Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 06:35


Congrès PS 2008 de Reims : toutes les contributions

 

Le Conseil national du PS du 2 juillet a entériné et présenté les 21 contributions générales du congrès de Reims. Un tirage au sort en a déterminé l'ordre de passage et de publication. Voici les titres de ces 21 textes, avec le lien renvoyant vers un site lorsqu'il existe.

 

Personnellement, j'ai signé la numéro 14, « Réinventer la gauche » présentée  par Trait d'Union....

 

Après ces 21 contributions, on ne pourra pas dire que le PS ne travaille pas pour son avenir et celui des français !

 

Ensuite, viendra le temps des motions, et je souhaite et milite pour qu'au moins les contributions  4, 10, 14, 16, 17,  et pourquoi pas 20 et 21 et d'autres se rejoignent, sans oublier l'utopie de la 6. Mais peut-on vivre sans utopie ?...

 

A suivre...

 

DH

 


 

 



1- Donner une cohérence à la gauche et un espoir à la France - F. Hollande

2- Clarté, Courage et créativité : Choisir maintenant, pour agir demain - B. Delanoë

3- Une vision pour espérer, une volonté pour transformer - M. Aubry

4- Debout la gauche ! - M. Dolez

5- Aux militants - G. Gorce

6- Socialistes, Altermondialistes, Ecologistes - F. Pupunat

7- Reconstruire à gauche - L. Fabius

8- Combattre et proposer - S. Royal

9- Unité et refondation (s) ! - F. Léveillé

10-
Reconquêtes - B. Hamon - H.Emmanuelli

11- Réussir ensemble le congrès du Parti socialiste - J. M. Ayrault

12- Besoin de gauche - P. Moscovici

13- La ligne claire - G. Collomb - JN.Guérini - M.Valls

14- Réinventer la gauche - J. L. Mélenchon

15- Pour un socialisme du 21ème siècle en France - P. Jacquemin

16- Changer ! - M. N. Lienemann

17- D'abord, redistribuer les richesses - G. Filoche

18- Echos de campagne - M. Lebranchu

19- Pour un socialisme écologique - G. Guibert

20- Urgence sociale - P. Laroutourou

21-
Et si le Parti restait socialiste - J. Fleury

 

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Congrès PS 2008
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 07:12

J'ai découvert le « fichier EDVIGE » par mon collègue Gibert de Pertuis que je remercie ici. Le fichier EDVIGE, n'est ni plus ni moins le fichage des militants politiques, syndicaux, associatifs et autres. Le syndicat de la magistrature monte au créneau sur cette atteinte aux libertés individuelles.

 

Ce décret, passé en catimini, est un signe supplémentaire des dérives de notre République Française sous l'ère SARKOZY.

 

Il faut faire connaître ce décret par tous les moyens et le dénoncer !

 

A suivre,

 

DH

 

Additif du 10 juillet 2008 :


Signer la pétition "L’honneur perdu d’Edwige" : cliquez ICI

 

Additif du 13 juillet 2008 :


Pour en savoir plus : http://nonaedvige.ras.eu.org/

 



 

 

 

Paris, le 2 juillet 2008

 

 

Communiqué de presse :

 

« La vie des autres » avec EDVIGE

 

Un décret publié le 1er juillet 2008 au Journal officiel institue un nouveau fichier dénommé EDVIGE, organisant le fichage généralisé et systématique de « toutes personnes âgée de 13 ans et plus » « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ».

 

En clair, tous les citoyens ayant un jour souhaité s'investir pour leur cité. Il est également prévu de ficher tout individu, groupe ou organisation dont l'activité est susceptible de troubler l'ordre public et de permettre  aux services de police d'effectuer des enquêtes administratives pour l'accès à certains emplois ou à certaines missions, sur la base des éléments figurant dans le fichier EDVIGE.

 

L'enregistrement des données à caractère personnel n'a aucune limite, ni dans le temps ni dans son contenu, puisque pourront être répertoriées toutes les informations relatives aux fréquentations, au comportement, aux déplacements, à l'appartenance ethnique, à la vie sexuelle, aux opinions politiques, philosophiques et religieuses, au patrimoine, au véhicule, etc....

 

Si le décret du 14 octobre 1991 permettait déjà aux Renseignements Généraux de récolter et détenir des informations sur les personnes majeures impliquées dans le débat public, EDVIGE étend considérablement le champ des données collectables, comme les motifs justifiant le fichage.

 

En effet, il s'agit aujourd'hui d'informer le gouvernement sur des individus engagés et non plus de lui permettre d'apprécier une situation politique économique ou sociale. Malgré les recommandations du Conseil de l'Europe et les nombreuses réserves de la CNIL concernant ce fichier, le gouvernement fait le choix d'adopter un mode de recensement des populations particulièrement attentatoire aux libertés et au respect de la vie privée. De même que la rétention de sûreté a vocation à prévenir d'un crime hypothétique, EDVIGE pourra avoir vocation à se prémunir contre toute forme d'opposition. En effet, comment ne pas rapprocher EDVIGE (on s'interrogera au passage sur le choix d'un prénom féminin) d'un contexte autoritaire plus global qui remet en cause l'indépendance des médias, comme celle de la Justice, et qui mène une lutte permanente contre les acteurs du mouvement social ?

 

Cette dimension nouvelle du fichage politique introduit, au prétexte toujours bien commode de l'ordre public, un moyen puissant de dissuasion de toute forme de contestation ou d'opposition citoyenne.

 

Le Syndicat de la magistrature appelle à la mobilisation contre la mise en place de ce fichier d'inspiration anti-démocratique et examinera toute forme d'action juridique pour empêcher sa mise en œuvre.

 

 

Site : www.syndicat-magistrature.org

 

Pour lire le décret, cliquez ICI


Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Rien n'est inéluctable - mobilisons nous !
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 06:11

 

Le Stadium de Vitrolles décrit par son architecte


Parler à Vitrolles du Stadium de l'architecte Rudy Ricciotti, s'est s'exposer à une avalanche de commentaires. Le sujet est en effet très politique à Vitrolles... J'ai eu par le passé l'occasion de m'exprimer sur le sujet,


Le stadium, c'est aussi une œuvre architecturale. Elle est parfois décriée, parfois adulée. Pour mieux comprendre le stadium, j'ai trouvé par hasard, une interview de Rudy Ricciotti sur dailymotion. C'est à écouter, pour mieux comprendre...


DH

 

 

Vidéo Subidou





Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans L'histoire politique de Vitrolles en vidéo
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 06:43

Parmi les associations auxquelles j'adhère, il y a la Fondation COPERNIC. J'apprécie cette association, pour les réflexions qui y sont menées. En y adhérant, vous recevrez régulièrement des petits fascicules qui enrichissent la réflexion.


Aujourd'hui, une pétition est lancée pour sauver l'Hôpital public. L'enjeu est important, à l'heure la droite veut privatiser la santé. Cet appel est totalement en cohérence, avec l'action lancée sur Vitrolles, Marignane, St Victoret avec le collectif pour la défense de la Sécurité Sociale.


DH



Sauver l'hôpital public !


Une pétition pour sauver l'hôpital public d'une "privatisation progressive" qui entraînerait la "suppression d'activités médicales jugées peu ou pas rentables", a été lancée par des médecins et d'autres professionnels hospitaliers. Le système de santé français, basé sur la solidarité, permettant à chacun d'être soigné pour l'essentiel selon ses besoins et pas selon ses moyens, va laisser place à un système mixte où la part de la solidarité sera réduite tandis qu'augmentera la part des financements personnels assurés par la souscription à des assurances privées. Chacun sera alors soigné en fonction de ses moyens. Ce sera la santé, non pas à deux vitesses, mais à dix vitesses...


Pour défendre l'hôpital public, prendre connaissance de l'appel et le signer en ligne, cliquez ici : http://www.appel-sauver-hopital.fr/ .


Diffusez cet appel autour de vous !


Cet appel a été lancé à l'initiative de :

Nom

Prenom

Profession

Hôpital

Ville

Amoura

Zahir

Pr de Médecine Interne

Pitié Salpétrière

Paris

Akotiale

Sophie

Cadre sup de Santé

Cochin

Paris

Aubier

Michel

Pr de Pneumologie

Bichat

Paris

Aucouturier

Pierre

Pr d'Immunologie

St Antoine

Paris

Blicklé

Jean Frédéric

Pr de Médecine Interne

 

Strasbourg

Bousser

Marie Germaine

Pr de Neurologie

Lariboisière

Paris

Chauveau

Dominique

Pr de Néphrologie

 

Toulouse

Cosserat

Julie

Médecin Interniste

IMM

Paris

Deybach

Camille

Médecin Diabétologue

IMM

Paris

Devergie

Bruno

PH diabétologue

 

Creil

Dubois

Danièle

MCUPH diabétologie

Cochin

Paris

Eymard

Bruno

Pr de Neurologie

Pitié Salpétrière

Paris

Faraggi

Pierre

PH Psychiatre

CHS

Cadillac

Fischer

Alain

Pr de Pédiatrie

Necker

Paris

Fontaine

Bertrand

Pr de Neurologie

Pitié Salpétrière

Paris

Gaudric

Alain

Pr d'Ophtalmologie

Lariboisière

Paris

Gervais

Anne

PH d'Hépatologie

Bichat

Paris

Girard

Pierre-Marie

Pr d'Infectiologie

St Antoine

Paris

Grimaldi

André

Pr de Diabétologie

Pitié-Salpétrière

Paris

Heurtier

Agnès

Pr de Diabétologie

Pitié-Salpétrière

Paris

Hoarau

Gisèle

Cadre sup. de santé

Pitié Salpétrière

Paris

Krivitsky

Alain

Pr de Médecine interne

 

Bobigny

Odier

Bernard

Psychiatre

ASM13

Paris

Larcher

Etienne

MCU de Diabétologie

Hôtel Dieu

Paris

Leblond

Véronique

Pr d'Hématologie

Pitié Salpétrière

Paris

Lyon-Caen

Olivier

Pr de Neurologie

Pitié Salpétrière

Paris

Martinez

Franck

PH Néphrologie

Necker

Paris

Meininger

Vincent

Pr de Neurologie

Pitié Salpétrière

Paris

Mollet

Etienne

PH Diabétologie

 

Dôle

Nicolas

Didier

PH Pédiatre

 

Blois

Orgiazzi

Jacques

Pr d'Endocrinologie

 

Lyon

Papo

Thomas

Pr de Médecine interne

Bichat

Paris

Pénochet

Jean Claude

Psychiatre

CHU La Colombière

Montpellier

Penformis

Alfred

Pr de Diabétologie

 

Besançon

Pialoux

Gilles

Pr d'Infectiologie

Tenon

Paris

Reach

Gerard

Pr de diabétologie

 

Bobigny

Sobel

Alain

Pr d'Immunologie

Mondor

Paris

Timsit

José

Pr de Diabétologie

Cochin

Paris

Varet

Bruno

Pr d'Hématologie

Necker

Paris

Vernant

Jean-Paul

Pr d'Hématologie

Pitié Salpétrière

Paris

Vexiau

Patrick

Pr de Diabétologie

Saint Louis

Paris

Vialettes

Bernard

Pr de Diabétologie

La Timone

Marseille

Vincenzi

Dominique

Cadre sup. de santé

Cochin

Paris

Young

Jacques

Pr d'Endocrinologie

Kremlin Bicêtre

Paris

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Rien n'est inéluctable - mobilisons nous !
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 07:08

Encore un point qui a été caché aux citoyens français, la construction au niveau de l'Europe d'un grand marché transatlantique. Qui plus est, cela s'est fait avec le soutien d'une majorité d'eurodéputés socialistes français.


Avons - nous été informés ? Cela a - t - il été débattu dans les instances du PS ? Voilà une des questions soulevées par la contribution « Réinventer la Gauche » de Jean-Luc Mélenchon.


Refuser ou pas l'Europe américaine, est un de points qui devra être trancher au prochain congrès du PS


A méditer...


DH

 

Texte adopté le 8 mai 2008

 

Pour mémoire sur le même sujet :  http://didier-hacquart.over-blog.com/article-2865308.html


 

REFUSER L'EUROPE AMERICAINE



Le Parti socialiste européen (PSE) vient d'engager un tournant crucial dans le projet de construction européenne. Le PSE fait en effet du « renforcement du dialogue transatlantique » une priorité de la politique européenne. Mais en réalité il s'agit déjà plus que d'un simple dialogue.


La gauche démocrate en Europe s'est en effet engagée, en accord avec la droite européenne, dans la construction d'un futur « grand marché transatlantique ». Ce projet avait été mis en échec par le gouvernement de Lionel Jospin en 1998. Mais il a été relancé en 2006 par deux rapports dont l'un défendu par une députée européenne du SPD en faveur d'un « grand marché transatlantique sans entraves en 2015 ». A l'époque les députés européens de notre parti s'y sont opposés. En mai 2008, une nouvelle résolution favorable à un marché commun transatlantique a été adoptée par le Parlement européen. Cette fois, la quasi totalité des eurodéputés PS français l'ont soutenue. Pourquoi ce changement de position ? Aucun débat au sein de notre parti n'a été organisé. C'est pourtant un choix fondamental.


Le projet de grand marché transatlantique prévoit la création d'une zone de libre échange pour les services, l'élimination des barrières douanières, technique et réglementaire au commerce, la libéralisation des marchés publics de la propriété intellectuelle et des investissements. Il engage l'Europe dans une promotion fanatique du libre échange au niveau mondial comme le montre la déclaration commune du sommet UE-USA du 10 juin dernier : « nous résisterons au sentiment protectionniste à l'intérieur et nous nous opposerons au protectionnisme à l'étranger. Les modèles du libre et juste échange et de l'investissement ouvert sont les piliers de la croissance économique mondiale ». Il consacre l'évolution de l'Union européenne vers une vaste zone de libre-échange uniquement motivée par la libre circulation des biens et des services.


De plus, ce marché commun n'a pas seulement un objectif économique. Il est officiellement présenté comme la « base propice à l'établissement ferme du partenariat transatlantique, qui permettra à l'Union et aux États Unis de relever ensemble les défis politiques et économiques mondiaux ». Il est même proposé de créer à terme une véritable « Assemblée transatlantique ».


C'est donc un projet politique de grande ampleur impliquant des Institutions communes aux deux côtés de l'Atlantique. Quand et où tout cela a-t-il été discuté devant les citoyens ? Il faut refuser absolument cette bifurcation du projet européen. Car si nous voyons bien son objectif économique, nous voyons aussi sa signification géopolitique. Il donne corps au projet de formation d'un « Occident politique » voulu par la doctrine américaine du « Choc des civilisations ». Telle est la ligne adoptée par de très nombreux dirigeants européens et en France par Nicolas Sarkozy. Cette vision géopolitique repose sur l'idée que l'hégémonie de « l'Occident » est mise en cause et qu'il faudrait répondre au phénomène par une intégration croissante des nations « occidentales » sur le plan économique comme militaire.



Pour la suite et les autres chapitres, cliquez ICI

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Congrès PS 2008
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 06:05


Bonne question que celle posée par ATTAC, non ?


DH

 


Une présidence peut-elle commencer dans le dos des peuples ?


http://www.france.attac.org/spip.php?article8705



Ce jour, 1er juillet 2008, le président de la République française endosse l'habit de président de l'Union européenne. Les quatre chantiers qu'il a promis d'ouvrir durant le second semestre de cette année concernent la politique agricole commune, la politique d'immigration, la question du climat et de l'énergie et la politique de défense.


On pourrait se féliciter du choix de ces objectifs. Malheureusement, certaines décisions déjà prises ou projetées par les institutions européennes (Commission et Parlement), avec l'aval des chefs d'État ou de gouvernement, augurent mal de l'avenir. La directive « retour » dessine une politique d'immigration honteuse. L'Union européenne propose une politique énergétique et une réforme de la politique agricole qui ne sont ni à la hauteur des enjeux climatiques, ni en mesure de répondre à la crise alimentaire qui a éclaté au cours des derniers mois. Quant à la proposition de Nicolas Sarkozy de réintégrer le commandement intégré de l'OTAN, elle équivaut à donner quitus à la politique agressive des États-Unis. Et on cherche vainement la moindre proposition de la Présidence française en matière de régulation financière. En revanche, la France vient d'approuver le projet de directive européenne autorisant l'allongement de la durée du travail jusqu'à 60 ou 65 heures par semaine.


Chaque fois qu'on leur demande leur avis, les peuples désavouent le projet d'inscrire définitivement l'Union européenne dans un monde où règne le droit de la concurrence et où sont minorés les droits sociaux. Malgré cela, la fuite en avant dans la libéralisation mondiale continue, et elle ne peut conduire qu'à l'aggravation des crises de toutes sortes, financière, sociale, alimentaire, écologique, ainsi qu'à la mise en cause des principes démocratiques les plus élémentaires.


La fiction du traité de Lisbonne « simplifié » s'est effondrée. Aussi, Attac réaffirme son attachement à ce qu'un traité européen soit élaboré démocratiquement par une assemblée élue à cet effet, de sorte que les citoyens et les parlements nationaux soient parties prenantes de ce processus. Attac exprime également sa conviction que la profondeur des crises engendrées par le néolibéralisme exige d'inaugurer une ère de politiques résolument alternatives, tant en matière sociale qu'écologique. Le temps de la finance reine a assez duré.



Attac France,

Montreuil, 1er juillet 2008



Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Traité de Lisbonne
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 05:52

Contribution "Réinventer la gauche"

 

 



Présentée par : Jean-Luc Mélenchon (BN), Pascale Le Néouannic (SN), François Delapierre (BN), Marianne Louis (BN), les membres Trait d'Union des instances nationales, des responsables fédéraux, élus et militants du Parti socialiste.


Pour en savoir plus , cliquez ICI

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Congrès PS 2008
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 06:25


Sarkozy, Fillon et la "stratégie du choc"...


François Fillon se félicite de la « mutation culturelle de la France »...


Le 1er ministre Français Fillon s'est félicité que la droite ait gagné la bataille idéologique face à une gauche qui refuse la réalité du libéralisme. « Depuis 1 an, sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy, la France est en train d'accomplir une mutation culturelle [...]. Nous sortons du relativisme culturel et moral que la gauche française des années 80 avait diffusé dans le pays » a déclaré François Fillon devant l'Union Démocratique Internationale qui rassemble 70 partis de droite de 56 pays. Il s'est félicité s'avoir « réintroduit des vertus qui avaient été négligées, parfois même ridiculisées : la réussite, le respect, la responsabilité ».


En lisant cet article dans le Libération du 26 juin 2008, cela m'a fait penser au livre que je suis en train de lire de Naomi Klein, « la stratégie du choc ».


En fait dans toute la 1ère partie, l'auteur revient sur les dictatures en Amérique du Sud au Brésil, en Argentine, et notamment au Chili avec Pinochet. On y apprend l'idéologie qui sous tendait ces coups d'état, impulsé par les Etats-Unis. L'objectif était la mise en pratique des théories économiques ultralibérales impulsées par  « l'école de Chicago » et notamment l'économiste Milton Friedman. Pour ce faire, il fallait éradiquer tout ce qui de prés et de loin s'opposait ou tout simplement ne pensait pas comme il le fallait. C'était le contrôle permanent des « éléments subversifs ». Le résultat est connu, la dictature Pinochet, ce sont des milliers de personnes arrêtées, torturées et disparues... L'idée était via des méthodes barbares de retirer de la tête des gens tout idée qui pouvait remettre un tant soit peu la politique ultralibérale. Evidemment, la Gauche a été massacrée comme les syndicalistes. Les services publics ont été anéantis, etc.


Evidement, FILLON et SARKOZY, ne sont pas des PINOCHET, mais on sent bien la jubilation des 2 à vouloir accomplir cette « mutation culturelle ». Les méthodes sont plus pacifiques, mais l'objectif reste le même de rendre dominante la pensée ultralibérale. Le lavage de cerveau ne se fait plus par électrochocs, comme au Chili, mais via TF1 et consorts... "Vouloir en finir avec mai 68", ne rentre - t -il pas aussi dans cette stratégie ?


A méditer, et je conseille évidemment la lecture du livre de Noami KLEIN...


DH







Résumé du livre de Naomi Klein : la stratégie du choc



Qu'y a-t-il de commun entre le coup d'état de Pinochet au Chili en 1973, le massacre de la place TiananmenUnion soviétique, le naufrage de l'épopée Solidarnösc en Pologne, les difficultés rencontrées par Mandela dans l'Afrique du Sud post-apartheid, les attentats du 11 septembre, la guerre en Irak, le tsunami qui dévasta les côtes du Sri-Lanka en 2004, le cyclone Katrina, l'année suivante, la pratique de la torture partout et en tous lieux - Abou Ghraib ou Guantanamo, aujourd' hui ? Tous ces moments de notre histoire récente, répond Naomi Klein, ont partie liée avec l'avènement d'un 'capitalisme du désastre'. Approfondissant la réflexion entamée avec son best-seller, No logo Naomi Klein dénonce, ici, documents à l'appui, l'existence, depuis plus d'un demi-siècle, de stratégies concertées pour assurer la prise de contrôle de la planète par les multiples tenants d'un ultralibéralisme qui a systématiquement mis à contribution crises, désastres ou attentats terroristes - et qui n'a pas hésité, du Chili de Pinochet à Guantanamo - à recourir à la torture sous diverses formes pour substituer aux acquis des civilisations et aux valeurs de démocratie la seule loi du marché et la barbarie de la spéculation.

 

 



Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Rien n'est inéluctable - mobilisons nous !
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 06:24

Le moulin socialiste tourne à plein (*)

 

 

Le journal Libération se demandait samedi 28 juin où était passé le PS. Dans l'article, la critique fuse sur l'absence d'idées du PS, etc.

 

C'est le genre de propos stériles qui ont le don de m'énerver ! Ce sont les mêmes qui fustigent la lutte des égos, pour la présidentielle, la désignation du 1er secrétaire du PS, et qui aujourd'hui critiquent la phase de réflexion.  On peut toujours dire que les contributions des uns et des autres ne servent à rien. Mais un parti politique digne de ce nom avance des idées et s'inscrivent dans une histoire qui passe par l'écrit et les textes. C'est à partir des textes que s'élabore et surtout se construit une ligne politique. Ensuite, vient le choix des personnes les mieux à même le moment venu de porter les idées ;

 

Pour moi, militant PS, cette phase de contribution me parait au contraire nécessaire. C'est l'occasion de clarifier les lignes. Ensuite, ce sera aux militants de se positionner en leur âme et conscience et pas en fonction d'intérêts divers et souvent locaux. Ce n'est pas au 1er fédéral, au secrétaire de section, au maire du coin de nous dire qu'elle est la « bonne motion » ! C'est à chacun de lire et de trouver celle la plus en phase avec ces convictions. C'est ainsi et seulement ainsi que le PS avancera !

 

Personnellement, et dans cette démarche, j'ai signé celle de Trait d'Union. Mais je vous engage à les lire toutes. L'avantage avec Internet, c'est que l'on peut y avoir accès facilement.

 

Bonne lecture et bon choix.

 

La liste sera mise à jour en fonction des nouvelles contributions à venir.

 

DH

 

 

(*) Antithèse du e l'article de Libé, le parti socialiste tourne à vide

 


 

 

Liste mise à jour dans l'article :

Congrès PS 2008 de Reims, toutes les contributions


Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Congrès PS 2008
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 06:58


Trait d'UNION, le PRS de l'intérieur du PS propose sa contribution dans le cadre du congrès du PS. « Réinventer la Gauche », c'est tout un programme...


Je vous engage à la lire attentivement et à la signer, si cela correspond à votre vison du monde, de la société, du PS et plus !...


Bonne lecture, DH


 

Contribution de Trait d'UNION : « Réinventer la gauche »



Présentée par : Jean-Luc Mélenchon (BN), Pascale Le Néouannic (SN), François Delapierre (BN), Marianne Louis (BN), les membres Trait d'Union des instances nationales, des responsables fédéraux, élus et militants du Parti socialiste.


Introduction
 
 
DEPEOPOLISER ET POLITISER LE CONGRES

Dans le monde, le capitalisme financier de notre temps atteint une limite. Il met en danger l'économie, la paix, la démocratie, l'écosystème. La crise alimentaire souligne l'ampleur de cet échec. Ce système ne marche pas. Un autre futur est nécessaire.

En France aussi ! Le congrès du Parti socialiste doit donc répondre à la déferlante de la révolution libérale orchestrée par Nicolas Sarkozy. Retraites, services publics, santé, droit du travail, éducation, laïcité, tout y passe. Des résistances s'organisent sur le terrain. Mais sans horizon politique elles piétinent. Car la gauche politique est en miettes, affichant vaines protestations, positionnements tactiques et aventures personnelles. Après la chute du communisme d'Etat, la déroute social-démocrate et la dilution de l'écologie politique, elle est à bout de souffle. Nous sentons bien ainsi que c'est une réinvention complète de la gauche qui est à l'ordre du jour si l'on veut pouvoir rassembler de nouveau notre peuple sur un objectif commun de progrès et de justice sociale. Certes un congrès n'y suffira pas, ni même un seul parti. Mais il doit être un point de départ.


Suite...


1.      EMPECHER LA MUTATION DU PS EN PARTI DEMOCRATE


2.      REFUSER L'EUROPE AMERICAINE


3.      LE TRAITE DE LISBONNE EST MORT, CHANGEONS DE METHODE


4.      FAISONS DU PARTAGE DES RICHESSES NOTRE COMBAT CENTRAL



5.      METTONS LA REFONDATION REPUBLICAINE DU PAYS A L'ORDRE DU JOUR


6.      PROPOSONS LA PLANIFICATION ECOLOGIQUE


7.      NOUONS NOS ALLIANCES A GAUCHE SEULEMENT ET SANS EXCLUSIVE


8.      CONSTRUISONS UN PARTI DE COMBAT ET D'EDUCATION POPULAIRE


9.      GAUCHE DU PS, ASSUMONS NOTRE ROLE



Lire la suite (voir pièce jointe aussi) et signer, cliquez ICI.

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Congrès PS 2008