Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 05:35


 

 

Lassociation Négawatt affute ses arguments et nous démontre que la sortie du nucléaire c’est possible !

 

Le tout, c’est une question de volonté politique que l’on en retrouve pas partout, notamment chez le favori de la primaire socialiste !


DH

 

  


Le Parti de Gauche salue la sortie du nouveau scénario Négawatt (*)

 

Le Parti de Gauche adosse ses réflexions en matière de transition énergétique depuis sa création il y a trois ans sur la base du triptyque proposé par l'association Negawatt : sobriété, efficacité, renouvelables. Nous avons donc été très attentifs à la sortie du nouveau scénario Negawatt 2011.

 

Si le premier scénario ouvrait la voie des possibles et accréditait la faisabilité technique de nos propositions en matière de transition énergétique, celui de cette année valide largement le contenu de notre programme de rupture en matière de politique énergétique.

 

Les recommandations du scénario 2011 montrent clairement que la sortie du nucléaire et la division par 4 des émissions d'ici 2050 ne sont possibles qu'au sein d'une approche globale - associant à l'environnement les questions techniques, sociales, environnementales et économiques. Seule la planification écologique proposée par le PG et plus largement par le Front de Gauche permet la mise en oeuvre de cette approche sur le long terme.

 

Nous saluons notamment les revendications qui veulent sortir l’énergie du marché concurrentiel pour en faire un bien commun fondamental et la recommandation de progressivité de la tarification de l'énergie.

 

De même, la sortie du nucléaire telle qu’elle est envisagée est tout à fait en phase avec ce que propose le Parti de Gauche, avec la fermeture du dernier réacteur au plus tard en 2032, même si les exigences de sûreté des centrales ne sont pas compatibles à notre sens avec le prolongement de leur durée de vie, contrairement à ce que semble proposer l’association.

 

Il est très positif également que soit démontré une nouvelle fois que les travailleurs ont tout à gagner d’un tel scénario. Les seuls perdants seront les marchés financiers du capitalisme vert ! Sortir du nucléaire, c'est un immense gisement d'activités pour démanteler les centrales, gérer les déchets et développer de nouvelles filières industrielles... A condition que cela soit fait sous maîtrise publique et avec de véritables plans d'accompagnement.

 

La dimension sociale est pour nous essentielle. C'est pourquoi nous serons vigilants à ce que les citoyens les plus vulnérables ne soient pas pénalisés lors de la mise en oeuvre - comme cela pourrait être le cas avec l'instauration d'une taxe carbone ou le choix de privilégier des privations individuelles plutôt qu'un changement en profondeur de notre organisation collective.

 

Nous devons aujourd’hui aller plus loin. Il est de notre responsabilité politique de proposer des modalités de financement de ces mesures. Pour compléter l’analyse et approfondir nos propositions, nous poursuivons l'organisation de débats et de rencontres de travail collectif avec les représentants des salariés du secteur de l’énergie (CGT Mines Energie et Sud énergie notamment).

 

Nous répondons bien sûr présents à l'offre de débat et de rencontres de Negawatt aux organisations politiques afin d’échanger avec eux sur les suites à prendre pour la campagne des présidentielles et des législatives du Front de Gauche en 2012.

 

(*) http://www.negawatt.org/

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires