Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 03:57


 

Paul QUILES notamment ancien Ministre de la Défense lance le débat sur la bombe nucléaire. C’est intéressant ! Il ouvre d’ailleurs aussi le débat au sein du PS.

 

Je ne suis plus au PS, mais, je pense que ce débat intéresse tous les français, que l’on soit d’accord ou pas.

 

A réfléchir…

 

DH

 

NB : Merci à Gilbert de Pertuis qui m’a signalé le livre de Paul Quiles !!

 

 

 

"La bombe nucléaire s'apparente à une assurance-mort"

 

 Interview de Paul Quilès dans Libération du 14 juillet 2012, qui publie un dossier "Nucléaire: et si on larguait la bombe?"

 

                                                                                                           Lire l'interview 

 

Le désarmement nucléaire et la paix

 

 Il est temps que le Parti Socialiste se saisisse de ce sujet, trop rarement évoqué et que le Président de la République fasse entendre à propos du désarmement nucléaire une voix de la France conforme aux valeurs des socialistes.

C'est la raison pour laquelle, dans la cadre de la préparation du prochain congrès du PS, je présente une « contribution thématique », que co-signe Michel Rocard.

 

                                                       Extraits de la contribution

 

Clausewitz considérait que « la guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens ». Même si cette formule du célèbre stratège, qui date du début du 19ème siècle, décrit bien ce qu’est encore aujourd’hui, trop souvent, la réalité des relations entre les Etats, elle oublie que la guerre est toujours un échec des hommes. C’est pour cela que nous préférons nous référer à l’œuvre et à l’action inlassable de Jaurès en faveur de la paix et de « l’arbitrage international ». (...)

 

On se contente de considérer que la Vème République donne tous pouvoirs au Président de la République dans le domaine de la défense et qu’il n’y a donc pas lieu de consulter le peuple sur ces questions présentées comme complexes. D’ailleurs, on affirme qu’il y a « un large consensus », en s’appuyant sur des enquêtes d’opinion dont la validité est douteuse, puisqu’il n’y a ni information préalable ni débat contradictoire.  (...)

 

    Le PS et la défense

 

Les socialistes sont toujours timides et parfois gênés sur ce sujet. Parfois ils n’échappent pas à certaines contradictions.  (...)

Le PS s’est exprimé trop rarement sur les questions de défense. Le court paragraphe qui aborde ces questions à la fin du texte de la Convention internationale du PS d’octobre 2010 montre bien qu’il faut aller plus loin dans notre réflexion et nos propositions. (...)

 

Le PS et l’arme nucléaire

 

Il paraît nécessaire que le prochain congrès clarifie notre doctrine concernant l’arme nucléaire. Souvenons-nous en effet : il y a 23 ans, le Mur de Berlin tombait. Cet évènement majeur, suivi du démantèlement du bloc soviétique, mettait fin à la bipolarisation du monde et marquait une rupture majeure sur la scène internationale. Pourtant, aucune nouvelle doctrine de sécurité n’a véritablement émergé de cette mutation géopolitique profonde et la dissuasion nucléaire - qui consiste à exposer son adversaire à un risque de destruction massive - reste le pilier de la politique de défense de la France.  (...)

   

Malgré cela, le maintien des armes nucléaires n’est pas vraiment mis en cause, avec des formulations quasi incantatoires et peu de questionnements.  (...)

 

    Les 10 contre-vérités sur l’armement nucléaire   (...) 

    Les non-dits   (...) 

    Préciser nos intentions: 11 propositions

 

On ne peut pas se réfugier dans une attitude qui consiste à considérer le désarmement nucléaire comme un slogan pour un monde virtuel, alors que le monde réel serait celui de l’armement. Pourtant, le désarmement nucléaire est un objectif réaliste, comme en témoignent les multiples accords déjà conclus, les négociations en cours et la pression en sa faveur de nombreux pays émergents.  (...)

Les socialistes doivent donner des traductions aux mots et aux intentions concernant le désarmement nucléaire.    (…..)

 

La mise en œuvre de ces 11 propositions permettrait à la France de contribuer activement au désarmement nucléaire et aux socialistes d’être cohérents avec les valeurs qu’ils défendent.

                                                                                                   Lire le texte

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires