Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 06:06




Cela n'a pas vraiment fait la une des médias, si ce n'est quelques articles de presse.

C'est avec un peu de retard, mais je tenais à réagir à la « dernière du ministre Brice Hortefeux ». Organiser une conférence européenne sur l'intégration à Vichy, c'est un peu « gonflé » et à la limite de l'indécence. Quand de plus, le choix de la ville a été fait pour justement, la réhabiliter d'un passé lourd à porter, et dont les vichyssois ne sont en aucun ca responsables, c'est se moquer du monde.


En politique les symboles ont leur importance. Choisir Vichy, n'est pas le fruit du hasard, pour traiter d'un tel sujet. Ce gouvernement, ne recule devant rien, ni même le pire...


DH


 

Hortefeux le Vichyssois (*)
 

Le choix de Vichy pour la tenue de la conférence européenne sur l'intégration des immigrés est un symbole inquiétant dans une période de frénésie sécuritaire où le repli sur soi et la peur de l'autre constituent des traits dominants des politiques menées en France et en Europe.


Bien évidemment, il ne s'agit officiellement pas de réhabiliter le régime de Vichy mais de redonner à la ville de Vichy le lustre d'une agréable bourgade balnéaire. Brice Hortefeux n'est donc pas vichyste mais simplement vichyssois, du fait de ses origines auvergnates revendiquées. Il prétend que son initiative n'a aucun caractère politique. Qu'il soit permis d'en douter. Une vidéo mise en ligne sur Internet le montre en train d'affirmer, dans une réunion publique, qu'«on en a ras le bol de cette histoire du passé». Mais l'oubli de la politique criminelle du régime de Vichy ne lui paraît pas suffisant. Le Canard Enchaîné s'est récemment fait l'écho de ses tentatives, vaines jusqu'à présent, pour le débaptiser et le rebaptiser en «régime de Pétain».


La perspective adoptée ici vise à faire porter le chapeau à un seul et est donc diamétralement opposée à celle de Jacques Chirac qui reconnaissait solennellement, dans son discours du 16 juillet 1995, la responsabilité de la France dans la déportation des juifs.


Cette méconnaissance, délibérée ou non, de l'histoire n'a été rendue possible que par l'émergence dans le champ politique français d'un discours nationaliste initié par le Front National et repris à son compte par l'UMP. Il est temps de réagir avant qu'il ne soit trop tard, à la fois pour perpétuer la mémoire de grandes figures de la Résistance récemment disparues, comme Georges Guingouin et Germaine Tillion, et pour ne jamais oublier l'avertissement lancé par Bertolt Brecht : le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde.


(*) http://www.liberation.fr/societe/0101166679-hortefeux-le-vichyssois


Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Rien n'est inéluctable - mobilisons nous !