Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 04:15

 


 

« Le PEN fille » tente de dé-diaboliser le FN, en tentant de lui donner une apparence respectable. Il ne faut pas se leurrer et encore moins se faire berner. Elle ne rejette nullement les propos de son père.

 

Lors du congrès de Lille, « Le PEN père » a cité BRASILLACH. Jean-Luc MELENCHON sur son blog,  nous rappelle qui il était :

 

Robert Brasillach a été condamné à mort et fusillé pour « intelligence avec l'ennemi ». C'était un collabo patenté. Je le dis pour que ceux qui pensent que Madame Le Pen défend la France sachent que son parti applaudit un traître à la patrie.

 

Pire, sous le régime du maréchal Pétain, Brasillach dirigeait le journal antisémite « Je suis partout » édité à 250 000 exemplaires. Le plus important journal de la collaboration. C'est dans ce journal infâme qu'il a notamment écrit le 25 septembre 1942 : « Il faut se séparer des Juifs en bloc et ne pas garder les petits ».

 

Enfin, pour être complet, voyons les dernières paroles de Brasillach. A son procès, il affirme : « Je n'ai rien à regretter de l'intention qui m'a fait agir ». Et avant d'être fusillé, le 6 février 1945, il déclare à son avocat : « C’est aujourd’hui le 6 février, vous penserez à moi et vous penserez aussi aux autres qui sont morts le même jour, il y a 11 ans », en référence à la tentative de coup d'Etat fasciste du 6 février 1934.

 

Madame Le Pen accepte donc sans broncher qu'on cite dans ses meetings un fasciste, collabo, appelant au crime antisémite de masse, nostalgique d’une tentative de coup d’Etat. 

 

Aujourd’hui, LE PEN récidive en citant MUSSOLINI…

 

Ce ne sont pas des références dignes de Républicains défenseurs de notre pays !

 

DH

 


 

L’infâme Le Pen fait une nouvelle fois l’apologie d’un antisémite et cite Mussolini

 

Samedi, 25 Février 2012 23:21 Alexis Corbière

 

 

Dans la vidéo de son dernier « Journal de bord », Jean-Marie Le Pen est revenu sur Robert Brasillach qu'il avait cité lors de la Convention du FN.

 

Il s'en est pris à la presse dans son ensemble en affirmant que ce collaborateur, ouvertement fasciste, rédacteur en chef de l'ignoble « Je suis partout », qui appela régulièrement au crime antisémite, n'était finalement qu'un « jeune journaliste de 34 ans, fusillé à la Libération pour ses articles. Ce qui devrait lui valoir une certaine compréhension de la part de ses collègues. Après tout « Pauvre moi, qui pourrait être à sa place » pourraient-ils se dire ! ».

 

Il rajoute qu'il trouve « abject » que Jean-Luc Mélenchon s'en soit indigné sur France 2, concluant même par une citation de Mussolini.

 

Pour nous, c'est cette nouvelle banalisation de la collaboration avec le nazisme qui est abjecte. Un brûlot antisémite n'est pas un journal, c'est un torchon. Celui qui écrit dedans, n'est pas un journaliste, mais une ordure. L'antisémitisme n'est pas une opinion, mais un délit

 

Le président d'honneur du FN perd une nouvelle fois toute dignité. Sa fille qui l'approuve également.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

bref 12/04/2012 22:09


Merci pour le temps que vous me consacrez ...


Je n'ai jamais dis que le FN était la solution , loin de là mais pour moi c'est un parti comme un autre ...


JMLP avec ses propos est un con , c'est un fait , se moquer de tant d'horreurs c'est inacceptable . Jamais je ne le défendrai sur ces points , mais comme tous parfois il dit des vérités , tout
n'est pas noir ou blanc ...


Bonne soirée ...

Didier HACQUART 21/04/2012 13:29



Un parti politique dont le leader "plaisante" sur les camps de concentration et les nazis comme encore récemment vis à vis de Sarkozy, ne sera jamais pour moi, un parti comme un autre, quels que
soient les efforts de sa fille pour masquer cette réalité.


 


DH



bref 09/04/2012 18:34


Il n'y a pas de guerre propre , certains soldats n'ont pas violé , n'ont pas torturé et certains même n'ont pas tué , c'est l'ensemble qu'il faut voir , on dénigre nos soldats qui se sont battus
en Algérie , mais c'est la France et De Gaule qui les y ont envoyés ! De gaule a perdu politiquement et le France a gagné militairement , voilà ce que je retiens . Et surtout toutes les victimes
des 2 camps mortes pour le pouvoir c'est désolant , pour moi la vie est sacrée .


Il y a eu des collabos dans TOUS les camps , De gaulle s'est rallié aux communistes par pression du bloc de l'est et par calcul électoraliste , et le FN n'existait pas à l'époque ...


Les régimes Castriste, stalinien ,Maoiste, Trosquiste ... viennent TOUS du communisme que vous le vouliez ou non ...


Vous voyez vous dites que je ne suis pas fasciste mais vous dites que Lepen est trop tendre pour moi donc en codé , Lepen =facho , et je suis plus dur que lui donc je suis facho ... c'est bien ce
que je disais à votre sujet le réductio ad hitlerum .


Je ne vote pas fn , j'ai lu les poème de Brasillac car on en parle , sans y être accroché ( perso je préfère Baudelaire ) je lis Sartre suis je d'extrême gauche ? , j'aime pour mes enfants les
vieux Disney , suis je pro nazi ? J'aime Tintin , suis je un pro colonnialiste ? petit j'étais abonné à pif gadget , suis-je communiste ? je lis le père ubu et charlie hebdo ... en fait tout ce
qui est altermondialiste .


Je ne vote pas car aucun parti ne me représente , je suis hors religion (pour moi l'homme a créé dieu et non l'inverse mais je n'imposerai jamais ma vision à qui que ce soit , le libre arbitre
c'est précieux pour moi !)


Je suis ici sur votre blog pour dialoguer , je dialogue avec tous le monde je montre qu'on peut partager des idées avec tous les mouvement sans en faire partie même idéologiquement ... Tout n'est
pas blanc , tout n'est pas noir .


Pour le fait que le fn (maigret je crois) a dirigé votre région un temps , oui ce fut un échec , mais le ps , l'ump , les écolos , le modem , les communistes ont fait de sacrées bourdes un peu
partout en France et dans le monde les exemples sont légions!


 

Didier HACQUART 12/04/2012 21:39



Je suis d'accord avec vous, il n'y a pas de guerre propre et ce sont les politiques qui envoeint les soldats au front.


Pour autant, tout homme a sa conscience, même un militaire. Le PEN, n'a jamais émis un quelconque regret, et il ne me semble qeue la toture soit dans la convention de Genève.


Le FN n'existait pas à l'époque. certes oui, mais ses fondateurs étaient collaborateurs...


Le régime de Cuba est complexe a analyser, avec par exemple, un système de santé pour la population que nous pouvons envier même en france, et d'autre part des restrictions de liberté
inacceptables. rien n'est simple.


Je ne traite pas Le PEN de facho mais d'extrême droite. Mais il est vrai que son "détail de l'histoire", ou "Durafour crématoire" ramènent à des époques sombres de notre histoire...


Mégret était la tête pensante du FN avant de faire scission. C'est un polytechnicien et pourtant sa gestion a été un échec cuisant menant la ville au bord de la faillite... Certes on peut aussi
trouver des exemples à droite comme à gauche, mais le FN n'est pas la solution...


DH



bref 06/04/2012 21:47


Bon je reprends vos "notes" :


l'insulte c'est votre parti d'extrême gauche envers la France .


Le Pen était soldat , la guerre ce n'est pas propre (aucune guerre) il faut alors condamner TOUS les acteurs des guerres y compris le fln (vos amis) ...


en quoi j'apprécie Brasillac et votre détournement de mon commentaire => je ne gerbe pas sur Brasillac donc pour vous je suis pour donc j'approuve son contact avec l'occupant ...
=désinformation à l'emporte pièce de la gauche !


Vous traitez de facho , nazi ... ceux qui ne sont pas de gauche comme vous ...


Faurisson est révisionniste oui , un négationniste oui , je suis contre ses idées oui ! Mélanchon ne vaut pas mieux que lui en gommant les crimes des communisme qui est aussi crapuleux pour les
êtres humains que le nazisme , le fascisme ... Et c'est là que vous allez défendre cette doctrine qui vous tiens à coeur ...


Mélenchon veut être à gauche de la gauche , tout en refusant les casseroles de ses idéologies ...


Il ne condamne pas et défend les idéologies qui découlent du communisme ...


Lui personnelement il n'a pas de sang sur les mains mais c'est cracher sur l'histoire que de nier les faits !


Les communistes ont collaborés avant de retourner leurs vestes , la gauche était très impliquée ( mitterand par ex ) , et il y a eu des collabo partout nous n'avez surement pas le monopole de la
résistance ...


Mélanchon n'a rien cassé du tout c'est un panurgien , opportuniste qui a vu que l'extrême gauche est morcelée et que le ps est si proche de l'ump , tellement mondialiste ! il surfe sur ce
déséquilibre pour grapiller quelques voies et briguer un poste comme tout carriériste , il se réveille après 25 ans de socialisme où il défendait la machine mafieuse rouge ... donc bof c'est un
mouton du système , un de plus ...


Au fait je ne vote pas Le Pen non plus , hé oui facile de dire , vous êtes contre Mélenchon donc vous êtes du FN ... Hé non ... on en revient :"tout ce qui n'est pas comme vous = fachos "
Traditionnelle ritournelle de la gauche , le réductio ad hitlerum dans toute sa splendeur !


J'ai juste comparé les extrêmes , Le Pen , Mélenchon , d'un côté c'est une levée de bouclier du système contre le nationalisme  , de l'autre une défense du communisme et un révisionnisme
puribond sur les crimes de l'extrême gauche par les médias aux ordres  ...

Didier HACQUART 09/04/2012 12:31



Pour l'insulte je l'a lit dans vos propos.


Tous les soldats n'ont pas torturé.


Vous ne désapprouvez pas BRASILLAC.


Je n'ai pas dit que vous étiez facho ? J'ai dit que dans les fondateurs historiques du FN, il y avait des collabos, ne vous en déplaise.


Il ne faut pas confondre le communisme et le régime soviétique.


Qui vous a dit que Mélenchon ne condamne pas le goulag ? Ecoutez le mieux !


Personnen'a le monopole de la résistance. mais ce n'est pas le hasard si De Gaulle à la fin de la Guerre a travaillé avec les comunistes et pas les fondteurs du FN !


Vous avez le droit de ne pas appréciez Mélenchon. Votez pour qui vous voulez ! Le PEN serait-elle trop "tendre" pour vous ?


Non, tous ceux qui ne votent pas Mélenchon ne sont pas des fachos ! Ne n'ai jamais dit cela... Il y des électeurs qui rse reconnaissent dans  LO, le NPA, le PS, EELV, le MODEM, l'UMP,
DUPONT-AIGNAN, Cheminade et même le FN !


Par apport au FN, il y a uen différence entre les dirigeants, les électeurs convaincus socle de l'extrême droite en France et les électeurs qui votent FN pour différentes raisons.


Pour finir, par rapport au FN, je vous rappelle, qu'à Vitrolles, nous avons une réelle expérience de ce qu'est une ville gérée par l'extrême droite.


DH


 


 


DH


 



bref 06/04/2012 18:21


 


 


En bon censeur gauchiste vous allez censurer ce commentaire car vous n'avez rien à répondre à cela ... mais au moins vous allez le lire , et en prendre dans vos ailes de collabo ...


 




Mélenchon le Faurisson du communisme


Les merdias gauchistes qui ne cessent de mettre en avant le poème de Brasillach cité par Jean Marie Le Pen sont silencieux quant à la dernière sortie de l’opposant officiel et autorisé du
système Mélenchon.


Comme énormité c’est encore pire que Faurisson concernant les chambres à gaz.


Mélenchon lors d’un meeting à Rouen devant plusieurs milliers de fainéants professionnels, de parasites sociaux et de ratés alcooliques a déclaré que les communistes n’ont
pas de sang sur les mains au contraire de Le Pen qui aurait torturé en Algérie. Déjà vous voyez l’abjection du parallèle..


Il nous avait déjà expliqué que cuba n’était pas une dictature, que Pékin avait libéré le Tibet. Aujourd’hui il efface carrément 100 millions de morts.


La sanglante répression des mutineries ouvrières par son idole Trotsky ! Effacée !


La liquidation des paysans russes, ukrainiens ! Effacée !


Le goulag ! Effacé !


Mao et sa révolution culturelle ! Effacé !


Pol Pot et l’élimination de 2 millions de cambodgiens ! Effacé !


Les éliminations sommaires des opposants dans les pays "libérés" par les communistes ! Effacées !


Katyn ! Effacé !


Les procès de Moscou, Budapest, Prague ! Effacés !


Réécrire, l’histoire, supprimer des photos officielles les responsables tombés en disgrâce c’est le travail classique des communistes.


Mais là Mélenchon a il faut l’avouer écrasé tous ses devanciers dans l’ignominie, le négationnisme rouge comme le sang des victimes du totalitarisme marxiste-léniniste.


Alors on entend déjà la réplique, il parlait des communistes français...


Tu parles ! Un Pc (F) qui a été le plus fidèle soutien du régime soviétique, qui fut financé par ce dernier. Des communistes français qui ont pleuré lorsque Staline est mort. Des
communistes français qui furent les porteurs de valises des terroristes Fln. Des communistes français qui se vantent d’avoir libéré la France, alors qu’avant 42 ils appelaient à sympathiser
avec les soldats allemands, qu’ils éliminaient physiquement leurs camarades qui étaient entrés en résistance enfreignant les consignes du parti. Des communistes français qui tentèrent de
prendre le pouvoir à la libération en épurant sauvagement.


Mélenchon, outre être un con, une baudruche au service du système, un attrape gogos, est aussi, surtout, une ordure.


http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php ?article351


Didier HACQUART 06/04/2012 19:01



Je note :


- que vous ne savez argumenter que par par l'insulte.


- que vous ne remettez pas en cause la torture par Le PEN en Algérie


- que vous appréciez Brasillac, fusillé à la Libération et arédacteur en chef de "je suis partout" de sinistre mémoire


- que vous considérez ceux qui ne pensent pas comme vous comme des "parasites sociaux, des fainéants, etc."


- que vous actez le révisionnisme de Faurisson


Dans ces conditions, faut-il répondre ?


 


Je dirai simplement


- que Melenchon n'est pas communiste et ne l'a jamais été.


- qu'il n'a jamais défendu le régime de Mao, Staline, Pol Pot en consorts


- qu'il a une vision politique de la chine et du Tibet, qui n'est pas dans le sens de la pensée unique


- qu'il n'a évidemment pas de sang sur les mains


-qu'il est unanimement reconnu le rôle des communistes dans la résistance, comme il est reconnu le rôle de collabo de Brassillac et autres membres fondateurs du FN


enfin je pense que ce qui vous dérange vraiment, c'est que Mélenchon a cassé la belle mécanique de la dédiabolisation de Le PEN fille en mettant sur la table la réalité, comme par exemple la
question de l'avortement, etc.


 


DH


 


 


 


 


 



Rondini Adrien 28/02/2012 12:10


Sinon il à un programme Jean Luc Torchon ?


car appars nous insulter il fait rien d'autre, toute façon tous le monde sais qu'il est la pour ça ! 


Pauvre Con !


sinon fini le jardinage? un peut de propagande ?  


Vous etiez mieux en Jardinier 

Didier HACQUART 28/02/2012 21:01



Vous avez le droit d'apprécier Mussolini et Brasillasch... A chacun ses références.


Jean-Marie Le PEN ne les cite pas au hasard et cela ne dérange par sa fille.


Désolé pour vous.


 


DH