Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 05:28

Sortir du nucléaire c'est possible, mais il faut un vrai engagement politique !

 

DH

 

 


Retour sur le scénario Négawatt

 

 

Corinne Morel Darleux revient sur le débat organisé par le Parti de Gauche consacré au scénario Négawatt, à l'ENS Ulm le jeudi 8 décembre.

 

L'occasion avec l'intervention de la co-présidente du PG Martine Billard de replacer ce débat dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique alors que le sommet de Durban s'achemine vers un nouveau fiasco. Et de constater avec Jean-Luc Mélenchon que l'écologie politique pouvait redonner du souffle au socialisme et au marxisme.

 


Texte publié sur le blog de Corinne Morel Darleux :

 

Nous organisions hier soir une soirée débat du Parti de Gauche autour du scénario Negawatt. Histoire d'aller un peu au-delà du "pour ou contre" le nucléaire, et d'aller vers le "quelles alternatives et comment ?". De passer de la question de quelle énergie à quelle consommation, bref de parler de transition énergétique.

 

Car c'est bien de ça qu'il s'agit : on ne sortira pas du nucléaire, des gaz de schiste ou des sables bitumineux sans changer nos modes de production et de consommation en profondeur. C'est tout le système qui est à remettre à plat, et un vrai tournant qui doit être planifié dans le temps. Ce qui implique en premier lieu de reprendre la main sur les moyens avec la création d'un pôle public de l'énergie et le retour d'EDF-GDF, Areva et Total dans le giron public... Mais je ne vais pas vous réécrire le programme ;)

 

2011-12-08_Negawatt_Anne_Debregeas

Revenons à notre soirée à l'ENS, dans ce bel endroit très élégant et très sérieux de la rue d'Ulm. Ce sont plus de 250 personnes qui sont venues, sur une communication passée uniquement via les réseaux. Malheureusement il nous a même fallu refuser du monde, et certains ont du écouter de l'extérieur de la salle... Au moins eux étaient au frais, car à l'intérieur c'était les tropiques. Parfait pour parler d'économies d'énergie.

 

Dans la salle, donc, des gens partout, assis par terre, dans les travées, et surtout beaucoup de jeunes. C'est un fait marquant de nos réunions, et singulièrement des meetings avec Jean Luc Mélenchon, désormais un peu partout. On m'a dit que c'était pareil à Talence. L'apparition, de plus en plus, d'un public de non militants et de jeunes. Quel plaisir. Oh si seulement... Faire revenir à la politique, aux luttes et aux urnes celles et ceux qui s'en sont détournés, de compromissions en déceptions de la classe politique, intéresser les moins de trente ans au devenir collectif et les rendre acteurs... Il n'y a pas de plus beau défi. Vraiment. Si on réussit ça, ne serait ce qu'un peu, on n'aura pas perdu notre temps et notre sueur n'aura pas été vaine...

 

Hier soir, nos syndicalistes présents, Anne Debregeas et Jean Michel Mespoulèdes ont épaté tout le monde. Revenant sur la libéralisation du secteur, sur les conditions de travail chez EDF et ses sous-traitants, sur la précarité énergétique, ils ont été l'incarnation même du combat militant et syndical qui nous anime toutes et tous au PG et au Front de gauche, avec une énergie à faire pâlir d'envie n'importe quel réacteur ;)

 

Yves Marignac pour Negawatt et Raphaël Claustre pour le CLER nous ont apporté leurs lumières d'experts tout en sachant faire preuve de pédagogie. Je retiens la jolie formule de Raphaël sur le cheminement d'un photon, expliquant à titre d'image que toute énergie renouvelable est d'origine solaire, selon que le photon tombe sur un panneau, vient créer un différentiel de température qui créera du vent, ou encore de l'eau de pluie... J'aimerai toujours cette manière de mettre de la poésie dans la révolution. La politique est tellement plus belle quand on y met du souffle...

2011-12-08_Negawatt_salle_JLM

 

Avec la conclusion de Jean Luc, qui a rappelé en quoi l'écologie politique venait redonner du souffle au socialisme et au marxisme, au final je crois que nous avons réussi notre parti : créer les conditions d'un débat argumenté sur la transition énergétique face à un public citoyen de non experts, sans anathèmes et sans perdre personne en route, et en sortant tous grandis de ce débat.

 

Tout cela doit beaucoup aux camarades qui se sont chargés de l'organisation de cette soirée, et notamment de Mathieu Agostini qui a assuré pendant que je battais la campagne... Un grand merci chaleureux à eux.

 

Et maintenant... Poursuivons le débat, continuons le combat.

 

Corinne Morel Darleux,
Secrétaire Nationale du Parti de Gauche

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires