Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 15:29


Manifestation du 1er mai à Marseille

 
 

La Fête traditionnelle  du travail le 1er mai revêtait un caractère particulier entre les 2 tours des élections Présidentielles.

 

Nous étions quelques milliers à défiler de la porte d’Aix à Castellane…

 

Les élus de Vitrolles étaient représentés avec la présence de Marie-Thérèse THIBAULT, Société Civile, Malik MERSALI, PC et moi – même, PS.

 

Le PS 13 défilait, et j’ai pu rencontrer ma collègue d’Eurocopter, et néanmoins Député Européenne Marie Arlette CARLOTTI. Le PC, la LCR, les Verts, et LO défilaient avec les syndicats.

 

J’ai pu relever un certain nombre de pancartes, affichettes et autres contre les propos de SARKOZY sur Mai 68. Le danger des propos de SARKOZY au sujet de Mai 68, ont bien été perçus par les manifestants.

le mouvement social était représenté avec les enfants de Don Quichotte, le Droit au Logement, etc.


L'intersyndicale de VEOLIA en conflit avec leur employeur manifestait. Ce sont ceux qui ne ramassent plus nos poubelles actuellement !

 

J’ai bien cherché, mais je n’ai pas trouvé un seul élu de l’UMP ni même ses représentants dans la manifestation, tout comme les amis de François BAYROU. Bizarre autant qu’étrange ?

 

Normal, pour l’UMP et son leader, parce ce qu'exceptionnellement, le MEDEF ne manifestait pas ce matin à Marseille !!!!!

 
DH

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier HACQUART - dans Présidentielles 2007
commenter cet article

commentaires

jacques 03/05/2007 10:42

Comme quoi, SEGOLENE n'était pas la meilleur candidate. Electeur de GAUCHE, ayant voté "NON", je me cherche encore de bonnes raisons de voter. Le PEN m'en a donné une, il a appelé les siens à partir en grand Week END. j'Irai don c voter pour ne pas être assimilé à l'extrème droite. Maintenant, il me reste à trouver une bonne raison de voter pour ND de BOURDE. J'en ai une, j'ai déjà voté CHIRAC en 2002. mais je ne sais pas si le PCF a plus interêt à voir SARKO ou SEGO gagner Dimanche.

Didier HACQUART 03/05/2007 17:03

 Contre SARKO, dimanche, il n'y a qu'une solution le 6 mai ! Ensuite, rien n'interdit de mettre la pression à Ségolène y compris dans la rue, pour éviter certaines dérives toujours possibles...DH

jb 01/05/2007 19:29

le debat à lieu est le 2 et non le 3
ne fais pas semblant de t'interesser au sujet.

Didier HACQUART 01/05/2007 19:40

Dont acte ! Désolé mais prend cela pour une coquille et ne soit pas aussi dur !...DH

jb 01/05/2007 19:27

1 comment le savoir qu'un car etait a notre disposition, 
 et enfin besson reagit en homme blessé car le ps que je connais de l'interieur depuis 1980 ces methodes sont contestables, tout comme celle de l'udf  attaquer sur la famille, la vie privé quant ils n'ont plus d'arguements.

Didier HACQUART 01/05/2007 19:39

C'était un "car CGT", voir avec eux.Pour BESSON, je suis d'accord avec toi et avec lui, connaissant aussi effectivement le fonctionnement de l'intérieur. mais je trouve qu'il va aujourd'hui trop loin en passant chez Sarkozy, et en l'aidant pour le débat du 2 mai .DH

jb 01/05/2007 19:21

pour marie the, ce n'etait pas un camerounais, mais un algerien, et enfin cet homme a été arreté avec zele a la prefecture en voulant regularider ses papiers par des policiers francais, cela me rapelle des heures sinistres.
je denonce ces agissements, et je remercie les marins, l'equipage du bateau et certaines personnes de s'etrent inerposées,
finalement celui ci n'a pas ete expulsé, mais de nouveau remis au centre d'arenc, je desaprouve ces agissements,
je crois savoir que sego n'est pas pour une regularisation massive
pour ce qui est de UDF/UMP, c'est 'normal' qu'il brille pas leur absence

