Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 05:49

La Provence a repris dans sa version papier et sur son site mon appel au boycott des caisses automatiques dans grandes surfaces vitrollaises. Cela a donné lieu à un petit buzz avec de nombreux commentaires de toutes sortes.

A lire et à méditer, et bien sûr à suivre !!!!



DH




Didier Hacquart part en guerre contre les caisses sans caissières

95 contributions


Publié dans La Provence, le lundi 24 août 2009



Didier Hacquart, ancien élu municipal vitrollais, et actuel responsable local du Parti de Gauche, a lancé jeudi sur son blog (didier-hacquart.over-blog.com) une pétition contre les caisses automatiques, donc sans caissières, qui ont récemment fait leur apparition dans deux des grandes surfaces vitrollaises, Carrefour et Décathlon.

"Les caisses automatiques sont destructrices pour l'emploi et contribuent à déshumaniser la relation clients-grande surface, argumente Didier Hacquart, qui appelle les "citoyens, clients, salariés, retraités, militants syndicaux, militants politiques, bref tout le monde, au boycott des caisses automatiques dans les grandes surfaces de Vitrolles".


La Provence



Complément :

 

A lire l'article paru ce jour et les commentaires bien sûr :

 

http://www.laprovence.com/articles/2009/09/01/900395-A-la-une-L-arrivee-des-caisses-automatiques-fait-debat.php

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Boycott Caisses automatiques
commenter cet article

commentaires

Bruno Bidet 01/09/2009 21:19

Didier, Je voulais avec mon intervention et dans l'intérêt du débat permettre à tout un chacun de "tordre le cou" à quelques idées reçues. 1°) Il ne s'agit absolument d'un "mauvais combat". Etre de gauche c'est justement s'opposer aux décisions autoritaires des patrons de la grande distribution. Etre de gauche c'est être du côté des personnels et du côté des consommateurs car ce sont eux qui subissent les décisions autoritaires. Etre de gauche c'est avoir un discours politique qui prend - dans le cadre d'un débat sur des restructurations - en considération le passé, le présent et l'avenir des emplois. C'est trois dimensions qui constituent l'existence humaine des salariés ne peuvent être séparées. Sur cette question qui dépasse largement la situation de Carrefour Vitrolles nous ne pouvons nous positionner uniquement sur des considératons futures sans y inclure les situations individuelles inhérentes à leurs carrières dans une société et à leurs rôles dans la cité. 2°)  Rien pour moi absolument rien ne justifie la disparition d'emploi. Je suis sur cette question certainement un archéo, mais j'en suis fier. A ce compte là grâce à la position de certaine personne que je nommerai pas pourquoi ne pas supprimer alors tous les chauffeurs de transports en commun (bus, car, tgv, airbus etc...) avec des logiciels de pilotages automatiques, les profs par des robots ou des cours à Tf1, les infirmières par des distributeurs mobiles de médicaments, les flics par des robocops, etc...3°) être de gauche c'est pas choisir ses "petits" combats et ses "petites" luttes et en vérifiant surtout qu'on a aucune chance de les perdre. Le "carreau sur place" c'est à la pétanque pas en politique ni dans les combats pour la défense de salariés. On a toujours quelque chose à perdre hélas, mais la moindre petite victoire contre le patronat et les tenants de la finance c'est une joie équivalante a mille feux d'artifice dans le coeur des syndicalistes. 4°) enfin quand je lis "qu'il faut qu'on ai un discours intelligent" je suis Trés inquiet. Il me semble entendre le responsable d'une grande administration publique sorti tout droit de l'ENA et qui ne fait pas la différence entre un emploi public et un emploi d'une délégation de service public.Si un jour il y a un débat sur le sujet fais en sorte que je puisse m'organiser pour être présent.Bruno Bidet

Didier HACQUART 01/09/2009 22:19


Je n'ai rien à ajouter !!!

J'ai pris note pour la dernière phrase.

Cordialement, Didier