Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 05:50





Le Front de Gauche ne s'arrête pas le 7 juin 2009, après les élections européennes. L'idée même est de le prolonger et de l'élargir !!!


Ainsi le Parti de Gauche a rencontré le PCF puis le NPA. Voici le 1er communiqué PCF-Parti de Gauche.


A Vitrolles, c'est déjà une réalité avec une volonté commune de prolonger l'action menée pour la campagne européenne.


A suivre !


DH


 

Compte rendu commun de la rencontre PCF / Parti de Gauche

 

Mardi, 30 Juin 2009 15:55

Deux délégations du Parti Communiste Français et du Parti de Gauche conduites respectivement par Marie-Georges Buffet et Jean-Luc Mélenchon se sont rencontrées le 25 juin au siège du PG.


Il s'agissait de la première rencontre officielle entre les deux partis après les élections européennes. L'objet de la rencontre était de faire un bilan de ces élections, de la campagne du Front de Gauche, de ses résultats et de la poursuite à donner à cette dynamique.


Les deux partis ont souligné l'abstention massive des classes populaires et des jeunes dans cette élection, le recul en France et en Europe des forces qui se réclament de la sociale démocratie ou du social libéralisme, le résultat ambigu de la liste Europe Écologie qui a su capter la sensibilité aux questions écologiques mais sur une base voulant transcender le clivage gauche/droite.


Ils dénoncent l'attitude de Nicolas Sarkozy qui se réclame du résultat des élections pour se considérer légitime à poursuivre sa politique de fuite en avant dans un sens toujours plus libéral.


Les deux délégations ont porté une appréciation positive sur les résultats et la dynamique du Front de gauche et insisté sur la campagne militante qui l'a porté.


Le PCF et le Parti de Gauche disent leur volonté de poursuivre cette dynamique sans attendre.


Il s'agit de travailler sur des contenus alternatifs, tout en proposant des mobilisations contre les projets de la droite. Le Front de Gauche veut travailler à une alternative permettant un rassemblement majoritaire sur un véritable contenu alternatif aux orientations du pouvoir actuel, pour les élections à venir : régionales, présidentielle, législatives.


Une première réflexion s'est tenue sur les élections régionales.


Dans le prolongement des Européennes, le Parti de gauche a fait état des conclusions de son CN pour des listes autonomes de large rassemblement de l'autre gauche au premier tour. Ces listes auront pour ambition d'être en tête de la gauche à l'issue du premier tour, moyen le plus sûr pour faire des régions des « boucliers régionaux » capables à la fois de s'opposer à la politique de Sarkozy et de mettre en œuvre des mesures portant une logique de rupture avec la logique capitaliste et le productivisme. Au 2ème tour, hors tout accord avec le Modem, le PG a rappelé qu'il aurait pour préalable d'empêcher toute victoire de la droite.


Le parti communiste français a rappelé que dans le cadre de la poursuite et de l'élargissement de la démarche du front de gauche, il entendait tout faire pour empêcher la droite de reconquérir des régions, pour créer les conditions de majorités politiques clairement ancrées à gauche sur des projets nettement plus combatifs que ceux mis en œuvre depuis six ans, pour renforcer dans ces assemblées l'influence et l'autorité d'élues et d'élus au service de tels projets.


Afin d'inscrire la démarche du Front de gauche dès maintenant dans la durée, des rendez-vous sont déjà pris : le forum-débat «3 heures pour une alternative de gauche» le 3 juillet à la Mutualité, la fête de l'Humanité mais aussi des mobilisations unitaires sur les propositions de loi déposées conjointement contre les licenciements ou une loi demandant l'abrogation de la loi LRU que les deux partis entendent porter ensemble.


Les délégations étaient composées de :


PG : Jean-Luc Mélenchon, Eric Coquerel, Alexis Corbière, Claude Debons, Helen Duclos-Gildas, Raquel Garrido, Danielle Simonet.


PCF : Marie-Georges Buffet, Patrice Bessac, Michel Laurent, Francis Parny

 

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Front de Gauche