Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 06:15


Il y a quelques mois lors de la dernière présidentielle, j'avais évoqué Nicolas Sarkozy qui avait redonne « au peuple de droite », la fierté d'être de droite. Je suis fier aujourd'hui de trouver enfin un homme politique qui nous rend fier d'être de Gauche, avec une gauche vraiment et enfin décomplexée !...

 

DH

 


Mélenchon: la gauche vraiment décomplexée, c'est lui ! (*)

 

 

De Karl Marx à Jean Jaurès, en passant même par Robespierre et Gracchus Baboeuf, lors du meeting fondateur du Parti de gauche, Mélenchon et ses «camarades» ont multiplié les références qu'on n'ose même plus faire au PC. Comme s'ils étaient enfin libérés d'un poids...

 

 « Y a-t-il un militant socialiste ? C'est pour l'AFP. » A l'entrée du gymnase qui accueille le meeting du Parti de gauche (PG) , une journaliste de la prestigieuse agence de presse erre comme une âme en peine à la recherche d'un « bon client ». Sauf que pour trouver « un militant socialiste », il n'est pas nécessaire de « faire le trottoir » : la salle en est remplie ! Il y a là des socialistes mais aussi des communistes, des écologistes, des tout-qui-se-fait-en-istes à la gauche du PS. Bref, il y a des militants de gauche, des « vrais », des purs, des durs. Des archaïques et des rétrogrades diront certains. Peut-être. Mais des archaïques et des rétrogrades qui s'assument. Comme ils assument leur histoire et leur culture. Des gens qui savent d'où ils sont partis (de gauche, évidemment !) et qui savent à peu près où ils veulent arriver : à « la République sociale » ! On connaissait la droite décomplexée. On connaissait aussi une certaine gauche décomplexée (celle de Jean-Marie Bockel,  par exemple, qui n'hésite pas à fricoter avec l'UMP et qui tenait elle aussi meeting ce week-end). Il faudra désormais compter avec la gauche vraiment décomplexée de Jean-Luc Mélenchon


Evo Morales...


Dans un meeting du PG, on n'hésite pas à faire lire à la tribune un message du président Evo Morales (« Recevez, depuis la Bolivie, toute mon amitié fraternelle et... révolutionnaire » !). Dans un meeting du PG, un Jacques Généreux , droit dans ses bottes et bien à gauche dans son discours, est capable de faire siffler trois événements vécus comme des traumatismes par ses « camarades » : 2002 quand Lionel Jospin explique que « [son] projet n'est pas socialiste », 2005 lorsque le PS se déchire sur la question du Traité constitutionnel européen ou bien encore 2007 lorsque la possibilité de faire appel à François Bayrou pour occuper le poste de Premier ministre est évoquée.


... Karl Marx...


Et dans un meeting du PG, on n'hésite pas non plus à citer les pères du socialisme. Jean-Luc Mélenchon, Marc Dollez et Oskar Lafontaine, invité d'honneur, y vont tous de leur petite phrase de Jaurès. Le fondateur du Die Linke« est bien plus actuel et clairvoyant que les idéologues du néolibéralisme à la mode. »  ose même jouer les « impolitiquement corrects » en expliquant que Karl Marx



... et même Robespierre et Gracchus Babeuf ! 


Dans ces conditions, le sénateur de l'Essonne, lui, se sent carrément pousser des ailes à la tribune : « Nous, les membres du Parti de gauche, nous sommes tous des Oskar Lafontaine, nous sommes tous des Chavez, nous sommes tous des Morales, nous sommes tous des socialistes, nous sommes tous des communistes, nous sommes tous des écologistes, des trotskistes et même des libertaires à notre manière. Nous sommes tout cela. (...) Nous prenons tout, nous répondons de tout. (...) De La Boétie aux philosophes des Lumières, des maillotins de Paris courant plus vite que leurs bourgeois aux sans culottes, Robespierre fondateur de notre liberté, Olympe de Gouge notre remord, Gracchus Babeuf, ceux de 1848 et les communards, l'immense lumière de la révolution russe de 1917 (...) le martyr des résistants pour vaincre les nazis, la lutte pour la décolonisation. Tout, nous prenons tout. (...) Jean Jaurès et l'indomptable Louise Michel. » Et Mélenchon de conclure son discours, sourire aux lèvres : « C'est bon d'être de gauche. » En tout cas, ça a l'air d'être plus simple pour lui et ses camarades de l'être au PG qu'au PS...


(*)http://www.marianne2.fr/Melenchon-la-gauaiment-decomplexee,-c-est-lui!_a93965.html


Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans PARTI DE GAUCHE