Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 06:01

 


 

Pour ceux qui en doutaient !

 

DH

 


 

 

 

Réforme de l'ISF : un tour de passe passe

  
Bouclier Fiscal

 

Le gouvernement était obligé de supprimer le bouclier fiscal devenu un boulet fiscal tant il représentait le symbole des injustices criantes de notre pays.

 

Le bouclier fiscal coûtait 680 millions d'euros, la réforme de l'ISF c'est plus d'un milliard d'euros de cadeaux à l'oligarchie du pays.

 

Tout le jeu du gouvernement consiste a reprendre de la main droite ce qu'il est obligé de lâcher de la main gauche. Ainsi, pour les plus riches ce qui sera perdu par l'abandon du bouclier fiscal sera récupéré par la chute du taux d'imposition aboutissant a une division par 3 de l'impôt payé.

 

C'est par l'instauration d'un revenu maximum de 300 000 euros par an que nous rétablirons la justice sociale dans notre pays. Les rentrées fiscales donneraient ainsi les moyens à la puissance publique d'établir des politiques sociales et écologiques de justice, d'éducation, de santé, d'investissement.

 

                    
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires