Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 06:19


Et oui… « Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît. »(*)

 

Pardon je m’égare, mais c'est le titre de l'article ci-dessous qui m' inspiré...

 

DH

 

 

(*) Michel Audiard

 

 


 

Allocations familiales : ils ont osé !

 

http://www.lepartidegauche.fr/images/stories/allocationsfamiliales.jpg

 

Lundi, 31 Janvier 2011 , Guy QUEYTAN

 

Le décret qui permet de suspendre ou de supprimer les allocations familiales en cas d'absentéisme scolaire entre en vigueur ce lundi....

 

C'est à l'initiative d' Eric CIOTTI Président UMP du Conseil Général et Député des Alpes Maritimes mais aussi Président du parc du Mercantour et secrétaire national de l' UMP en charge des questions de sécurité que cette disposition indigne adoptée le 29 juin par l'Assemblée Nationale puis votée par le Sénat le 15 septembre a vu le jour.

 

Quelles en sont les grandes lignes ?

 

En cas d'absentéisme scolaire (à partir de quatre demies journées sur un mois), le directeur de l'organisme débiteur de prestations familiales est tenu de suspendre, sur demande de l'inspecteur d'académie, le versement de la part des allocations familiales dues au titre de l'enfant absentéiste.

 

Une première remarque, c'est donc maintenant un cadre de l'Education Nationale (auparavant ce sale boulot été dévolu aux Présidents de CG qui ne l'on pratiquement pas appliqué) qui a en charge la décision et la lourde responsabilité, de placer dans une précarité accrue, des Familles déjà fortement éprouvées par la crise économique, aggravant ainsi leur situation, il serait d'ailleurs intéressant de savoir ce qu'en pensent nos enseignants...

 

Jusqu'à présent les Familles en difficultés devaient faire face aux coupures d'eau, de gaz, d'électricité, à la visite des Huissiers, à la gourmandise aveugle de leur banque, aux difficultés pour se loger, se chauffer, se vêtir , se nourrir, et enfin à l'absence d'un pouvoir d'achat pourtant promis par le candidat SARKOZY en 2007. Et bien, les Ministres de l' Education Nationale (Luc CHATEL) et des Solidarités (Roselyne BACHELOT) signataires du décret 2011-89 du 21 janvier 2011, publié ce lundi au journal officiel, ont décidé d'en rajouter !

 

Les manants de la France d'en bas, habitués à courber l'échine, peuvent bien supporter cette nouvelle épreuve n'est-ce pas ?

 

Au diable les réflexions consistant à chercher à comprendre pourquoi l'absentéisme se développe et si notre système scolaire nécessite de profondes réformes, inutile d'aller voir ce qui se passe derrière les volets clos de ces cités infâmes où s'entassent parfois dans quelques mètres carrés des Familles nombreuses déjà en situation de survie et parfaitement ignorées par une oligarchie bien pensante, saupoudrée comme des Baronnes d'un autre temps hautaines, méprisantes et autistes.

 

Ainsi va la "nouvelle" République qui de protectrice a endossé sans vergogne le statut d'oppressante pour ceux qui ne sont pas nés du bon côté de la barrière.

 

Le Député UMP CIOTTI élu cumulard commence le travail, une Assemblée bienveillante et un Sénat somnolent valident, puis une Ministre des Solidarités (on ne rit pas) enfonce le clou avec la complicité irresponsable d'un collègue du gouvernement ayant pourtant en charge l' Education Nationale et donc le devenir de la Nation !

 

Au fait Mr le Député CIOTTI quand une Famille ne perçoit pas d'allocation familiale, avec 1 enfant par exemple que fait-on ? On colle un timbre-amende au profit des parlementaires cumulards sur le front du gamin ? On ponctionne directement le SMIC du Père de famille ? On impose une surtaxe à la maman lorsqu'elle fait ses courses chez Aldi ?

 

Bienvenue au Pays de la précarité organisé !!!


Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires