Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 05:40

 


 

Et c’est reparti. L’UMP en ce début de période estivale remonte au créneau contre les 35 heures.

 

Laissé aux entreprises la « liberté » de définir sa durée hebdomadaire de travail, c’est la porte au n’importe quoi et au pire pour les salariés, sans parler d’inégalités entre salariés.

 

Faut-il rappeler une fois de plus, que la durée légale inscrite dans la loi, définit le seuil de déclanchement des heures supplémentaires et de la majoration qui va avec, Sans limité légale, que se passerait-il ?

 

Mais voilà, un bon thème pour la Présidentielle 2012.

 

A suivre !

 

DH

 


 

 

Hervé Novelli veut supprimer les 35 heures



Le secrétaire général adjoint de l'UMP estime que la durée du travail devra être négociée par les entreprises. Il souhaite donner plus de place aux partenaires sociaux.

 

Le secrétaire général adjoint de l'UMP, Hervé Novelli, souhaite supprimer les 35 heures si Nicolas Sarkozy l'emporte en 2012. Et ce, comme le réclame le Medef. Il souhaite également que la durée du travail soit négociée par les entreprises après la tenue «d'Assises de la démocratie sociale». Dans une interview ce samedi au Parisien-Aujourd'hui en France, Hervé Novelli dévoile son projet. «Il s'agit de définir les nouvelles règles du jeu et les domaines dans lesquels les partenaires sociaux auront désormais la main, comme sur la durée du temps de travail. À l'image de l'Allemagne où la durée légale du travail est négociée et fixée entreprise par entreprise ou par branches», affirme Hervé Novelli. «On sait que d'un secteur à l'autre, les besoins ne sont pas les mêmes, c'est donc logique qu'il revienne aux partenaires sociaux de régler ce problème.», argue-t-il encore.

 

«Trois années pour négocier la durée du travail»

 

À l'occasion d'une convention sur la refondation sociale qu'il animera mardi avec Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, il présentera son scénario. «Les entreprises auront trois années à partir de 2012 pour négocier la durée du travail, explique-t-il . Si certains employeurs voudront rester aux 35 heures, ils le pourront. Celles qui joueront le jeu verront en compensation leurs allègements maintenus pendant les trois prochaines années». «C'est un scénario proposé par l'UMP dans le cadre de sa convention et non d'un arbitrage présidentiel», a-t-il précisé à l'AFP. Toujours dans l'interview au Parisien-Aujourd'hui en France, il a également expliqué que la détaxation des heures supplémentaires sera supprimée après 2014.

 

L'UMP souhaite également se pencher sur le financement de la protection sociale. «La solution serait de transférer une partie de son financement sur un impôt indirect de consommation, type TVA ou CSG. Seule la branche famille serait transférée, en totalité, soit 32 milliards d'euros, ou en partie», détaille-t-il. Et d'ajouter : «Si on transférait la totalité, cela représenterait 4 points de TVA en plus. Mais je reconnais que cela casserait la croissance. Nous préconisons donc un transfert progressif de 12 milliards d'euros en trois ans, soit au final une augmentation de 1,5% de TVA ou de 1,1 point de CSG», conclut Hervé Novelli.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires