Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 06:25




Dernières réflexions sur les motions du PS...



Chaque adhérent PS a reçu un épais document qui présente les différentes motions. J'engage bien évidemment tous les militants à lire les motions. Car la politique, ce n'est pas que de la communication, c'est aussi des idéesToutes les motions ne se ressemblent pas.


Mais à quelques jours du grand choix, le vote du 6 novembre, je souhaite revenir sur la forme, eh oui.


Il est de tradition pour les contributions, comme pour les motions, de mettre les soutiens que l'on a en préambule du texte proposé.


L'objectif, est « d'impressionner » l'adversaire par les signataires de « sa » motion.


Au-delà, ce sont des messages que veulent faire passer les défenseurs des motions aux adhérents.


A ce titre j'invite tous les militants à ressortir l'opuscule. Je ne sais pas, en effet,  si vous aviez remarqué « les signes » que vous avaient envoyés les leaders des motions  :



Motion A (Bertrand Delanoë) :

 

Une liste d'élus (députés, sénateurs, etc.) + 1 liste d'adhérents, de militants et de responsables locaux


Motion B (Nicole Bricq)


            Une liste d'élus + une liste d'adhérents et militants (maires, conseillers municipaux secrétaires de sections, conseil fédéral, etc.)


Motion C (Benoit Hamon)


            Une liste d'élus + une liste d'adhérents et militants (maires, conseillers municipaux secrétaires de sections, conseil fédéral, etc.)


Motion D (Martine Aubry)


 Une liste de « jeunes » + des listes très structurées de secrétaires fédéraux, de membres du Bureau National, de Présidents de Conseils Régionaux, de Présidents de Conseils Généraux, de parlementaires, et enfin de membres des instances du parti


Motion E (Ségolène Royal / Jean-Noël Guérini) :


            Une liste de signataires de la direction nationale, 1ers fédéraux, Présidents de Régions, de départements et parlementaires, puis des listes par régions de militants et élus impliqués dans les structures locales du parti


Motion F (Franck Pupunat)


Une liste de militants issus de 71 fédérations, sans précisions sur les  mandats exercés.



Quelques réflexions toutes personnelles  et évidemment partisanes (*):


Les chantres de la « démocratie participative », la motion E avec Ségolène Royal, ne jugent pas utiles d'associer des adhérents dans leur liste de signataires. Cela va dans le sens du 1er secrétaire de la fédération PS13, qui n'a pas jugé utile de faire un débat à la fédération, lors de la présentation des motions à la fédération... Après tout, le PS étant un parti d'élus, la motion E souhaite mettre en avant les élus. Les militants sont là pour voter...


Martine Aubry n'a pas jugée utile elle aussi d'associer des adhérents, et a voulu faire une démonstration de force, pour impressionner (qui ?). Je ferai la même remarque que précédemment. Martine Aubry valorise le parti d'élus, plus que le parti d'adhérents et de militants.


Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Congrès PS 2008
commenter cet article

commentaires