Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
3 janvier 2006 2 03 /01 /janvier /2006 22:30



La justice annule des licenciements à Vitrolles
 

Paru dans l’Humanité du 06/03/1999

 

Le tribunal administratif de Marseille vient d’annuler les 31 licenciements effectués par la municipalité FN de Vitrolles en août 1997. Pour le tribunal, " le motif d’économie avancé pour justifier la délibération du 30 août 1997 ne peut être regardé comme établi ".

 

Sous la houlette du couple Mégret, le conseil municipal avait en effet invoqué des contraintes budgétaires pour justifier la mise à la porte de plusieurs directeurs de service et d’employés. Le conseil du syndicat CFDT avait montré que sept des licenciés avaient eu des remplaçants chargés des mêmes fonctions et que des recrutements, notamment de policiers municipaux, avaient compensé une large part des autres emplois supprimés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jb 01/03/2007 00:04

faux, archi faux,,
 
tu frais trop belle part a ce qui'arrenge
 
 
jb

Didier HACQUART 01/03/2007 08:43

Je n'ai fais que reprendre des articles de presse. Le contenu n'engage que leurs auteurs et pas moi !
Tu as le droit de contester l'article et d'apporter des correctifs si nécessaire. Tu as le droit d'apporter d'autres articles pour compléter les faits. Cela sera constructif pour le devoir de mémoire.
Merci d'avance,
@DH

bb 28/02/2007 20:14

Je ne renie pas les années CFDT. Les idées et les revendications que l\\\'ont défendaient du temps de la CFDT je les défends désormais à la FSU et si elles étaient minoritaires à la CFDT elles sont majoritaires maintenant...dont acte.
Je maintiens simplement que les efforts qui ont été fait dans cette période là et qui dépassaient largement le cadre de nos responsabilités n\\\'apparraissent pas dans le blog.
Le travail d'information, d'explication, de contact qui a été fait par des associations comme la LDH pendant toute cette période à été remarquable. J\\\'ai vu le Président de l\\\'époque se "frotter" aux sbires des ultras-violents du Département Protection Sécurité du FN (la garde rapprochée de LE PEN). Idem pour Ral-front qui a littéralement acculé les sbires du DPS dans ses manoeuvres de pressions, d\\\'intimidations et de violences. Et qui a fait avec ses mots et sa sémantique un travail important en direction des jeunes.
Les deux-trois militants les plus connus de cette organisation ont été des grosses épines dans les pieds des élus FN et MNR.
Bref, ce que j\\\'espère en tous cas, c\\\'est que tous ces militants de l\\\'ombre (trotskiste, anarchiste, humaniste, pacifiste, etc...), ignorés dans le blog ne sont pas gommés, effacés et censurés sur l\\\'autel du politiquement correct.
BB

Didier HACQUART 28/02/2007 21:51

BB,Ma démarche qui se base sur les articles de presse n'a absolument pas pour objet de gommer l'action de qui que se soit. La difficulté c'est de trouver les articles qui relatent précisément cette époque. Je n'ai censuré aucun article des archives de l'Huma, Le nouvel Obs et Le Monde de cette époque (sauf redondances). Les archives de La Provence ne sont pas accessibles par internet. Je pense sincèrement qu'il y a matière à faire un livre sur ce sujet.@DH

bb 27/02/2007 21:57

Je préfère rétablir une vérité sur cet article ; ce n’est pas « le conseil du syndicat CFDT » qui est intervenu dans cette affaire. Cette structure n’existe pas et n’a jamais existé mais le Syndicat INTERCO 13 affilié certes, à
la CFDT.


 

D’ailleurs si je peux me permettre je trouve que le blog sur le sujet et du point de vue de l’Histoire fait un peu trop la part belle aux politiques alors que ce sont les syndicats et les associations qui ont mené le vrai combat et la lutte contre le FN et le MNR. La première réaction après la victoire des mégret a été pour bon nombre, la fuite. Certains jouant même la politique de la terre brûlée. Ou venant se payer de temps à autre un peu d’exotisme.

 

En 5 ans et demi le syndicat INTERCO 13 a déposé la bagatelle de 35 recours au tribunal administratif et 8 en cour administratif d’appel. Plus de 20 victoires juridiques dont le licenciement illégal des 31 contractuels qui a coûté la bagatelle de 7 000 000 de franc lourd à la municipalité des mégret. Nous avons permis de reconquérir cette municipalité sans la moindre petite reconnaissance.

 

La lutte et le combat ont été organisés grâce aussi aux médias qui étaient copieusement alimentés en information par des syndicalistes qui ont pris à l’époque des risques importants.
L’affaire de la privatisation des ordures ménagères en pleine coupe du monde à généré des efforts militants très importants. Nous avons fait traînés ce dossier pendant 3 ans…

 

Alors Syndicats (interco 13 et CGT des territoriaux) et associations ( LDH, ral-front, MRAP, SOS- Racisme, etc… ) organisés autour de l’ACAV ont vraiment joué un rôle important dans ce combat et cette victoire. Le reste mon cher Didier vraiment, c’est de la douce thérapie pour politicien en grande difficulté de conscience et peut-être même de remords dans une période très critique de la ville de vitrolles.

 

BB

Didier HACQUART 27/02/2007 22:56

BB,J'ai travaillé pour l'histoire politique de Vitrolles à partir des articles de presse gratuits (L'Humanité) ou payants (Le Monde, Le Nouvel Obs).C'est involontairement que le travail des associations et syndicats n'est pas totalement mis en avant. Ce travail apparait peu effectivement dans les archives de presse. Je suis près à compléter l'historique à partir d'autres articles, si j'en trouve, ou si on m'en fournis. Je pense, qu'à toi seul tu pourrais écrire un livre sur cette période. Ce serait quelque chose d'utile à mon sens.Le sens de mon travail est une sorte de devoir de mémoire, qui peut - être trouver une utilité à l'heure de la banalisation du FN et des idées qu'il propage. Cela n'a pas d'autre ambition.Cordialement, Didier HACQUARTNB : Il ne faut pas renier les années CFDT et même l'implication de la confédération qui a modifié ses statuts  pour rendre incompatible l'adhésion et des responsabilités au sein du FN. Cétait une question de valeurs et toutes les centrales syndicales ne sont pas allées aussi loi, sous couvert d'apolitisme... Je reconnais que sur d'autres dossiers que les positionnements de la CFDT aient pu être très discutables...