Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 05:51


Par fuites sans aucun doute organisées, arrivent dans les médias les idées du gouvernement (on rit pas) sur les retraites. Circulent ainsi l'idée de la décote pour tout salariés qui prendrait sa retraite avant 65 ans, même s'il a les trimestres, vivie le progrès social...

 

Thomas Petit sur Mediapart livre son analyse? Intéressant, surtout sur la notion d'espérance de vie en bonne santé. J'aime bien aussi sa conclusion !

 

A méditer et tous dans la rue le 1er mai !!!!!!!!!!

 

DH


Décote à 60 ans ou aller à contre-courant

 

 

28 Avril 2010 Par Thomas PETIT

 

Il semblerait que la nouvelle lubie du gouvernement serait de créer une décote pour ceux partant à la retraite avant 65 ans. Cette idée est particulièrement absurde et inique. Si tout le monde avait le choix, on pourrait se dire, pourquoi pas. Mais ce n'est pas du tout le cas.

 

Contrainte du marché du travail

 

Quand l'âge moyen de fin de carrière est de 59 ans et que l'âge moyen de liquidation des retraites est de 61,5 ans, on se rend compte que la plupart des retraités sont au chômage depuis déjà longtemps quand ils liquident leur retraite. Ayant déjà des carrières incomplètes et l'impossibilité de les compléte, le gouvernement se propose en plus de réduire leur retraite. Il va sans dire qu'il s'agit fréquemment des plus précaires, notamment les femmes, et donc des plus défavorisés au moment des retraites...

 

Contrainte de santé

 

Tout le monde connaît la problématique de la pénibilité. Mais peu de personnes connaissent l'espérance de vie en bonne santé qui est de 63 ans pour les hommes et 64 pour les femmes.

 

A quoi correspond cette espérance? Il s'agit de savoir jusque quel âge en moyenne nous n'avons pas d'incapacité majeure. Il y a donc 50% de la population en incapacité majeure après 63 ans pour les hommes et 64 pour les femmes.

 

La proposition du gouvernement consiste donc à pénaliser ceux qui ont la malchance d'avoir cette incapacité majeure et ne pourront atteindre 65 ans. Bravo !

 

Travailler jusque 65 ans, une chance, pas un choix

 

Nous pouvons en conclure que ceux qui n'auront pas de décote sont ceux qui auront à la fois la chance d'avoir une bonne santé et d'être sur un marché du travail florissant.

 

La logique qui me vient à l'esprit n'est pas celle du gouvernement.

 

Autant il me semble absurde d'empêcher des gens de travailler après un certain âge (sauf conditions de sécurité comme les personnels soignants ou les pilotes de ligne), autant ceux qui ont la chance de travailler tard devraient participer encore plus à la solidarité que les autres.

 

Au lieu de diminuer les pensions de ceux qui n'ont pas de chance, il me semblerait plus juste d'augmenter les cotisations de ceux qui ont de la chance.

 

Il s'agit bien sur d'une question de point de vue... ou de projet de société...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ABBA 04/05/2010 23:49



Il faut le voir pour le croire. Des fonctionnaires du ministère du travail venant porter la contradictions sur un blog de la France d'en bas! Voilà au moins une catégorie où les départs en
retraite seront remplacés. Jusqu'au vote de la loi en question. Après, ..... 


Plus sérieusement, le problème principal est celui de l'emploi. Retarder l'âge légal de la retraite, pour les séniors qui ont un emploi c'est augmenter le chômage des jeunes; pour
ceux qui n'en ont plus c'est prolonger leur chômage.


Concernant la prise en compte de la pénibilité, le gouvernement y réfléchit depuis 7 ans. Les solutions doivent être prêtes, donc pas de problème.



Didier HACQUART 08/05/2010 15:27



Tout à fait !!!!!!!!!!


 


Didier



Retraites 2010 30/04/2010 16:09



Bonjour,


Aucun arbitrage n'a encore été rendu. En effet, dans le cadre de la concertation avec les partenaires sociaux et les différents
partis politiques, le ministre du Travail entend
chercher des éléments de consensus sur une réforme qui pour être nécessaire devra être juste.


Sans préjuger des décisions qui seront prises, s'agissant d'un éventuel recul de l'âge de départ à la retraite ou d'un allongement de la durée de cotisation, la notion de pénibilité serait de
toute façon intégrée. D'ailleurs, il convient de noter que les chiffres que vous avancez sur le taux d'incapacité des personnes âgées semblent erronées. En effet, selon la dernière étude de l'INSEE (datant de 98-99), moins de 5% des moins de 75 ans sont en
situation de dépendance.


Cordialement,


Retraites 2010



Didier HACQUART 30/04/2010 17:26



Quel honneur ! Mon blog est suivi par une instance de propagande gouvernementale pour défendre la réforme des retraites !


 


Pour confirmer l'argument de Thomas PETIT, il suffit d'aller sur le site de l'insee sur la notion d'espérance de vie en bonne santé :


 


http://www.inee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=98&ref_id=CMPECF02228


 


 Enfin on peut ne pas être sous dépendance et être en mauvaise santé... Mais l'argument semble gêner. C'est dire à quel point il faut le populariser...


 


Quant à la pénibilité, c’était pas prévu par monsieur Fillon dans sa loi en 2003 ?


 


DH