique (GUE/NGL)

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 05:25





L'Irlande a finalement voté « Oui » au traité de Lisbonne. Il faut dire que les gros moyens ont été employés pour « faire plier » le peuple irlandais...

 

Démocratiquement parlant on peut se poser la question du pourquoi il fallait faire revoter les Irlandais ? En fait clairement il fallait le faire jusqu'à obtenir le résultat voulu !!! Les libéraux savent donc y faire...

 

Je livre ici le communiqué d'ATTAC sur le résultat Irlandais.

 

A suivre !


DH

 


 

Irlande : la démocratie au forceps

Communiqué d'Attac France



 

Le résultat est clair : le vote « oui » au Traité de Lisbonne s'est exprimé à une large majorité. Mais il n'efface pas le déni démocratique qui a été institué, avec la décision de faire revoter des citoyens irlandais qui ont « mal » voté en juin 2008. Cela après qu'en France et aux Pays-Bas, les gouvernements aient décidé d'entériner le vote sur le Traité de Lisbonne par un vote parlementaire, par peur que leurs citoyens ne revotent « non » sur un traité jumeau du Traité constitutionnel européen.


Tous les moyens ont été mis en œuvre pour tenter de faire changer d’avis les Irlandais. A commencer par les moyens de communication, à coup de campagnes largement financées par les grandes entreprises comme Ryanair et Intel, qui ont donné des sommes énormes pour la cause du « oui ». Des engagements ont été pris par le gouvernement irlandais et le Conseil européen, mais uniquement à destination du « non » de droite nationaliste : nomination d'un commissaire irlandais, possibilité de poursuivre un dumping fiscal en Irlande, maintien de l'interdiction d'avorter,... Par contre, rien pour le « non » de gauche, qui se bat notamment contre une Europe du libre-échange, pour un nivellement vers le haut des droits sociaux et contre la militarisation inscrite dans le traité. Pourtant, ce « non » de gauche avait eu un rôle important, bien plus que ce qui a pu être rapporté dans les médias.


Le résultat de ce référendum n'est pas un « oui » à la forme et à l'orientation que revêt aujourd'hui l'Union européenne. C'est un « oui » obtenu par la peur et l'insécurité provoquées par la gravité de la crise. Il ne pourra conforter pour l'instant que la voie néolibérale dans laquelle est engagée l'Union européenne. La crise économique aurait dû pousser cette Union à une réaction politique d'ampleur, pour mettre au pas la finance et remettre le social et l'écologie au premier plan. Au lieu de cela, elle reste empêtrée dans le carcan de ses traités et de son idéologie néolibérale. C'est pourquoi nous continuerons à dénoncer, au-delà des traités, les politiques et directives qui poursuivent ce projet mortifère, et nous poursuivrons notre travail unitaire pour proposer des alternatives concrètes pour une autre Europe, solidaire, écologique et démocratique.

 

Attac France,

Montreuil-sous-bois, le 3 octobre 2009

 

Repost 0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 05:39





Je dédie ce billet à Guy OBINO dont les obsèques vont se dérouler aujourd'hui jeudi 8 octobre 2009.

 

Je suis surpris, mais après tout cela est normal du buzz médiatique sur internet et dans les médias du retentissement du décès du Maire de Vitrolles. Cela n'est pas le hasard, car il restera dans l'histoire, qu'il aimait tant, celui qui a vaincu les MEGRET et l'extrême droite permettant à la ville un retour dans le giron Républicain.

 

La victoire de 2002 était un évènement qui dépassait largement les limites de notre ville. Il n'était pas seul, nous étions nombreux à ses cotés, ses colistiers dont je faisais partie, mais aussi et surtout tous ceux issus du monde associatif, syndical, politique et citoyens tout simplement qui pendant des années se sont battus contre l'extrême droite.

 

7 ans plus tard quasiment jour pour jour, la ville est apaisée et si les années noires 1997-2002 ne sont pas oubliées, car nous en payons encore les conséquences, elles font désormais partie du passé. Les vitrollais dans leur très grande majorité ont tourné la page nous ne pouvons que nous en satisfaire tous aujourd'hui et Guy OBINO n'y est pas pour rien.

 

Rien que pour cela nous lui devons le respect...

 

 

Didier HACQUART

 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Qui suis - je
commenter cet article