Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 05:52


 

Quand j’écoute Manuel VALLS, je suis vraiment content d’avoir quitter le PS ! Mais au-delà, que cherche – t –il ? Ce qui m’énerve le plus, c’est sa totale méconnaissance du monde de l’entreprise, voire du code du travail et des « réalités de terrain ».  Si on l’écoute, il va encore plus loin que Sarko en proposant le travailler plus pour gagner moins. Il n’a manifestement pas encore compris que la barre des 35 heures était le seuil de déclenchement des heures supplémentaires.

 

Manuel VALLS peut être fier que grâce à lui la droite s’est déchainée cette semaine en rouvrant le débat sur les 35 heures, y compris encore une fois en racontant n’importe quoi.

 

Pour mes amis socialistes, j’en ai et je suis fier d’en avoir, je les renvoie à l’excellent billet de Jean-Luc Mélenchon : Militants socialistes ! Demandez l’asile politique au Front de Gauche!

 

DH

 

 


 

Manuel Valls, idiot utile du sarkozysme

 

par Martine Billard

 

 

 

Avec ses critiques contre les 35 heures, Manuel Valls a ouvert une boîte de Pandore et sert le camp du sarkozysme. Il fait honte à la gauche en combattant un acquis historique des travailleurs.

 

Plusieurs générations se sont battues pour le droit au temps libéré, pour s'affranchir au moins en partie de la subordination aux patrons, pour se reposer, se divertir, se cultiver, participer à la vie associative, militer, s'occuper de sa famille...

 

Les gains de productivité permettent de produire et gagner autant en travaillant moins – à condition que la répartition de ces gains ne se fasse pas au profit exclusif des actionnaires. À l'heure où la dégradation des conditions de travail produit des effets de plus en plus désastreux sur la santé des travailleurs, s'aligner sur Sarkozy en proposant de travailler plus pour gagner moins et s'user encore plus la santé, est indécent. Ce qu'il faut c'est travailler moins, pour travailler tous, travailler mieux pour une production socialement utile et écologiquement supportable.

 

La droite s'est évidemment engouffrée dans la brèche avec comme objectif de réaliser le vœu du MEDEF : supprimer la durée légale du travail. La seule norme applicable sera alors les 48 heures par semaine fixés par les textes de l'Union européenne. A moins que l'UMP n'aille jusqu'à demander le bénéfice de l'« opt-out » qui permet d'imposer aux Britanniques une durée hebdomadaire de 65 heures !

 

Jusqu'où Manuel Valls dérivera-t-il ? La déshérence politique de cadres du PS ne sert que Sarkozy et le patronat. Le Parti de Gauche et le Front de Gauche, eux, n'abandonneront pas les salariés aux vautours du CAC 40.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

aubé 08/01/2011 14:25



je suis entierement d'accord avec toi.


Pascal



Didier HACQUART 08/01/2011 16:08



merci !


 


Bon WE, Didier