Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 06:08

 


 

Je suis salarié dans le privé et il se trouve qu’il y a peu de fonctionnaires dans ma famille.

 

 

J’ai vraiment découvert la fonction publique, territoriale en l’occurrence « de l’intérieur » lorsque j’ai été élu Adjoint au Maire en 2002 et plus particulièrement en charge du Personnel Municipal.

 

J’ai pu faire la comparaison sur les statuts, les salaires, les compétences, etc. sans oublier la notion de service public !

 

Vilipender les fonctionnaires qui seraient inutiles par nature, comme le fait à mots couverts le gouvernement, est inacceptable   Geler le point d’indice est un scandale car les fonctionnaires sont des hommes et des femmes qui doivent nourrir et loger leurs familles. Ce n’est pas « une race à part » et pas un « fardeau pour la nation, bien au contraire.

 

DH

  


 

 

Sarkozy laisse les fonctionnaires à la diète

 

Mercredi, 20 Avril 2011 / François Cocq et Magali Escot

 

 

 

 

Le gel par le gouvernement du point d'indice, pierre angulaire de la rémunération des 5,2 millions d'agents de la fonction publique est une gifle pour celles et ceux qui sont les garants du service-public et donc de l'intérêt général.

 

Année après année, les mêmes voient les conditions pour remplir leurs missions se dégrader du fait de la saignée que constitue le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Il faut encore qu'ils soient mis au pain sec et à l'eau pour permettre, à l'autre bout de la chaîne, à toujours la même oligarchie de se baffrer.

 

Le gouvernement Sarkozy impose ce plan d'austérité pour répondre aux exigences du semestre européen et au pacte euro plus qu'il a lui-même contribué à instituer.

 

Anti-démocratique, injuste et inefficace, cette potion libérale ne vise, en France comme en Grèce, en Irlande ou au Portugal, qu'à permettre aux banques de se servir dans les poches des salarié-e-s.

 

Le Président Sarkozy a dès lors beau jeu de rejouer une fois encore la danse du ventre dans les Ardennes quand c'est au contraire la question du partage des richesses, dans le public comme dans le privé, qui doit être posée.

 

Pour le Parti de Gauche, celui-ci ne peut se faire qu'en augmentant le SMIC à 1600 € nets, en établissant un salaire maximal et un revenu maximal ! Pour la fonction publique, la revalorisation du point d'indice est la base de cette démarche

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

Alsace 23/04/2011 07:34


Monsieur Hacquart, si vous augmentez le SMIC à 1600 euros Nets, cela concernant donc TOUS les salariés... ... Ne craignez-vous pas une hausse trèèèèèès importante des prix ? En effet, si du jour au
lendemain, tout le monde gagne 60% de plus que son salaire habituel, à mon avis les prix grimperaient rapidement. A moins d'utiliser des méthodes extrémistes et brûler les commerçants qui
s'amuseraient à augmenter leurs tarifs ?!!? :)


Didier HACQUART 23/04/2011 16:28



Fils de "petit commerçant", je ne vais pas les bruler !!!


Il faut prendre le problème autrement et encore une fois tout est question de redistribution des richesses produites.


La grande distribution par exemple est très rentable en exploitant son personnel et ses fournisseurs. Un peu moins de profit pour les dirigeants et les actionnaires, un peu plus pour les salariés
et les fournisseurs. Cela ppeut paraitre très basique et pourtant ?...


 


DH