Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 05:15


Si même EDF le dit !!! Cela n'empêche pas l'UMP de rester droite dans ses bottes sur le "on ne peut pas faire autrement", sans parler de notre "ami" de Gauche François HOLLANDE... 

 

Même FUKUSCHIMA n'éveille rien dans leurs conscience ? Cela en devient affligeant...

 

 

A suivre !

 


L'EPR est une erreur, c'est EDF qui le dit !


epr-3

Communiqué du Parti de Gauche

 


La technologie EPR n’a pas d’avenir !

 


Voilà, rapporté dans La Tribune daté du 13 novembre, l’affirmation d’un membre du comité exécutif d’EDF.


Cet article, repris par Terra Eco aujourd’hui, indique qu’ « une partie des équipes nucléaires de l'électricien juge depuis le début trop coûteux et trop sophistiqué ce réacteur ». Les partisans de la sortie du nucléaire, dont le Parti de Gauche fait partie depuis sa création en 2008, voient ainsi légitimer un peu plus leur exigence de l’arrêt des travaux de l’EPR de Flamanville.


Le coût de ce réacteur a déjà dépassé le budget initial 3 milliards, et coûterait le double au final. Nous usons du conditionnel parce que trop d’incertitudes existent encore sur cette technologie. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a déjà relevé un défaut de conception sur l’EPR et il n’est pas certain que cette autorité l’approuve dans le futur.


Il est temps de prendre une décision courageuse sur l’EPR de Flamanville en mettant fin à ce chantier.


C’est une nécessité stratégique, économique et écologique.


Il est temps également d’ouvrir un vrai débat – démocratique ! – sur le nucléaire, un débat organisé respectant les arguments de chacun dans un temps de parole partagé et offrant aux français des arguments vérifiés et vérifiables. Ce vrai débat devra déboucher sur un référendum pour que le peuple tranche en conscience sur un sujet grave et sérieux.


On sait que la gauche est partagée sur le nucléaire mais toutes ses composantes devraient pouvoir se rejoindre derrière cette exigence démocratique simple.


Cette solution portée par le Front de Gauche, avec ses positionnements divers, pourrait être portée par l’ensemble des forces de gauche quelle que soit leur position sur le sujet. Dans une lettre ouverte aux partis de gauche, Jean-Luc Mélenchon a proposé aux candidats du Parti Socialiste, Europe Ecologie-Les Verts, le NPA et Lutte Ouvrière de s'y joindre.


Le débat autour de l'énergie concerne tou-te-s les français-es, il doit être public.


Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires