Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 04:49

 

 


 

On reproche à Jean-Luc Mélenchon souvent ses propos et notamment ses « attaques » contre les journalistes. Ce qui m’agace, c’est que généralement on oublie de nous expliquer le pourquoi de la colère, et le pourquoi des propos tenus.

 

Je comprend que Jean-Luc Mélenchon puisse agacer. Pour autant, il ne faut pas se laisser aller à des amalgames insupportables…

 

DH

 

 


 

Le Parti de Gauche réagit aux propos insultants de Manuel Valls et Jean Paul Huchon

 

Mardi, 09 Novembre 2010 Eric Coquerel

 

Manifestement le poids que prend le Parti de Gauche et Jean-Luc Mélenchon dans la situation politique et sociale que nous connaissons irrite ceux qui pensent que leur hégémonie sur la gauche est intangible.

 

Preuve sans doute que l'on commence à comprendre que nous sommes sérieux quand nous expliquons, avec le Front de Gauche, qu'il faut bousculer les rapports de force à gauche pour être en capacité de battre la droite. Ceux qui n'ont nulle envie de se voir ainsi bousculés commencent à nous prendre pour cible.

 

Mais certains le font en dépassant les limites que chacun espère voir maintenues dans un débat entre forces de gauche. Ce week-end, Manuel Valls a ainsi expliqué dans le Parisien que les déclarations de Jean-Luc Mélenchon constituaient un danger pour la démocratie ! Certes il s'agissait d'un message également envoyé à Benoit Hamon qu'il accuse de se « mélenchoniser » sur la question des retraites, mais sa diatribe est évidemment scandaleuse. Pas plus que celle de Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d'Ile de  France, qui a ouvert le feu fin octobre en expliquant que Jean-Luc Mélenchon était pire que Le Pen sur l'Express.fr !

 

Ce type de déclaration est évidemment insupportable. Nous avons donc écrit officiellement à Martine Aubry pour lui demander de réagir.

 

Vous trouverez la lettre ci-dessous.

 


 

 

Madame la Première secrétaire, Chère camarade,

 

Le 27 octobre dernier, le site internet de l'Express citait Jean-Paul Huchon. A propos de Jean- Luc Mélenchon, votre camarade et Président de la Région Ile de France disait : « Son langage (celui de Jean-Luc) est proche de celui de l'extrême droite, mais c'est plus grave que Le Pen ! Il incarne le populisme d'extrême gauche ». France Inter a notamment, depuis, repris cette déclaration.

 

Si ces propos rapportés sont confirmés, vous comprendrez qu'ils nous inquiètent considérablement. Tout d'abord, dire qu'un homme condamné pour des propos négationnistes est moins dangereux qu'un républicain attaché aux principes de liberté, d'égalité et de fraternité, c'est évidemment relativiser le danger que constituent les actes et idéologies du premier. L'homme, dont le parti a accueilli des personnes condamnées pour fait de collaboration, serait donc moins dangereux que le Président d'un parti dont quatre des conseillers régionaux siègent dans la majorité de Jean-Paul Huchon ? On voit bien à quelle logique aberrante peut amener de telles insultes.

 

En outre, ce type de déclaration ne peut qu'aggraver la confusion politique en travaillant à effacer le clivage gauche/droite. Il reprend en effet implicitement le vieux couplet des extrêmes qui se rejoignent. Il fait même pire puisque pour lui, le populisme d'extrême gauche serait plus grave que celui d'extrême droite... On a beau, comme votre parti et le nôtre, ne pas se revendiquer de l'extrême-gauche, ce genre d'amalgame nous préoccupe : il est porteur de risques de séparations irrémédiables à gauche qui ne peuvent que servir la droite et l'extrême droite.

Au passage, il répond implicitement à la question que nous posons à votre parti : au 2ème tour de toutes les élections, y compris les Présidentielles, pratiquerez-vous a minima le désistement républicain si le candidat ou la candidate de gauche arrivé en tête est issu du Parti de Gauche ? Nous attendons désormais avec d'autant plus d'impatience votre réponse que la conclusion que l'on pourrait tirer de la diatribe de Jean-Paul Huchon nous inquiète. Ne trouvez- vous pas qu'il y a de meilleures leçons d'unité contre la droite que celle-ci ?

 

Enfin, déjà scandaleuse par principe, ce type de phrase est encore plus confondante de bêtise au moment où la mobilisation contre la réforme des retraites nécessite de ceux qui y sont opposés, un minimum d'unité. Mais est-ce une priorité pour Jean-Paul Huchon ? Vous nous permettrez d'en douter.

 

Nous souhaitions donc, Madame la première secrétaire, protester vigoureusement contre ces propos insultants vis-à-vis de notre Président et donc de tous les militants et militantes de notre parti. Nous sommes certains que ni vous, ni la très grande majorité du PS, n'assumez cette déclaration. Mais nous ne pouvons la passer sous silence car ce serait légitimer la possibilité de relations de ce type entre nous et plus généralement entre des partis, responsables et militants de gauche. Il s'agirait d'une évolution catastrophique dans le débat politique de notre République. Le groupe Front de Gauche & Alternatifs, auquel nos élus appartiennent au Conseil régional d'Ile de France, a écrit à Jean-Paul Huchon pour demander soit un démenti public de ces propos (nous préférerions croire à une affabulation du journaliste), soit au moins des excuses. Nous espérons que vous appuierez cette demande fort légitime. Nous sommes donc l'attente d'une réaction officielle de votre part.
Dans cette attente, veuillez agréer, Madame la Première secrétaire, chère camarade, nos plus fraternelles salutations.

 

Eric Coquerel Secrétaire national en charge des relations unitaires


* Référence du site : (http://www.lexpress.fr/actualite/indiscrets/pire-que-le-pen_931678.html)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

jb 17/11/2010 02:40



c'est pas ce qu'a dit entre autre


daniel cohn bendit qui a comparé melenchon à jean marie le pen


 


ci-dessous article de libé


 


Le dernier livre de Jean-Luc Mélenchon, Qu’ils s’en aillent tous ! (Flammarion), n’a pas du tout plu à Daniel Cohn-Bendit, qui reproche au président du Parti de gauche de flirter
avec les thèses du Front national. «J’ai énormément de problèmes avec Jean-Luc Mélenchon, a déclaré l’eurodéputé franco-allemand hier sur RTL. Je le dis franchement, Jean-Luc
Mélenchon, quand on voit son livre, ce qu’il dit sur l’Allemagne, quand il parle de la grande France - il veut même intégrer une partie de la Belgique, la Wallonie et Bruxelles -, ce qu’il dit
sur les Boches, c’est insoutenable, intolérable, je trouve même que son discours va labourer sur les terres du Front national.»«Ce que dit Mélenchon sur l’Europe, c’est
indéfendable», a renchéri l’eurodéputé écologiste. Le Parti de gauche a pris hier la défense de son président en répliquant que «Daniel Cohn-Bendit ment : c’est lui qui
utilise le terme de "boche" […]. Il banalise le Front national». Ambiance. Photo AFP



Didier HACQUART 18/11/2010 18:56



Le mieux est de se reporter au communiqué du PG sur le sujet :


http://www.lepartidegauche.fr/editos/actualites/3221-le-parti-de-gauche-reagit-aux-declarations-insultantes-de-daniel-cohn-bendit


 


DH


 



jb 16/11/2010 02:11



tout à fait


ils peuvent meme voter pour marine le pen qui n'auras plus le fardeau du père


les extrêmes se rejoignent toujours



Didier HACQUART 16/11/2010 20:11



Les citoyens peuvent effectivement voter Marine LE PEN, mais cela n'a rien à voir avec MELENCHON. Ils peuvent aussi voter UMP, EE, PS, NPA, etc.


 


DH



jb 13/11/2010 22:37



perso je prefere chassaigne à meluche, mais ce n'est que mon choix...


melenchon a qui j'ai cru 'hélas' à derriere lui un lourd passé que ses anciens collègues ne manqueront pas de lui rappeler



Didier HACQUART 14/11/2010 08:34



Je n'ai rien contre CHASSEIGNE, mais qui connait CHASSEIGNE à part dans sa région et les iniotiés politiques ? L'enjeu d'une présidentielle c'est d'atteindre tous les français, et si on n'a pas
une certaine popularité avant, c'est mort.


 


Le pb aussi c'est que de nombreux français ne voteront jamais pour un communiste (à tort ou à raison, là n'est pas la question), mais ils peuvent voter pour un Mélenchon...


 


DH



jb 13/11/2010 01:22



lire le tres bon papier fait à mediapart concernant l'encombrant monsieur melenchon vu par le PC et même certains cadres du PG


entendre aussi le représentant de la cgt snj deplorer l'attitude de melenchon sur le site d'arret sur image  video que vous aurez regarder puisque vous avez commme moi la chance d'être
abonné


jb



Didier HACQUART 13/11/2010 11:56



Je n'ai malheuresement pas le temps de tout lire et tout visionner...


 


J'ai donc lu le papier de Médiapart. Il n'y a rien de choquant. L'enjeu c'est d'avoir en 2012 pour le Front de Gauche le "mailleur candidat" pour faire avancer nos idées. Cela passe par les
médias. Ensuite, il n'est pas simple d'accepter pour le PCF de soutenir un candidat à la présidentielle qui ne soit pas PCF. C'est logique et il faut en tenir compte. Mais il faut aussi être
pragmatique et se rappeler le score de MGB à la dernière élection. Si le candidat est Pierre Laurent, ce sera encore pire. Chasseigne est certainement très bien, mais qui connait Chasseigne en
dehors du cercle des initiés ?


Il faut laisser du temps au temps et que chacun respecte l'autre.


Je n'ai pas encore vu la vidéo d'arret sur Images.


 


DH



jb 12/11/2010 18:14



qui vous dit que melenchon  n'est pas homophobe????


C'est pas parceque il ne fait pas de déclarations qu'il est  clean


 


je ne me souvies pas avoir vu melenchon à la gay pride ou avoir defendu des sans  papiers gays



Didier HACQUART 13/11/2010 11:46



Ne pas aller à la gay prode ne signifie certainement pas que l'on est homophobe. heureusement, car sinon, il y en aurait beaucoup en france.


JLM de par sa culture et sion histoire n'est certainement pas homophobe. Le PEN oui !


DH