Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 05:39

On ne nous dit pas tout !!!!!

 

DH

 


Quand les horaires SNCF se privatisent

 

concurrenceSNCF 

  

  

Les horaires de la SNCF subissent un profond remaniement à compte du 11 décembre 2011.

 

Les usagers sont les premiers à subir ces importants changements d’horaires et suppression de trains sur un nombre significatif de destinations.
 
Les explications données par le Président de la SNCF et ses équipes sont insuffisantes et incomplètes. Elles mettent en avant un grand chantier de rénovation du réseau ferré sur quatre ans au moins. Mais elles oublient l’essentiel :
 
L’ouverture à la concurrence privée du transport de voyageurs après celui de marchandises, telle que voulue et imposée par les dogmes de l’Union européenne, oblige RFF à l'affectation de sillons [horaire spécifique et programmé de passage d’un train] aux  sociétés privées comme Véolia pour le train Paris-Venise, avec dorénavant le droit à des arrêts sur le territoire national et à embaucher des cheminots non SNCF, payés au lance-pierre.
 
L’ouverture au privé a de plus permis à R.F.F. (Réseau Ferré de France) d’augmenter considérablement le tarif des sillons ainsi accordés, pénalisant la SNCF en tant que premier usager. C’est autant de moins à consacrer à l’entretien et au renouvellement du parc de matériels.
 
Le Parti de Gauche dénonce l’hypocrisie des dirigeants du groupe SNCF qui n’ont d’autre choix que de valider la politique de démolition des services publics et des acquits sociaux engagée par l’Union Européenne sous l’impulsion des chefs d’Etats concernés, dont Nicolas Sarkozy.
 
Le Parti de Gauche soutient une politique offensive de retour aux grands services publics d’intérêt collectif intégrant une refondation complète de la SNCF comme opérateur exclusif sur le territoire français.
 

 

Dans la même rubrique :


SNCF : le Parti de Gauche présent au rassemblement contre le train privé

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires