Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 04:57

 


 

Le 10 mars 2011, réunion publique du front de Gauche

 

18h30 Salle du Roucas à Vitrolles

 

 http://img.over-blog.com/448x272/0/34/58/49/images-4/ft-de-gauche.jpg

 

 

 

Emploi : quelles propositions locales et nationales peuvent et doivent faire les  élu(e)s et les partis politiques pour en finir avec le chômage, la précarité, le développement de l’intérim et de la sous-traitance, le non respect de l’intégrité des travailleurs dans l’entreprise ?

 

Logement : peut on se satisfaire de voir des élu(e)s refuser la construction de logements sociaux et en faire même un thème de campagne pour aller à la pêche aux voix ?

 

Santé publique : Peut-on accepter que les besoins de santé soient considérés comme des marchandises avec démantèlement continu de la sécurité sociale, asphyxie des hôpitaux et   mise en place d’une médecine de qualité pour les riches et d’une réduite pour les pauvres ? Dépendance : comment accepter que la dépendance des handicapé(e)s et des personnes âgées devienne  le marché des assurances et des sociétés privées seules autorisées à construire des maisons de retraite avec pour but : réaliser le maximum de profits ?

 

Cadre de vie : Peut on laisser perdurer cette société capable de  remettre en cause la survie même de l’espèce humaine pour satisfaire les appétits financiers de quelques uns, de mettre en cause les services publics (poste, distribution de l’eau…)?

 

Education : peut on accepter la dégradation calculée de l’éducation nationale faisant le lit au privé et instaurant l’inégalité des citoyens dès l’école avec une éducation à plusieurs vitesses selon les origines sociales et les moyens des familles ?

 

Transports : Peut on laisser les financiers organiser nos transports avec les aberrations du développement du transport de marchandises par la route, de ces péages autoroutiers qui servent plus à engraisser les actionnaires que d’entretenir les chaussées, du refus de la mise en place de réseaux urbains et interurbains peu chers sinon gratuits, de ces subventions de transports aériens sources de nuisances inadmissibles et loin d’être « low cost » pour les contribuables?

 

Remunicipalisation de l’eau : L’eau est en effet un bien commun de l’humanité, essentiel à la vie qui ne doit pas être sous la coupe de multinationales. Rendre au service public la gestion de l’eau, c’est rendre aux citoyens un bien essentiel à la vie humaine et c’est aussi payer moins cher ! Les communes contrairement à toute entreprise privée n’ont pas vocation à faire du bénéfice. Le rapport du commissariat général au développement durable de décembre 2010 dévoile que le prix moyen cumulé de l’eau et de l’assainissement est en moyenne de 19 % moins cher avec une gestion publique !  Sans eau, il n’y a pas de vie, c’est pourquoi le Front de Gauche à Vitrolles propose la gratuité pour les premier m3 en fonction du nombre de membres de la famille, avec un tarif ensuite progressif en fonction de l’utilisation.

 

 

 

Venez en débattre avec le Front de Gauche et ses candidats :

Henri AGARRAT et Solange GUES


Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Cantonales 2011
commenter cet article

commentaires