Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 05:55

 

 

 

 

http://www.ouest-france.fr/of-photos/2010/03/18/SIGE_DESSIN_apx_470_.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Cantonales 2011
commenter cet article

commentaires

jb 22/03/2011 22:54



le dernier , les autres  cales les meubles



Didier HACQUART 23/03/2011 20:56



Il faut les relire attentivement, quitte à rendre bancal le meuble !


 


DH



jb 22/03/2011 04:33



je vends mon livre, ou je le donne pour info,


 


avis aux amateurs!!



Didier HACQUART 22/03/2011 18:25



Quel livre ? Qu'ils s'en aillent tous ?


 


Sinon, je crois qu'il faut que tu relises avant...


 


DH



IsabL 21/03/2011 22:31



J'entends ta réponse.


Merci à toi.



Didier HACQUART 22/03/2011 18:16



A suivre !!!


Didier



IsabL 21/03/2011 10:44



Salut Didier,

Alors vois-tu, je ne m'y retrouve pas dans ces votes par défaut, "pour faire barrage".

A plus de 55% d'abstention, qu'on ne vienne pas me dire que "les français n'ont pas compris l'enjeu des décisions prises au sein des conseils généraux".
On rêve quand on entend pareilles justifications.
Peut-être les mêmes 55% qui en 2005 n'avaient rien compris aux enjeux du referendum.

De gauche, intéressée depuis toujours par la chose publique, engagée à deux reprises (et sans succès) sur des listes municipales, mon non-vote d'hier est un vrai choix !
Rien à voir avec les "tous pourris" et autres "qu'ils s'en aillent tous".
Point de mépris non plus, même si je confesse que parfois je n'en suis pas loin.
Chateaubriand avait une jolie formule pour cela : "Le mépris il faut le dispenser avec économie à cause du grand nombre de nécessiteux"...
Non, juste une lassitude (passagère?) face à cette offre politique globalement médiocre qui nous donne la sensation fort désagréable qu'on nous prend pour des idiots.
Une exception toutefois : Chevènement.
A défaut d'approuver en totalité sur le fond, on se réjouirait que tout le personnel politique fasse preuve au moins de la même hauteur de vue (cf son dernier livre mais plus largement tout son
parcours), et s'adresse à nous avec cette même intelligence.

Bref, je résume.
Mélenchon, why not, je veux bien écouter son message, mais alors, de grâce, qu'il arrête de hurler !!!
Is it possible ?...


 



Didier HACQUART 21/03/2011 22:19



 


Tu touches le cœur du problème. Les français se détournent des urnes pour une multitude de raisons, car ils ne croient plus
en la politique et en ont marre de voter contre quelqu'un. Les politiques ont leurs responsabilités avec « les affaires » (dans le 13 on est servis !) et leur incapacité à régler les
problèmes basiques des gens (emploi, logement, salaire, etc.).


 


Les médias ont aussi leurs responsabilités. Quasiment pas d'émission sur les cantonales, les enjeux, le rôle du Conseil
Général, etc. Et puis le rôle de TF1 et consorts, n'est -il pas de détourner l'attention ?


 


Le problèmes, c'est que les « grands partis » de droite comme de gauche se complaisent dans cette abstention. Cela
leur permet de gérer leur business et finalement, moins les citoyens s'en mêlent, mieux c'est pour eux. Le TCE de 2005 a été un super exemple d'un sujet complexe (ou rendu complexe) dont se sont
accaparés les français. Comme quoi, c'est possible, et cela intéresse.


 


Chevènement a dit des choses intéressantes et il a un vrai sens de la nation, de l'Etat, etc. Mais aujourd'hui, il est un
peu dépassé par l'âge.


 


Mélenchon a son caractère, mais cela va au delà. S'il est trop lisse, il n'intéresse plus les médias, et il ne peut plus
faire passer son message. Et donc, cela oblige à hausser le ton. Le problème ensuite, c'est que cela dérange ou peu faire peur d'une certaine façon. C'est certain, et il faut qu'il trouve le bon
compromis. C'est aussi quelqu'un de totalement engagé qui ne supporte pas l'à peu près et l'incohérence...


 


Ceci dit, il a fait d'excellentes émissions où il était calme tout en faisant passer en un minimum de temps un message clair
et précis.


 


Pour revenir au vote, rien n'est simple et en tant que militant politique on se décourage. Quant on voit qu'un illustre
inconnu, seul (sa mère est sa suppléante) avec le logo FN fait plus de 26 % des voix à Vitrolles, c'est déprimant. C'est d'autant plus déprimant, qu'à Vitrolles on a déjà donné avec une gestion
FN qui a mené la ville à la catastrophe...


 


Mais en final, on garde le moral et on continue à se battre..


 


Didier


 


 


NB : Le « qu'ils s'en aillent tous » ( ¡que se vayan todos !), n'est pas le « tous pourris ». C'est plutôt s'ils ne
savent pas faire, qu'ils s'en aillent, nous on le fera !



IsabL 20/03/2011 12:08



Canton de Matignon, Côtes d'Armor - Nous n'avons le "choix", dès ce 1er tour, qu'entre la conseillère sortante, divers gauche, soutenue par le PS et EELV, élue depuis vingt ans, et son seul
adversaire du jour, le candidat Front National.

Bien qu'encore un peu frais, temps magnifique, joli ciel bleu.

Choisir ?
Réponse à la Bartleby : I would prefer not  to...


 



Didier HACQUART 20/03/2011 23:12



Je ne pouvais pas intervenir sur le blog aujourd'hui (pendant le vote) en raison de l'élection , code électoral oblige...


Encore une fois, il a certainement fallu voter "contre quelqu'un" plus que"pour quelqu'un"...


A+ Didier