Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 05:55
Martine AUBRY propose désormais l'alliance avec le MODEM au second tour des élections régionales. Ségolène ROYAL de son coté propose des alliances au 1er tour. Manuel VALLS, voire Vincent PEILLON, proposent eux des allaiances avant le 1er tour !

Le PS glisse sur droite en prônant l'alliance avec le MODEM, qui reste un parti politique de droite. Il n'y a qu'à lire son programme pour s'en convaincre.

DH

 



 


Alliances avec le Modem : Aubry annonce la couleur


martine-aubry-alliances-modem


Il aura fallu un an pour que la victoire idéologique de Ségolène Royal au PS soit totale. 12 mois et 12 jours après le Congrès de Reims, la première secrétaire du PS a publiquement repris la stratégie d'alliance avec le Modem contre laquelle elle avait alors été officiellement élue. Son choix était connu.


C'est celui de tout le Bureau national du PS, qui a voté à l'unanimité, gauche du PS comprise, pour des accords avec le Modem au deuxième tour des régionales. Mais c'est la première fois qu'il s'exprime sans périphrases. « Travaillons ensemble » a ainsi lancé Aubry à Marielle de Sarnez jeudi 26 novembre sur France 2. « Nous souhaitons rassembler la gauche et tous ceux, démocrates, humanistes, donc le MoDem par exemple, qui partagent le même projet que nous. » Puis elle a justifié son alliance avec le MoDem à Lille : «


Depuis des années ils défendent les mêmes thèmes que nous. On a beaucoup de choses en commun, la démocratie, le sens européen, l'humanisme. » Quant au fond, Aubry salue les premières convergences. Sur la nécessité de « changer profondément l'école pour que chaque enfant soit pris à titre individuel » PS et MoDem peuvent « être totalement d'accord ». Des divergences subsistent sur « la part et le rôle de l'Etat et de ses outils, la fiscalité, les services publics ». Sur ces sujets, conclut-elle, « il faut que nous travaillons ensemble ». « On a deux ans pour discuter et pour travailler »


C‘est annoncé : les accords avec le Modem aux régionales seront donc un banc d'essai pour 2012. A quel prix ! Invité ce week-end du club blairiste Les Gracques, De Sarnez prône un « nouveau modèle politique » permettant « un dépassement des frontières ». Ce rassemblement « ne sera pas celui de la gauche ou même du centre-gauche », insiste-t-elle, suggérant de l'appeler « réformiste » ou « démocrate ». Il doit être « ouvert à des électeurs de droite, républicains sociaux ». Aux côtés de De Sarnez, Manuel Valls approuve, défend une « post-gauche », et fait patte blanche en reprenant la proposition du Modem de retraite à points.


Comment empêcher ce changement d'alliance ? Les électeurs disposent d'un outil pour cela. Les listes du Front de Gauche pour les régionales conditionnent la fusion démocratique d'entre-deux tour à l'absence du Modem. Le PS devra choisir. Rien n'est perdu pour peu que le Front de Gauche soit devant le Modem dans les urnes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

philippe 27/12/2009 13:57


Dire que le MoDem est de droite c'est faux. Avant d'adhérer au MoDem je votais toujours à gauche et je suis arrivé il y a 2 ans et demi au MoDem. Le MoDem ce n'est pas l'UDF. Je suis arrivé là pour
replacer l'homme au centre des débats


Didier HACQUART 01/01/2010 11:14


Le MODEM a un programme politique qui n'est pas vraiment à Gauche. relisez le de près.

Introduire par exemple "un dispositif constitutionnel visant à fixer les déficits budgétaires ainsi que l'équilibre des comptes de la sécurité sociale et des collectivités territoriales
locales", n'est pas une vue purement libérale pour limiter les marges de manoeuvres de l'Etat et des politiques ? La société doit - elle être gouvernée par la finance ?

Il y a d'autres exemples !

Le MODEM est certainement parcouru par différents courants issus de son histoire avec les ex UDF, résolument à droite, les ex verts type BENHAMIAS et d'autres comme vous venus de la gauche.

Le ni-Droite ni-Gauche n' pas de sens en politique, et c'est à la lecture d'un programme que l'on voit les choix faits et proposés !

Il faut que le MODEM assume ses choix de droite qui sont tout du moins de la part de François BAYROU anti sarkozyste. Mais est-ce suffisant pour en faire une politique ?

DH
DH