Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 04:36


Intéressant, non ? Finalement, c’est possible…

 

On lâche rien et aux urnes le 22 avril !

 

DH

 


 

La volte-face de Nicolas Sarkozy légitime un peu plus le vote Jean-Luc Mélenchon

 

Lundi 16 Avril 2012

 

A la Concorde, Nicolas Sarkozy a repris une des propositions phares de Jean-Luc Mélenchon : le prêt direct de la BCE aux Etats.

 

Doit-on rappeler au candidat Sarkozy qu’il devra dans ce cas ne pas ratifier le traité qu’il a initié avec Mme Merkel ? Il s’agirait là d’une bouffonnerie désespérée de plus d’un candidat qui dévisse si le sujet n’était pas aussi grave. On ne croira évidemment pas une seconde qu’il le fera.

 

Mais cette fausse promesse légitime un peu plus le programme du Front de Gauche. Si les français veulent de ces mesures, ils savent que seul le bulletin de vote Jean-Luc Mélenchon leur assurera un référendum sur ce traité. C’est la seule méthode pour tout remettre à plat et en finir avec l’indépendance de la BCE.

 

Eric Coquerel,

Secrétaire National du PG et conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires