Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 06:37

Le gouvernement veut ouvrir le capital de La Poste. En bon français, c'est la privatisation de la poste qui est en jeu.

 

Mes camarades du PS hésitent s'il faut ou non faire un référendum sur ce sujet.

 

Pourquoi ? Tout simplement, car une bonne partie du PS n'est en fait pas franchement contre cette privatisation, pardon, ouverture du capital.

 

Pour moi, voilà un enjeu du congrès de Reims. Quels services publics voulons - nous ? Quel positionnement le PS prend - t-il  sur ce dossier sans hypocrisie ?

 

Pour moi, la ligne est claire (hi ! hi !), je signe déjà pétition qui se met en place. !

 

A suivre...


DH


 Ouverture du capital de La poste, quels services publics voulons - nous demain ?

 

 

A peine confirmée sa volonté de déposer un projet de changement de statut et d'ouverture du capital, la direction de La Poste se lance dans une grande campagne de communication.

 

Accessible sur l'intranet, diffusé à tous les cadres, le rouleau compresseur des privatiseurs est lancé. Et comme si cela ne suffisait pas, à la rentrée de septembre, 15 000 cadres seront royalement réunis par Bailly pour leur intimer l'ordre de diffuser la bonne parole à tout le personnel.


L'argument majeur repose sur la question de la rentabilité de l'entreprise. La direction évoque la charge de la dette qui limiterait la croissance externe.


Ce qu'il faut retenir


La charge de la dette n'est pas aussi lourde que certains veulent le laisser croire. Elle se monte certes à plus de 5 milliards d'euros, mais, au regard de l'importance de cette entreprise, elle reste limitée.


La Poste produit tout de même un chiffre d'affaires de 20 milliards d'euros et réalise un résultat net de 1 milliard d'euros. D'ailleurs, le ratio dette nette / excédent brut d'exploitation s'élevait à 2,90 au 31 décembre 2007 contre 3,57 au 31 décembre 2006.

A titre de comparaison, ce ratio est de 7 pour TNT, l'opérateur néerlandais, pourtant très souvent pris en exemple. Il est, de plus, important de souligner que plus du tiers de la dette de La Poste française est la conséquence d'une contribution de 2 milliards d'euros au budget de l'Etat en 2006 dans le cadre du dossier retraite.


Ouvrir le capital pour financer des achats à l'étranger notamment n'est pas une idée nouvelle. C'était déjà l'argument avancé pour justifier le changement de statut de France Télécom en 1996. Le résultat en a été brillant avec 70 Milliards d'euros de dettes en 2001.


Depuis pour revenir à une situation plus saine économiquement, le personnel de cette entreprise paye un lourd tribu en matière d'emplois, de conditions de travail, de stress, de suicides au travail.


Signez la pétition en ligne : http://www.pastouchealaposte.ras.eu.org/



Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Congrès PS 2008