Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 06:22

Réunion publique

http://data6.blog.de/media/235/4176235_8647139956_m.jpeg

Martine BILLARD secrétaire nationale du Parti de Gauche, député.


Écologie, socialisme, République :

quelle société voulons-nous ?

le 20 mai 2010 à 19h

Espace Canebière - 6, rue Sénac 13001 Marseille

Le Parti de Gauche fait le constat d’une société soumise à des urgences : urgence sociale et urgence environnementale. Parce que l’urgence est de plus en plus grande, le Parti de Gauche ne peut accepter une simple gestion environnementale du système, toute positive qu’elle soit, et l’articule à un projet global clair. Pour affronter la crise actuelle - économique, sociale, démocratique et écologique -, il faut apporter des réponses qui ne se contentent pas de changements à la marge.Aujourd’hui le Parti de Gauche organise sa réflexion autour de trois axes : écologie, socialisme et république. Comment cela s’articule t-il ?

Alors que le gouvernement mène une politique ultra-libérale, il est indispensable que nous semble que la Gauche dans son ensemble doit contribuer au débat en rappelant avec force qu’il n’ya pas de fatalité, mais que ce sont des questions de choix de société.

Face à cela, nous nous dressons contre :

  • la casse des services publics,

  • la nouvelle (contre)réforme des retraites,

  • les notions de Capitalisme vert

  • et l’asservissement des peuples par une Europe des banques.

Ces engagements sont liés à un choix politique fort que nous faisons : celui d’une société régie par les principes d’une République sociale, égalitaire et qui réfléchisse à une alternative écologiste qui ne soit pas au détriment des principes précédents.

Le politique n'a guère été au rendez-vous de l'urgence climatique et de l'impératif écologique : nous sommes aujourd'hui en mai 2010 ; or le Grenelle a été lancé au son des trompettes juste après l'élection présidentielle et le Grenelle 2, adopté mardi 11 mai, n'est qu'une coquille vide.

 

Alors que pour le président Sarkozy, « l'environnement, ça commence à bien faire », le gouvernement ne propose pas autre chose que des mesures environnementales s'inscrivant dans l'impasse écologique que sont les projets de croissance verte et du capitalisme vert. Or ce que nous souhaitons c’est définir un vrai projet de transformation sociale et écologique de notre société.

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE