Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 04:50



 

L'élection d'Aix - en Provence, la responsabilité du Front de Gauche dans la victoire de l'UMP ?

 

 

J'ai été interpellé dans plusieurs commentaires (*) relatifs à différents articles sur la responsabilité qu'aurait le Front de Gauche dans la victoire de Maryse JOISSAINS à Aix en Provence le 19 juillet dernier.

 

Je tiens à reprendre la synthèse des réponses que j'ai pu faire à cette occasion.

Je précise que cela n'engage que moi, et ni le Front de Gauche, ni la Parti de Gauche. Il appartient à mes amis Aixois et à eux seuls de faire l'analyse complété de cette élection.

 

Pour ma part, vitrollais du Parti de Gauche, ma vision est celle d'un observateur de la politique locale...

 

 

Chacun a ses responsabilités dans cette défaite, mais il ne faut pas en faire porter plus à certains qu'à d'autres. Il ne faut pas oublier aussi que ce sont les aixois qui votent.


On peut évidemment regretter que Medve ne soit pas élu, pour autant, il ne faut pas faire abstraction du pourquoi de la défaite ?

 

En 2008, Medve était à la tête d'une liste avec toutes les composantes de la Gauche. Il s'est battu contre l'UMP et le MODEM et la victoire était proche.


En 2009, alors qu'il était prêt à repartir dans la même configuration, pour des calculs de tambouilles électorales, et de perspectives nationales, le patron PS des BdR a imposé y compris contre une majorité des militants PS aixois, une liste PS-MODEM. Dans ces conditions, cela excluait de fait, le PG, le PCF et d'autres, y compris pour le second tour.

 

 

Je pense que les Aixois de Gauche ont été victimes de la stratégie du PS des BdR qui a voulu « jouer un coup » en tentant de démontrer que la voie pour le PS c'était l'alliance avec le MODEM. Il a refusé que Medve reparte dans la configuration de la liste 2008 avec toutes les composantes de la gauche, y compris contre l'avis des militants aixois. Qui dit que la configuration de la liste Medve de 2008 n'aurait pas conduit à la victoire ? Aucune voix à gauche n'aurait fait défaut, et ceux qui "ailleurs" étaient contre Joissains pour diverses raisons, pouvaient voter pour lui.

 
Jean-Noël GUERINI, le patron du Conseil Général, mais en fait le vrai patron du PS13 après avoir soutenu PEILLON, le lâche aujourd'hui et semble se tourner vers VALLS. Aix était pour lui le bon test. De plus, il sauve le MODEM localement. Résultat, à force de brouiller les cartes et la lisibilité politique cela ne mène qu'à la défaite.


Pour cette campagne éclair, le principal leitmotiv était de faire de l'anti-Joissains. Cela ne peut pas marcher, et cela renforce au contraire les pro-joissains. Un ex adjoint de Joissains, donc de droite, auteur du recours de 2008, soutenait au 2nd tour la liste PS-MODEM-VERTS.

 

Comme déjà évoqué, il est certain que Medve c'est mieux que Joissains, mais les électeurs n'en n'ont-ils pas marre de voter "contre quelqu'un" et non pas "pour quelqu'un", une équipe, un programme ?


Pourquoi les maires PS et assimilés de la Communauté de Communes ne soutenaient pas clairement le candidat PS-MODEM-VERTS, et étaient plus que "gentils" avec la Présidente de la CPA ? Craignaient-ils dès le départ qu'elle soit réélue et donc pour leurs subventions pour leurs communes respectives ? N'est -ce pas cela qui est vraiment déplorable ?


Comment aurait fonctionné l'attelage hétéroclite constitué à la hâte, par la volonté du patron PS des BdR,  par des hommes qui se détestaient il y a tout juste un an ?


Ne vous inquiétez pas, le Front de Gauche Aixois, et donc le Parti de Gauche  fera aussi son autocritique par rapport à sa campagne électorale et son score modeste voire décevant dans cette élection !


Aux autres aussi, aujourd'hui de faire son autocritique sur cette victoire de Maryse Joissains...


Enfin, au delà des appareils et du microcosme politique, il ne faut pas oublier comme déjà rappelé, que ce sont les électeurs citoyens qui votent (ou pas d'ailleurs !) en fonction de l'image que leur renvoie les hommes et femmes politiques.


DH

 


 

 

(*)

 

http://didier-hacquart.over-blog.com/article-33816096-6.html#comment45189571

 

http://didier-hacquart.over-blog.com/article-33816096-6.html#comment45207854

 

http://didier-hacquart.over-blog.com/article-33954384-6.html#comment45215126

 

 

De plus est-il crédible de se battre assez rudement entre la liste de Gauche et la liste MODEM en 2008 et faire amis-amis en 2009 ? Est-ce réellement crédible vis à vis des électeurs ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Claude Mathon 22/07/2009 10:44


Dis-moi Didier, juste une question :
 
A Aubagne, peux-tu me dire de quelle tendance est le maire Daniel Fontaine ?
Et me dire aussi de quelle tendance est l’adjoint à l’éducation Jean-Marie Orihuel ?
 
Pourquoi ce qui est possible à Aubagne ne pourrait il pas l’être sur Aix ? Sincèrement, je ne perçois pas le FDG comme un adversaire alors que tu sembles voir le MoDem en ennemi.
 
Je ne garantie pas non plus qu’une alliance « à gauche toute » sur Aix ait fait pencher la balance pour Medve. Je suis intimement convaincu que le « bouillon » aurait été plus amer dans cette configuration.
 
Enfin, concernant les élections municipales de 2008, les instructions parisiennes sur Aix (et Vitrolles pour la petite histoire) étaient de se présenter au 2nd tour si on était en capacité de le faire.
 
Ceci dit, il ne faut pas dire que tous les maires de la CPA ont fait profil bas. Michel Amiel était très présent auprès de Medve ainsi que beaucoup d’élus socialistes d’autres communes. Par contre, ceux de Vitrolles …
 

Jean-Claude Mathon

 

Didier HACQUART 22/07/2009 17:12


Merci Jean-Claude pour ton intervention.

Tout d'abord, effectivement le MODEM n'est pas l'ennemi. Qui plus est sur Vitrolles, je crois que nos relations sont tout à fait cordiales, dans un respect mutuel, ce qui n'empéche pas des
divergences politiques.

Sur Aix, ce que je reproche, c'est que 2 candidats ont pu avoir des mots très durs l'un envers l'autre en 2008, et faire les plus grands amis du monde en 2009. L'excès ou la sincérité était - il en
2008 ou en 2009 ?

Je suis toujours pour la cohérence politique et le respect des électeurs.

Politiquement parlant, je crois que le MODEM peut remercier Guérini, de l'avopir sauvé sur Aix grâce à Medve. Qu'aurait fait XdP seul à cette élection ?

En fait ce que je dénonce, ce sont les calculs politiciens faits par certains, comme le patron PS des BdR, calculs qui vont au delà d'Aix...

Il y avait tout de mêm beaucoup de Maires dits de gauche, de la CPA qui ont fait profil bas dans cette élection pour différentes raisons. Vitrolles est effectivement le cas d'école (?) et tu l'as
particulièrement bien pointé sur ton blog que je lis aussi... Les socialistes de Vitrolles ont certainement d'autres préoccupations en ce moment ?...

Aubagne est l'exemple "particulier" aussi d'une alliance PCF - MODEM. Je ne suis pas un spécialiste de la vie politique de cette ville, mais je sais que cela fait couler beaucoup d'encre.

Sinon bien sûr qu'il peut y avoir des points d'accord sur des sujets essentiels entre le MODEM et des Partis de Gauche, comme la démocratie, la République, la laïcité je pense, et d'autres. je
dirai heureusement !

Sur l'Europe, le MODEM sera plus proche du PS que du Parti de Gauche et du FdG, par rapport au TCE.

Sur d'autres sujets, je pense qu'il y aura des divergences plus ou moins grandes sur l'économie, le rôle de l'Etat, les services publics, etc.

Au niveau local, c'est la même chose avec certainement des divergences, mais aussi des points de convergences. Cela ne me gêne absolument pas, bien au contraire.

Pour moi, le problème du MODEM, c'est un parti politique fait par BAYROU, pour BAYROU et l'échéance présidentielle. J'apprécie par ailleurs, même si je ne suis toujours d'accord avec lui
Jean-François Kahn, même si j'ai compris qu'il prenait ses distances avec le MODEM !!!

Donc Jean-Claude, j'espère que bnous contionuerons à débattre ensemble. Cela permet de mieux se connaitre et se comprendre. Je n'ai pas d'ennemi au MODEM et un j'ai un profond respect pour tous les
courageaux qui s'engagent en politique et qui prennent sur leur temps libre pour espérer changer le monde !!!!

Amitiés militantes, Didier HACQUART