Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 05:43

 


 

Réflexions personnelles d’après élections Vitrollaises…

 

 

 

Le FN a fait une percée en obtenant 41 % des suffrages exprimés. C’est inquiétant mais ce résultat est cependant à relativiser. Avec plus de 53 % d’abstentions, cela finalement ne représente « que » 18,37 % des Vitrollais inscrits sur les listes électorales.

 

Dit autrement, 81,62 % des Vitrollais inscrits sur les listes électorales n’ont pas voté FN, ce qui quelque part est rassurant !

 

De même cela relativise le score du Maire PS, Loïc GACHON, comme les résultats de tous les candidats, y compris le FdG au 1er tour.

 

Le premier vrai problème à Vitrolles (ailleurs aussi) n’est le FN en tant que tel mais l’abstention ! Il faut se poser la question pourquoi autant d’électeurs ne sont pas aller voter. Tous les partis politiques ont une  responsabilité vis-à-vis de cette abstention !

 

Le taux de bulletins nuls au second tour est lui aussi important avec 520 Vitrollais (4,83 % des votants) qui ont fait l’effort de se déplacer dans les bureaux de vote mais qui n’ont pas voulu mettre un bulletin PS ou FN dans l’urne. Ce taux est très fort (entre 4,5 et 9 %) dans tout le département avec un record de plus de 15 % dans un canton marseillais (CAMAS, duel FN-UMP)…

 

Parmi ces abstentionnistes à Vitrolles, on trouvera certainement des Vitrollais de droite qui n’ont pas voulu voter ni FN, ni PS et des Vitrollais de Gauche peu enclins à voter PS en rapport à l’affaire GUERINI.

 

Autre point à prendre en compte, c’est la campagne électorale du FN localement. A part quelques affiches, c’est le néant avec des professions de foi standards issues du national. Pas un mot concret sur Vitrolles. Les électeurs Vitrollais ont voté pour le logo et sur ce qu’il représente au niveau national, pas sur le candidat local que strictement personne ne connait à Vitrolles, même s’il est vitrollais. Ce phénomène se retrouve dans de nombreux cantons en France.

 

Nous vivons donc clairement une vraie crise du politique !

 

L’abstention est vrai problème et traduit une véritable défiance vis-à-vis des politiques.

 

Le TCE de 2005 refusé par les français avec un fort taux de votants et entérinés ensuite par « l’élite politique » sans tenir compte de leur avis y contribue.

 

« Les affaires » à Gauche (Guérini et autres)  comme à Droite  (Woerth et autres) y contribuent elles aussi. Le FN n’est absolument pas le chevalier blanc (voir le Directeur de campagne du canton de la capellette…)

 

De plus en plus de Français « n’y croient plus » avec le chômage, les difficultés de logement, de pouvoir d’achat, de perspectives pour ses enfants, etc.

 

Il est temps de reconquérir la politique et proposer une alternative crédible tout en luttant contre les TF1 et consorts qui font tout pour rabaisser le débat en « endormant » les français… Cela ne va pas être simple avec des « grands partis » de droite et de gauche qui finalement se complaisent de ce taux d’abstention, qui à gauche vont nous refaire le coup du vote utile en 2012 pour la Présidentielle.

 

Mais d’ici là…

 

DH

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Cantonales 2011
commenter cet article

commentaires