Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 05:55



 

La commission européenne vient d’autoriser la culture d’une pomme de terre OGM. C’est un scandale, comme disait quelqu’un. C’est aussi l’exemple même que refusent les peuples. C’est une décision prise contre les citoyens totalement inacceptable.

 

 

L’Europe aussi s’invite dans le débat des Régionales 2010. Votez pour le Front de Gauche, c’est voter pour ceux qui se sont battu contre l’Europe du Traité Européen de 2005.

 

DH


 

 

La scandaleuse décision pro-OGM de la Commission Européenne

 

 

 

Le Parti de Gauche dénonce l'autorisation par la Commission Européenne, le 2 mars

dernier, de la culture d'une pomme de terre génétiquement modifiée de la firme agro-chimique allemande BASF, Amflora, à des fins industrielles et pour l'alimentation animale.

 

La Commission européenne n'avait plus donné son feu vert à une culture OGM en Europe depuis 1998 et le maïs MON 810 de la firme Monsanto.

 

La pomme de terre génétiquement modifiée Amflora de la firme agro-chimique allemande BASF est enrichie en amidon notamment pour les besoins de l'industrie papetière. Elle contient des gènes de résistance à certains antibiotiques. L'Organisation Mondiale de la Santé et l'Agence Européenne de Médecine ont ainsi alerté sur « l'importance critique » de l'antibiotique affecté par la pomme de terre Amflora, la kanamycine.

 

En 2007, une majorité d'Etat européens s'était prononcée contre cette mise en culture. La majorité qualifiée n'avait cependant pas été atteinte et les règles européennes prévoient qu'il revenait alors à la Commission de prendre la décision.

 

Le Parti de Gauche dénonce la précipitation de la nouvelle commission Barroso à défendre les intérêts des grandes firmes industrielles. L'ancien commissaire à l'Environnement, Stavros Dimas était opposé à l'autorisation d'Amflora. Le nouveau commissaire chargé de la Santé et de la protection consommateurs, chargé du dossier, John Dalli, n'a eu besoin que de quelques semaines pour délivrer une autorisation , sur la base d'un avis de l'Agence Européenne de Sécurité des Aliments (AESA). Celle-ci a toujours émis des avis favorables aux OGM. L'embauche de son ancienne directrice du département OGM, Suzy Renkens, par le groupe suisse Syngenta, présent dans le secteur des organismes génétiquement modifiés, ne fait que renforcer les doutes sur son indépendance !

 

L'autorisation de l'importation et la commercialisation du maïs Monsanto MON 863 confirme la volonté de la Commission Européenne d'ouvrir les vannes aux OGM.

 

Dés l'annonce faite par la Commission Européenne, Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de Gauche et député européen a interpellé la Commission Européenne au travers une question écrite. Il lui est ainsi demandé d'expliquer
le fait qu'elle soit ainsi « passée outre la volonté de plusieurs de ses Etats membres », qu'elle ait pris une telle décision « sans que des experts indépendants des lobbys privés aient eu à se prononcer » et « de quel droit a-t-elle décidée de mettre potentiellement en danger la santé des citoyens européens sans même les consulter ».

Face au forcing de la commission européenne pour imposer des OGM au péril de l'environnement et de la santé humaine, le Parti de Gauche demande :


• le déclenchement par le gouvernement français de la procédure de sauvegarde afin d'interdire la commercialisation de l'OGM Amflora en France,


• un moratoire européen sur les OGM,


• la mise en place d'un cadre de recherche indépendant et transparent sur les effets des OGM et les bio-technologies.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires