Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 18:29

 


Sur le pont jusqu’au bout !…

 

 
 
 

Nous étions quelques militants pour distribuer le dernier tract « Ségolène Présidente » devant l’usine d’Eurocopter à Marignane.

 

 

C’était notre seconde distribution après celle avant le 1er tour.

 

 

Cette distribution a prévue initialement le mercredi 3 mai avec des camarades PS des ports, de la poste etc. a été reportée aujourd’hui jeudi 4 mai 2007 à cause de la météo !


 
 

Pascale MORBELLI Adjointe au Maire PS de Vitrolles, est venue nous rejoindre.

 

DH

 
 
 

 



Alain, Olivier, Claude, Pascale et moi en action !!!!

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 06:48

Sarkozy reconnaît qu'il a perdu le débat.  


Il le dit à sa façon, mais il le dit :

 
« Je ne pense pas que tout se joue sur un débat aussi médiatique soit-il. C'est assez méprisant pour les Français de dire ça et de penser ça », a-t-il ajouté. "

 
(Reuters 03/05/2007).
Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 06:45


Le débat SARKOZY – ROYAL, vu par jean Luc MELENCHON

 
 

Pugnacité et audace sont les mots qui reviennent dans la bouche de tous les socialistes. Jean-Luc Mélenchon ne déroge pas à la règle. Le sénateur PS se félicite de la prestation de Ségolène Royal.

 

1 - Orange: Votre analyse de la prestation de Nicolas Sarkozy?


Il a passé un sale quart d'heure. Il a essuyé les plâtres d'un exercice nouveau: un homme affrontant en public une femme. Ça change tout, aucun des codes habituels ne fonctionne. On peut comprendre qu'il ait eu du mal. Le candidat UMP a sous-évalué la personnalité de Ségolène Royal. Moi, je n'avais aucun doute qu'elle le plierait en quatre! Je l'ai vue au sein du gouvernement et dans l'hémicycle. J'ai même assisté à quelques engueulades. Ségolène Royal est quelqu'un d'insubmersible et de vraiment battant. Nicolas Sarkozy a dû penser qu'il finirait par trouver une prise notamment quand il l'a accusée d'avoir perdu son sang froid.


2 - Orange: Selon vous, Ségolène Royal a parfaitement bien géré ce face-à-face?


A ceux qui l'accusent d'avoir été agressive, je réponds que c'est de bonne guerre. Mais ce n'est pas conforme à ce qu'on a vu. On a vu quelqu'un de pugnace. Si l'on ne peut pas l'être entre les deux tours d'une élection présidentielle, à quel moment peut-on l'être? Si on ne peut pas supporter ça, il faut faire autre chose. Nicolas Sarkozy s'est retrouvé avec, en face de lui, quelqu'un de plus fort psychologiquement et qui maîtrisait les dossiers bien mieux que ce qu'il pensait. On a eu de beaux moments pour nous: des moments d'indignation de la part de Ségolène Royal, des moments où elle a allongé les coups avec élégance.


3 - Orange: Y a-t-il un grand gagnant de ce débat?


Non, mais Ségolène Royal marque le point. Ils ont été tous les deux conformes à ce qu'on peut attendre d'un débat de 2e tour. On a eu clairement quelqu'un de gauche et quelqu'un de droite. On est sorti du marshmallow de la semaine dernière. Ségolène Royal conclut une semaine où elle a repris la main: elle n'est jamais restée dans un registre passif. Autre chose: pendant le débat, Patrick Poivre d'Arvor a pu passer pour partisan, même si ce n'était pas son intention. Il intervenait chaque fois que Nicolas Sarkozy était en difficulté pour détendre, en quelque sorte, l'atmosphère.

 
Propos recueillis par Chloé Juhel. Orange.fr
Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 07:10

La République du Métro
 
 

JB m’a fait part de clip sympa et intéressant. Je le diffuse à mon tour sur ce blog.

 

A méditer avant le 6 mai 2007.

 

DH



Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 07:00

 


Les Yes Men piègent 3 portes paroles de SARKOZY, ROYAL et BAYROU au sujet du pacte écologique de Nicolas HULOT.

 
 
 


The Yes Men se sont fait passer pour des journalistes d'une fausse chaine de télévision américaine et ont interrogé des hommes politiques qui ont cru être en direct à la télévision avec les Etats-Unis.

 


Le but de ce procédé était de vérifier la sincérité de leur engagement en faveur du pacte pour l’environnement de Nicolas Hulot.

 


Claude GOASGUEN, l’un des porte-parole de Nicolas Sarkozy, est la première victime des Yes Men. Il est prêt à renier le pacte HULOT face aux pressions arrogantes des américains, pour ne pas leu déplaire et « gobe » le transport de glace par AIRBUS ! Amusant et édifiant à la fois.

 
 


Claude BARTOLONE
, membre de l’équipe de campagne de Ségolène ROYAL, reste déterminé vis-à-vis des américains sur la question écologique, met en avant Al Gore, et la volonté française de traiter la question environnementale. Avec BARTOLONE, le politique ne plie pas sous la pression économique, contrairement aux propos de l’UMP GOASGUEN…

 
 


Jean – Marie CAVADA
pour François BAYROU est aussi interviewé par les Yes Men. Il s’en tire pas mal aussi, en rappelant les enjeux et l’urgence aux américains, qui vivent sur la même planète que nous ! Ils ne s’en laissent pas compter et fait face aux américains. Il est le plus septique des 3 sur le transport de glace par AIRBUS…

 
 
 

Encore une fois, c’est à chacun de juger. Certes les Yes men sont redoutables et chacun peut se faire piéger, mais les vidéos révèlent bien ce que peuvent penser et dire nos hommes politique face aux télévisions américaines. Encore une fois, on s’aperçoit que la Gauche et la Droite, ce n’est pas la même chose !

 
 

DH


 

 


 
 
 

 

Pour mémoire :

 


5 candidats à la Présidence de la République avant le 1er tour aux Présidentielles ont signé le Pacte Écologique de Nicolas Hulot : François Bayrou, Marie-George Buffet, Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy, Dominique Voynet.

 
 

Les cinq propositions de ce pacte écologique sont :

 


- La création d’un poste de vice premier ministre chargé du développement durable,

 


- Une taxe carbone en croissance régulière,

 


- Une nouvelle répartition des subventions agricoles vers une agriculture de qualité,

 
 


- La systématisation des procédures de démocratie participative et la mise en place d’une grande politique d’éducation et de sensibilisation.

 


- Le Pacte Écologique précise que ces mesures sont « techniquement et juridiquement applicables dès le début du mandat du nouveau Président de la République » et ajoute : « les bouleversements liés au réchauffement climatique ou aux pénuries de ressources est déjà là. (…) L’ensemble des observations scientifiques le confirme. C’est la raison première de l’urgence de la mobilisation. »

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 15:29


Manifestation du 1er mai à Marseille

 
 

La Fête traditionnelle  du travail le 1er mai revêtait un caractère particulier entre les 2 tours des élections Présidentielles.

 

Nous étions quelques milliers à défiler de la porte d’Aix à Castellane…

 

Les élus de Vitrolles étaient représentés avec la présence de Marie-Thérèse THIBAULT, Société Civile, Malik MERSALI, PC et moi – même, PS.

 

Le PS 13 défilait, et j’ai pu rencontrer ma collègue d’Eurocopter, et néanmoins Député Européenne Marie Arlette CARLOTTI. Le PC, la LCR, les Verts, et LO défilaient avec les syndicats.

 

J’ai pu relever un certain nombre de pancartes, affichettes et autres contre les propos de SARKOZY sur Mai 68. Le danger des propos de SARKOZY au sujet de Mai 68, ont bien été perçus par les manifestants.

le mouvement social était représenté avec les enfants de Don Quichotte, le Droit au Logement, etc.


L'intersyndicale de VEOLIA en conflit avec leur employeur manifestait. Ce sont ceux qui ne ramassent plus nos poubelles actuellement !

 

J’ai bien cherché, mais je n’ai pas trouvé un seul élu de l’UMP ni même ses représentants dans la manifestation, tout comme les amis de François BAYROU. Bizarre autant qu’étrange ?

 

Normal, pour l’UMP et son leader, parce ce qu'exceptionnellement, le MEDEF ne manifestait pas ce matin à Marseille !!!!!

 
DH
Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 07:36

 



La Ligue des Droits de l’Homme s’engage dans la Présidentielle 2007. Ses arguments sont à prendre en considération.

 


DH

 
 
 
 
 
 
 
28 avril 2007 - Election présidentielle
 


Le 6 mai, barrons la route à l’autoritarisme, votons pour défendre les droits et les libertés
 
 
 

Communiqué de la LDH

 
 
 

Contre-pouvoir et association civique luttant contre l'arbitraire, l'injustice et l'intolérance, la Ligue des droits de l’Homme n’intervient dans le débat électoral que si le bon fonctionnement de la démocratie, l'effectivité de la citoyenneté et le respect des principes de liberté, d'égalité et de fraternité sont en jeu.

 
 
 

Nous venons de vivre cinq années de régression des libertés, de l’égalité et de la fraternité. Tous les pouvoirs ont été accaparés par un seul courant politique. L’autoritarisme, le recours aux moyens d’exception ont accompagné le renforcement du contrôle social, le choix du tout répressif, le recul des droits des justiciables, les attaques contre l’indépendance des juges. L’insécurité sociale a été renforcée pour les plus faibles, la protection sociale fragilisée, la précarité du travail encouragée. Les « marginaux », les « différents », les jeunes des quartiers défavorisés, ont été traités en boucs émissaires, les étrangers traqués jusque dans les écoles maternelles, les familles les plus démunies sanctionnées pour leur pauvreté.

 
 
 

Si Nicolas Sarkozy se voyait confier la plus haute charge de l’Etat, nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas : loi durcissant encore la répression pénale, nouvelle loi anti-étrangers, contrat de travail « unique » se substituant au CDI, sans parler du ministère de l’« identitaire » et de l’immigration… Il est de notre devoir d’alerter les citoyennes et les citoyens de ce pays : la poursuite et l’amplification de la politique menée depuis cinq ans ne serait pas un «rêve» mais un cauchemar. Nous ne voulons pas d’une démocratie muselée qui, parce qu’elle laisserait sur le bord de la route des millions de personnes, attiserait le communautarisme, le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie et ouvrirait la voie aux révoltes sociales.

 
 
 

Nous voulons une autre France : fière de sa diversité, soucieuse que chacun puisse réaliser ses aspirations, porteuse des libertés et rénovant sa démocratie. La France n’est jamais aussi grande que lorsqu’elle met ses actes en accord avec son ambition séculaire de voir tous les droits valoir pour tous. Pendant qu’il en est temps, la LDH appelle les électeurs à choisir la solidarité et non la peur, le respect et non les menaces, l’égalité et non les discriminations.

 
 
 

La Ligue des droits de l’Homme appelle à voter et à faire voter, le 6 mai 2007, pour Ségolène Royal.

 
 
 

Paris, le 28 avril 2007.

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 09:21

 


Sarkozy et mai 68, attention danger !


 
 
 

Jai fait un 1er texte sur SARKOZY et Mai 68, en rapport avec son discours du meeting de Clermont Ferrand. Je ne pensais pas qu’il allaite en remettre un couche lors de son discours de Bercy le 29 avril.


 
 

Cela devient chez lui une obsession. Mais pourquoi donc s’acharne – t – il sur mai 68 ? Qu’a – t - il derrière la tête ?


 
 

Il faut lire en détail son discours et le décrypter. C’est totalement hallucinant et inquiétant.


 
 

Nicolas SARKOZY cherche simplement à démontrer que tous les maux de la France viennent de mai 1968. Si vous êtes victimes du chômage, de l’insécurité, des faibles salaires des problèmes de l’école, etc. c’est la faute à Mai 68.


 
 

Faire croire aux ouvriers, employés et cadres que les goldens parachutes de leurs patrons, qui au passage votent tous SARKOZY, c’est de leur faute et de mai 68, c’est très fort !


 
 

En clair, « vous avez foutu le bordel, vous vous êtes bien amusés, vous avez vu les dégâts que cela à causé, alors, fini de jouer, vous avez bien compris que maintenant il faut remettre de l’ordre et revenir aux choses sérieuses ! ».


 
 

Tous ce qui arrive au « bon peuple », c’est finalement de sa faute, et SARKOZY va donc s’employer à revenir aux « vraies valeurs ».


 
 

Je me demandais dans mon premier billet, si c’était le retour à une droite réactionnaire, je crois que c’est pire que cela. SARKOZY est un homme dangereux.


 
 

Sa vision de la société ressemble au « travail, famille, patrie » auxquels on peut ajouter l’ordre policier.


 
 

pour lui, le peuple est là pour travailler, non plus 35h00, symbole de feignants, mais 40h00 et plus (la limite est de 48h00 en Europe), jusqu’à 65 ans ou plus. Pendant qu’il travaille, le « bon peuple » n’a plus le temps de penser. De toute façon TF1 et consorts se mobilisent pour le divertir (où l'avilir ?). A quoi bon l’informer d’ailleurs ? S’il avait l’intention de réfléchir, donc de se rebeller,  l’Etat policier veille.


 
 

SARKOZY dévoile de plus en plus le modèle de société dans lequel il veut nous amener. Cela dépasse le simple clivage Gauche – Droite.


 
 

A méditer, avant le 6 mai, car après il sera trop tard !


 
DH
Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 07:28


J – 8, Distribution de tracts pour Ségolène ROYAL sur le marché du dimanche à Vitrolles







Les camarades du PS en action, votre serviteur et les camarades du PC avec mon collègue adjoint au Maire Malik Mersali en pleine action !

 

DH



Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 15:39

Sarkozy veut en finir avec la mentalité mai 68 ! Est ce un retour réactionnaire ?

A son meeting du 27 avril 2007 à Clermont - Ferrand Nicolas Sarkozy a affirmé sa volonté d'en finir avec la mentalité mai 68.


« J’ai voulu remettre la morale au cœur du débat politique dont elle avait été chassée depuis des décennies par l’idéologie de mai 68. Je veux tourner la page de mai 68, je veux remettre de la morale dans la politique. »


Comment peut on effacer d'un coup de torchon voire karcher ce chapitre de l'histoire ?


Comment peut –on balayer Sartre et Beauvoir ?


Comment peut – on rayer toute ces mobilisations et prise de conscience pour une société plus ouverte ?

Comment peut –on oublier le combat des femmes ?


Comment peut – on bannir la créativité d'un monde généreux contre celui du plus fort et du plus riche ?


Nicolas SARKOZY S’il arrive victorieux le 6 mai prochain nous prépare une Droite dure et réactionnaire. Il va jusqu’à remettre en cause l’histoire !


1968 a libéré la France d’un carcan et d’un pouvoir vieillissant et oppressant qui contrôlait la société, l’information, etc.


Vouloir remettre en cause mai 1968, c’est vouloir nous projeter dans un retour en arrière, nous priver de libertés, maitriser encore plus les médias, nous faire travailler plus encore plus longtemps pour nous empêcher de penser, etc.


Attention, le 6 mai, ce n’est pas seulement une droite libérale qui veut le pouvoir, mais aussi une droite réactionnaire.


DH


Complément :

Nicolas SARKOZY a semble- t – il rajouté encore une couche sur mai 1968 lors de son discours à Bercy le 29 avril. Mais n’en fait – il pas un peu trop en sombrant dans la caricature ?

Les héritiers de mai 1968 sont responsables, selon Nicolas Sarkozy, de la "dérive du capitalisme financier". "La contestation de tous les repères éthiques a préparé le terrain des parachutes dorés et des patrons-voyous."

Ce qui est « amusant », si je ne me trompe pas, c’est qu’il doit y avoir plus de patrons du CAC40 qui votent Sarkozy et qui profitents des parachutes dorés, que de patrons qui votent Ségolène ROYAL (Y – en a t –il seulement un seul ?) !

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007