Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Référencement

Il y a actuellement  

  personnes connectées à Over-Blog dont  

  sur ce blog
  Blogue Parade - L'annuaire des blogues francophones - BlogueParade.com

 

Wikio - Top des blogs - Politique

Archives


Pour mieux connaitre  l’histoire politique de Vitrolles, gérée pendant 5 années (1997 - 2002) par l'extrême droite et le couple Bruno et Catherine MEGRET, plus de 200 articles de presse sont à votre disposition (colonne de droite, rubrique "thèmes" sur ce blog). A l'heure de la banalisation de l'extrême droite, un devoir de mémoire s'impose avec l'expérience vécue à  Vitrolles.

Cette histoire politique est désormais complétée par des vidéos que vous pouvez retrouver dans le thème "l'histoire politique de Vitrolles en vidéo", dans la colonne de droite. Cette rubrique sera renseignée au fil du temps.

@ DH
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 06:39



 

Il paraît que le bonus du Directeur Général de Golman Sachs fait débat ? Excusez du peu, mais sachant qu'il devrait atteindre les 100 millions d'€ il y a de quoi s'interroger... Ceci dit il y a 2 ans, ce bonus n'était que de 67,9 millions d'€ et cela ne faisait pas débat... Pour beaucoup d'ailleurs, avant la crise c'était même normal .

http://www.marianne2.fr/photo/grande-898419-1061973.jpg?ibox

Mais dans quel monde vivons-nous pour qu'un patron puisse se voir octroyer un bonus de 100 millions d'€ ? Cela n'a aucun sens, sauf pour lui bien sûr, et c'est totalement démesuré ! Ce n'est en fait que l'équivalent de 74460 smics pour un seul homme !!!


Mais il paraît que rien n'est encore fait, alors tout va bien ?


A suivre...


DH




 

GOLDMAN SACHS : le bonus du DG fait débat


Le bonus que percevra cette année Lloyd Blankfein, le directeur général de Goldman Sachs, est un sujet particulièrement sensible. Selon les sources du Times of London, ce bonus pourrait atteindre 100 millions de dollars ; un chiffre largement supérieur à celui de 67,9 millions qu'il avait touché il y a deux ans, et qui constituait déjà un record. De son côté, la banque a aussitôt démenti l'information, affirmant que le conseil d'administration n'avait pas encore pris de décision sur le sujet, et parlant d'«absurdité spéculative».


L'annonce d'un bonus conséquent pourrait alimenter les critiques du public, après les plans d'aide d'urgence coûteux qui avaient été décidés en urgence au plus fort de la crise pour sauver plusieurs banques.


Outre la rémunération du directeur général, les bonus d'autres hauts dirigeants sont également attendus avec anxiété.


Selon les informations de l'agence Reuters, David Heller, Harvey Schwartz, Edward Eisler et Pablo Salame, qui dirigent les activités de ventes et de trading actions, obligations, devises et matières premières, pourraient toucher des bonus très importants en raison des bonnes performances de ces divisions.

Partager cet article

Repost 0

commentaires