Didier HACQUART 01/05/2007 20:07

Merci pour ces précisions, mais quand on est dans la manif, nous n'avons pas d'informations précises.Voir le communiqué suivant :Réseau Éducation Sans Frontières des Bouches du Rhône Tel : 06 31 32 48 65 Courriel : resf13@no-log.org Site National : http://www.educationsansfrontieres.org/    Mardi 1er mai 17h00   Un premier de lutte et de solidarité à Marseille Expulsion empêchée d’un père algérien de six enfants au port de Marseille Hamza, Sarah, Zohra, Brahim, Amin et Mehdi peuvent encore espérer voir leur père rester à leur côté.   C’est maintenant chose acquise : la préfecture des Bouches du Rhône tente de profiter des mobilisations publiques du RESF pour expulser des jeunes sans papiers scolarisés ou leurs parents. Elle fait ainsi le pari de la difficulté à mobiliser à deux endroits à la fois… Elle en est (encore une fois) pour ses frais ce mardi 1er mai 2007 !   Grâce à la mobilisation d’environ 200 manifestants sur le port autonome, M. Kessaci n’a pas été expulsé sur le navire SNCM Méditerranée à 11h30. Les premiers militants du RESF, rassemblés depuis le matin à l’entrée du port, connaissant la situation dramatique, n’ont pas hésité à franchir les grilles du port. Rapidement la solidarité prend de l’ampleur : quelques dizaines de  militants RESF, forçant le passage, accourent au pied du bateau, le cortège Solidaires quitte la manifestation du 1er mai rejoignant le port, des responsables CGT SNCM arrivent également et se mettent en contact avec les marins du bateau, qui rapidement avisent la préfecture qu’ils ne partiront pas dans ces conditions. Certains passagers témoignent également de leur solidarité. La presse est là (France3, LCM, La Marseillaise, Radio Grenouille et nombre d'indépendants).   Arrêté le 26 avril au guichet de la préfecture des Bouches du Rhône où il se présentait spontanément pour s’enquérir de son dossier administratif, M. Kessaci, père de 6 enfants dont 4 scolarisés au collège J. Prévert et dans les écoles Frais Vallon (13014), dont l’épouse cardiaque est titulaire d’une carte de 10 ans, sort à l'instant de l’Hôpital Nord pour être ramené au centre de rétention de Marseille après avoir tenter de mettre fin à ses jours au moment de son expulsion.   Honte à vous M. le Préfet des Bouches du Rhône.   La vigilance reste de mise, une nouvelle tentative d’expulsion de M. Kessaci n’étant pas à exclure (par avion dans 2 jours ? comme pour M. Douibi le 11 novembre 2006 ?).   RESF tient pour responsable le Préfet des Bouches du Rhône et le ministère de l’Intérieur de l’état de santé de M. Kessaci et continuera à s’opposer de manière déterminée aux expulsions de jeunes scolarisés sans papiers et de leur famille.   Une seule solution, juste et humaine : leur régularisation.

jb 01/05/2007 19:12

merci didier de cet eclaircissement,  au moins c'est clair,
pour marie tHé, je suppose, l'elue,  etes vous allez    au port pour essayer d'  empecher  cette expulsion? OU avez  laissez faire?
Je me souviens de notre entretien ou vous n'etiez pas tendre avec ce chèr obino dont vous etes devenus de zélés collaborateurs
moi je n'ai pas defilé, puisque privé d'emploi, parce que trop vieux, trop handicapé, trop de c, trop de la, i etc......trop de trop
donc je lis 1 bouquin du felon eric besson, , et je suis' troublé'

Didier HACQUART 01/05/2007 19:20

Pour info, Il y avait un car de l'Union Locale  CGT de Vitrolles pour amener les manifestants à Marseille. J'ai lu le bouquin de BESSON. Il s'est à mon sens totalement décrédibilisé en passant chez SARKOZY et en l'aidant même à préparer le débat du 3 mai en donnant des arguments contre Ségolène. Il a largement franchi la ligne jaune.DH