Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 05:35


A Vitrolles, c’est Henri AGARRAT et Solange GUES.

 

DH

 


Cantonales des 20 et 27 mars prochains

 

Vendredi, 11 Mars 2011 Eric Coquerel, Danielle Simonnet

 

http://www.lepartidegauche.fr/images/stories/bandeau_canto.jpg

 

 

Avec nos bulletins « Front de Gauche »
Aux urnes citoyennes, citoyens !

 

Les 20 et 27 mars ont lieu les deux tours des élections cantonales. Voilà qui ne devrait pas être une information or c’en est une… Rarement un gouvernement n’aura cherché à camoufler autant un scrutin de portée nationale : le dernier avant 2012 ! Chaque jour on nous bombarde de nouveaux sondages douteux pour le premier tour de la présidentielle. Mais cette élection, dont on ne connaît quasiment aucun des candidat-e-s, n’aura lieu que dans 14 mois !  Marine Le Pen est ainsi annoncée comme en tête du 1er tour de 2012. Foutaise ! Manipulation !


Elle joue le rôle de « l’idiot utile du capitalisme ». Le FN est un parti d’extrême droite ultralibéral qui a toujours défendu les intérêts des riches. Il n’a jamais défendu les travailleuses et les travailleurs comme le rappelle sa dénonciation des syndicats lors du mouvement social sur les retraites ni la laïcité.  Mais sa mise en scène médiatique sert à forcer la main des électrices et des électeurs pour sauver le système en les sommant de plébisciter l’UMP ou le patron du FMI, précisément pour que le système ne change pas !



Pendant ce temps, les cantonales de mars 2011 ? Le pouvoir n’en parle pas alors que le suffrage universel est la seule consultation qui vaille ! Il a trop peur d’un vote-sanction et préfère une très forte abstention ! L’ensemble des élites politico-médiatiques participe à ces manipulations.

 
Ne les laissons pas faire, s’abstenir serait un trop beau cadeau à tous les nantis du système !


Votons Front de Gauche pour qu’ils dégagent !


Comme les peuples le clament de l’autre côté de la méditerranée, avec le Front de Gauche, exigeons le partage des richesses et la souveraineté des peuples. Comme eux, déclenchons une insurrection civique contre nos oligarchies. Ce scrutin est l’occasion de commencer le travail que nous entendons bien finir en 2012 ! Le Front de Gauche, c’est le seul vote qui s’oppose frontalement et utilement au système capitaliste et aux modèles productivistes.


Ce scrutin des cantonales est bien un scrutin national : la moitié des cantons français (1976 en métropole, plus de 2000 avec les Dom-Tom) doivent être renouvelés. Le Front de Gauche entend l’utiliser pour infliger la première défaite de Sarkozy dans les urnes depuis qu’il nous a condamnés à deux ans de travaux forcés supplémentaires en reculant l’âge de la retraite. Et pour infliger un camouflet à la droite rien n’est plus sûr que de voter pour ceux qui ont porté la même exigence que le mouvement social : la retraite à 60 ans à taux plein. Le bulletin Front de Gauche, c’est le vote utile pour lui enlever le maximum de conseils généraux. C’est l’assurance de mettre une bonne gauche à la droite !


Le Front de Gauche est prêt pour la bataille !


Il est présent dans plus de 1660 cantons. Dans la moitié d’entre eux, il s’est élargi à des forces de l’Autre gauche. Ce rassemblement grandissant depuis les Européennes et les Régionales, ira même jusqu’au NPA dans un quart des cantons, preuve que le besoin d’unité soutenu à la « base » contredit la démarche solitaire et identitaire que sa direction parait vouloir poursuivre...


Avec le Front de Gauche, la Gauche pour de bon, l’Ecologie pour de vrai, la République pour tous !


Elisons des élu-e-s engagés dans la résistance aux mauvais coups de ce gouvernement, et qui s’opposent notamment à la réforme des collectivités territoriales. Fini les aides aux entreprises qui licencient alors qu’elles font des bénéfices. Soutenons et étendons les services publics, pour la petite enfance, la culture, les services à la personne pour nos aînées comme pour celles et ceux qui sont en situations de handicap. Défendons la laïcité et arrêtons les aides facultatives aux collèges privés. Engageons nos territoires dans la planification écologique avec le retour en régie publique de l’eau. Refusons les gaz de Schiste et préparons la sortie du nucléaire. Relocalisons l’économie et l’agriculture paysanne. Impulsons l’implication citoyenne par le recours aux référendums locaux pour que le peuple puisse exiger la désobéissance européenne contre les directives qui imposent la privatisation de nos services publics ! Voilà les axes programmatiques de la radicalité concrète portés par le Front de Gauche dans les départements.

 

Il nous reste deux semaines pour faire du Front de Gauche la vraie surprise du scrutin. Toutes les militantes et tous les militants du Parti de Gauche sont sur le pont.
Aux urnes citoyens !

 

Eric Coquerel, secrétaire national du pôle relations unitaires et élections
Danielle Simonnet, secrétaire nationale à l’agit-prop, directrice de campagne des cantonales.

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche
commenter cet article

commentaires