Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
22 janvier 2006 7 22 /01 /janvier /2006 12:02

Le BLOG, outil de propagande ou outil d’information ?

 
 

Monsieur Hubert FAYARD, de sinistre mémoire à Vitrolles, au CV bien chargé rappelé sur son BLOG, m’interpelle sur la Police Municipale de notre Ville. Au-delà de son BLOG, je vous engage à faire des recherches sur le WEB, où vous trouverez tout un tas d’informations sur ses états de service…

 

Tout d’abord, bien qu’il me traite « d’illustre inconnu », je le remercie de faire ma publicité, si j’en avais besoin et de tenir autant compte de mes propos !

 

Mais quel est l’objet de ses critiques ? Les effectifs de la Police Municipale évidemment !

 

Pour bien comprendre les choses, il est bon de rappeler que Vitrolles était pour l’équipe MEGRET, dont monsieur Hubert FAYARD était un illustre représentant le laboratoire des idées du Front National, puis du MNR. Le fond de commerce était évidemment la sécurité. C’est pourquoi, il s’est constitué une Police Municipale conséquente sur la Ville, sans parler d’un service de sécurité annexe.

 

Pour comparer les effectifs, par rapport aux autres villes, il suffit très objectivement de se rapporter au rapport de l’Observatoire de la Fonction Publique Territoriale sur les Polices Municipales en France de 2002 :


http://www.observatoire.cnfpt.fr/pages_local/contenu.phtml?id=14

 

Il est précisé, page 8 :

 

« Les grandes communes que sont les communes de 20 000 habitants et plus regroupent la moitié des effectifs des policiers municipaux ; les communes de 20 000 à 79 999 habitants en regroupant près d’un tiers.

Les communes moyennes, de 3 500 à 19 999 habitants, emploient 39 % de l’ensemble des policiers municipaux, celles de moins de 3 500 habitants, 10 %.

La taille moyenne des services de police municipale s’accroît avec la taille de la commune. Elle est très élevée pour les communes de plus de 80 000 habitants qui recensent environ 73 agents. Les polices municipales des communes de 20 000 à 79 999 habitants se composent quant à elles de 16 agents en moyenne. Les services des communes de 3 500 à 9 999 habitants en regroupent 3, et celles de moins de 3 500 habitants, 2 » 

 

Donc, nous avions en 2002, une Police Municipale digne d’une Ville de 80000 habitants, alors Vitrolles avait moins de 37000 habitants…

 

La sécurité de nos concitoyens n’est pas une simple bataille de chiffres du nombre de Policiers Municipaux.

 

Il faut bien se rappeler que la sécurité de nos concitoyens est aussi et avant tout la responsabilité du gouvernement et des moyens qu’il met en place en termes de Police Nationale et Gendarmerie. En tant que citoyens, nous payons des impôts aussi pour cela. La Police Municipale peut être un complément, mais il faut savoir qu’il n’y a pas une Police Municipale dans toutes de villes en France ! Une Police Municipale ne doit pas conduire au désengagement de l’Etat sur ses responsabilités premières…

 

Si nous avons une Police Municipale importante, comme c’est le cas à Vitrolles, cela signifie simplement que nous payons 2 fois notre sécurité au travers de nos impôts sur le revenu et nos impôts locaux.

 

La Police Municipale à Vitrolles existe, elle restera, ses missions évolueront comme le Maire l’a rappelé lors des vœux à la population vers une Police de Proximité. N’en déplaise à ceux qui surfent sur l’insécurité réelle ou supposée, les chiffres confirment une baisse sensible de la délinquance dans notre ville depuis 2002. C’est toujours évidemment trop pour ceux qui sont touchés directement par ces problèmes, mais chacun ne peut que prendre acte de la réalité des faits.

 

La baisse de l’insécurité n’est certainement pas qu’une simple affaire d’effectifs de Police Municipale et de politique répressive et de stigmatisation à la SARKOZY, mais aussi une affaire de travail sur l’emploi, le logement, la vie associative culturelle et sportive, le cadre de vie, la prévention, etc. C’est le sens de notre action municipale !

Partager cet article
Repost0
Published by Didier HACQUART - dans Mon action d'Adjoint à la mairie de Vitrolles