Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
5 janvier 2006 4 05 /01 /janvier /2006 12:44

Licenciements non-conforme à Vitrolles.
 
 
 

Article paru dans l'édition de l’HUMANITE du 24 juillet 1997.

 
 
 

La sous-préfecture d’Istres (Bouches-du-Rhône) a fait parvenir le 13 juin au maire FN de Vitrolles, Catherine Mégret, une lettre d’observation concernant la suppression de 31 emplois municipaux de non-titulaires en raison de « vices de forme » dans la délibération du 11 avril dernier.

 
 
 

Dans le cadre du contrôle de légalité exercé par la sous-préfecture sur les délibérations prises par les collectivités locales, le sous-préfet a demandé à la mairie « des renseignements concernant la consultation du comité technique paritaire de la mairie ». Il a également souligné dans sa lettre le fait que « le conseil municipal doit se prononcer sur la nature et le nombre des emplois concernés ». La délibération n’étant pas conforme à la loi, le sous-préfet a demandé à la mairie que la délibération soit « rapportée ». Le maire FN, Catherine Mégret, a immédiatement dénoncé « le harcèlement judiciaire et administratif » que subit la municipalité, ajoutant que cela « ne modifiera en rien la décision prise ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires