Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 03:37


Les ministres EELV vont commencer à avaler leurs premières couleuvres. C’est vrai qu’un ministre cela ferme sa g… ou ça démissionne…

 

Au-delà, le remplacement « opportun » de la Ministre de l’écologie qui suspendait le permis de Shell en Guyane, est un très mauvais signe donné à la question environnementale. Il faut rappeler qu’elle ne s’y opposait pas, mais voulait revoir le code minier et les conditions de forage…

 

Au fait, comme quoi le Parti de Gauche a une dimension écologique et environnementale, Nicolas HULOT a annoncé qu’il avait voté Jean-Luc MELENCHON au premier tour de la Présidentielle. Il avait plus confiance en lui qu’envers « ses amis » d’EELV ? Il n’était pas effrayé par la planification écologique, telle qu’elle a été développée pendant la campagne…

 

A suivre !

 

DH

 

1717675_5_5e67_infographie-pour-le-monde_9288de3ba9c9ced40b.jpg

 

Relance des forages en Guyane : écolo à Rio, permis à Paris ?!

 

Jeudi 21 Juin 2012 /   Corinne Morel-Darleux



En plein Sommet sur le climat à Rio, on apprend avec stupeur par dépêche AFP que les forages exploratoires de la compagnie pétrolière Shell vont reprendre en Guyane. Cette annonce est tombée hier soir, au moment même où le Président Hollande était à Rio. 

 

Le préfet de Guyane aurait reçu (de qui ?) l’autorisation et donc signé les arrêtés préfectoraux permettant la relance de cette campagne d’exploration par 6000 mètres de fond dans les eaux guyanaises. Et ce, alors que mercredi dernier, la ministre de l’Écologie Nicole Bricq avait parlé d’une suspension du permis de Shell. Alors que le gouvernement il y a 8 jours énonçait lui-même que les risques d’impact écologique n’avaient pas été étudiés correctement, ces conséquences catastrophiques de la pollution sur les activités économiques existantes, pêche et tourisme, qui font vivre la Guyane !


Jean-Luc Mélenchon et Martine Billard, co-présidents du Parti de Gauche, avaient d’ailleurs interpellé le président de la République, François Hollande, sur ce dossier lorsqu’ils ont été reçus à l’Elysée le 5 juin.Il ne peut y avoir un discours écolo à Rio, extractiviste à Paris. Ou bien est ce là la fameuse "économie verte" qu’essayent de nous vendre ces grands de ce monde ? 


Nous attendons un démenti ferme de la part du gouvernement. A défaut, nous aurons la confirmation qu’une fois de plus les intérêts économiques priment sur l’Humain et la préservation de ses conditions de vie sur Terre. 


Le Parti de Gauche défend la constitution d’un Pôle public de l’énergie pour une véritable transition énergétique, à rebours de la fuite en avant climatique que constitue l’extraction d’énergies fossiles toujours plus profond, toujours plus dangereuse, pour toujours plus de profits.


Le Parti de Gauche s’inquiète de ce qui serait, si le permis est avéré, un deuxième renoncement pour ce qui est de l’environnement après la remise en cause des engagements sur les non expulsions à Notre Dame des Landes. L’écologie serait-elle à ranger au rang des accessoires de campagne électorale vites oubliés une fois les élections terminées ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires