Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 06:13

 

 

 

 

 

 

znvnqrn63wyiui26.jpg

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Chronique du dimanche
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 05:04

 


 

¡ Que se vayan todos !

 

 

DH

 


 

 

Non à la soumission aux marchés financiers, les peuples ne doivent pas payer leur crise!

rege_dor

 

 

Pour Sarkozy, digne représentant des intérêts de l'Europe libérale, il fallait au plus vite rassurer les marchés et obéir aux diktats de la Commission européenne. Il n'était donc pas question que le Parlement termine ses travaux annuels sans que soit voté dans les mêmes termes par les deux assemblées, le projet de révision de la Constitution cherchant à inscrire dans le texte fondamental de la République française le principe d'équilibre budgétaire, qu'il faut traduire en langage UMP par poursuite des cadeaux fiscaux aux plus riches et réduction drastique de toutes les dépenses publiques. On a déjà vu les conséquences de cette politique avec la RGPP depuis 2007, la diminution de nombreux budgets et plus brutalement encore ces dernières semaines la réduction massive des moyens de l'hébergement d'urgence.

 

Pour que cette modification soit ratifiée, il faut que Nicolas Sarkozy convoque le Parlement en congrès à Versailles. Mais il n'est pas sûr d'obtenir la majorité des trois cinquième des suffrages exprimés nécessaires à la ratification. En effet la droite n'a pas cette majorité à elle seule si l'ensemble des parlementaires se réclamant de l'opposition vont à Versailles et votent contre.


Si Sarkozy convoque le congrès, pas un parlementaire de gauche ne doit être absent, tous doivent voter contre.

 

Plusieurs organisations syndicales, associatives et politiques ont décidé de lancer un appel commun pour appeler à rejeter cette constitutionnalisation de l'austérité.

 

Le Parti de Gauche est signataire de cet appel, faites-le circuler, faites le connaître, tout doit être fait pour empêcher ce vote.

 

 

Le 17 juillet 2011

 

Non à la soumission aux marchés financiers
Les peuples ne doivent pas payer leur crise !

 

L'Union européenne et les gouvernements utilisent les dettes publiques pour imposer aux peuples d’Europe une véritable purge sociale. Alors que les banques et autres opérateurs financiers n’en finissent pas de spéculer sur les dettes publiques, il faudrait que ce soit les populations qui payent une crise dont les marchés financiers sont les premiers responsables et uniques bénéficiaires.

 

C’est pour cela que les gouvernements de l'Union, la Commission et le Parlement européen, avec la participation active de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international, veulent imposer une nouvelle gouvernance économique asservie à la finance avec pour objectif de mettre sous surveillance accrue les budgets nationaux, de durcir les sanctions contre les Etats en cas de déficit dit excessif et de réduire les dépenses publiques.

 

Le pacte « euro plus » utilisait déjà la crise de la dette pour imposer l’austérité, la baisse des salaires des pensions et des retraites, la diminution du nombre de fonctionnaires, la flexibilité du travail, le recul de l’âge du départ en retraite, la casse des systèmes de protection sociale, tout en réduisant les pouvoirs des organisations syndicales. Le tout, au seul bénéfice des actionnaires des grandes sociétés et du système financier international ! Une mesure déjà prise, le « semestre européen », vise à soumettre au Conseil et à la Commission, les budgets des Etats avant même qu’ils soient débattus par les parlements nationaux.

 

Pour essayer de verrouiller totalement ce montage, les gouvernements européens veulent intégrer dans la loi fondamentale des Etats l’objectif de l’équilibre budgétaire, ce que Nicolas Sarkozy appelle « la règle d’or ». Stupide économiquement - que se serait-il passé si cette règle avait été appliquée au moment de la crise financière où les Etats ont renfloué les banques -, cette proposition est une agression contre la démocratie, car les politiques économiques seraient ainsi totalement soustraites au débat politique et à la décision citoyenne.

 

Une telle disposition, adoptée par les parlementaires des deux chambres, ne doit pas être intégrée dans la Constitution française comme le veulent le président de la République et l'Union Européenne.

 

Les citoyens et les citoyennes ne doivent pas payer les dettes qui sont le résultat de la soumission des Etats aux marchés financiers. Ces dettes sont illégitimes et les peuples ne doivent pas en faire les frais. Il faut exiger aujourd’hui un moratoire et des audits citoyens sur les dettes publiques. Dans l’immédiat, les organisations signataires appellent les citoyennes et les citoyens, leurs organisations associatives, syndicales et politiques à se mobiliser contre la constitutionnalisation de l’austérité et les parlementaires à voter contre ce texte si Nicolas Sarkozy osait malgré tout convoquer le Parlement en congrès à Versailles.

 

ATTAC, CGT-Finances, FASE, FILPAC-CGT Fondation Copernic, GU, Les Alternatifs,
Marches européennes, MPEP, NPA, PCF, PCOF, Parti de Gauche, République & Socialisme, Union syndicale Solidaires

 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 04:53

 


 

 

Il y aura un avant et un après FUCKUSHIMA, même en France... Je vous conseille la lecture du rapport d'étape cité dans l'article. C'est intéressant et on y apprend que certaines mesures en cas d epépin doivent êtres revues en tirant partie de l'expérience japonaise...

 

C'est beaucoup plus constructif que les propos tenus à l'époque par certains responsables, y compris ministres, où en france, cela ne peut pas arriver !

 

 

DH

 


 

Un tournant pour le nucléaire français

 

  
nucleaire-non-merci

 

 

Après le rapport de l'office parlementaire des choix techniques et scientifiques, on ne pourra plus jamais parler du zéro risque nucléaire en France. C'est l'enseignement majeur du pré-rapport publié aujourd'hui. Le rapport, qui considère également que « les impératifs de sûreté doivent être placés au dessus des impératifs économiques », va à l'encontre de toute la politique menée par l'Europe libérale.

 

Ce rapport pointe non seulement les lacunes du système nucléaire français mais également les moyens de gérer un accident majeur que l'on sait maintenant comme inévitable. Il propose par exemple d'innover dans le pilotage de robots à distance pour intervenir sur les sites contaminés. Pourquoi s'en préoccuper si ce n'est pour pallier à une situation envisagée comme inéluctable. La France n'est clairement pas à l'abri d'un accident nucléaire.

 

Le Parti de Gauche salue la préconisation de remédier à la sous-traitance en cascade qui précarise les travailleurs du nucléaire autant que les conditions de sécurité de la filière industrielle. Mais seul un pôle public de l'énergie avec embauche de tous les précaires du nucléaire peut permettre d'entreprendre une démarche opposée tout en permettant aux citoyens de reprendre en main les choix en matière énergétique.

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 05:52

 


 

La propoistion d'Eva Joly est discutable, et je ne la partage pas forcément, pour autant, l'argumentaire de la Droite est nul !

 

DH

 


 

Communiqué du Parti de Gauche : Les propos de la droite et du FN contre Eva Joly sont inadmissibles

 

parti_de_gauche

 

A écouter l'UMP, on pourrait croire que l'ennemi est à nos portes et que la prise de position de la candidate d'EELV met la France en péril.

 

 

Le Parti de Gauche dénonce le flot d'insultes adressées à Eva Joly et particulièrement tous les propos qui jouent de façon nauséabonde sur son origine étrangère. Il n'est pas anodin que Guy Teissier, président de la commission de la défense à l'Assemblée nationale, reprenne le terme d'anti-France utilisé par l'extrême-droite antisémite lors de l'affaire Dreyfus ou sous Pétain pour insulter ainsi les juifs et les communistes.

 

Le Parti de Gauche, attaché aux valeurs de la République, ne fait pas de différence entre Français et dit son attachement à la France telle que nous l'aimons, belle et rebelle, citoyenne et antiraciste.

 


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 05:55

 

 


 

 

J’ai découvert David FOENKINOS, il y a quelques temps, j’aime bien ! J’ai lu « La délicatesse » et je vient de finir « le potentiel érotique de ma femme ».

 

DH

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/2/5/2/9782070440252.gif

 

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/Grandes110/1/7/7/9782070309771.gif

 

 

 

 


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Chronique du dimanche
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 05:49

 

 

 


 

5 années consécutives sans "coup de pouce" du SMIC. Ceci dit le MEDEF ne s'en p^laint pas, c'est déjà cela...

 

DH

 


 

 

  2006 2007 2008 2009 2010 2011
SMIC horaire Brut 8,27 8,44 8,71 8,82 8,86 9
SMIC Horaire Net 6,5 6,63 6,84 6,92 6,96 7,06
SMIC mensuel Brut 1254,28 1280,07 1321,02 1337,73 1343,77 1365
SMIC mensuel Net 984,61 1005,37 1037,53 1047,44 1056,24 1070,76

 

 

Source : http://www.smic-horaire.fr/

 

 


Blocage du SMIC mais pas des prix

 

smic-pain-sec

 

Ouf ! semblait dire ce matin le Premier ministre, il n'y aura pas de revalorisation du SMIC, l'inflation n'atteint « que » 1,96%.

 

Cette situation est choquante alors que les revenus des plus riches de ce pays ne cessent de s'envoler et que l'impôt sur la fortune vient d'être largement amputé. Le SMIC restera encore à 1073 euros net mensuels pour un temps plein.


Cela fait maintenant 5 ans qu'il n'y a eu aucun de coup de pouce. Il est vrai que pour la droite et le MEDEF, le SMIC est encore trop élevé.


A l'inverse de la politique menée, le SMIC doit être réévalué rapidement à 1600 euros net. Les 3 millions de Smicards et plus largement la moitié des de salariés qui gagnent moins de 1600 euros en ont un besoin urgent pour boucler leurs fins de mois.


Le quinquennat de Sarkozy est et restera celui des riches et même des très riches.

 


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 04:57

 


 

On savait depuis l’affaire Woerth que la légion d’honneur, ce n’est plus ce que c’était, mais tout de même !

 

Le Président de l’ADIMAD ancien activiste de l’OAS, condamné à 5 ans de prison,  vient de l’obtenir…

 

C’est quelque part choquant, à moins que cela puisse être  vu par rapport au contexte de 2012 ?

 

DH

 

Pour en savoir plus, lire aussi :

 

http://humanite.fr/14_06_2011-des-nostalgiques-de-l%E2%80%99oas-paradent-dans-les-cimeti%C3%A8res-474238 

 


 


 

 

Jean-François Collin décoré de la légion d'honneur

 


Publié sur La Provence.fr le mercredi 06 juillet 2011

 

Le président de l'Adimad vient d'obtenir cette distinction

 

Il n'est pas marignanais. Mais il a été si souvent question de lui à Marignane, avec la fameuse stèle de l'Adimad (Association de défense des intérêts moraux et matériels des anciens détenus et exilés politiques de l'Algérie française) dont il est le président, qu'il pourrait presque prétendre l'être.

 

Jean-François Collin a été décoré de la légion d'honneur, par décret du Président de la République en date du 5 mai 2011, pris sur le rapport du Premier ministre et du ministre de la défense et des anciens combattants.

 

"J'ai cru qu'on se fichait de moi"

 

Déjà détenteur de la croix de la valeur militaire avec palme, il a obtenu le grade de chevalier de la légion d'honneur, avec traitement, à titre militaire, en tant que mutilé de guerre en Algérie. "Au début, j'ai cru qu'on se fichait de moi. On la donne à des artistes, mais là c'est à titre militaire. C'est un ami, le président de l'union des parachutistes de Hyères, Jean-Pierre Carrio qui l'a demandée pour moi. Je ne pensais pas que je l'obtiendrais. Et pour tout vous dire, j'ai pensé à la refuser, mais il m'a dit que ça embêterait plein de monde, de la Licra, ou Gavoury (le fils du commissaire central d'Alger, assassiné par l'OAS, l'un des principaux opposants à la stèle, NDLR), alors j'ai accepté", s'amuse-t-il.

 

Si cet ancien conseiller municipal FN de la ville de Hyères, dans le Var, a été décoré, c'est donc pour son engagement militaire: "Je remplissais les conditions. J'ai été appelé à l'armée le 1ernovembre 1959. Et j'ai été blessé au combat en Algérie, dans l'Ouarsenis, en 1960, contre les fellagas, par un élément rebelle du Front de libération nationale, j'ai tué mon ennemi qui m'a grièvement blessé, mon biceps droit a été arraché et je suis devenu invalide de guerre . Puis il y a eu le putsch des généraux, j'étais content. Et après avoir été soigné, je suis parti à Paris. J'ai alors pris contact avec l'Organisation de l'armée secrète et j'ai intégré l'OAS métropolitain avec le lieutenant Godot. J'ai été arrêté le 5 février 1962 puis condamné à cinq années de prison que j'ai effectuées à la Santé, à Fresnes, et à l'île de Ré. Puis, le 14juillet 1968, De Gaulle a amnistié l'ensemble de l'OAS, mais la véritable amnistie avec réintégration des grades et des retraites, a eu lieu sous Mitterrand".

 

"Sarkozy, c'est un Gaulliste"

 

Cette légion d'honneur, il la recevra dans quelques mois, "dans le département des Bouches-du-Rhône", annonce-t-il. Mais il refuse catégoriquement de dire des mains de qui: "La chancellerie m'a demandé qui je voulais. J'ai choisi et c'était important que ce soit lui, mais je le dirai le jour où on me la remettra. Ce n'est pas quelqu'un de connu du grand public", lâche-t-il, avec un air mystérieux, qui semble bien lui plaire. Cette distinction est tout de même un peu paradoxale, dans la mesure où Jean-François Collin n'est parfois pas tendre, dans ses discours, avec l'État ou ses représentants. Il en convient d'ailleurs et l'affirme: "Je continuerai, on ne m'achète pas. Sarkozy, je ne l'aime pas, c'est un Gaulliste. Il est allé se recueillir sur sa tombe. J'avais jeté mes décorations à mes juges et la légion d'honneur, je ne la porterai jamais, tant qu'il y aura des Gaullistes au pouvoir".

 

Emmanuelle ELBAZ

 

http://www.laprovence.com/article/marignane-47

 

Repost 0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 05:47

 

Voilà un site original qui m’a été conseillé par le camarade Gérard PERRIER.

 

http://www.histoiresordinaires.fr/

 

 

DH

 

 


Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Chronique du dimanche
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 05:34

 

 

 

 

 

 

http://www.coloriage-jeux.com/image/thumb/plage,vacances,parasol,ballon,sceau.gif

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Chronique du dimanche
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 05:47

 

 

 


 

L'archarnement de la grèce devient suspect... Ce pays n'a t -il pas d'autres problèmes intérieurs à régler ?

 

 

DH

 


Bateau pour Gaza, halte au harcèlement du gouvernement grec

  

bateau_francais_pour_gaza

 

 

Les autorités grecques, sans fondement juridique, continuent de retenir le Dignité Al Karama en Crète. Leur harcèlement administratif est continu depuis ce matin. La campagne « Un bateau français pour Gaza » condamne une nouvelle fois la complicité grecque avec le gouvernement israélien et en appelle à la France.

 

 

 

Lors d’une étape technique en Crète le 7 juillet, obligatoire pour pouvoir se rendre à Gaza, le « Dignité Al Karama », a été interpellé par les gardes côtes grecs et escorté vers le port de Sitia. La raison officielle était le non paiement d’une taxe liée à l’entrée du port de ravitaillement.

 

Après plusieurs heures de vérification, tous les papiers du bateau sont en règle et la taxe payée. Les obstacles administratifs se succèdent alors les uns aux autres, compromettant un départ vers Gaza ce soir. La campagne « Un bateau français pour Gaza » dénonce fermement la bataille administrative engagée par le gouvernement grec dont l’objectif est clair : l’arrêt définitif de la Flottille de la Liberté.

 

Les passagers du Dignité Al Karama sont déterminés à briser le blocus de Gaza. L’ensemble des organisations de la campagne les soutiennent et au delà, les milliers de citoyens en France qui ont donné pour que les deux bateaux français voient le jour. La Flottille de la liberté n’est pas morte, ce bateau la représente.

 

Nous demandons au gouvernement français de faire valoir auprès du gouvernement grec le droit des passagers du Dignité Al Karama de naviguer librement. Nous lui demandons qu’il intervienne afin que cesse ce harcèlement administratif aux objectifs politiques. Les heures qui viennent seront décisives.

 

 

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article